Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2019 5 08 /03 /mars /2019 08:00
TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

 

 

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN

(ALPES-MARITIMES)

 

LES VILLAS DE LA COTE

 

 

Roquebrune-Cap-Martin est une commune située dans le département des Alpes-Maritimes. La ville s'étage sur les trois corniches ; elle est couronné par son donjon, situé à 225 mètres d'altitude, dans un cirque montagneux que domine le mont Agel, et qui est remarquable.

La fondation de Roquebrune remonte à 970 par le comte de Vintimille, Conrad Ier, notamment pour renforcer la protection de sa frontière occidentale, sur la seule route (d'origine romaine, la via Julia Augusta) alors existante.

La forteresse comprend alors tout le village. En 1355, les Vento vendent Roquebrune et Menton qui deviennent possession de la famille des Grimaldi pour cinq siècles, durant lesquels la puissance militaire du donjon est augmentée. Roquebrune n’a jamais fait partie du comté de Nice historique.

En 1793, Roquebrune devient française, puis redevient monégasque en 1814 avant de s’ériger en ville libre en 1848 avec Menton sous la protection du roi de Sardaigne. Pour le remercier de son aide à l'unification italienne, le roi Victor-Emmanuel II cède à la France le comté de Nice. C'est donc en 1860, que les habitants consultés par plébiscite sont rattachés à la France. En 1861 Roquebrune et Menton deviennent véritablement françaises, le gouvernement de Napoléon III payant à la principauté de Monaco quatre millions de franc-or en échange de la cession à la France des villes de Menton et Roquebrune sur lesquelles elle détenait des droits.

La construction d'une route plus proche du littoral traversant son territoire est un projet de Napoléon Bonaparte, réalisé en 1804 qui a contribué à son rattachement économique au reste de la Côte d'Azur (l'actuelle Moyenne Corniche). Le Cap-Martin où se trouve une église, faiblement habité mais cité dès le XIème siècle (loco dicitur u Capo de Sanct Martin vers 1303), fait partie de la seigneurie.

Le changement de nom de Roquebrune en Roquebrune-Cap-Martin est dû à la nécessité de distinguer la Roquebrune azuréenne de sa presque voisine varoise (Roquebrune-sur-Argens).

Les villas de la côte sont une part importante du patrimoine de la ville de Roquebrune-Cap-Martin.

 

 

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE - Portail de la villa Cypris

(Photo Tangopaso)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE – La Villa Cypris ; on aperçoit le sentier qui donne accès à la mersentiero dei doganieri,

(Photo Patafisik)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE – sentiero dei doganieri

(Photo Patafisik)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE – Villa Cypris. La galerie qui domine la mer.

(Photo Tangopaso)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE – Villa Cypris. Passage sous le chemin d’accès à la galerie

(Photo Tangopaso)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE – Villa Cypris.

(Photo Tangopaso)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE – Petite plage

(Photo Tangopaso)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE – Portail d’entrée de la villa Casa del Mare

(Photo Tangopaso)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE –  La villa Casa del Mare

(Photo Tangopaso)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE –  La villa Casa del Mare

(Photo Tangopaso)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE –  La villa Casa del Mare

(Photo Tangopaso)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE –  La villa Casa del Mare

(Photo Tangopaso)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE –  La villa Torrentina

(Photo Guy LEBEGUE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN  (ALPES-MARITIMES) - LES VILLAS DE LA COTE

ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : LES VILLAS DE LA COTE –  Portail de la villa Torre Clementina

(Photo Tangopaso)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens