Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2018 1 26 /11 /novembre /2018 19:00
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

23 novembre 2018 - Marseille : La chute de la maison Gaudin :

La tragédie de la rue d’Aubagne, qui a fait 8 morts le 5 novembre, met le maire de la cité phocéenne en position d’accusé. La fin de vingt-trois ans de règne.

Fermée au niveau de la rue Jean-Roque, la rue d’Aubagne offre, un spectacle saisissant. Les immeubles du 63 (propriété de Marseille Habitat) et du 65 (copropriété privée), écroulés depuis le 5 novembre, ainsi que l’immeuble du 67 – déconstruit depuis par mesure de précaution – ont laissé la place à des tonnes de gravats d’où émergent encore des débris de meubles. A quelques mètres, un autel recouvert de fleurs et de bougies est dressé sur le trottoir en souvenir des 8 victimes dont les photos portent les noms et les âges. Dans ce quartier de l’hypercentre, que les Marseillais les plus aisés ont déserté au profit du sud de la ville, la stupeur le dispute à l’amertume. « Le maire nous laisse crever parce qu’on est pauvres. On a été abandonnés », pleure une habitante, qui montre du doigt l’immeuble vétuste où elle habite depuis trente ans. En quelques secondes, un attroupement se forme. Le désarroi se mélange à la rage. Très vite, les regards se tournent vers le Vieux-Port et... l’hôtel de ville. Ici, Gaudin est devenu le vilain.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

23 novembre 2018 - Nissan limoge Carlos Ghosn mais assure que l'alliance avec Renault reste "intacte" :

Le conseil d'administration du géant de l'automobile Nissan a décidé jeudi de limoger son emblématique président Carlos Ghosn, détenu à Tokyo pour des malversations présumées, une chute jusque-là inimaginable pour l'homme qui a sauvé le constructeur japonais.

L'alliance avec son partenaire français de longue date Renault "reste intacte", a insisté la direction de Nissan à l'issue de sa réunion extraordinaire qui a duré plus de 4 heures au siège du groupe à Yokohama, en banlieue de la capitale japonaise.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

23 novembre 2018 - A Tijuana, des migrants campent à côté d'un poste-frontière avec les Etats-Unis :

A Tijuana, plusieurs centaines de Centraméricains de la caravane de migrants qui marche vers les Etats-Unis ont installé un campement près de la frontière.

Fatigués d'être logés dans le refuge improvisé dans un centre sportif où s'entassent quelque 4700 personnes, environ 200 Centraméricains - dont beaucoup de familles avec des enfants - sont venus camper en pleine rue aux abords immédiats du poste frontalier de El Chaparral, où ils ont passé la nuit de jeudi à vendredi.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

23 novembre 2018 - "Gilets jaunes": Marine Le Pen suggère de manifester sur les Champs-Elysées : 

Marine Le Pen a suggéré vendredi que les "gilets jaunes" puissent manifester sur les Champs-Elysées, après avoir contesté la veille la proposition du gouvernement de se réunir sur le Champ-de-Mars, un moyen selon elle de minimiser la manifestation. "Qu'est-ce qui justifie que le peuple français ne puisse pas manifester sur les Champs-Elysées, où beaucoup d'autres rassemblements (Coupe du Monde, Nouvel An...) ont lieu ?", a demandé sur Twitter la présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN), qui soutient ce mouvement mais n'a pas manifesté personnellement le 17 novembre. Marine Le Pen avait accusé jeudi le gouvernement de vouloir "minimiser le mouvement" en proposant le Champ-de-Mars, "qui est une place gigantesque".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

23 novembre 2018 - Brexit : le Royaume-Uni risque plus de divisions en cas d'échec du texte, prévient May :

La Première ministre Theresa May a prévenu qu'un échec du projet d'accord sur le Brexit au parlement britannique engendrerait davantage de "divisions" et d'"incertitudes", tentant de convaincre vendredi les auditeurs de la BBC de la soutenir.

Dimanche, un sommet à Bruxelles doit sceller l'accord de retrait et la déclaration politique sur la future relation entre l'UE et le Royaume-Uni. Si cette étape est passée avec succès, Theresa May devra ensuite obtenir l'approbation du parlement britannique, ce qui est loin d'être gagné, en raison de l'opposition affichée de plusieurs partis politiques, et de députés de son propre parti conservateur.

Cet accord est "le bon accord", qui "met en œuvre ce pour quoi les gens ont voté" lors du référendum sur le Brexit en juin 2016. "Mon job est maintenant de convaincre les gens au parlement", a déclaré la cheffe du gouvernement, répondant aux questions des auditeurs de la radio BBC 5.

"Si l'accord ne passe pas, nous serons de retour à la case départ. Nous nous retrouverons avec plus d'incertitude et plus de divisions", a-t-elle déclaré, écartant la possibilité de renégocier un meilleur accord avec l'UE.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

23 novembre 2018 - La parade de Thanksgiving fait oublier le froid glacial de New York :

Le vent et le froid glacial n’ont pas empêché les ballons de flotter au-dessus de New York jeudi. La traditionnelle parade de Thanksgiving, organisée par le grand magasin Macy’s s’est déroulée dans une ambiance conviviale, face à un public prêt à braver les températures négatives pour vivre ce moment tant attendu. Comme chaque année, les personnages emblématiques de dessins animés tels que Bob l’éponge, le Crinch, Olaf de la Reine des Neiges ou encore Charlie Brown, le fidèle ami de Snoopy ont défilé fièrement dans les rues.

Plusieurs stars avaient également fait le déplacement pour proposer un spectacle hors du commun aux spectateurs enveloppés dans de larges blousons ou sous des couvertures. Diana Ross, John Legend, Rita Ora ou encore les marionnettes de «Sesame Street» ont tous offert un moment de joie inoubliable, perchés en haut de leurs chars.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

24 novembre 2018 - Les "gilets jaunes" investissent Paris :

Plusieurs milliers de «gilets jaunes» se sont réunis samedi matin sur les Champs-Elysées, où ils se sont heurtés à un important dispositif policier leur barrant le passage vers la place de la Concorde, ont constaté des journalistes de l'AFP. Les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes pour les éloigner du rond-point des Champs-Elysées, frontière d'un périmètre «sécurisé» incluant notamment les abords de l'Élysée, la partie basse des Champs-Elysées et la place de la Concorde.

La Préfecture de police a fait état à l'AFP de «quelques tentatives de poussées sur les barrages sur les Champs-Elysées» et de «quelques usages de lacrymogène». Mais «aucun manifestant n'est dans la zone interdite par arrêté», a-t-on précisé. Peu après 11 heures, l'AFP a rapporté que les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et utilisé un camion lanceur d'eau pour éloigner des «gilets jaunes» qui tentaient de forcer un barrage installé au rond-point des Champs-Elysées à Paris.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

24 novembre 2018 - Gilets jaunes : Tensions sur les Champs-Elysées :

Selon la Préfecture de police, les incidents sur les Champs Elysées sont liés à la présence «à l'avant du cortège d'une centaine de membres de l'ultradroite qui harcèlent les forces de l'ordre». Des «gilets jaunes» ont notamment été vus en train de desceller des pavés ou des mettre à terre des barrières de chantier.

Certains «gilets jaunes» dénonçaient les violences, comme Christophe, 49 ans, venu de l'Isère avec sa femme, en train de rejoindre une rue adjacente des Champs-Elysées pour éviter les gaz lacrymogènes. «On vient juste manifester pacifiquement et on se fait gazer. On voit comment on est reçu à Paris», peste-t-il en s'éloignant. A la mi-journée, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a pointé la responsabilité de «l'ultradroite» et promis de «repousser les séditieux».

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

24 novembre 2018 - "Gilets jaunes" : Castaner dénonce "les séditieux" :

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a dénoncé en termes très sévères les échauffourées accompagnant la manifestation des «gilets jaunes» à Paris, samedi.

Plus question de parler d'ambiance «bon enfant». Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a employé des mots très durs contre les «gilets jaunes», samedi à la mi-journée, lors d'un point d'information devant la presse alors que dès le milieu de la matinée, les forces de l'ordre ont été opposées à des affrontements sur les Champs-Elysées à Paris. «La situation parisienne est fort différente de la situation nationale», a noté le ministre. Selon lui, 23 000 personnes étaient mobilisées à 11 heures sur l'ensemble du territoire contre 124 000 à la même heure la semaine dernière. Pour Christophe Castaner, c'est la preuve d'un «fort affaiblissement de la mobilisation».

Selon lui, environ 8000 personnes manifestaient à Paris à la mi-journée dont 5000 sur les Champs-Elysées. Christophe Castaner a dénoncé la présence parmi les manifestants de «l'ultradroite», ayant répondu selon lui à «l'appel de Marine Le Pen». «L’ultradroite s’est mobilisée et est en train de vouloir dresser des barricades sur les Champs-Elysées», a-t-il constaté, tout en assurant que la situation avait été «parfaitement anticipée» par le gouvernement et que les obstacles étaient «petit-à-petit» dégagés. Le ministre a promis de «repousser les séditieux», un mot qu'il a employé à plusieurs reprises. «Ils veulent s’en prendre au gouvernement, aux parlementaires», a-t-il averti.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

24 novembre 2018 - Arrestation de centaines de membres du parti anti-Asia Bibi au Pakistan :

 La police pakistanaise a arrêté le chef du Tehreek-e-Labaik Pakistan (TLP) et plus de 300 membres de ce parti islamiste, qui a paralysé le pays pendant trois jours après l'annonce de l'acquittement d'Asia Bibi, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

Le chef du TLP "Khadim Hussain Rizvi (photo) a été placé en garde à vue par la police et a été transféré dans une maison", a tweeté le ministre pakistanais de l'Information Fawad Chaudhry. Cette mesure vise à "protéger la vie publique, les biens et l'ordre public et n'a rien à voir avec l’affaire Asia Bibi".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

24 novembre 2018 - A Bahreïn, élection d'un nouveau Parlement sans voix dissidente :

Les Bahreïnis, dont le pays accueille la cinquième flotte américaine et une base britannique, votaient samedi pour élire un nouveau Parlement, un scrutin qui se déroule sans les principaux groupes d'opposition, interdits par le pouvoir.

Au total, 293 candidats, dont 41 femmes, se disputent les 40 sièges du Parlement et les votes des 350 000 électeurs. Un scrutin municipal coïncide avec l'élection parlementaire. Alors que certains électeurs ont reçu des SMS assurant que leur nom avait été barré de la liste électorale, le ministère de l'Intérieur a appelé samedi les Bahreïnis à "ne pas prêter attention aux rumeurs". Ces informations sont erronées, a-t-il assuré, recommandant aux électeurs de s'informer auprès "de sources fiables".

Dans ce pays, allié clé des Etats-Unis dans la région et de l'Arabie saoudite, puissance régionale, l'absence des candidats des deux principaux groupes interdits de l'opposition, Al-Wefaq (chiite) et Waad (laïc), a suscité des appels au boycott. Les dernières législatives, en 2014, avaient été boycottées par l'opposition, qui les avaient qualifiées de "farce".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

24 novembre 2018 - Sotheby's décide finalement d'arrêter les ventes de cornes de rhinocéros :

Sotheby's est devenue samedi la dernière maison d'enchères internationale à mettre fin aux ventes d'objets en corne de rhinocéros, retirant des lots anciens d'une vente prévue à Hong Kong après un tollé d'associations de défense de l'environnement. La maison d'enchères devait mettre en vente trois lots de corne de rhinocéros la semaine prochaine. «La société ne proposera plus à la vente des objets en corne de rhinocéros à l'avenir», a confirmé Nicolas Chow, président de Sotheby's en Asie, dans un communiqué. «Sotheby's déplore les massacres illégaux et le négoce qui met en danger la faune sauvage, et soutient fermement les efforts de protection animale de la communauté internationale», a-t-il ajouté.

La décision survient après que sa concurrente Bonhams a annulé une vente à Hong Kong de 21 lots de sculptures sur corne de rhinocéros, estimés à 3,87 millions de dollars (3,41 millions d'euros) à la suite de pressions, selon l'organisation écologiste Humane Society International. Une autre maison de ventes aux enchères, Christie's, a déjà interdit les ventes de corne de rhinocéros.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

24 novembre 2018 - "Gilets jaunes" : le président Emmanuel Macron exprime sa "honte" face aux violences :

Le président de la République Emmanuel Macron a dénoncé les manifestants qui "ont violenté d’autres citoyens et des journalistes" ce samedi. De violents incidents ont émaillé la journée, notamment sur les Champs-Elysées à Paris.

"Merci à nos forces de l’ordre pour leur courage et leur professionnalisme. Honte à ceux qui les ont agressées. Honte à ceux qui ont violenté d’autres citoyens et des journalistes. Honte à ceux qui ont tenté d’intimider des élus. Pas de place pour ces violences dans la République", a twitté le chef de l'Etat.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

24 novembre 2018 - Le mouvement #NousToutes défile dans toute la France :

Dans une cinquantaine de villes de France, des milliers de femmes et d'hommes ont manifesté contre les violences sexistes et sexuelles, un an après le début de la vague #MeToo.

"Ras le viol!": des milliers de femmes mais aussi d'hommes sont descendus dans la rue samedi à l'appel d'un collectif espérant un "raz-de-marée féministe" contre les violences sexistes et sexuelles, un an après le début de la vague #MeToo. A bonne distance des "gilets jaunes", les défilés, prévus dans une cinquantaine de villes (Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Lille, Nantes...), se sont parés de violet, couleur choisie par le mouvement #NousToutes.

Le cortège parisien est parti vers 14h30 du quartier de l'Opéra en direction de la place de la République, à la veille de la journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes. Beaucoup de manifestants arboraient des pancartes "Ras le viol !", réclamant la fin de "l'impunité des agresseurs" et "des moyens financiers suffisants".

Des personnalités d'horizons divers, parmi lesquelles les comédiennes Muriel Robin, Eva Darlan, Vanessa Demouy et Juliette Arnaud, se sont jointes à la marche parisienne. "Je suis là pour soutenir toutes les victimes et continuer ce combat qui a commencé bien avant moi", a déclaré, foulard violet au bras, Muriel Robin, qui avait réuni plus d'un millier de femmes à Paris en octobre contre les violences conjugales.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

25 novembre 2018 - Après la manifestation des "gilets jaunes", Trump s'en prend encore à la France :

Une déclaration matinale et assez surréaliste. Au lendemain des violences lors du rassemblement des «gilets jaunes» sur les Champs-Elysées, Donald Trump a donné son avis, confrontant les revendications sociales du mouvement à ses propres griefs envers la France et l'Europe. «Les grandes et violentes manifestations françaises ne prennent pas en compte à quel point les Etats-Unis ont été mal traités sur le Commerce par l'Union européenne ou dans pour des paiements justes et raisonnables pour notre SUPER protection militaire. Ces deux sujets doivent être rapidement résolus.»

Le président américain n'a pas expliqué comment il établissait un lien entre les manifestations françaises et ses revendications commerciales et militaires, mais ce sont là deux sujets à propos desquels Donald Trump a multiplié les critiques ces derniers mois. En juillet, il avait classé l'Union européenne parmi «les ennemis des Etats-Unis», «avec ce qu'ils nous font sur le commerce» : «L'Union européenne est très difficile. D'un point de vue commercial, ils profitent vraiment de nous.» Parmi les exemples qu'il aime donner, Donald Trump cite les produits agricoles exportés par l'Union européenne mais moins importés depuis les Etats-Unis, le marché automobile et... le vin.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018
LA MARCHE DU MONDE (1184) : DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2018

25 novembre 2018 - L'Egypte dévoile un tombeau et des sarcophages à Louxor :

Un tombeau, des sarcophages et plusieurs objets funéraires de l'Egypte ancienne récemment découverts dans une nécropole de Louxor, dans le sud du pays, ont été dévoilés samedi en présence du ministre des Antiquités.

Ces découvertes, réalisées par des missions archéologiques égyptienne et française, ont été présentées à la presse devant le célèbre temple funéraire de la reine Hatchepsout, qui se trouve près de la nécropole d'Al-Assassif, sur la rive ouest de Louxor. Cette nécropole, entre la vallée des Reines et la vallée des Rois, était destinée aux nobles et hauts responsables proches des pharaons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens