Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 08:00
TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

 

 

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

 

 

La transhumance, du latin trans (de l'autre côté) et humus (la terre, le pays), est la migration périodique du bétail (bovidés, cervidés, équidés et ovins) entre les pâturages d'hiver et les pâturages d'été. Elle a pour objectif l'engraissement du troupeau mais aussi sa reproduction. Elle se pratique sur tous les continents. Cette « forme de nomadisme assagi » selon Fernand Braudel remontant au moins à 4 000 ans, connaît un déclin progressif en Occident au XXème siècle. Cependant, les entrepreneurs de transhumance sont remis en valeur pour leur contribution dans le développement de l'agriculture durable, dans des missions environnementales d'importance, « maintenir des paysages ouverts, aider à lutter contre l'embroussaillement, prévenir le risque d'incendie de forêt ou celui d'avalanche, aider à conserver la biodiversité et les habitats d'espèces sauvages rares ou en péril », enfin leur rôle clé dans la question du multi-usage des espaces ruraux.

La transhumance verticale voit les troupeaux passer de la plaine (en hiver) à la montagne (en été). Cette transhumance s'effectue sur des distances réduites. C'est la principale forme de transhumance en France. La transhumance horizontale voit le troupeau changer de région pour profiter d'un climat plus favorable, sans forcément changer d'altitude. Cette transhumance peut se produire sur des distances pouvant atteindre plusieurs centaines de kilomètres.

On distingue deux types de transhumance verticale :

1/ La transhumance estivale (ou transhumance normale), qui est la montée dans les pâturages d'altitude (appelés alpages dans les Alpes francophones, montagnes dans le Massif central, estives dans les Pyrénées francophones, chaumes dans les Vosges) des troupeaux originaires des basses plaines. Dans le Valais et la vallée d'Aoste on parle d'inalpe, en Suisse romande on parle de poya.

2/ La transhumance hivernale (ou transhumance inverse), qui est le fait de troupeaux d'altitude, lesquels, l'hiver venu, fuient les rigueurs du climat montagnard en descendant vers les plaines tempérées. En Suisse romande et dans la vallée d'Aoste, on parle de désalpe.

En Europe, l'estive dure en général de fin mai à mi-octobre. Les systèmes agraires pratiquant la transhumance se caractérisent par l'existence d'une exploitation agricole fixe, où se trouvent les champs cultivés, et souvent, dans les zones tempérées, des prés de fauche destinés à la production de foin. Une partie du groupe familial continue de résider sur l'exploitation agricole pendant la période de transhumance. Une partie du troupeau (femelles en lactation, animaux affaiblis, animaux de trait...) peut également rester sur l'exploitation. L'amélioration des moyens de transport des troupeaux à l'époque moderne (train, camion) tend à réduire la proportion du troupeau qui ne part pas en transhumance

Les bergers qui accompagnent le troupeau peuvent être ses propriétaires-éleveurs, mais également des bergers salariés

 

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - La montée vers l'estive dans le village d'Esbareich, (Hautes-Pyrénées).

(Photo Père IGOR)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Troupeau de blondes d'Aquitaine en transhumance

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Noël Vergez, éleveur à Bourréac guidant dans un passage difficile ses vaches en estive dans le Cirque d'Estaubé, (Hautes-Pyrénées)

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Noël Vergez, éleveur à Bourréac guidant dans un passage difficile ses vaches en estive dans le Cirque d'Estaubé, (Hautes-Pyrénées)

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Blondes d’Aquitaine en estive dans les Pyrénées ; en arrière-plan, la silhouette du pic du Midi d'Ossau.

(Photo MYRABELLA)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES – Troupeau en estive dans les Pyrénées

(Photo CHOURMO)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES – Bonde d’Aquitaine en estive pyrénéenne

(Photo MYRABELLA)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Surveillance hebdomadaire et déplacements de troupeaux bovins dans l'estive d'Estaubé, vallée et cirque d'Estaubé, (Hautes-Pyrénées)

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Surveillance hebdomadaire et déplacements de troupeaux bovins dans l'estive d'Estaubé, vallée et cirque d'Estaubé, (Hautes-Pyrénées)

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Surveillance hebdomadaire et déplacements de troupeaux bovins dans l'estive d'Estaubé, vallée et cirque d'Estaubé, (Hautes-Pyrénées)

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Georges Poueyto, éleveur à Lourdes lors d'une surveillance hebdomadaire de bovins dans le cirque d'Estaubé, (Hautes-Pyrénées)

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Distribution de sel à des vaches en estive dans le cirque d'Estaubé, (Hautes-Pyrénées), dans le cadre de la surveillance hebdomadaire des troupeaux

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Distribution de sel à des vaches en estive dans le cirque d'Estaubé, (Hautes-Pyrénées), dans le cadre de la surveillance hebdomadaire des troupeaux

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Distribution de sel à des vaches en estive dans le cirque d'Estaubé, (Hautes-Pyrénées), dans le cadre de la surveillance hebdomadaire des troupeaux

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Vache lourdaise en estive au-dessus de Luz Saint Sauveur

(Photo Roland DARRE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Retour d'estive à Bourréac à la fin septembre

(Photo Roland DARRE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Retour d'estive d’un troupeau de vaches de blondes d'Aquitaine à Bourréac (65100)

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Retour d'estive d’un troupeau de vaches de blondes d'Aquitaine à Bourréac (65100)

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Retour d'estive d’un troupeau de vaches de blondes d'Aquitaine à Bourréac (65100)

(Photo Darreenvt)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : LA TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES

TRANSHUMANCE DANS LES PYRENEES - Retour d'estive d’un troupeau de vaches de blondes d'Aquitaine à Bourréac (65100)

(Photo Darreenvt)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens