Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 19:00
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964

Plutôt conservateur de tempérament, Enzo Ferrari produisait rarement une voiture de course expérimentale ou révolutionnaire. Il s’est plutôt contenté, tout au long de sa carrière, de suivre une trajectoire d'évolution progressive, qui s'est traduite par des voitures de course rapides mais surtout fiables. Au début des années 1960, la plupart des constructeurs automobiles, y compris Ferrari, avaient adopté une configuration à moteur « moyen », tant pour les voitures de Formule 1 que pour les autres voitures de course. Il faudra attendre 1963 pour que Ferrari lance la construction de la première voiture de compétition équipée d'un moteur V12 implanté en position centrale. Considérant que l'équipe italienne a remporté les « 24 Heures du Mans » pour la 3ème année consécutive en 1962, il doit sans doute penser que le moment est venu de prendre quelques risques.

Mais les risques vont être calculés. L’équipe Ferrari va tirer toutes les leçons des saisons précédentes au cours desquelles des voitures à six ou huit cylindres ont été engagées. Le châssis est repensé : structure tubulaire en acier, simple mais efficace. La suspension est également très simple avec des doubles triangles et des ressorts hélicoïdaux utilisés à l'avant et à l'arrière. La puissance de freinage est assurée par les freins à disques Dunlop, montés à l’arrière pour réduire le poids non suspendu et améliorer la maniabilité. L'espace qui était traditionnellement réservé au moteur V12 hurlant était maintenant utilisé pour le radiateur et les réservoirs de carburant.

Le moteur V12 « bloc court » est monté longitudinalement derrière le conducteur.  Il s'agiit d'un développement direct du moteur initialement conçu par Gioachino Colombo en 1946. En particulier dans sa version trois litres de cylindrée, il a remporté des victoires dans presque toutes les grandes courses, dont « Les 24 Heures du Mans » et la « Mille Miglia ». Pour ce nouveau véhicule, le moteur implanté en position centrale et alimenté par six carburateurs Wéber 38 DCN développe une puissance maxi de près de 300 cv

 

 

VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964

Baptisé 250 P, le châssis roulant est envoyé à Fantuzzi, qui réalise une carrosserie en aluminium dessinée par Pininfarina. Les caractéristiques aérodynamiques ont été particulièrement étudiées. Elles rappellent celles du 330 TRI / LM à moteur avant qui avait remporté les « 24 Heures du Mans » un an auparavant. Une large calandre alimente en air le radiateur monté à l'avant. Sur les ailes arrière, deux grandes entrées d’air permettent au moteur V12 de respirer. A la fin, la 250 P a un poids sec de seulement 760 kg, ce qui est considérablement plus léger que le 250 TR à moteur avant comparable.

Le nouveau prototype « révolutionnaire » de Ferrari fait ses débuts en course internationale aux « 12 Heures de Sebring ». L’équipe des deux voitures d’usine remporte une victoire très convaincante contre deux autres Ferrari. C’est là le début d'une nouvelle saison couronnée de succès pour la Scuderia avec des victoires aux « 1000 km du Nürburgring » et aux « 24 Heures du Mans ». Dans cette dernière épreuve, Lorenzo Bandini et Ludovico Scarfiotti marquent la première victoire d’une voiture à moteur central dans la légendaire course d’endurance. À l'automne 1963, Ferrari dévoile la version de production baptisée « 250 LM ».

Encouragée par le succès du 250 P, Ferrari est fidèle à sa pratique habituelle et ne procède qu'à des évolutions mineures du design existant. Bien que similaire à l'original, la carrosserie est retravaillée et améliorée dans de nombreux détails notamment aérodynamiques. Mais le plus important est encore du côté moteur : deux variantes à cylindrée augmentée sont mises au point et utilisées en parallèle. La première est la version « 275 » du V12 qui a 3,3 litres de cylindrée et la variante à 4 litres « 330 » encore plus dimensionnée. Les deux moteurs développent respectivement 320 ch et 370 ch.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964

Étonnamment, c’est le plus petit moteur 275 qui remporte le plus de succès. Le 330 P marque cependant plusieurs victoires en fin de saison en Angleterre et en France. La menace grandissante du programme de course de Ford se profile. Bien que la nouvelle GT40 n’ait pas encore brillé au Mans, tout le monde sait que les bugs doivent être maintenant réglés. Pour lutter contre les « Américains », Ferrari a développé la P2 pour remplacer, en 1965, la première voiture à moteur central ayant remporté les « 24 Heures du Mans »

La voiture présentée ici (châssis : 0816) a été conçu à l'origine comme une 250 P en 1963, et l’on a cru longtemps qu’elle n’avait été engagée en course qu’en 1964 après avoir été mise à jour selon les spécifications de la 275 P. Elle remporte la victoire absolue aux « 24 Heures du Mans » conduite par Jean Guichet et Nino Vaccarella. La voiture est alors vendue à Luigi Chinetti, qui continue à courir lors de certains événements en Amérique du Nord. Après avoir terminé sa carrière en compétition, elle est acquise par le regretté Pierre Bardinon pour sa formidable collection Mas du Clos. En 2017, elle est confiée à Artcurial pour la vente aux enchères de Retromobile 2018. Mais elle est retirée de la vente en raison d'un différend entre les héritiers de Bardinon. Au cours de l'année 2018, Ferrari Classiche enquête sur l'histoire de la voiture pour le compte de RM Sotheby 's, qui est désormais chargé de vendre la voiture.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964

Ce que Ferrari Classiche découvre est assez surprenant, car non seulement cette voiture a remporté le Mans en 1964, mais on découvre qu’elle a été utilisée pour les courses victorieuses au Mans en 1963 et à nouveau à Sebring en 1964. Lors de la saison 1963, Ferrari est engagé au Mans mais les voitures subissent des dommages importants au Nürburgring et le temps manque pour les réparer. La Scuderia envoie donc cette voiture à la place en utilisant le numéro 0814 de la voiture initialement prévue. Cela fait de 0816 la seule Ferrari à avoir remporté le Mans à deux reprises. En août 2018, La 275 P châssis 0816 a été confié à RM Sotheby's afin de trouver un nouveau propriétaire pour un montant non divulgué mais sans aucun doute stupéfiant.

 

 

 

VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964
VOITURES DE LEGENDE (832) : FERRARI  275 P - 1964

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens