Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2019 6 15 /06 /juin /2019 11:00
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931

Sir Henry "Tim" Birkin, décrit comme « le plus grand Britannique de son temps » par W.O. Bentley lui-même, est l'un des Bentley Boys, l’équipe de compétition de Bentley. Il a toujours refusé d'adhérer à l’opinion de Bentley selon laquelle l'augmentation de la cylindrée du moteur est toujours préférable à la suralimentation. Birkin qui tient à sa théorie décide, avec l’aide d’un ancien mécanicien de Bentley, de construire une série de cinq modèles suralimentés pour la compétition des 24 Heures du Mans. Mercedes-Benz utilise  la suralimentation depuis des années. Ainsi est née la Blower Bentley de 4½ litres. La première Bentley suralimentée était une FR5189 de 3 litres qui avait été suralimentée à l'usine de Cricklewood à l'hiver 1926-1927.

La Bentley Blower N°1 est officiellement présentée en 1929 au British International Motor Show à Olympia à Londres. Les 55 exemplaires en version tourisme sont construits conformément aux règlements des 24 heures du Mans. Birkin a pris toutes les dispositions nécessaires à la construction de ces voitures suralimentées. Il a reçu l'aval du président de Bentley, l'actionnaire majoritaire Woolf Barnato, et a été financé par un passionné de courses de chevaux, Dorothy Paget.

Le développement et la construction de la Bentley suralimentée sont réalisés dans un atelier à Welwyn par Amherst Villiers, qui a également fourni les compresseurs. La différence essentielle entre la Bentley 4½ litres et la version suralimentée réside dans l’ajout d’un compresseur de type Roots au moteur. W. O. Bentley, en tant qu'ingénieur en chef de la société qu'il a fondée, a refusé d'autoriser la modification du moteur afin d'incorporer le compresseur.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931

Par conséquent, le compresseur est placé à l’extrémité du vilebrequin, devant le radiateur. Cela donne à la Bentley une apparence facilement reconnaissable mais cela introduit aussi l’inconvénient d’augmenter le sous-virage de la voiture en raison du poids supplémentaire à l’avant. Un protecteur a été ajouté devant les deux carburateurs situés à l’entrée du compresseur. Une protection similaire a été utilisée, à la fois sur les modèles de base 4½ litres sur les voitures suralimentées, pour le réservoir de carburant situé à l’arrière, parce qu’une pierre a perforé le réservoir de la voiture 3 litres de Frank Clement et John Duff pendant les 24 premières heures du Mans, ce qui a conduit à leur défaite.

Le vilebrequin, les pistons et le système de lubrification sont spéciaux pour le moteur de la voiture suralimentée. Le moteur dont la cylindrée exacte est de 4 398 cc et qui dispose de quatre soupapes par cylindres est alimenté par deux carburateurs SU HVG5. Il développe une puissance maxi de 175 ch à 3500 tr/min pour le modèle de tourisme et 240 ch à 4200 tr/min pour la version de course. Une version qui est d’ailleurs plus puissante que les 6½ litres développés par Bentley.

La vente des cinquante voitures nécessaires qui avaient dû être construites dans le climat économique difficile de la fin des années 1920 s’est avérée un travail acharné pour Bentley Motors.  En novembre 1931, après avoir vendu 720 exemplaires des 4½ litres - 655 à aspiration naturelle et 55 suralimentés - en trois modèles différents. (Tourer, Drophead Coupé et Sporting Four seater), Bentley a été contraint de vendre sa société à Rolls-Royce pour £125,175, victime de la récession qui a frappé l’Europe après l’effondrement de Wall Street en 1929.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931
VOITURES DE LEGENDE (952) : BENTLEY 4 ½  LITRE  VANDEN PLAS LE MANS BLOWER - 1931

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

netcarshow.com

favcars.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens