Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2018 6 22 /12 /décembre /2018 19:00
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989

Bien que la marque ait remporté le championnat du monde de 1988 et gagné les « 24 heures du Mans », Tom Walkinshaw se rend bien compte que «ses» Jaguars à moteur V12 perdent progressivement en compétitivité, en particulier dans les épreuves de sprint les plus courtes. En réponse, Jaguar Sport lance le développement d’un moteur six cylindres spécialement conçu pour la saison 1989. La conception prévoit deux variantes ; un 3 litres pour la série américaine IMSA et une spécification de 3,5 litres du groupe C pour le championnat du monde, qui comprend les « 24 heures du Mans ». S'appuyant sur les dimensions beaucoup plus compactes du V6, Tony Southgate de Jaguar Sport a également lancé la conception d’un tout nouveau châssis. Sous la forme IMSA, la nouvelle voiture était connue sous le nom de XJR-10 et la variante du groupe C surnommée XJR-11.

Le V6 tout en aluminium a pour base le moteur de la voiture de course MG Rover 6R4 du groupe B. Sur la balance il accuse un poids de seulement 143 kg.  Il s’agit donc d'un V6 tout à fait moderne avec deux arbres à cames en tête et quatre soupapes par cylindre. Deux turbocompresseurs Garrett ont été ajoutés à l'unité légère, ce qui a porté la puissance à environ 650 ch dans la version 3 litres. Le plus gros moteur du groupe C produit environ 750 ch, en fonction du niveau de suralimentation. Dans les deux cas, le « JRV-6 » est associé à une boîte de vitesses à cinq rapports.

 

 

VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989

Avec l’aide de Ross Brawn, Southgate crée un châssis qui, à bien des égards, constitue une évolution remarquable de la monocoque à succès en fibre de carbone XJR-6/8/9. La suspension se fait par double triangulation, les ressorts avant et les amortisseurs étant actionnés par des tiges de poussée. Les deux voitures ont reçu des carrosseries subtilement différentes pour répondre à leurs besoins spécifiques ; La XJR-10 a généré plus d'appui pour faire face aux pistes américaines plus étroites.

C’est la version XJR-10 qui est prête en premier et qui fait ses débuts lors de la manche IMSA de Lime Rock le 29 mai. Jan Lammers se classe deuxième derrière la Nissan de Geoff Brabham. En juillet, la XJR-10 brise le bastion de Nissan lorsque Lammers et Price Cobb remportent la victoire à Portland en battant les deux Nissan. Utilisée jusqu'en 1991, la voiture à moteur V6 remportera finalement 6 victoires sur 26 engagements dans un championnat extrêmement compétitif, qui a également vu l'Aigle-Toyota devenir l'un des principaux concurrents de cette période. Pour les épreuves de longue distance, Jaguar Sport a continué à utiliser les XJR-12 à moteur V12, éprouvés et fiables.

En juillet 1989, la version XJR-11 du groupe C est également prête. Comme son homologue IMSA, elle doit faire face à une très forte concurrence, cette fois de la part de l’équipe Sauber-Mercedes et de ses très puissantes « Silver Arrows » à moteur V8. Lammers et Patrick Tambay sont qualifiés en pole lors du premier match de Brands Hatch, mais dans la course, ils ne peuvent faire mieux qu'une sixième place. Des problèmes de fiabilité vont persister pendant presque toute l’année et ce n’est qu’en mai 1990 que la XJR-11 remporte sa seule et unique victoire. Comme pour la voiture IMSA, la XJR-11 n’est pas engagée au Mans ; c’est encore la XJR-12 qui est utilisée et qui remporte la victoire en 1990.

 

 

VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989

Les changements dans la règlementation rendent la XJR-11 presque obsolète pour la saison 1991. Elle est alors remplacée par la XJR-14, inspirée de la F1 et à moteur V8, qui a permis à Jaguar Sport de remporter un autre championnat du monde.

Avec sept victoires, les XJR-10 et XJR-11 ne se classent pas parmi les voitures de compétition les plus performantes produits par TWR et Jaguar. Ils ont néanmoins bien servi Jaguar Sport pendant une bonne partie des deux saisons. Aujourd'hui, les exemplaires qui ont survécu sont encore fréquemment utilisés dans des événements historiques.

La voiture présentée ici (châssis : 590) est la deuxième des deux XJR-11 construites en 1989. En 1990, elle a terminé à la seconde place aux deux manches du Championnat du Monde de Silverstone et de Spa entre les mains de Jan Lammers et Andy Wallace. La voiture a depuis été restaurée aux couleurs de ses sponsors et Gary Pearson a couru avec un succès considérable lors d’événements historiques.

 

 

VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989
VOIYURES DE LEGENDE (840) : JAGUAR  XJR-11 - 1989

 

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens