Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 18:00
LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - Attaques en mer d'Oman: Téhéran accuse Washington de "sabotage diplomatique" :

Les Etats-Unis ont accusé sans détour l'Iran d'être "responsable" des attaques de jeudi contre deux pétroliers en mer d'Oman, un incident qui fait craindre un nouvel embrasement dans le Golfe. Pétrolier en feu, opérations de sauvetage de dizaines de marins: deux tankers, norvégien et japonais, ont été la cible d'une attaque dans un passage maritime stratégique mondial, ce qui a immédiatement fait grimper les prix du pétrole. La tension était déjà élevée depuis de précédentes attaques, il y un mois quasiment jour pour jour, contre quatre navires au large des Emirats arabes unis, acte pour lequel Téhéran avait déjà été montré du doigt par Washington.

Mais, à l'époque, l'administration de Donald Trump avait pris plusieurs jours avant de parvenir à cette conclusion. Jeudi, sa réaction a été immédiate. "Le gouvernement des Etats-Unis estime que la République islamique d'Iran est responsable des attaques de ce jour en mer d'Oman", a lancé le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo lors d'une allocution solennelle, accusant Téhéran de vouloir empêcher le passage du pétrole par le détroit d'Ormuz pour perturber le marché mondial.

Il a évoqué, à l'appui de ses accusations, des informations récoltées par les services de renseignement, "les armes utilisées", les précédentes attaques contre des navires et le fait qu'aucun des groupes alliés de l'Iran dans la région n'ait les moyens d'atteindre "un tel niveau de sophistication".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - En Inde, du plastique contre l'école gratuite :

En Inde, où l’on recense l’un des plus fort taux de natalité, les nouvelles générations s’impliquent pour se rendre l’avenir sinon meilleur, au moins possible. Malgré des initiatives encourageantes, ce pays de la taille d’un continent demeure l’un des plus pollué du monde. Leurs ancêtres étaient peu concernés par l’écologie, et n’avaient jamais entendu parler ni d’écologie, et encore moins de l’intérêt du recyclage. Survivre était leur principale préoccupation, et l’école fut longtemps pour eux accessoire.

Avec la modernité, et une prise de conscience généralisée par les réseaux sociaux et une scolarité plus accessible à tous, même en Inde, les temps changent. A Mawlynnong, petite ville de l’Etat du Meghalaya, chaque samedi, dès le matin, l’ensemble des habitants se jette dans les rues afin de les débarrasser des nombreux déchets qui les envahissent, ce qui leur vaut le titre de ville indienne la plus propre. Et partout ailleurs, par l’intermédiaire de l’école notamment, les consciences écologiques s’éveillent. Un enseignement gratuit en échange d'un minimum de 25 déchets en plastique chaque semaine

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - Un ourson miraculeusement sauvé en Ariège :

Un ourson non sevré d'environ 5 mois, qui errait sans sa mère à proximité des habitations du village de Coulens en Ariège, a été recueilli par les agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, (ONCFS) a-t-on appris mardi. Cet ourson, «né dans l’hiver et non sevré (...) se déplaçait très mal et chutait», a expliqué à l'AFP le délégué Occitanie de l'ONCFS, Nicolas Alban, soulignant qu'il n'avait «aucune chance de survie dans la nature».

Un examen vétérinaire a confirmé que le plantigrade était «extrêmement affaibli, dénutri et déshydraté», prouvant qu'il était séparé de sa mère depuis plusieurs jours. «Un ourson peut être abandonné s'il n'est pas viable, il peut perdre sa mère par accident, ou après l'attaque d'un prédateur», a encore indiqué Nicolas Alban.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - L'Inde prévoit d'avoir sa propre station spatiale :

L'Inde compte avoir sa propre station spatiale «d'ici cinq à sept ans», signalant la poursuite de ses ambitions dans l'espace au-delà de son premier vol habité attendu d'ici à 2022, a annoncé mercredi son agence spatiale. «Sur le long terme, nous prévoyons d'avoir une station spatiale indienne, notre propre station spatiale», a déclaré K. Sivan, directeur de l'ISRO, lors d'une conférence de presse à New Delhi.

«Puis ensuite nous n'allons pas nous arrêter à la station spatiale. Nous allons nous joindre à la communauté internationale en allant sur la Lune, une mission avec des hommes sur la Lune, et nous voulons créer une colonie sur la Lune», a-t-il dit. Interrogé par un journaliste sur cette station spatiale, il a précisé qu'elle serait bien plus modeste que la Station spatiale internationale.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - Montebourg ne voit pas à gauche de leader "plus fort que d'autres" :

 L'ancien ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a affirmé vendredi ne pas voir au sein d'une gauche fragmentée d'"acteur plus fort que d'autres", estimant qu'un projet de gauche devait privilégier l'écologie et la question "de la nation et de la souveraineté". "La gauche est extrêmement divisée parce que la branche social-démocrate a abandonné dans la crise les classes populaires", a estimé sur France Inter l'ancien candidat à la primaire du PS en 2017, qui se consacre depuis à l'entrepreneuriat.

Il faut à ses yeux une gauche qui "replace la question de l'écologie au sommet, replace dans son projet la question de la nation et de la souveraineté, c'est-à-dire la maîtrise de notre destin collectif, et est capable d'offrir aux Français des perspectives de reconquête de ce qu'ils ont perdu". "Il y a des ressources, éparpillées et désunies, je ne sais pas qui est capable de faire naître ce projet, je ne vois pas dans les acteurs l'un plus fort que d'autres qui pourrait essayer de le dicter ou de le construire avec la société, je ne vois pas le chemin", a ajouté Arnaud Montebourg.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - L'Australien inculpé pour la tuerie de Christchurch plaide non coupable :

 L'extrémiste australien Brenton Tarrant, inculpé pour le meurtre de 51 fidèles en mars dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a suscité vendredi la colère des victimes en apparaissant le sourire aux lèvres à l'audience, alors que ses avocats plaidaient non coupable en son nom. Son conseil, Shane Tait, a déclaré à la Haute Cour de cette grande ville du sud de l'archipel que son client plaidait "non coupable de tous les chefs d'accusation", ce qui a aussi provoqué l'incrédulité des survivants et proches des victimes du carnage. Brenton Tarrant, qui se définit lui-même comme un suprémaciste blanc, est apparu lors de cette brève audience par visioconférence depuis la prison de haute sécurité d'Auckland.

Il a été inculpé de 51 chefs de meurtre, de 40 chefs de tentative de meurtre et d'un chef d'acte terroriste. Son procès débutera en mai 2020, a annoncé vendredi le juge. Le 15 mars, cet Australien de 28 ans avait ouvert le feu pendant la prière du vendredi dans deux mosquées de Christchurch, la plus grande ville de l'île du Sud. Il avait diffusé son action en direct sur Facebook.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - "Pièces jaunes" : Brigitte Macron prend le relai de Bernadette Chirac :

 Figure indissociable des «pièces jaunes», Bernadette Chirac, 86 ans, vient de céder sa place à Brigitte Macron. L’actuelle Première dame lui succède à la présidence de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France qui collecte les fameuses pièces au profit des enfants hospitalisés.

C’est l’épouse de Jacques Chirac qui a proposé le nom de Brigitte Macron. Elle avait émis ce souhait fin septembre 2017 alors qu’elle et sa fille Claude étaient invitées par Brigitte Macron à déjeuner à l’Elysée. La Première dame a réfléchi à cette proposition et a continué à développer ses engagements, notamment la lutte contre le harcèlement scolaire, le plan autisme ou encore l'Institut des vocations. Elle voulait également que cette décision fasse consensus et soit approuvée par le conseil d'administration de la fondation. Ce qui a été le cas, à l’unanimité.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - Sept ans de prison ferme requis contre Patrick Balkany :

Le parquet national financier a requis jeudi une peine de sept ans ferme d'emprisonnement, avec mandat de dépôt, et dix ans d'inéligibilité contre le maire LR de Levallois-Perret, Patrick Balkany, qui était jugé devant le tribunal correctionnel de Paris pour «blanchiment habituel de fraude fiscale aggravée», «corruption passive» et «prise illégale d'intérêts».

Le parquet a également requis une peine de quatre ans de prison avec sursis et 500 000 euros d'amende contre son épouse Isabelle Balkany, première adjointe à la mairie de la ville des Hauts-de-Seine. Le PNF a relevé qu'Isabelle Balkany, en convalescence après une tentative de suicide début mai, avait «reconnu une faute» dans une lettre lue à l'audience par son avocat.

Le PNF a demandé une condamnation «à la hauteur de la gravité» de la corruption entachant l'achat d'un luxueux riad à Marrakech : les procureurs Serges Roques et Arnaud de Laguiche affirment que Patrick Balkany s'est fait offrir cette villa par un milliardaire saoudien en échange de délais dans un énorme contrat immobilier à Levallois.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - L’Amérique coûte que coûte :

Des migrants, dont de jeunes enfants, traversent à pied le Rio Grande qui marque la frontière entre le Mexique et l’État du Texas. Le 8 juin dernier, Donald Trump et son homologue Mexicain Andres Manuel Lopez Obrador ont conclu un accord sur l’immigration, qui engage le Mexique à renforcer sa lutte contre l’immigration clandestine venue d’Amérique du Sud. En mai dernier, les États-Unis ont annoncé avoir arrêté plus de 144 000 personnes à la frontière.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - La tension persiste à Hong-Kong :

À Hong Kong, les forces anti-émeutes de la police se sont opposées aux manifestants, dans les rues de la ville. Sur les drapeaux brandis par les forces de l’ordre sont inscrits l’avertissement “Attention, gaz lacrymogène” à l’attention de la foule rassemblée. Des dizaines de milliers de personnes manifestaient contre le projet de loi portant sur l’extradition, vu par beaucoup de citoyens comme un risque pour les exilés chinois réfugiés dans la province spéciale de Hong Kong.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - Vive émotion à Lorient :

Une marche blanche était organisée ce jeudi 13 juin à Lorient, en hommage au garçon de 10 ans mort renversé par un chauffard, dimanche dernier. Son cousin, âgé de 7 ans, est toujours hospitalisé dans un état grave. Le conducteur de la voiture est toujours recherché, tandis que sa passagère s’est, hier soir, rendue aux forces de l’ordre, niant avoir été impliquée.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

14 juin 2019 - Hong Kong suspend le projet de loi sur l'extradition vers la Chine :

La dirigeante de l'exécutif de Hong Kong a annoncé samedi la suspension du projet de loi visant à autoriser les extraditions vers la Chine, à l'origine de manifestations massives. "Le gouvernement a décidé de suspendre la procédure d'amendement législatif", a déclaré Carrie Lam à la presse après une semaine de protestations sans précédent dans l'ancienne colonie britannique.

Hong Kong a connu mercredi ses pires violences politiques depuis sa rétrocession à la Chine en 1997. Des dizaines de milliers de protestataires ont été dispersés par la police anti-émeutes avec des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène. Un million de personnes avaient manifesté dimanche dernier contre ce projet qui, selon ses détracteurs, placera la population à la merci du système judiciaire de Chine continentale, opaque et sous influence du Parti communiste.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

15 juin 2019 - Casque sur la tête, Mgr Aupetit célèbre la première messe à Notre-Dame depuis l'incendie :

En aube mais avec un casque de chantier, l'archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit a célébré samedi la première messe à Notre-Dame depuis l'incendie qui a partiellement détruit la cathédrale il y a deux mois, a constaté une journaliste de l'AFP. Assurant que la cathédrale était «toujours vivante», le prélat a commencé son office à 18 heures devant un comité restreint d'une trentaine de personnes, composé pour moitié de prêtres et réuni dans la chapelle située juste derrière le chœur. Cette chapelle de la Vierge abritait la Couronne d'épines, un des trésors de la cathédrale aux yeux des catholiques, sauvée des flammes la nuit du sinistre.

Dans son homélie, Mgr Aupetit a affirmé que Notre-Dame était avant tout un lieu de foi, alors que l'incendie qui a ravagé l'édifice le 15 avril avait soulevé une vague d'émotion bien au-delà de la seule communauté des croyants. «Cette cathédrale est un lieu de culte, c’est sa finalité propre et unique. Il n’y a pas de touristes à Notre-Dame», a-t-il déclaré dans un édifice encore profondément marqué par le sinistre.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

16 juin 2019 - Orages dévastateurs en Auvergne-Rhône-Alpes :

La grêle a causé de graves dégâts samedi, notamment dans la Drôme. L'Etat va déclarer le département en situation de catastrophe naturelle et de calamité agricole.

«C'est irréversible» : effaré, un arboriculteur constate les dégâts causés par la grêle dans les vergers du nord de la Drôme, que l'Etat va déclarer en situation de catastrophe naturelle et de calamité agricole après de violents orages samedi. «La quasi-totalité de ma récolte est foutue», estime dimanche Grégory Chardon, exploitant à La Roche-de-Glun à l'ouest de Romans-sur-Isère, épicentre de la tempête qui a balayé la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Son exploitation produit abricots, pêches, cerises mais il n'en sortira pas grand-chose cette saison, malgré les filets de protection dont certains ont ployé sous le poids de grêlons aux allures de pains de glace par endroits. Peu de fruits ont été épargnés, beaucoup étant déchirés ou tombés par terre. Pour Grégory Chardon, qui préside la fédération départementale du syndicat FNSEA, c'est «du jamais vu». «Les dégâts sont énormes, dans un rayon large, des céréales, des serres et le maraîchage sont touchés, la vigne aussi», indique-t-il.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019
LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019
LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019
LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019
LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019
LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

16 juin 2019 - A Hong Kong, le mouvement ne faiblit pas malgré le recul du gouvernement :

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche à Hong Kong, où la colère était palpable après des affrontements violents entre manifestants et policiers malgré le recul du gouvernement sur un projet de loi controversé.

Les organisateurs entendent maintenir la pression sur Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif pro-Pékin de HongKong, qui a suspendu samedi un projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine. "Retirez la loi maléfique!", scandaient les protestataires vêtus de noir. Le défilé part d'un parc de l'île de HongKong pour gagner le Conseil législatif (LegCo, Parlement), au coeur de la ville. Il s'agit du même parcours que celui emprunté par une manifestation record organisée il y a une semaine et qui a réuni un million de personnes pour sept millions d'habitants, selon les organisateurs.

D'après ses détracteurs, le projet de loi placerait la population de l'ancienne colonie britannique à la merci du système judiciaire de Chine continentale, opaque et sous influence du Parti communiste. Les milieux d'affaires craignent que la réforme nuise à l'image internationale et l'attractivité du centre financier. "La réaction de Carrie Lam n'était pas sincère, c'est pour cela que je manifeste aujourd'hui", explique Terence Shek, 39 ans, venu avec ses enfants. Mercredi, Hong Kong avait connu les pires violences politiques depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, quand des dizaines de milliers de personnes avait été dispersées par la police à coups de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc.

Mme Lam ne s'est pas engagée à remiser définitivement son texte au placard. Les protestataires réclament en conséquence l'abandon du projet, la démission de la cheffe du gouvernement ainsi que des excuses pour les violences policières. "Cette suspension signifie que le projet pourra être réactivé à n'importe quel moment", déclare le militant Lee Cheuk-yan.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1262) : DU 14 AU 16 JUIN 2019

16 juin 2019 - Au Mans, nouvelle victoire pour Toyota et Alonso :

Une quinzaine de secondes seulement ont finalement séparé sur la ligne d'arrivée la Toyota N.8 de Fernando Alonso, Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi, vainqueurs dimanche pour la deuxième année consécutive au Mans, de la voiture soeur N.7 pilotée par Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez, après 24 heures de duel fratricide. Une crevaison à une heure de l'arrivée aura coûté la victoire à cette dernière qui était partie en pole, avait mené la course presque de bout en bout et battu le record du tour en course au tout début de l'épreuve.

Ce succès offre aussi à Fernando Alonso et à ses coéquipiers le titre de champions du monde des pilotes 2018/2019, dont Le Mans était la dernière étape, alors que Toyota était assuré déjà du trophée chez les constructeurs depuis Spa (Belgique) le mois dernier. Le podium est complété par la SMP Racing des Russes Mikhaïl Aleshin, Vitaly Petrov et du Belge Stoffel Vandoorne, débutant au Mans, reléguée à plus de 6 tours.

A aucun moment la domination écrasante dans la catégorie reine des LMP1 de l'écurie nippone, équipées d'un système de propulsion hybride à récupération d'énergie alors que ses concurrentes ont des moteurs thermiques classiques moins puissants, n'a été contestée.Les Toyota avaient rapidement fait le trou en tête et si, pendant la nuit, à la faveur des interventions des voitures de sécurité ou des ravitaillements, la place de leader avait changé parfois de mains, la voiture N.7 semblait avoir pris un avantage décisif jusqu'à une heure de l'arrivée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens