Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2019 1 26 /08 /août /2019 18:00
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

23 août 2019 - Macron accuse Bolsonaro d'avoir "menti" sur le climat, la France s'oppose à l'accord UE-Mercosur :

Le président français Emmanuel Macron estime que son homologue brésilien Jair Bolsonaro a "menti" sur ses engagements en faveur de l'environnement et a annoncé vendredi que dans ces conditions, la France s'opposait au traité de libre échange controversé UE-Mercosur, a fait savoir la présidence.

"Compte tenu de l'attitude du Brésil ces dernières semaines, le président de la République ne peut que constater que le président Bolsonaro lui a menti lors du sommet (du G20, ndlr) d'Osaka", a déclaré l'Elysée, estimant que "le président Bolsonaro a décidé de ne pas respecter ses engagements climatiques ni de s'engager en matière de biodiversité". "Dans ces conditions, la France s'oppose à l'accord Mercosur en l'état", poursuit la présidence française.

Les feux de forêt qui se propagent rapidement en Amazonie sont en train de devenir un sujet diplomatique majeur aux multiples répercussions internationales, tandis que se multiplient les appels à sauver le "poumon de la planète".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

23 août 2019 - "Gilets jaunes": les dégradations de radars ont coûté 360 millions d'euros :

La facture des dégradations de radars automatiques depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" mi-novembre est estimée à 360 millions d'euros, a indiqué vendredi à l'AFP la Sécurité routière, confirmant une information du Parisien. Ce montant comprend 60 millions d'euros dépensés pour réparer les appareils incendiés, tagués ou bâchés - près de 1.000 ont été détruits avait indiqué en juillet le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner - et 300 millions d'euros de manque à gagner en contraventions.

"Au plus fort de la crise, 75% du parc a été endommagé", avait rappelé M. Castaner, précisant qu'ils sont remplacés par "des radars modernes, perfectionnés, capables de constater les feux non respectés mais aussi l'usage du téléphone au volant". Plusieurs de ces radars nouvelle génération, dits radars-tourelles, ont été dégradés depuis le début de leur déploiement au printemps. "Sur la centaine d'appareils déjà installés, nous avons eu quelques dégradations. C'est malheureusement le lot de toute nouvelle expérimentation, ça génère une excitation malsaine et du vandalisme", a déploré auprès de l'AFP David Julliard, adjoint au Délégué interministériel à la sécurité routière.

Juchés sur des mâts de quatre mètres, ces radars peuvent surveiller jusqu'à huit voies de circulation sur une distance de 200 m, selon son constructeur. La majorité d'entre eux seront des leurres, puisqu'en moyenne seule une cabine sur six sera active à terme. L'objectif du gouvernement est d'avoir un parc "d'un peu plus de 400" radars-tourelles d'ici à la fin de l'année, a ajouté M. Julliard.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

23 août 2019 - Les impressionnantes images des incendies dans la forêt amazonienne :

Des incendies d'une ampleur rare. De nombreuses vidéos montrent d'impressionnantes images des feux de forêt en Amazonie, le «poumon de la planète». Il est, pour l'instant, très compliqué d'en évaluer l'étendue : dans l'Etat du Mato Grosso, dans le centre-ouest, 13 682 départs de feu ont été comptabilisés depuis le début de l'année, soit une hausse de 87% par rapport à toute l'année 2018. Les feux en Amazonie sont notamment provoqués par les défrichements par brûlis utilisés pour transformer des aires forestières en zones de culture et d'élevage ou pour nettoyer des zones déjà déforestées, généralement pendant la saison sèche qui s'achève dans deux mois.

Selon des chercheurs de l'Institut de recherche environnementale sur l'Amazonie (IPAM), la hausse dramatique du nombre d'incendies en Amazonie brésilienne est avant tout causée par la progression de la déforestation. Les feux de forêt ont augmenté de 83% depuis le début de cette année au Brésil par rapport à l'ensemble de 2018.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

23 août 2019 - "Titanic nucléaire": la Russie envoie une centrale nucléaire flottante vers l’Arctique :

Bloc de 21.000 tonnes dépourvu de moteur, l'Akademik Lomonossov sera tracté par plusieurs navires pour son voyage.

Destiné à alimenter le développement de la production d'hydrocarbures dans des zones excessivement isolées, l'Akademik Lomonossov fait route vers Pevek, petite ville de Sibérie orientale, dans le district autonome de Tchoukotka.  De Mourmansk vers l'Extrême-Orient, la première centrale nucléaire flottante du monde entame vendredi un voyage de 5.000 kilomètres dans l'Arctique, malgré les craintes des défenseurs de l'environnement concernant les conséquences pour cette région très fragile.

Destiné à alimenter le développement de la production d'hydrocarbures dans des zones excessivement isolées, l'Akademik Lomonossov doit quitter Mourmansk, port du Grand Nord russe où il a été chargé en combustible nucléaire, en direction de Pevek, petite ville de Sibérie orientale, dans le district autonome de Tchoukotka.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

23 août 2019 - Feux en Amazonie : Bolsonaro fustige "une mentalité colonialiste" chez Macron :

Le président brésilien Jair Bolsonaro a accusé son homologue français Emmanuel Macron d'avoir "une mentalité colonialiste", après que ce dernier a donné rendez-vous aux membres du G7 pour "parler de l'urgence" des feux en Amazonie à Biarritz ce week-end.

Dans deux tweets successifs, M. Bolsonaro a accusé M. Macron d'"instrumentaliser une question intérieure au Brésil et aux autres pays amazoniens pour des gains politiques personnels" avec "un ton sensationnaliste qui ne contribue en rien à régler le problème". Le gouvernement brésilien reste ouvert au dialogue, sur la base de faits objectifs et du respect mutuel", a écrit le président d'extrême droite. "La suggestion du président français selon laquelle les affaires amazoniennes soient discutées au (sommet du) G7 sans la participation de la région évoque une mentalité colonialiste dépassée au 21e siècle". Le président brésilien relève au passage que le président Macron, qui l'avait interpellé sur Twitter, a posté "des photos fausses", le chef de l'Etat français ayant publié une image de forêt en feu prise par un photographe décédé en 2003. "Notre maison brûle. Littéralement. L'Amazonie, le poumon de notre planète qui produit 20% de notre oxygène, est en feu. C'est une crise internationale. Membres du G7, rendez-vous dans deux jours pour parler de cette urgence", avait écrit le chef de l'Etat français alors que l'Amazonie est en proie à d'importants incendies.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

23 août 2019 - Avant le G7 de Biarritz, des centaines de surfeurs surfent la vague du climat :

Dans la soirée de jeudi, sur la plage de Guéthary, à deux pas de Biarritz, plus de 350 surfeurs se sont jetés à l'eau pour un rassemblement baptisé: "Rame pour ta planète".

Les surfeurs, pour qui la baie de Biarritz est l'un des grands rendez-vous mondiaux, ont décidé de profiter de la tenue du G7 ce week-end pour alerter l'opinion sur la pollution de l'océan, à l'initiative de l'ONG Surfrider Foundation. L'océan est "l'un des régulateurs les plus importants du climat", explique François Verdet, membre de cette ONG qui milite pour la protection des océans. "Trois personnes sur quatre dans le monde vivent près de l'eau. C'est un truc énorme, qui est partout et qui n'est jamais pris en compte dans les négociations. C'est pour ça qu'on veut remettre l'océan au centre du jeu", dit-il à l'AFP.

Jeudi, à Biarritz, les responsables de Surfrider Foundation, ONG "créée à Biarritz il y a quelques années par des surfeurs en colère", ont rencontré la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

23 août 2019 - A la veille du G7, Macron appelle à "une refondation de notre organisation internationale" :

 Emmanuel Macron a appelé vendredi à «une refondation de notre organisation internationale», lors d'un rencontre devant une centaine d'acteurs économiques, à quelques heures de l'ouverture du G7 à Biarritz. Le chef de l'État s'est exprimé à l'Élysée dans le cadre d'une journée de «dialogue» avec des acteurs de la société civile, au cours de laquelle il a notamment reçu une centaine d'entrepreneurs engagés dans la réduction des inégalités et la protection de la planète. «Ce que je souhaite, dans la foulée de ce G7, c'est continuer au niveau français, européen, et dans les coalitions internationales, à porter une initiative de refondation de notre organisation internationale. De l'intimité de l'entreprise au fonctionnement des organisations internationales, qu'elles acceptent d'avoir un agenda partagé», a déclaré le président français.

«Je pousserai cet agenda au G7», a-t-il poursuivi, en faisant observer que «le modèle qu'on doit inventer n'est pas de fermer l'économie de marché». «Mais ce modèle s'est enrayé, parce que la démocratie s'est déréglée, parce que le capitalisme s'est déréglé et est devenu fou, parce qu'on produit nous-mêmes des inégalités qu'on ne sait plus réguler». Lors de cette réunion a en outre été actée la création «de coalitions d'entreprises qui s'engagent pour une croissance inclusive et pour la réduction de leur impact environnemental dans le domaine de l'industrie textile, du transport maritime et des technologies de réfrigération», selon l'Élysée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

23 août 2019 - G7 à Biarritz : Bayonne se barricade par crainte de manifestations violentes :

A deux pas de Biarritz, où s'ouvre samedi le G7, la ville de Bayonne s'est barricadée vendredi, désertée par les touristes et les promeneurs, par peur de rassemblements potentiellement violents d'opposants anti-sommet, défiant les interdictions de manifester. Dans les rues du centre-ville, le vrombissement des visseuses fixant des panneaux de bois sur les vitrines des commerces était incessant dès la matinée. Sur la place principale des Halles, où quelques terrasses sont encore sorties, la quasi totalité des commerces a déjà tiré le rideau. Et devant une agence immobilière, deux artisans recouvrent la vitrine de protections en bois. «On fait la même chose que pour les Fêtes de Bayonne» (rassemblement festif d'un million de personnes sur cinq jours fin juillet, NDLR), sourit Bérengère, une salariée, citée par l'AFP. «On ne sait pas trop ce qui va se passer, il y a des précautions qui ont été prises, et on se protège parce que les assurances estiment qu'on aura été suffisamment prévenus en cas de dégâts».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

23 août 2019 - Pendant que l'Amazonie se consume, l’Indonésie brûle aussi :

Alors que les incendies grignotent la forêt amazonienne, l’Indonésie est aussi sujette à une tragédie écologique. Avec l’arrivée de la saison sèche, près de 700 départs d’incendie ont été identifiés sur les îles de Sumatra et Bornéo -où vivent les derniers orangs outans-, ainsi que sur la province de Riau. En Asie du Sud, les feux de forêt se multiplient lors des périodes sèches. «Cela ne signifie toutefois pas que la catastrophe soit due à la saison sèche, car ce sont souvent les humains qui ont allumé les feux», note le «Jakarta Post». «La plupart des feux de forêt indonésiens sont allumés illégalement pour défricher des terres afin d'extraire du caoutchouc et planter des palmiers à huile», explique le Global Forest Watch.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

24 août 2019 - G7 de Biarritz : Trump et Macron déjeunent ensemble :

Emmanuel Macron et Donald Trump déjeunent ensemble avant l'ouverture du G7, annonce la présidence française. Emmanuel Macron prononce une déclaration préliminaire en anglais, devant la presse. Les deux présidents sont attablés sur la terrasse de l'hôtel du Palais, où séjournent les chefs d'Etats et de gouvernements. «Nous avons beaucoup en commun, Emmanuel et moi. Nous sommes amis depuis longtemps. De temps en temps on se chamaille un peu. On s'entend très bien, on a une très bonne relation. Je crois que je peux dire que c'est une relation spéciale. Jusqu'ici, tout va bien. On va faire beaucoup ce week-end», s'est enthousiasmé Donald Trump.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

24 août 2019 - G7 : 150 marques de mode adoptent un pacte pour la planète :

Les collines du marché de Dantokpa, au Bénin, sont constituées de déchets de vêtements en provenance d'Europe. Un exemple de l'impact environnemental considérable de l'industrie textile.

L'industrie de la mode et du textile est prête à s'engager pour la planète, ou du moins c'est ce que prétendent les 150 marques réunies derrière le «Fashion Pact», une coalition lancée à l'appel d'Emmanuel Macron par François-Henri Pinault, P-DG du groupe Kering, en avril dernier lors du Copenhagen Fashion Summit. Avec le sommet du G7 de Biarritz en ligne de mire, le gouvernement appuie l'initiative, qui correspond à une «prise de conscience au niveau du consommateur qui demande plus de transparence», juge le ministère de la Transition écologique et solidaire. La démarche suit trois axes : protection de la biodiversité, du climat et des océans.

Parmi les 30 groupes signataires, on retrouve le pilote Kering (Gucci, Saint Laurent, Balenciaga, Alexander McQueen, Puma, Volcom, etc) et des acteurs du luxe comme du prêt à porter ou des distributeurs : Adidas, Burberry, Carrefour, Chanel, Galeries Lafayette, Gap, H&M, Hermes, Inditex, Nike, Prada, Ralph Lauren, Selfridges...

Le secteur de la mode et du textile, en croissance, a un poids économique considérable : 1500 milliards d’euros de chiffre d’affaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

24 août 2019 - L'Union européenne ripostera si les Etats-Unis taxent le vin français, prévient Tusk :

Samedi en conférence de presse à Biarritz, le président du Conseil européen a averti que l'Union européenne riposterait si Donald Trump décrétait de nouveaux droits de douane sur le vin français en rétorsion à la taxation des géants américains du numérique.

"Je protègerai le vin français avec une sincère détermination (...) Si les Etats-Unis imposent des taxes, alors l'Union européenne répondra sur le même plan", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse peu avant l'ouverture du sommet du G7 à Biarritz, dans le sud-ouest de la France.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

24 août 2019 - Amazonie : le chef indien Raoni veut le départ de Bolsonaro "le plus vite possible" :

Le chef indien Raoni a demandé vendredi l'aide de la communauté internationale pour contribuer à "faire partir le plus vite possible" le président brésilien Jair Bolsonaro, qu'il juge responsable des graves incendies en Amazonie. "Il faut qu'on le fasse partir le plus vite possible", a déclaré le cacique dans une interview réalisée par téléphone par l'AFP depuis Rio, avant son départ d'Allemagne pour l'Amazonie.

"Je pense que le président français (Emmanuel Macron) et d'autres forces internationales peuvent faire pression pour que le peuple brésilien fasse partir (Jair) Bolsonaro et que le Congrès vote sa destitution", a-t-il ajouté.

Le cacique a fait ces déclarations alors que l'Amazonie, la plus grande forêt tropicale de la planète, est en proie à de graves incendies, provoqués essentiellement par une déforestation qui s'accélère et est aggravée par la saison sèche. "Je demande une aide extérieure. Je veux qu'il y ait une mobilisation générale pour qu'on éteigne ces feux. On ne peut pas laisser brûler ça comme ça", a poursuivi le chef Raoni, qui n'a "jamais vu ça". "C'est une catastrophe, ce qu'il est en train de faire avec nous", a poursuivi le cacique au sujet du président d'extrême droite qui encourage le développement de l'agriculture et de l'exploitation minière sur les terres indigènes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

25 août 2019 - G7 de Biarritz : Brigitte Macron initie les Premières dames à la culture basque :

Pendant que leurs époux sont à Biarritz, les «Premières dames» -le mari d'Angela Merkel n'étant pas présent- découvrent Espelette, à l'initiative de Brigitte Macron. La commune, célèbre pour son piment, située à une trentaine de kilomètres de Biarritz, a accueilli dimanche matin la Première dame française, ainsi que Melania Trump, Akie Abe, l'épouse du Japonais Shinzo Abe, Cecilia Morel, celle du Chilien Sebastian Piñera, Jenny Morrison, la femme du Premier ministre australien Scott Morrison et Małgorzata Tusk celle de Donald Tusk, président du Conseil européen.

Elles ont déambulé dans les rues de la commune basque, rencontrant des commerçants qui leur ont fait découvrir vins locaux et gâteau basque. Elles ont également eu droit à une démonstration de pelote basque et devaient assister à un concert de chants basques dans l’Eglise Saint-Etienne.

Les Premières dames ont ensuite rendez-vous à Cambo-les-Bains, à une dizaine de kilomètres de là, pour découvrir la villa Arnaga, maison d'Edmond Rostand et musée dédié à l'écrivain. Outre une visite du site, la délégation sera accueillie par la danse traditionnelle d’honneur, l’Aurresku, et assistera à la lecture d’un passage de «Cyrano de Bergerac». En fin de journée, les participants au G7 et leurs conjoints se retrouveront autour d’un dîner.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

25 août 2019 - Royal n'exclut pas d'être candidate en 2022, mais "pas sous le chapeau socialiste" :

L'ex-candidate socialiste à la présidentielle française de 2007 Ségolène Royal a indiqué samedi à Radio-Canada qu'elle n'excluait pas d'être de nouveau candidate en 2022, ajoutant qu'elle serait "présente sur les échéances politiques qui viennent" mais "pas sous le chapeau socialiste".

"Oui c'est vrai", a répondu l'ancienne candidate battue par Nicolas Sarkozy, interrogée par Radio-Canada pour savoir si elle avait bien, lors d'une interview la veille en France, "laissé la porte entrouverte à une candidature peut-être en 2022". "Quand je vois à la fois la lenteur de la mutation écologique et la question des droits des femmes, du respect de la dignité de femmes, du nombre très faible de femmes aux responsabilités dans le monde, je me dis que ces combats-là doivent continuer à être conduits", a-t-elle expliqué lors de l'émission "Les faits d'abord", sur la radio publique francophone.

"Maintenant on verra comment les choses se passent, ce n'est pas du tout une déclaration de candidature, ce serait d'ailleurs très maladroit de ma part, je me ferais immédiatement attaquer de toutes parts", a précisé Ségolène Royal.

L'ancienne ministre socialiste de l'Ecologie, nommée ambassadrice des négociations sur les pôles Arctique et Antarctique par Emmanuel Macron, a expliqué qu'elle souhaitait "continuer ses combats environnementaux et féministes"."Oui, je serai présente sur les échéances politiques qui viennent pour défendre les valeurs auxquelles je crois et pour me mettre au service de ces valeurs. Sous quelle forme, on verra", a-t-elle ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1287) : DU 23 AU 25 AOÛT 2019

25 août 2019 - G7 de Biarritz : premiers travaux, premières frictions :

Moins de 24 heures après avoir vanté la qualité de sa relation avec Emmanuel Macron à l'issue d'un déjeuner improvisé à Biarritz, samedi, Donald Trump a fait entendre sa voix dissonante, dimanche midi. Des sources diplomatiques indiquaient dimanche matin à l'AFP que les membres du G7 avaient convenu samedi soir de «charger le président français Emmanuel Macron de discuter avec l'Iran, sur la base de leurs échanges, et de lui adresser un message», dans le but de faire baisser la tension et de parvenir à l'objectif commun : «éviter que l'Iran ne se dote de l'arme nucléaire». Dimanche midi, le président américain a pourtant nié avoir discuté d'un message que son homologue français aurait été porter auprès de l'Iran.

Les relations avec l'Iran se sont brutalement dégradées depuis la décision unilatérale de Donald Trump de quitter l'accord signé par son prédécesseur Barack Obama en 2015. Le sujet est sensible pour le milliardaire : il ne veut surtout pas donner le sentiment d'être contourné par ses alliés, qui eux espèrent sauver un processus qui avait interrompu les projets nucléaires de Téhéran. Le 8 août dernier, Donald Trump avait explicitement accusé Emmanuel Macron de s'exprimer à tort. «L'Iran a de sérieux soucis financiers. lls veulent désespérément parler avec les Etats-Unis, mais ils reçoivent des signaux contraires de tous ceux qui prétendent nous représenter, y compris le président français Macron. Je sais qu'Emmanuel pense bien faire, comme les autres, mais personne d'autres que les Etats-Unis ne parle au nom des Etats-Unis. Personne n'est autorisé, en aucune manière, à nous représenter!», avait-il tweeté.

S'exprimant à 13 heures devant des caméras de télévision, Emmanuel Macron a nié tout désaccord sur la question du message à l'Iran. «Le G7 est un club informel, il n'y a pas de mandat», a-t-il déclaré, préférant insister sur les «lignes de front communes» à tous les pays du G7.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens