Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2018 6 29 /12 /décembre /2018 19:00
MONTESQUIEU-VOLVESTRE : DECRYPTAGE DU BULLETIN MUNICIPAL DE DECEMBRE 2018

 

Patrick LEMASLE, maire de Montesquieu-Volvestre, n’est pas un adepte de la transparence, c’est le moins que l’on puisse dire. J’ai même démontré, à plusieurs reprises dans ce Blog, qu’il mentait effrontément à son Conseil Municipal et par là même à ses propres électeurs.

Le décryptage du dernier bulletin Municipal (N°42 décembre 2018) donne encore quelques exemples assez édifiants.

Intéressons-nous à l’article relatif aux IMPOTS (pages 4 et 5) dans lequel on retrouve, encore une fois, la pédagogie de bas de gamme si chère au Maire adjoint aux Finances Monsieur Bouvier qui a bien évidemment la bénédiction du Maire car moins c’est clair et plus ils sont satisfaits.

L’article commence par cette phrase en gros caractère :

            « 0 % D’AUGMENTATION DES TAUX COMMUNAUX EN 2018 » 

Merci Monsieur le Maire. Les impôts continueront à augmenter (un petit peu) en 2018 mais ce ne sera pas votre faute. Encore que… si l’on poursuit la lecture attentivement on constate que le Maire de Montesquieu-Volvestre aurait pu éventuellement baisser ses taux d’imposition car il termine l’année 2017 en annonçant (fièrement !..) un excédent de

                                               1 877 869, 66 Euros

Vous avez bien lu : près de 1,9 millions d’euros d’excédent soit une année et demi de recettes fiscales

Cela signifie en clair que l’on appelle des impôts, on ne réalise pas une partie des investissements prévus (mais comme le Maire ne dit pas ce qui était prévu on n’est pas trop déçus !..) et l’on dit à qui veut bien l’entendre qu’il n’y a pas d’argent y compris pour faire une politique sociale juste (par exemple subventionner correctement les cantines scolaires…pour que le tarif convienne au plus grand nombre). C’est ce que l’on appelle la bonne gestion à la mode socialiste montesquivienne…

Poursuivons sur les fameux « camemberts » de M. Bouvier qui n’ont qu’un seul intérêt (pour lui) c’est faire mine d’expliquer tout en n’expliquant pas grand-chose.

Par exemple « Dépenses de Fonctionnement » en haut de la page 5 vous lisez : « Charges de personnel 1 080 000 Euros » ceci pour le budget principal. Si l’on y ajoute ces mêmes charges pour les deux budgets annexes on arrive à un chiffre de 1 671 780 qui représente le montant des salaires et des charges des employés de la commune. Savez-vous ce que cela représente réellement ? Non, parce qu’’on ne vous l’a jamais dit.

Au 1er janvier 2017 (ce sont les derniers chiffres que j’ai réussi à obtenir) il y avait 35 personnes en « Equivalent temps complet » (en fait beaucoup plus de salariés car certains sont à temps partiel). A ceci il fallait ajouter 16 salariés hors statut dont 13 « emplois aidés » sous contrats de 1 à 3 ans. Soit en tout 51 agents !..C’est tout de même utile de le savoir !..

Sur le même « « camembert » on lit « charge à caractère général » 537 100 Euros et les explications qui sont données expliquent la nature de cette dépense. Viennent ensuite « Autre charges de gestion courante (subventions associations… » 611 473 Euros. Les subventions aux Associations représente en gros 80 000 Euros dont on ne sait pas bien où passent les 530 000 euros qui restent !..

En fin on lit toujours dans le même camembert « Autres dépenses : 318 500 Euros avec là, aucune explication. La démonstration est faite. Monsieur Bouvier vous dira que « Tout est dans le budget » mais ne cherchez pas trop à comprendre car vous n’y parviendrez pas.

Et que l’on ne me dise pas que c’est trop compliqué ! D’autres communes font une présentation claire et accessible à tous de leur budget car il est normal que le contribuable sache où passe l’argent de ses impôts.

 

Je pourrais continuer l’examen des autres budgets annexes qui sont bâtis sur le même principe. Mais je laisse ce soin au lecteur.

Je terminerai le décryptage de ce budget 2018 présenté aux montesquiviens en citant la phrase du milieu de la page 5

 

« Malgré la stagnation des dotations de l’Etat et les contraintes liées à la situation économique de notre pays, le conseil municipal poursuit les investissements pour améliorer la qualité de vie dans notre commune. Il n’y aura pas de recours à l’emprunt.

 

Tout est contestable dans cette affirmation GRATUITE : les dotations de l’Etat pour les communes comme la nôtre ne stagnent pas elles continuent à progresser. La commune poursuit les investissements mais à vitesse très lente avec des choix et des priorités discutables et sans jamais demander l’avis des Montesquiviens. L’amélioration de la qualité de vie dans notre commune est une pure vue de l’esprit du Maire et des ses adjoints qui ne quittent pas assez souvent leur bureau.

J’en terminerais pas le NON RECOURS à l’emprunt qui est une aberration pour une commune comme la nôtre. Et ceci pour plusieurs raisons :

           

**  Les taux d’intérêt sont actuellement très bas surtout pour les communes. Cela pourrait ne pas durer !..

**  Notre commune a un endettement extrêmement faible Vous noterez que dans le budget 2018 remboursement capital + intérêts = 250 000 Euros représente 3% du budget annuel.

**  Les investissements « lourds » : école, réfection éclairage public, gros entretien patrimoine communal, etc.. sont « amortis » sur 25 ou 30 ans il est donc logique que les montesquiviens de 2025 ou 2030 en payent une partie.

 

En conclusion, je maintiens ce que j’ai affirmé ici à de multiples reprises : la Commune de Montesquieu-Volvestre est MAL GEREE, par la volonté de quelques élus qui prétendent tout savoir sur tout, et sans aucune concertation.

 

Jean-Pierre ECHAVIDRE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens