Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2018 7 04 /11 /novembre /2018 19:00
VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936

Présentée au Salon de l'automobile de New York en 1928, la Duesenberg Model J est le résultat d'un processus de conception influencé d’une part par l’expérience de Duesenberg en course automobile et d’autre part par les exigences du propriétaire de l’entreprise Errett Lobban Cord. Cord a imaginé que le nouveau modèle Duesenberg serait la plus grande voiture américaine de tous les temps. Aucune dépense n'a été épargnée et une légende a été créée par l'équipe de conception dirigée par Fred Duesenberg. Aujourd'hui encore, le nom Duesenberg à lui seul fait battre le cœur de nombreux passionnés de l'automobile.

Duesenberg a d'abord étonné le monde en 1921 en remportant le Grand Prix de France, le premier et le seul constructeur américain à remporter l'épreuve. Le moteur de trois litres de cylindrée était un huit cylindres en ligne et des freins hydrauliques assuraient à la voiture d’être à la pointe de la technologie. La même année, Duesenberg entre sur le marché des voitures particulières avec le modèle A. La plupart des caractéristiques qui ont fait le succès de la voiture de Grand Prix se retrouvent sur le modèle de production. Le modèle A est le premier véhicule routier à être équipé de freins à tambour à commande hydraulique.

Contrairement aux Duesenberg de course, les voitures de tourisme ne connaissent pas un succès immédiat. Les frères Duesenberg sont de grands concepteurs et ingénieurs, mais leurs talents commerciaux et leurs connaissances en marketing sont très limités. Les résultats médiocres des ventes poussent Duesenberg au bord de la faillite. C’est alors que E.L. Cord intervient et rachète l'entreprise en 1926. Cord décide d'abandonner l'agile modèle A et demande à Fred Duesenberg de concevoir un châssis de grande taille, luxueux et puissant devant être carrossé par divers constructeurs.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936

Surnommé Model J, le nouveau modèle Duesenberg est doté de très nombreuses nouveautés techniques. Dans sa conception, le châssis est très simple avec un cadre en acier et des essieux rigides à l'avant et à l'arrière. Six traverses rigidifient le cadre en torsion et permettent d’adapter tous les types de carrosserie, quelle que soit leur rigidité. Un système de lubrification ingénieux a été installé, qui déclenche automatiquement la lubrification de différentes parties du châssis au bout de soixante à quatre-vingts kilomètres. Deux voyants sur le tableau de bord indiquent la progression de la lubrification et deux autres allumés à 750 et 1500 milles indiquent la nécessité de remplacer l’huile et de vérifier la batterie respectivement.

C'est le moteur qui a vraiment fait que le Model J se démarque de ses concurrents. Avec ses 32 soupapes, son double arbre à cames en tête et sa culasse amovible, ce moteur à huit cylindres est certainement le plus avancé jamais conçu aux États-Unis. Avec une cylindrée un peu en dessous de 6,9 ​​litres, le moteur développe une puissance maxi de 265 ch, Bien que le moteur ait été conçu par Fred Duesenberg, il est fabriqué par un constructeur de moteurs spécialisé, Lycoming, une société récemment acquise par E.L. Cord.

Officiellement, Duesenberg construit des châssis roulants pour les carrossiers. Afin de s'assurer qu'une grande variété de carrosseries seraient disponible au lancement, un châssis de la voiture à venir a été envoyé à tous les principaux carrossiers six mois avant le salon de New York. À partir de 1930, Duesenberg commandera des carrosseries en petites quantités et proposera à ses clients des voitures complètes.

Malgré la réaction enthousiaste du public lors du lancement à New York, les ventes sont décevantes. L’objectif de production de 500 voitures par an ne sera jamais atteint, et seulement 481 modèles J seront construits. Étant extrêmement cher, le Model J était surtout populaire auprès des personnes riches et célèbres.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936

Tout au long de la production, les dimensions du moteur restent les mêmes. Une augmentation de 55 ch est obtenue en ajoutant un compresseur de suralimentation. Seule une poignée de modèles J suralimentés seront construits et ils sont aujourd'hui connus sous le nom de Model SJ, un nom jamais utilisé par Duesenberg. Une dernière évolution moteur a été effectuée sur les derniers modèles suralimentés. Ce moteur qui aurait produit jusqu’à 400 chevaux, a équipé deux châssis à empattement court. Deux de ces « super-Duesenberg » ont été construits et sont qualifiés de « SSJ », encore une désignation jamais utilisée par l'usine.

La production cesse en 1937 à cause de la dépression et pour un certain nombre de raisons spécifiques. Le développement du Model J s'est arrêté en 1932, lorsque Fred Duesenberg est décédé des suites d'un accident de voiture. En 1937, le châssis et la boîte de vitesses sont devenus obsolètes. La société Cord a perdu tout intérêt pour Duesenberg, qui, du point de vue des affaires, n’a jamais répondu aux attentes. E.L. Cord a quitté l'entreprise et avec lui, l'enthousiasme nécessaire pour garder une marque comme Duesenberg en vie.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936

Aujourd'hui, la Model J est considérée comme l'une des voitures les plus légendaires jamais construites. La combinaison de l'ingénierie de pointe inspirée des courses, de la construction de carrosseries les plus raffinées de l'époque et de nombreux propriétaires célèbres de voitures ont tous contribué à cette légende. L'une des histoires les plus racontées sur la Model J souligne la puissance incroyable du moteur. La vitesse maximale du SSJ est estimée à près de 160 km / h, soit plus que toute autre voiture d’avant-guerre.

La voiture présentée ici (Châssis : 2594 J-563) est la première des deux « SSJ » fabriquées. Elle fut prêtée à Garry Cooper pour des raisons publicitaires et l’acteur finit par l’acheter. Il la revend quelques temps plus tard à un milliardaire qui porte bien son nom : Robert Stanley Dollar Jr. En 1948 la voiture change de mains, elle est acquise par le Dr Cameron Peck qui possède déjà le deuxième exemplaire de la SSJ. Elle finira dans le Cunningham Automotive Museum lui-même racheté en totalité par Miles Collier. Confiée aux Golding Pebble Beach Auctions de 2018, la très rare Duesenberg SSJ est adjugée 22 Millions de dollars ce qui en fait la voiture américaine la plus chère jamais vendue aux enchères.

 

 

 

 

VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936
VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936
VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936
VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936
VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936
VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936
VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936
VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936
VOITURES DE LEGENDE (833) : DUESENBERG  SSJ  "LaGrande"  ROADSTER - 1936

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens