Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2018 5 26 /10 /octobre /2018 07:00
TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

 

 

MONPELLIER  (HERAULT)

LA FACULTE DE MEDECINE

 

 

La vocation universitaire de la ville de Montpellier s’affirme dans le domaine médical avec l’autorisation, en 1180, d’exercer et d’enseigner la médecine. Et un siècle plus tard, l’enseignement de médecine est reconnu par l’Église, ce qui fait de Montpellier la plus ancienne École de Médecine en exercice du monde occidental.

A la même époque, les juristes commencent à se rassembler à Montpellier autour de professeurs renommés comme Placentin de Bologne. En 1289, l’Université de Montpellier est créée officiellement par la bulle Quia sapientia du pape Nicolas IV. Portant le nom d’un Studium général, elle regroupe à l’époque les enseignements en médecine, droit, lettres et théologie.

L’Université de Montpellier est créée par et pour ses maîtres et élèves et possède une grande autonomie dans son fonctionnement. Une de ses caractéristiques profondes est la prépondérance de la médecine et, de plus en plus, du droit.

Au XVIe siècle, la ville de Montpellier devient un centre intellectuel de haut niveau et affirme sa position de carrefour européen du droit et de la médecine. Elle attire, à cette époque, de nombreux érudits et scientifiques partageant les valeurs humanistes, parmi lesquelles François Rabelais, Guillaume Rondelet ou encore Pierre Richer de Belleval.

Les universités se développent de plus en plus en France et font concurrence à celle de Montpellier. Pour faire face à ses rivales, l’Université de Montpellier se voit octroyer des spécificités originales : anatomie, botanique, biologie, etc. Proche de la médecine, l’étude des plantes médicinales se répand de plus en plus à Montpellier avec la création du Jardin des plantes, en 1593. La ville sera considérée comme la capitale de la botanique jusqu’au XVIIIe siècle.

Comme toutes les universités françaises, celle de Montpellier est abolie pendant la Révolution. Cela n’empêche pas les professeurs de médecine d’enseigner dans une semi-clandestinité. Mais la nécessité des enseignements structurés apparaît en frimaire an III (décembre 1794). La Convention fonde alors trois Écoles de Santé, à Paris, Strasbourg et Montpellier.

C’est à ce moment-là, que l’École de Médecine s’installe dans les locaux de l’ancien évêché où elle se trouve toujours. En 1803, l’apparition de l’École de Pharmacie complète l’enseignement scientifique à Montpellier. Quant à la Faculté de Droit, elle sera oubliée en 1808 et ne sera fondée qu’en 1878.

Le paysage scientifique de Montpellier change au début du XIXe siècle avec la création de la Faculté des Sciences en 1809. Elle est dotée à l’époque de sept chaires magistrales : mathématiques transcendantes, astronomie, physique, chimie, zoologie, botanique et minéralogie. La fin du XIXe siècle est marquée par l’unification de toutes les facultés de la ville au sein d’une seule et unique université, installée dans le palais universitaire, actuel rectorat.

 

 

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Entrée principale

(Photo Albert VILLANOVA DEL MORAL)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Entrée principale

(Photo Albert VILLANOVA DEL MORAL)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Fronton de la porte d’entrée

(Photo Albert VILLANOVA DEL MORAL)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Statue de Paul-Joseph Barthez à l’entrée de la faculté

(Photo Albert VILLANOVA DEL MORAL)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Statue de François Gigot de Lapeyronie à l’entrée de la Faculté

(Photo Albert VILLANOVA DEL MORAL)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Façade

(Photo Albert VILLANOVA DEL MORAL)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Entrée principale

(Photo Pierre SELIM)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Entrée principale

(Photo Deniz ESNAULT)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Entrée de l’amphithéâtre d’Anatomie dans la cour d’honneur de la faculté.  En arrière-plan la Cathédrale saint Pierre

(Photo Albert VILLANOVA DEL MORAL)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Entrée de l’amphithéâtre d’anatomie. En arrière-plan la cathédrale Saint-Pierre

(Photo S. BJÖRN)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Entrée de l’amphithéâtre d’Anatomie dans la cour intérieure de la faculté. Cette cour était le jardin du cloître du Monastère Bénédictin et du Collège Saint-Bénédicte

(Photo Daniel VILLAFRUELA)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - La cathédrale Saint-Pierre, vue de la cour de la faculté de médecine qui était aussi le jardin de l'ancien cloître du Monastère des Bénédictins

(Photo Daniel VILLAFRUELA)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Grand escalier extérieur.

(Photo Daniel VILLAFRUELA)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Grand hall d'entrée.

(Photo Daniel VILLAFRUELA)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Hommage au fondateur, le pape Urbain V.

(Photo Daniel VILLAFRUELA)

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - La salle des actes (ancienne chapelle des évêques), lieu des soutenances de thèses de médecine depuis 200 ans

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE - Le bureau du doyen ou « cabinet décanal ».

 

 

 

TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : MONTPELLIER  (HERAULT) - LA FACULTE DE MEDECINE

MONTPELLIER : FACULTE DE MEDECINE

(Photo Patrick Nouhailler's)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens