Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2018 6 10 /11 /novembre /2018 08:00
TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

 

 

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY

COTE d'OR

 

 

L'abbaye de Fontenay est une abbaye cistercienne (aujourd'hui désaffectée) située sur la commune française de Marmagne, dans le département de la Côte-d'Or et la région Bourgogne-Franche-Comté. Elle est située à la confluence de la combe Saint-Bernard et de la vallée du ruisseau de Fontenay.

C’est Saint Bernard, devenu abbé de Clairvaux, qui encourage la fondation de l'abbaye de Fontenay en Bourgogne, en 1118. Le site est assez peu accueillant, puisqu'il s'agit d'un vallon marécageux. Mais les abbayes cisterciennes obéissent au vœu d'isolement vis à vis du monde et à celui de vie austère, c'est pourquoi elles sont toujours construites dans des lieux abandonnés.

Après la destruction des premiers bâtiments de bois, au milieu du 12e siècle, une église consacrée par le pape Eugène III en 1147, est élevée. Fontenay fait donc partie des 68 abbayes fondées par saint Bernard avant sa mort. Elle est aujourd’hui la plus ancienne abbaye cistercienne conservée au monde.

Les architectes de l'abbaye ont opté pour le style roman, sobre et élégant. L'allure des bâtiments est très simple. Seuls l'église, la salle capitulaire et le cloître font l'objet de rares décorations.

Cette absence de décoration répond à la nécessité de ne pas détourner les moines de leur unique occupation : la vénération de Dieu. C'est pourquoi, les murs des églises cisterciennes sont nus, sans peinture et sans images. La couleur est absente, les fenêtres sont blanches. Seuls les chapiteaux sont ornés de motifs géométriques ou de simples feuilles.

L'église, le principal bâtiment, est d'une grande sobriété architecturale. Elle est accolée au dortoir commun des frères de cœur, moines qui ont prononcé leurs vœux, par opposition aux frères convers, laïcs soumis à l'obéissance à l'abbé, qui effectuent le travail manuel pour les besoins de l'abbaye.

L'église est contiguë au cloître, havre de paix et de méditation réservé aux moines. Ce cloître peut donner accès à la salle capitulaire où l'abbé, qui dirige la communauté, transmet les informations importantes venues de Cîteaux. C'est aussi le lieu où se confessent publiquement les moines. C'est en fait la seule pièce où ils ont le droit de parler. En effet, afin de ne pas perturber la vie spirituelle, le silence s'impose comme la règle fondamentale des abbayes cisterciennes.

Le cloître communique avec le chauffoir qui abrite le scriptorium, c'est-à-dire l'atelier ou les moines effectuent le travail de copie et de conservation des livres et qui est la seule pièce chauffée de l'abbaye. En effet, le silence est la règle dans les abbayes cisterciennes afin de ne pas perturber la vie spirituelle. L'ensemble de ces pièces sont les seules accessibles aux moines.

L'abbaye est aussi constituée de bâtiments comme les forges destinées au travail du métal, le jardin où sont cultivées, entre autres, des plantes médicinales, le bassin à truites où sont élevés les poissons pour les jours maigres quand la viande est interdite. À l'entrée de l'abbaye se trouvent la boulangerie, la porterie et l'hôpital pour accueillir les pèlerins ou voyageurs de passage. Et à l'opposé se trouve l'infirmerie située à proximité des bâtiments religieux pour accueillir les frères malades.

Après la Révolution française qui entraîna le départ des moines, elle a été reprise comme bâtiment industriel, ce qui a permis de préserver l’ensemble des bâtiments de style roman : l’église abbatiale, le dortoir des moines, le cloître, la salle capitulaire, la salle des moines et la forge.

Classée monument historique français dès 1862, elle a été inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco en 1981. Elle a été l’un des premiers monuments français à figurer sur cette liste, qui a ainsi distingué la valeur exceptionnelle, tant de l’ensemble abbatial de Fontenay que de son environnement naturel.

L’Abbaye est agrémentée d’un parc paysager qui a été classé « Jardin Remarquable » en 2004 par le Conseil National des Parcs et Jardins. Elle est nichée au creux d’un vallon entièrement préservé qui s’étend sur plus de 1 200 hectares.

L’Abbaye est depuis 1820 la propriété privée d’une même famille, qui poursuit la conservation de ce site exceptionnel en l’ouvrant à la visite toute l’année. Elle accueille chaque année plus de 100 000 visiteurs, qui viennent admirer la beauté et la pureté d’une architecture préservée depuis 900 ans, et goûter au calme d’un lieu profondément spirituel.

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - La porterie. Sous la statue au-dessus de la porte, les armes de l'abbaye ; crosse abbatiale, trois bandes et deux poissons avec un lys au milieu.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - La porterie (l'entrée de l'abbaye). La chapelle des pèlerins et voyageurs et, à gauche, la boulangerie.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - La Porterie

(Photo PLINE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le logis abbatial à gauche. Le Logis abbatial date des années 1740. Il remplace le cellier et le réfectoire des convers qui étaient situés à cet endroit. A droite, la prison et le réfectoire au milieu.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - L'enfermerie (prison), à droite. L'emprisonnement punissait le plus souvent les serfs, les manants justiciables de l'abbé, ainsi que les religieux et convers indisciplinés. C'est à partir du XIIIe siècle, que, en vertu d'une prescription du chapitre général de 1229, toute abbaye cistercienne fut tenue d'avoir une prison.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - La prison et le pignon du scriptorium.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Façade de l’église abbatiale

(Photo Daniel VILLAFRUELA)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le chevet de l'église abbatiale.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - L'église et le bâtiment conventuel.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY – Façade nord de l’église abbatiale

(Photo ZAIRON)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - La nef de l'église abbatiale d'une hauteur de 16,70 mètres. Dans les abbayes les motifs étaient simples pour ne pas déconcentrer les moines.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Intérieur de l’église abbatiale.

(Photo Dominique ROBERT)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - La vaste tour massive du colombier paraît remonter au XIIIe ou XIVe siècle. Sous l'ancien régime, seuls les seigneurs et les communautés religieuses avaient le droit d'élever des pigeons. La viande de pigeon était consommée fraîche, alors que la viande bovine, ovine et porcine était salée. La fiente de pigeon était un engrais recherché : la colombine ou poulnée. Tous les châteaux possédaient au moins un colombier. Les abbés étant des seigneurs féodaux, il y avait des colombiers dans les abbayes.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le pigeonnier, les communs, et le logis des abbés commendataires.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le cloître. Le cloître est une galerie couverte. Sa forme est presque un carré : 36 x 38 m. La galerie la plus importante est celle qui mène de l'église abbatiale à la salle capitulaire. On aperçoit la maison des abbés "Commendataires". Autrefois, se trouvait à cet endroit le bâtiment des frères convers, ouvriers agricoles illettrés, exploités par les moines. Les moines, souvent issus de la noblesse, ne se "mélangeaient" pas aux convers. Les frères convers assistaient aux offices séparés des religieux.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Aux quatre angles du cloître, de robustes et élégants piliers sont constitués par un pilastre central monolithe, encadré par les colonnettes jumelées des petites arcades. (L'abbaye de Fontenay de Lucien Bégule- 1912)

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - La galerie du cloître.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le cloître.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le cloître.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le cloître.

(Photo Amanda HARMONIA)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le cloître.

(Photo PLINE)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le dortoir à l'étage du bâtiment conventuel. Dans le transept-sud de l’église un escalier permet d’accéder au dortoir des moines. Les moines dormaient sur des paillasses à même le sol. Les paillasses étaient séparées par des cloisons. La charpente du dortoir date de 1159.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY- La forge

(Photo Daniel VILLAFRUELA)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - La forge avec son martinet (marteau pilon).

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le jardin des simples et l'infirmerie à droite (XVIIème).

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY - Le bassin à truites.

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY – Le jardin

(Photo Daniel JOLIVET)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY  (COTE d'OR)

ABBAYE CISTERCIENNE DE FONTENAY – Cascade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens