Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2019 6 05 /10 /octobre /2019 07:00
TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

 

 

CADOUIN  (DORDOGNE)

ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

 

 

En 1115, l'évêque Guillaume et les chanoines de la cathédrale Saint-Front donnent à Robert d'Arbrissel une partie de la forêt de Cadouin, à la Sauvetat. L'ermite Géraud de Salles fonde, au nom de Robert d'Arbrissel, un ermitage dans un vallon à l'écart de la vallée de la Dordogne en 1115. D'autres dons vont venir enrichir le patrimoine de l'abbaye par la noblesse des environs, dont ceux par Guillaume de Biron et Maynard de Beynac.

Sentant la fin de sa vie proche, Robert d'Arbrissel cède à son ami les deux lieux situés dans la forêt de Cadouin, le Val Seguin et la Sauvetat. Il l'abandonne à leur pouvoir et à leur volonté ainsi qu'il le manifeste devant des personnalités importantes telles que le duc Foulque V d'Anjou et l'abbesse de l'abbaye de Fontevraud, Pétronille de Chemillé.

En 1119, Géraud de Sales transforme l'ermitage en abbaye et fait venir comme premier abbé Henri, un moine de l'abbaye de Pontigny. Le XI des calendes de novembre 1119 sont posés les fondements du nouveau monastère. Entre 1120 et 1140, l'abbaye de Cadouin va essaimer et va avoir six abbayes-filles sur le territoire Aquitain qui vont elles-mêmes fonder des abbayes. Ainsi l'abbaye de Grandselve fondé par Géraud de Sales en 1114-1117 qui se détache de l'abbaye de Cadouin pour se rattacher à l'ordre cistercien en 1145, l'abbaye d'Ardorel dans le diocèse de Castres fondée en 1124 par Élie, un disciple de Géraud de Sales.

L'abbatiale fut consacrée en 1154 en présence des évêques de Périgueux, d'Agen et d'Angoulême, des abbés de Moissac, de Terrasson, de Condom.

La tradition veut que l'abbaye ait été remise à l'abbaye de Pontigny en 1119, au moment de l'arrivée de moines venant de cette abbaye, dont le premier abbé. Il semble acquis aujourd'hui que cette information est erronée. Tout au long du XIIème siècle des contacts ont existé entre l'ordre cistercien et l'abbaye de Cadouin, mais l'abbaye n'a rejoint l'ordre qu'entre 1199 et 1201. Un accord a été passé en 1201 entre l'abbé de Pontigny et l'abbé de Cadouin en présence de l'archevêque de Bordeaux Hélie de Malemort, de l'évêque de Périgueux Adhémar et de Raimond de La Roche, prieur de Saint-Avit-Sénieur. Cet accord cite les abbayes filles de Cadouin. L'abbaye de Cadouin est la deuxième fille de l'abbaye de Pontigny et la onzième abbaye de l'ordre cistercien. Malgré son appartenance à l'ordre de Cîteaux, l'abbaye de Cadouin a conservé ses traditions et ses usages particuliers.

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

(Photo Prost)

 

 

 

Les XIIème et XIIIème siècles ont été des périodes prospères pour l'abbaye. La dévotion au suaire qui aurait été rapporté de Terre Sainte au début du XIIème siècle par Raymond, comte de Toulouse, entraîne de nombreuses donations. Dans sa notice sur l'abbaye de Cadouin, l'abbé Audierne fait arriver le suaire à Cadouin en 1112, amené de Palestine par un clerc originaire de Cadouin, en reprenant l'histoire racontée dans le manuscrit de Cadouin intitulé Recueil de textes relatifs à la querelle eucharistique, à la vie des moines ; Apophtegmes des Pères du Désert ; Liste des évêques de Jérusalem ; Itinéraires en Terre Sainte dans la marge du folio 12610. L'abbaye est protégée par les seigneurs locaux et les évêques de Périgueux. Cependant le chapitre général de Cîteaux ordonne des enquêtes pour vérifier l'administration qui semble laisser à désirer.

Les guerres du XIVème siècle vont entraîner la décadence de l'abbaye. L'abbaye est considérée en ruines en 1357. Il ne reste plus que deux moines pour garder le suaire. La Guerre de Cent Ans va amener le transport du suaire de Cadouin à Toulouse en 1392 par l'abbé de Cadouin, Bertrand du Moulin, qui y reste jusqu'en 1462. À la fin de la guerre, en 1453, il ne reste plus que le prieur et deux moines. Ce transport du suaire à Toulouse a privé l'abbaye des dons des pèlerins.

Au Moyen Âge, cette abbaye était soutenue par les rois de France. Le redressement de l'abbaye est commencé sous l'abbatiat de Pierre de Gaing (1455-1475) et son neveu. Grâce à la protection royale, ce dernier fait reconstruire le cloître grâce à la donation annuelle de 4 000 livres tournois au monastère faite par le roi Louis XI en 1482.

Après les guerres de religion, l'abbaye est en commende. En 1643, l'abbaye adhère à la réforme cistercienne de la stricte observance. L'évêque de Sarlat atteste de l'authenticité du suaire de Cadouin en 1644. Après la suppression temporaire des abbés commendataires, en 1661, l'abbé Pierre Mary (1666-1696) entreprend un renouveau spirituel et temporel.

Au XVIIIème siècle, le retour de la commende va entraîner une décroissance du nombre de moines et des revenus de l'abbaye. En 1768 il reste cinq moines dans l'abbaye et ses revenus annuels sont de 5 757 livres. En 1789, il y a six moines avec l'abbé Alain de Solminihac. L'inventaire des biens de l'abbaye est fait le 21 et 22 juin 1790. Tous les biens, en dehors de l'église abbatiale devenue bien communal, sont vendus en 1791.

Le cloître et les bâtiments conventuels sont rachetés par le département en 1839. L'ancienne abbaye de Cadouin bénéficie de multiples protections au titre des monuments historiques : classement du cloître en 1840, classement de l'église en 1898, classement des bâtiments conventuels en 1976, inscription de la porte de l'abbaye en 1927 et inscription des bâtiments conventuels en 1984.

Elle est inscrite en 1998 sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE - Bâtiment conventuels

(Photo Traumrune)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE - Bâtiment conventuels

(Photo Traumrune)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE - Bâtiment conventuels. Façade côté place

(Photo Traumrune)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

(Photo Juliofsanguino)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

(Photo Juliofsanguino)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Bâtiments conventuels vu du Nord-Ouest

(Photo Jochen JAHNKE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Bâtiments conventuels vu du Sud-ouest

(Photo Jochen JAHNKE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Cloître - Arcade de la galerie ouest

(Photo MOSSOT)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Cloître - Arcade de la galerie Nord

(Photo MOSSOT)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Cloître - Vue de la galerie ouest

(Photo MOSSOT)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Cloître

(Photo GO69)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Cloître. Le haut des portes renaissance (ouest) et romane avec les clés deux clés de voûtes, le lion symbole de Marc et l'ange symbole de Matthieu.

(Photo Traumrune)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Cloître. Clés de voûtes symboles des évangélistes Marc (lion) et Matthieu (ange).

(Photo Traumrune)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Eglise Abbatiale

(Photo GO69)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Eglise Abbatiale

(Photo Traumrune)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Eglise Abbatiale

(Photo Traumrune)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Eglise Abbatiale

(Photo GO69)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Eglise Abbatiale. La nef

(Photo Jochen JAHNKE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Eglise Abbatiale

(Photo Jochen JAHNKE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE 

(Photo Thesupermat)

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Vitraux de l'église abbatiale (19ème siècle) - Histoire de l'abbaye

(Photo MOSSOT)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Vitraux de l'église abbatiale (19ème siècle) - Histoire de l'abbaye

(Photo MOSSOT)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Porte Saint-Louis de l'enceinte de l'abbaye

(Photo MOSSOT)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Siège abbatial dans le cloitre

(Photo Jochen JAHNKE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : CADOUIN  (DORDOGNE) - L'ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

CADOUIN : ABBAYE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE – Vestige de l'enceinte de l'abbaye

(Photo Thesupermat)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens