Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2019 2 20 /08 /août /2019 07:00
TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

 

 

FONTAINE-HENRY  (CALVADOS)

LE CHATEAU

 

 

Le château de Fontaine-Henry est situé dans la commune de Fontaine-Henry, dans le département français du Calvados.

Tel un château de la Loire égaré en Normandie, l'édifice d'origine médiévale est rendu célèbre pour ses façades marquées principalement par les styles Louis XII et Renaissance. De par ses hautes toitures à la française culminant jusqu'à près de 15 mètres de haut sur le « Gros pavillon » quadrangulaire, l'édifice est également considéré comme les plus hauts toits de France.

C'est en scrutant l'ensemble des maçonneries et en comparant les devis et les plans des XVIIIème et XIXème siècles, que Bertrand Jestaz a tenté de reconstituer les différentes étapes de construction de cette accumulation de corps de logis. Ces conclusions furent reprises par Jean-Pierre Babelon.

Le château de Fontaine-Henry est classé monument historique par un arrêté du 5 avril 1924. Ce classement est remplacé par un nouvel arrêté le 22 novembre 2011. L'édifice est aujourd’hui entouré d’un parc à l’anglaise, qui s'est également vu classer monument historique en 1959.

Le château de Fontaine-Henry est un domaine familial qui a traversé le temps en accumulant savoirs et objets. Cela a été rendu possible car le château n'a jamais été vendu et s'est transmis de génération en génération depuis environ dix siècles.

Possédant tour à tour le domaine par voie d’héritage, plusieurs noms s'y sont succédé. Parmi eux, la fameuse famille d'Harcourt qui était une famille très puissante et proche du roi, de même que la famille Cornulier qui a apporté des souvenirs de la Révolution ou encore la famille d’Oilliamson qui est l'actuelle propriétaire du château…

Voisin de Bayeux, le domaine doit son nom à Henry de Tilly, fils d'un grand sénéchal de Normandie, qui prend part à la huitième croisade. Sur l'emplacement d'une première forteresse du début XIème siècle, la famille de Tilly fait édifier entre 1200 et 1220 un nouvel édifice. De cette époque subsistent notamment la chapelle et des salles voûtées qui formaient autrefois le rez-de-chaussée du logis seigneurial, témoignant encore aujourd'hui de toute l’ampleur du château au cours du Moyen Âge classique. La branche ainée des Tilly transmet ses terres à la famille d'Harcourt lorsque Jeanne de Tilly épouse en 1374 Philippe d'Harcourt. Elle lui laisse alors en dot plusieurs seigneuries dont Fontaine-Henry.

C’est la famille d’Harcourt qui entreprend de reconstruire le château après la guerre de Cent Ans. Conservant le domaine durant cinq générations, les travaux s'étalent entre la fin du XVème siècle et les années 1560 sur pratiquement un siècle, lui conférant son aspect actuel. Fontaine-Henry devient alors une demeure de prestige et acquiert cette harmonie très inédite qui en fait un chef-d'œuvre des style Louis XII et Renaissance, à l'instar des hôtels d'Escoville et de Than à Caen.

Plus tard, une Harcourt porte la seigneurie en dot chez les Morais, dont l'un des descendants épouse Françoise de Sévigné et est le beau-fils de la célèbre épistolière.

 

Jusqu’au XVIIIème siècle, la route de Thaon continue de passer par sa cour, via une porte monumentale située au sud et nommée Gloria laus (« gloire et louanges »). C'est à partir de ce point de vue que les façades de dentelles de pierre et « les plus hauts de France » ont été conçues pour impressionner le visiteur et ce, bien que son emplacement se soit retrouvé, avec le temps, au centre du parc, à la suite des modifications postérieures de l'ensemble du domaine.

Au cours du XIXème siècle, Henry de Carbonnel, marquis de Canisy, hérite de Fontaine-Henry. C'est à cette époque qu'est entreprise la réalisation du bâtiment abritant encore la galerie et la salle à manger, tandis que la globalité des jardins sont transformés en un parc à l'anglaise.

L'ensemble revient à sa fille adoptive, la marquise de Cornulier, dont la petite fille épouse le comte Pierre d’Oilliamson. Au début du XXème siècle, ils entreprennent une restauration discrète du château.

L'actuel châtelain, le marquis Pierre-Apollinaire d'Oilliamson, a ouvert largement son domaine au tourisme afin de mettre en valeur le patrimoine historique et artistique du domaine. Dans cette optique, le marquis invite les visiteurs à se replonger dans 800 ans d'histoire avec un programme estival d'animations baptisé Les enchantées.

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU – La façade principale du corps de logis du château (1500-1537).

(Photo Romain BREGUET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU – La chapelle romane voûtée d'ogives au XIIIème siècle

(Photo Ikmo-ned)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU – L'une des deux tours du châtelet primitif, englobée dans le Gros Pavillon au XVIème siècle.

(Photo Xavier 45370)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU - Le logis central de style Louis XII.

(Photo Ikmo-ned)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU - La lucarne de style Louis XII.

(Photo Ikmo-ned)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU - Sur la gauche de l'image, tandis que l'ancien châtelet d'entrée médiéval a été englobé dans le gros Pavillon, ses tours d'angle polygonales ont été conservées après avoir été rhabillées d'une série de baies superposées de style Renaissance.

(Photo Romain BREGUET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU - Puits de la cour d'honneur du château réalisé par l'architecte caennais Blaise Le Prestre (milieu du XVIème siècle).

(Photo Pimprenel)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU - Le classicisme épuré des lucarnes, témoignant du style Le Prestre, exprime l'évolution esthétique de la seconde renaissance (1540 à 1559/1564).

(Photo Romain BREGUET)

 

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU - Porte du château.

(Photo Ikmo-ned)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU 

(Photo Selbymay)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU – Vue d'ensemble depuis l'aile nord de la chapelle du château, dite Notre Dame du Val Busnel (XIIIème siècle, transformée en partie au XVIème siècle par Blaise le Prestre).

(Photo Ikmo-ned)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU – La chapelle. Un fronton triangulaire classicisant est plaqué sur la Tourelle médiévale.

(Photo Romain BREGUET)

 

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU – La chapelle. Les croisées des voûtes sont encore marquées par le style gothique primitif (début du XIIIème siècle).

(Photo Romain BREGUET)

 

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU – La chapelle. Voûtes quadripartites (début du XIIIème siècle).

(Photo Romain BREGUET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU – La chapelle. Détails d'un des caissons Renaissance de la voûte.

(Photo Romain BREGUET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU – La chapelle. Abandonné à la fin du XIVème siècle, le retour des chapiteaux est manifeste dès le style Louis XII.

(Photo Romain BREGUET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : FONTAINE-HENRY  (CALVADOS) - LE CHATEAU

FONTAINE-HENRY : LE CHATEAU – La chapelle. Chapiteau de fantaisie, n'ayant de corinthien que les volutes (XVIème siècle).

(Photo Romain BREGUET)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens