Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2019 2 17 /09 /septembre /2019 07:00
TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

 

 

BUIS-LES-BARONNIES

DROME

 

 

Buis-les-Baronnies est une commune située dans le département de la Drôme.

Le Buis est l'ancienne capitale de la tribu voconce des Boxsani, puis, au Moyen Âge, de la baronnie de Mévouillon. Au XIIème siècle, l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon y possédait un prieuré (Sancte Marie de Projactis, actuellement Saint-Denis-de-Projat) et l’église Saint-Julien, dont elle percevait les revenus.

À partir du XIème siècle, les villages des Baronnies dépendent de la baronnie de Mévouillon et de la baronnie de Montauban. Les seigneurs de Mévouillon sont considérés comme les vassaux directs de l'empereur Frédéric Barberousse, en 1178.

Les Mévouillon sont endettés depuis 1270. Raymond VI de Mévouillon donne sa charte de franchise au village de Buis-les-Baronnies, en 1288. Trois ans plus tard, ce seigneur propose sa baronnie à l'évêque de Valence et de Die, Jean de Genève. La vente pour 6 000 livres tournois à l'évêque de Valence et de Die est ratifiée par le traité de Chamaloc, signé le 16 août 1291. Cet acte de vente n'est pas reconnu par Raymond V de Mévouillon qui est contraire aux dispositions testamentaires de Raymond IV de Mévouillon qui interdit l'aliénation du domaine. Raymond VI de Mévouillon est condamné. Le 10 juillet 1293, Raymond VI de Mévouillon vend sa baronnie au Dauphin de Viennois qui profite de son endettement. Raymond de Mévouillon a confié ses castra au Dauphin à condition de pouvoir les reprendre en fief franc, noble et antique, et à fidélité non lige. En 1294-1295, le domaine de Montauban est cédé au Dauphin par Hugues Adhémar, héritier de Roncelin de Lunel. Les Baronnies passent définitivement sous le contrôle des Dauphins en 1317. La partie orientale a été l'objet de négociations avec les comtes de Provence qui y avaient des intérêts. Buis-les-Baronnies a profité de ce nouveau statut. Vers 1310 on y compte 700 maisons.

Elle fut la ville préférée des dauphins de Viennois. Humbert II, date plusieurs de ses chartes du Buis. La ville avait alors 3 500 habitants ce qui, pour l'époque, représente une grande cité ; mais la peste de 1347, y fit d'affreux ravages. La moitié de la population périt. Louis XI la repeupla en y attirant des reitres allemands avec leurs familles et en fit le siège d'un bailliage ; il y annexa même la cour de justice de Nyons, en 1447.

Les guerres de religion firent beaucoup de mal au Buis ; mais ce fut la Révolution qui lui porta le coup fatal en lui enlevant toute son administration pour la transférer à Nyons. La baisse de la population est citée en 1656. Elle s'est accélérée après la révocation de l'édit de Nantes. En 1762, le Conseil de ville déclare que la population est réduite à 400 habitants.

Au milieu du XIXème siècle, des tilleuls furent plantés en nombre et devinrent la spécialité de Buis-les-Baronnies. Le Pays de Buis-les-Baronnies compte environ 30 000 arbres et représente 75 % de la production française de Tilleul. Autour du tilleul et d'autres plantes et herbes aromatiques comme la lavande, le thym, la sauge et la sarriette, se développa une filière locale de négociants-producteurs qui lancèrent des marques renommées. Chaque année est organisée une fête du tilleul.

En 1907, la ville est reliée à Orange par une ligne de chemin de fer à voie métrique dont elle accueille la gare terminus. Le service des trains a pris fin en 1952 et la ligne a été démantelée.

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - Vue générale depuis le sud-est.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - Place du Marché.

(Photo Marianne CASAMANCE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - Place des Arcades ou place du Marché, dans le vieux bourg. Arcades du XVème siècle. Au fond à gauche, le rocher d'Ubrieux.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - Place des arcades.

(Photo Ziegler175)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - Ancien couvent des Dominicains (fin XVIIème siècle), côté rue de la Cour du Roi Dauphin.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Portail du couvent des Ursulines

(Photo Marianne CASAMANCE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Arche rue des Quiastres/rue du Paty, avec à gauche le portail Renaissance du couvent des Ursulines.

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Église Notre-Dame-de-Nazareth.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Église Notre-Dame-de-Nazareth.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Église Notre-Dame-de-Nazareth.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Église Notre-Dame-de-Nazareth. La nef

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Grande Rue, vue de la place du Portail des Frères Prêcheurs. Coup d’œil vers l’est.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Ancienne maison patricienne, rue des Fours.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Rue du Malgarni, dans le vieux bourg.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Rue du Planet. En face, maison ancienne sise au n°8 de la rue du Puits Communal.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Ruelle de la Goule (étroite ruelle de faubourg, part de la place de Verdun puis file en montant et en zigzag vers le nord-ouest). Façade arrière et jardin de maisons bordant le boulevard Aristide Briand. À l'arrière-plan le rocher Saint-Julien.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Ruelle de la Goule (étroite ruelle de faubourg, part de la place de Verdun puis file en montant et en zigzag vers le nord-ouest).

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES

(Photo Ziegler175)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - Chapelle Saint-Martin.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - Chapelle Saint-Martin.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - Chapelle Saint-Trophime.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - Chapelle Saint-Trophime.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - La rivière Ouvèze lors de son passage par les gorges d'Ubrieux, au nord du bourg de Buis. Au fond, la montagne des Plates.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES - Oliveraie et Rocher d’Ubrieux (à gauche) et rocher de l'Aiguille (à droite).

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – L’Ouvèze dans les Gorges d'Ubrieux

(Photo Ziegler175)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Le rocher Saint-Julien, face nord.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Le rocher Saint-Julien, face nord.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Le rocher Saint-Julien, face nord.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Versant sud du rocher Saint-Julien dans la lumière rasante du jour déclinant.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Rocher Saint-Julien, face sud.

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : BUIS-LES-BARONNIES  (DROME)

BUIS-LES-BARONNIES – Le rocher Saint-Julien vu de profil depuis l’est

(Photo Torsade de Pointes)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens