Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2019 5 05 /07 /juillet /2019 07:00
TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

 

 

SAINT-MICHEL DE MONTAIGNE (DORDOGNE)

LE CHATEAU

 

 

Le château est bâti à la frontière du Périgord et du Bordelais, à proximité de Bergerac et de Saint-Émilion, dans le petit village de Saint-Michel-de-Montaigne.

Un château s'élève sur ces lieux depuis le XIVème siècle. Plusieurs fois remanié et partiellement reconstruit à la suite de l'incendie qui le ravage en 1885, il présente un style néo-Renaissance. Propriété privée habitée, il ne se visite pas. Seule la Tour, épargnée par les flammes, est ouverte à la visite. Montaigne en fit son refuge.

Après avoir franchi le portail, on arrive dans une cour carrée entourée de remparts. La tour ronde de la « librairie » est le seul vestige du XVIème siècle et est bien sûr l'objet de beaucoup d'attentions de la part des visiteurs, puisque c'est ici que séjourna Michel de Montaigne et qu'il y écrivit ses célèbres Essais.

Construite en plein cœur d'un parc majestueux, dont les tracés ont été dessinés par le philosophe lui-même, la demeure avait été acquise en 1477 par l'arrière-grand-père de Montaigne, Ramon Eyquem, négociant bordelais, qui accédait ainsi au statut de « Seigneur de Montaigne », qu'il transmettra à ses enfants et petits-enfants.

Le père de Michel, Pierre Eyquem, vint s'y installer avec sa famille, et le philosophe passa là une enfance studieuse — il parlait couramment le latin dès l'âge de sept ans —, avant d'aller poursuivre ses études au collège de Guyenne à Bordeaux.

En 1554, Pierre Eyquem expose à son suzerain, l'archevêque de Bordeaux, qu'il avait fait construire un château et avait commencé à rendre le lieu « fort et assuré » et qu'il avait l'intention de le fortifier et de le mettre en état de défense avec tous les engins nécessaires.

En 1584, Montaigne reçut en son château le roi de Navarre Henri de Bourbon, le futur Henri IV, à qui le liait une solide amitié, en même temps que Condé, Rohan, et Turenne. Henri IV l'avait déjà nommé Gentilhomme de sa Chambre par lettres patentes en 1577).

C'est dans ce lieu au décor inchangé que Michel de Montaigne rédigea de 1571 à sa mort en 1592 ses célèbres « Essais », œuvre majeure de l'humanisme de la Renaissance, fruit d'une vie de réflexion et de lecture. Ses considérations sont en permanence étayées de citations des classiques grecs et romains. Il s'en explique par l'inutilité de « redire plus mal ce qu'un autre a réussi à dire mieux avant lui ».

Il travaillait dans une tour ronde, qu'il nommait sa « librairie », où cet extraordinaire observateur des méandres de l'esprit de ses congénères fit graver en lettres de feu sur les solives du plafond le fruit de ses réflexions et de ses lectures, nous laissant une véritable leçon de sagesse et le testament d'un humanisme universel, dont l'influence est encore réelle de nos jours.

On peut y lire sur un des murs l'inscription suivante en latin : « L'an du Christ 1571, à l'âge de 38 ans, la veille des calendes de mars, anniversaire de sa naissance, Michel de Montaigne, depuis longtemps déjà ennuyé de l'esclavage de la Cour du Parlement et des charges publiques, se sentant encore dispos, vint à part se reposer sur le sein des doctes vierges, dans le calme et la sécurité. Il y franchira les jours qui lui restent à vivre. Espérant que le destin lui permettra de parfaire cette habitation, ces douces retraites paternelles, il les a consacrées à sa liberté, à sa tranquillité et à ses loisirs. »

 

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - Façade ouest

(Photo Henry SALOMÉ)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - Façade est, cour intérieure

 (Photo Henry SALOMÉ)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU

(Photo Tim GAGE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU

(Photo Mmo75)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - La tour de Michel de Montaigne, vue de l'enceinte du château.

(Photo Tom CANAC)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - La tour de Michel de Montaigne

(Photo Henry SALOMÉ)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - La tour de Michel de Montaigne

(Photo Henry SALOMÉ)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - Oratoire de Montaigne, au rez-de-chaussée de sa Tour.

(Photo Codex)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - Chambre de Montaigne dans la tour du château.

(Photo Mcleclat)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - Plafond de la bibliothèque de Montaigne. Montaigne a fait graver sur les poutres ses maximes favorites empruntées à des auteurs grecs et latins.

(Photo Codex)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - La cachette que Montaigne utilisait pour se cacher des visiteurs indésirables.

(Photo Tom CANAC)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - La table de travail du secrétaire de Montaigne. La poutre surplombant la table comporte l'inscription "et rien de ce qui est humain ne m'est étranger".

(Photo Tom CANAC)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - Bureau où écrivait Montaigne, dans sa Tour.

(Photo Codex)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - Fresque du cabinet d'hiver, on peut y lire : "En l'an du Christ 1571, âgé de 38 ans, la veille des calendes de mars, jour anniversaire de sa naissance, depuis longtemps dégoûté de la servitude du Parlement et des charges publiques, tandis qu'encore indemne il brûlait de se nicher au giron des doctes vierges pour y achever, serein et sans souci, la petite portion de trajet qu'avec la permission des destins il lui reste à parcourir, Michel de Montaigne a consacré cette demeure, douce tanière de ses aïeux, à sa liberté, à sa tranquillité et à son loisir."

(Photo Tom CANAC)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE  (DORDOGNE) : LE CHATEAU

SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE : LE CHATEAU - La vue depuis la tour de Montaigne (2e étage). La tour au fond est la tour de sa femme

(Photo Tom CANAC)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens