Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2019 1 19 /08 /août /2019 18:00
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

16 août 2019 - Hôtesses "potiches": 20 000 signatures pour dénoncer sexisme et discriminations :

Une pétition lancée mardi, intitulée "Dépotichons le métier d'hôtesse en événementiel!", avait recueilli vendredi plus de 20 000 signatures, quelques semaines après un premier texte signé par 37 000 personnes contre la présence d'hôtesses sur le podium du Tour de France. "Alice", l'initiatrice de la pétition, qui est aussi la créatrice du compte Twitter #PasTaPotiche, estime dans ce texte avoir parfois, dans son métier, "l'impression de passer aux yeux des autres pour une plante verte, c'est dégradant et je ne me sens pas utile dans mon travail".

Dénonçant, outre le sexisme présent dans ce métier, la discrimination à l'embauche (sur l'âge, les mensurations, la couleur de peau), la jeune femme qui préfère rester anonyme assure à l'AFP vouloir "rencontrer la ministre du Travail", Muriel Pénicaud, pour lui demander "un plan d'action". Fin juillet, en plein Tour de France, des militantes féministes avaient lancé une pétition réclamant la fin de la "tradition sexiste" qui réside dans la présence d'hôtesses sur les podiums de l'épreuve cycliste. Celle-ci a recueilli à ce jour 37.000 signatures.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

16 août 2019 - Le “modèle allemand” freiné par la faible demande extérieure :

Serait-ce la fin d’une décennie dorée pour l’économie allemande? L’éternel bon élève européen a, en effet, vu son produit intérieur brut se contracter légèrement au deuxième trimestre, avec un recul de 0,1% par rapport aux trois mois précédents, a annoncé mercredi l'Office fédéral des statistiques Destatis à l’AFP. Ce chiffre marque un coup de frein pour la première économie de la zone euro et le certainement début d’un questionnement du fameux «modèle allemand» qui faisait rêver ses voisins européens depuis une dizaine d’années.

Cette contraction n’est pas vraiment une surprise. L’économie allemande connaissait en effet une croissance en dents de scie depuis plusieurs mois. Au premier trimestre 2019, elle avait enregistré un rebond de 0,4% alors qu’elle avait échappé de peu à la récession effective pendant la seconde moitié de 2018.

La cause de cette mauvaise performance est à chercher dans l’état du commerce international. La demande extérieure, moteur traditionnel de l'industrie allemande, vacille sérieusement depuis un an et a ralenti la croissance économique. «Les exportations ont diminué plus fortement que les importations» par rapport au trimestre précédent, souligne l'Office des statistiques. Les mesures protectionnistes lancées par les Etats-Unis, notamment contre la Chine, ont joué leur rôle, ainsi que les incertitudes liés au Brexit. Les automobiles et machines-outils, des biens qui sont les moteurs de l’économie germanique, ne sont plus autant demandés qu’auparavant.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

16 août 2019 - Trump intéressé par le Groenland : l'île riposte et se dit "pas à vendre" :

 «Prêts à faire des affaires, pas à vendre» : les autorités groenlandaises ont rappelé vendredi que leur île, riche en ressources naturelles, n'était pas à vendre après des révélations dans la presse américaine selon lesquelles Donald Trump s'était montré intéressé par l'achat de l'immense territoire autonome danois. La veille, le quotidien économique «The Wall Street Journal» avait écrit que le président américain, magnat de l'immobilier avant de se lancer en politique, s'était «montré à plusieurs reprises intéressé par l'achat» de ce territoire qui compte quelque 56 000 habitants et en avait parlé à ses conseillers à la Maison Blanche.

Le président s'est notamment renseigné sur les ressources naturelles et l'importance géopolitique de la région, selon le journal. «Le Groenland est riche en ressources précieuses (...). Nous sommes prêts à faire des affaires, pas à vendre» le territoire, a rétorqué vendredi le ministère groenlandais des Affaires étrangères sur Twitter.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

16 août 2019 - République démocratique du Congo : Ebola a tué 1905 personnes en un an :

La fièvre hémorragique d'Ebola a tué 1.905 personnes en une année en République démocratique du Congo, où 844 patients ont été déclarés guéris, d'après les chiffres publiés jeudi par les autorités sanitaires congolaises.

"Depuis le début de l'épidémie, le cumul des cas est de 2.842, dont 2.748 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.905 décès (1.811 confirmés et 94 probables) et 844 personnes guéries", a indiqué le ministère de la Santé dans son bulletin sur la situation de l'épidémie daté de mercredi. L'épidémie déclarée le 1er août 2018 est jusqu'à présent contenue dans la province du Nord-Kivu (Beni, Butembo-Katwa, Goma) et marginalement dans celle de l'Ituri. Deux cas ont néanmoins été enregistrés dans l'Ouganda voisin.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

16 août 2019 - Deux pingouins homosexuels du zoo de Berlin couvent un œuf :

Deux pingouins du zoo de Berlin qui sont homosexuels et s'étaient mis faute de mieux à couver une pierre peuvent désormais couver un vrai oeuf. Le personnel du zoo a récemment présenté au couple un oeuf d'un autre couple et les deux pingouins, Skipper et Ping, tous deux âgés de 10 ans, se sont aussitôt mis à le couver.

L'oeuf provenait d'un couple de pingouins hétérosexuels qui au cours des dernières années «ne s'entendaient pas à 100% bien et avaient pour cette raison souvent abîmé leurs oeufs», a déclaré Norbert Zahmel, un des gardiens du zoo. Si la couvaison est menée à bien, ce serait la première naissance d'un pingouin au zoo de Berlin depuis plus de 20 ans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

16 août 2019 - A Hong Kong, le vertigineux geste du "Spiderman français" pour la réconciliation :

Le «Spiderman français» Alain Robert a escaladé vendredi matin un gratte-ciel de Hong Kong avant d'y déployer une «banderole de la paix», au moment où l'ex-colonie britannique vit sa pire crise politique avec des manifestations quasi quotidiennes pour réclamer plus de démocratie. Le grimpeur de 57 ans, qui s'est spécialisé dans l'escalade d'immeubles, a gravi les 68 étages du Cheung Kong Center, dans le quartier financier de Central, alors que le temps était chaud et humide. Lors de cette ascension, il a déployé une banderole figurant les drapeaux chinois et hongkongais réunis, ainsi qu'une poignée de mains.

Avant de commencer à escalader le bâtiment, il a rendu public un communiqué pour expliquer que cette action était «un appel urgent à des consultations entre les Hongkongais et leur gouvernement». «Peut-être que ce que je fais fera baisser la température et provoquera des sourires. C'est en tout cas ce que j'espère», a-t-il dit dans un communiqué. Un message qui n'a pas convaincu tout le monde.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

16 août 2019 - Sixième tir nord-coréen en trois semaines :

La Corée du Nord a tiré vendredi deux «projectiles non identifiés» qui se sont abattus en mer, a annoncé l'état-major interarmes de la Corée du Sud, un lancement qui est le sixième du genre en trois semaines. L'état-major sud-coréen a indiqué que ces projectiles avaient été tirés depuis les environs de Tongchon, une ville de la province de Kangwon, située dans le sud-est de la Corée du Nord, et étaient tombés dans la mer de l'Est, également appelée mer du Japon. «L'armée observe la situation pour le cas où il y aurait d'autres lancements», a ajouté l'état-major sud-coréen.

Il s'agit du sixième essai effectué par Pyongyang depuis le 25 juillet. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a déclaré début août que ces tirs constituaient «un avertissement solennel» adressé à la Corée du Sud et aux Etats-Unis en raison des manoeuvres militaires conjointes menées par ces deux pays.

Pyongyang réprouve ces exercices conjoints réguliers. Le pouvoir nord-coréen les considère comme des manoeuvres hostiles préfigurant une invasion de la Corée du Nord. Il avait prévenu que le démarrage de ces manoeuvres annoncées serait de nature à empêcher la reprise des discussions entre Pyongyang et Washington sur l'arsenal nucléaire nord-coréen.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

16 août 2019 - Le coût de la rentrée scolaire stagne cette année :

Le CP et le lycée moins chers mais le collège plus coûteux : le budget alloué par les familles pour la rentrée 2019 sera globalement en stagnation, selon une enquête de la Confédération syndicale des familles (CSF). Le coût de la scolarité augmente de 0,17% comparé à la rentrée 2018 avec des disparités selon les niveaux, selon l'enquête annuelle de la Confédération syndicale des familles basée sur l'analyse des réponses de 114 familles en France.

Les parents devront débourser 159 euros en moyenne pour un enfant entrant au CP contre 165 euros l'année dernière, soit une baisse de près de 4%. En 2018, la rentrée avait été 10% plus chère. Même tendance à la baisse d'un peu moins de 4% pour une rentrée en seconde où le panier moyen est de 389 euros en seconde générale et 395 en seconde bac pro sanitaire et social.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

17 août 2019 - Kim a supervisé l'essai d'une "nouvelle arme" nord-coréenne :

Le tir effectué vendredi par la Corée du Nord, qui était l'essai d'une «nouvelle arme», a été supervisé par le dirigeant Kim Jong Un, a annoncé samedi l'agence de presse officielle KCNA. Ce tir, le sixième en trois semaines, est de nature à compliquer les efforts de l'envoyé spécial américain pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, qui se rend la semaine prochaine au Japon et en Corée du Sud pour discuter de la dénucléarisation du Nord. Pyongyang effectue ces lancements successifs depuis la fin de juillet pour manifester sa colère devant les manoeuvres militaires conjointes effectuées par les forces américaines et sud-coréennes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

17 août 2019 - A Bormes-les-Mimosas, bain de foule et selfies pour Emmanuel et Brigitte Macron :

Un long bain de foule et un appel aux Français à se «réconcilier» après une année marquée par la crise des «gilets jaunes» : Emmanuel Macron a refermé samedi à Bormes-les-Mimosas la page des congés, à l'aube d'une rentrée chargée. Comme l'an dernier, le président de la République participait à la commémoration de la libération de Bormes-les-Mimosas, la commune du Fort de Brégançon, son lieu de villégiature, il y a 75 ans. L'occasion de tisser des liens entre «l'héroïsme» des résistants et des soldats, et le présent. Mais également, lors du bain de foule, de signifier sa détermination à réformer les retraites. «Nous avons vécu ces derniers mois des moments difficiles de division, parfois de violence, dont il nous faut savoir sortir. Il y a parfois des bonnes raisons d’être en désaccord et il faut les respecter, il y en a d'autres que l'on peut contester, il faut savoir toutefois les entendre», a déclaré le président de la République.

«Quels que soient les désaccords, aux grands moments de notre histoire nous avons su nous réconcilier pour avancer», a-t-il ajouté. «Je crois très profondément que ce que notre pays, notre continent sans doute, et le monde occidental traverse aujourd'hui, est une crise profonde de doute, (...) mais réside aussi parfois dans l'oubli du courage, dans l'esprit de résignation, dans les petits abandons», a poursuivi le chef de l'exécutif.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

17 août 2019 - Pyrénées-Orientales : l'auteur présumé de 12 incendies écroué :

Un homme de 20 ans, suspecté d'être l'auteur, entre les mois de mai et août, de 12 incendies dans les Pyrénées-Orientales, a été mis en examen vendredi à Perpignan et écroué, a annoncé samedi la gendarmerie nationale. Le jeune homme avait été interpellé mercredi à son domicile où une perquisition a été menée. Elle a permis de découvrir des produits inflammables et un pulvérisateur ayant contenu des hydrocarbures, indique la gendarmerie nationale dans un communiqué.

Le jeune homme a reconnu son implication dans les 12 incendies volontaires allumés entre le 31 mai et le 14 août dans les secteurs de Torreilles et de Sainte-Marie-la-Mer, deux communes du littoral au nord-est de Perpignan. C'est la recrudescence, depuis juillet 2019, de départs de feu de végétation sur ces deux communes qui a attiré l’attention des gendarmes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

18 août 2019 - La France s'engage à accueillir 40 migrants secourus par un navire humanitaire :

La France s'est engagée à accueillir 40 personnes sur l'Open Arms, bateau de l'ONG espagnole Proactiva qui transporte une centaine de migrants secourus en Méditerranée, a annoncé dimanche à l'AFP le ministère de l'Intérieur. Le navire humanitaire, qui a fait débarquer en Italie 27 mineurs non-accompagnés samedi après deux semaines de navigation, transporte toujours 105 adultes et deux enfants à bord selon le gouvernement espagnol, qui a proposé dimanche de l'accueillir sur son port d'Algesiras, à l'extrême sud du pays. «La coordination de la solidarité est maintenue» entre les pays qui se sont engagés à recueillir les migrants et «la France s'engage à maintenir son engagement d'accueillir 40 personnes», souligne-t-on Place Beauvau.

Ces 40 personnes, soit près de la moitié des migrants à bord de l'Open Arms, devront être «en besoin de protection», c'est-à-dire remplir les critères pour obtenir le statut de réfugié, ajoute le ministère de l'Intérieur, qui déploiera dans les prochains jours une mission de l'Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) en Espagne si le bateau accoste bien à Algesiras.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

18 août 2019 - Espèces menacées : des députés européens demandent l'interdiction de la chasse aux trophées :

Plus de 50 députés européens et une cinquantaine d'organisations de défense de la nature ont appelé dimanche les parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) à interdire la chasse aux trophées ciblant des animaux en danger comme les rhinocéros et les éléphants. La CITES interdit tout commerce de plus de 1.000 espèces végétales et animales considérées comme en danger d'extinction, qui sont recensées dans son annexe 1.

Dans une lettre adressée à la secrétaire générale de la CITES Ivonne Higuero, les signataires déplorent que la chasse aux trophées, ayant un caractère récréatif et considérée comme «non commerciale», ait échappé à cette interdiction.

La lettre a été rendue publique au moment où sont réunis à Genève des milliers de délégués venus de plus de 180 pays, défenseurs de l'environnement et responsables politiques, qui doivent discuter de 56 propositions visant à modifier le degré de protection accordé aux animaux et aux plantes sauvages par la Convention. La question des trophées de chasse ne figure toutefois pas à l'ordre du jour de la conférence. «Un nombre considérable de trophées d'espèces (relevant) de l'annexe 1 (du traité) sont commercialisés chaque année, dont les trophées d'espèces figurant sur la liste rouge de l'IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature) en tant qu'espèces ne subsistant plus à l'état sauvage, gravement menacées (ou) en danger d'extinction, vulnérables ou proches des seuils de menace», souligne la lettre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019
LA MARCHE DU MONDE (1284) : DU 16 AU 18 AOÛT 2019

18 août 2019 - La foule manifeste à nouveau dans les rues de Hong Kong :

Des dizaines de milliers de personnes ont commencé à défiler dimanche à Hong Kong lors d'une manifestation se voulant «pacifique» pour prouver que le mouvement prodémocratie reste populaire en dépit des violences et des menaces d'intervention de Pékin. L'image de la mobilisation qui a débuté en juin et est sans précédent dans l'ex-colonie britannique a été ternie cette semaine par des scènes de violences à l'issue de cinq jours de sit-in dans l'aéroport.

Et pour couper court aux accusations de «terrorisme» qui ont émané du gouvernement central chinois, un appel à un rassemblement «rationnel et non-violent», ce dimanche, avait été lancé par le Front civil des droits de l'Homme (FCDH), l'organisation non violente qui était à l'origine des manifestations géantes de juin et juillet. Des dizaines de milliers de personnes se sont d'abord massées sous une pluie battante dans le Parc Victoria, au coeur de l'île de Hong Kong. Et nombre de manifestants ont ensuite commencé à marcher en direction du quartier d'Admiralty, plus à l'ouest, bravant l'interdiction de la police qui n'avait autorisé qu'un rassemblement statique dans le parc. Nombre de manifestants avaient encore pour mot d'ordre la dénonciation des violences policières.

 «La façon dont la police a géré tout ça est totalement déplacée», confiait à l'AFP James Leung, un manifestant. «Vous pouvez vous faire votre propre jugement.» D'autres reconnaissaient une hausse de la violence dans les rangs des contestataires, les manifestations dégénérant de plus en plus souvent en heurts entre la police et des radicaux n'hésitant plus à lancer des pierres ou des cocktails molotov, et à utiliser des frondes. «Certains ont une façon extrême d'exprimer leurs vues», concédait à l'AFP Ray Cheng, 30 ans en reconnaissant que cela plaçait la mobilisation dans une position délicate. «Je suis contre la violence», expliquait de son côté Mrs Wong, 54 ans. «Mais ils sont en colère.»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens