Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 18:00
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

16 juillet 2018 - Les Bleus sont arrivés en France, la fête recommence :

Après le sacre, le retour triomphal: les Bleus ont été accueillis en héros lundi sur le sol français, où ils doivent célébrer leur titre de champion du monde sur les Champs-Elysées avec des dizaines de milliers de personnes avant d'être reçus à l'Elysée. Joueurs et encadrement de l'équipe de France, auréolés du deuxième titre mondial de l'histoire des Bleus vingt ans après celui de 1998, ont atterri peu avant 17H00 à Roissy, moins de 24 heures après leur victoire (4-2) sur la Croatie au stade Loujniki de Moscou.

Les pompiers leur ont offert un "water salute", un arc monumental réalisé avec des lances à eau à plein régime. Le capitaine Hugo Lloris, trophée en main, et le sélectionneur Didier Deschamps sont sortis les premiers, accueillis par la ministre des Sports Laura Flessel, sous les acclamations du personnel de l'aéroport qui chantait "Merci les Bleus". Euphoriques malgré leur courte nuit, ils ont parcouru le tapis rouge jusqu'à un petit podium où ils ont posé pour les photographes.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

16 juillet 2018 - Tour de France : un patron... et déjà trois présidents :

Le directeur de l’épreuve cycliste reine, Christian Prudhomme, reçoit cette année Nicolas Sarkozy (17 juillet) puis Emmanuel Macron (le 25). Un déplacement devenu incontournable.

«Trois présidents présents sur le même Tour de France, on aurait fait fort !» Christian Prudhomme a cru à l’exploit pour cette 105e édition. Mais François Hollande a décliné. Au final, Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron monteront dans la voiture du directeur du Tour, le seul depuis son entrée en fonction le 1er février 2007 à avoir accompagné trois présidents sur les routes de la Grande Boucle.

Le 17 juillet, Nicolas Sarkozy devait assister en compagnie de l’ancien journaliste à l’arrivée au Grand-Bornand via le plateau des Glières. Le 25 juillet, Emmanuel Macron prendra sa place. Contrairement à l’an dernier, le chef de l’Etat suivra l’intégralité de l’étape, la plus courte, 65 kilomètres entre Bagnères-de-Luchon et Saint-Lary-Soulan, avec le col du Portet pour juge de paix. Pour Prudhomme, «c’est une fierté». Certes, depuis que Nicolas Sarkozy a lancé en 2007 cette habitude présidentielle de s’afficher dans la voiture du directeur de la course, le protocole est rodé. Mais, concède Prudhomme, «le jour où j’accueille un président n’est jamais un jour comme un autre». Une obsession : la sécurité. L’ex-coureur professionnel Gilles Maignan, «les yeux» de Prudhomme, tient le volant. Mais un officier de sécurité s’assoit côté passager, le chef de l’Etat derrière lui avec le directeur de la course. Fenêtre fermée «pour lui éviter d’être éclaboussé», sourit l’ancien journaliste.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

16 juillet 2018 - Le défilé des Bleus champions du monde sur les Champs-Elysées :

Les stars de l'équipe de France victorieuse de la Croatie en finale de la Coupe du monde de football ont défilé sur les Champs-Elysées avant d'être accueillis par Emmanuel Macron. à l'Elysée. Les joueurs de l'équipe de France de football ont commencé, lundi vers 19H20, à descendre les Champs-Elysés sur un bus à impériale, devant des centaines de milliers de personnes venues acclamer les champions du monde

Rassemblée depuis plusieurs heures sur "la plus belle avenue du monde", une foule en délire aux couleurs bleu-blanc-rouge a accueilli ses 23 héros, arrivés un peu plus tôt de Russie. Les Bleus doivent ensuite être reçus à l'Elysée par le président Emmanuel Macron.

Comme le 13 juillet 1998, les Bleus de Didier Deschamps - capitaine à l'époque, aujourd'hui sélectionneur - doivent descendre "les Champs" dans un bus à impériale en empruntant un couloir aménagé sur un côté de l'avenue. Ils ont atterri peu avant 17H00 à Roissy-Charles-de-Gaulle.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

16 juillet 2018 - La fête des Bleus avec Emmanuel et Brigitte Macron à l'Elysée :

 Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont accueilli lundi en début de soirée les joueurs de l'équipe de France de football après leur descente des Champs-Elysées pour célébrer leur titre de champions du monde.

"Ne changez pas!", a exhorté lundi Emmanuel Macron en s'adressant à l'Elysée aux Bleus, soulignant que cette équipe de France de football, sacrée championne du monde, "est belle parce qu'elle a été unie". Dans un discours très court, le président a de nouveau dit "merci" aux joueurs et à leur encadrement, rassemblés dans le jardin de l'Elysée avec quelque 3.000 personnes dont de nombreux jeunes.

"Merci d'avoir apporté cette coupe, merci de nous avoir rendus fiers, merci d'avoir mouillé le maillot, merci d'avoir été unis", a-t-il dit. Mais, a-t-il ajouté, "n'oubliez jamais d'où vous venez". Et de désigner les responsables des "clubs qui vous ont formés" et "les parents qui n'ont pas compté leur temps". "C'est ça la France!", a-t-il conclu.

Parmi les invités, figuraient notamment les jeunes joueurs et les encadrants des clubs formateurs des Bleus, comme ceux de Bondy, celui de Kylian Mbappé, ou de Froges (Isère), celui d'Olivier Giroud.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

16 juillet 2018 - Le député LREM Thierry Solère en garde à vue :

Le député LREM des Hauts-de-Seine Thierry Solère a été placé en garde à vue mardi matin à Nanterre dans le cadre de l'enquête qui le vise pour fraude fiscale et corruption, a-t-on appris auprès du parquet, confirmant une information du «Monde». L'ex-élu LR s'était vu retirer son immunité parlementaire le 11 juillet, à la demande du parquet de Nanterre. Une demande relayée auprès du président de l'Assemblée nationale par l'intéressé lui-même, ancien questeur de la chambre basse, qui disait vouloir «être entendu» dans cette affaire. Contacté par l'AFP, l'avocat de M. Solère n'était pas joignable dans l'immédiat mardi.

Le parquet de Nanterre avait ouvert en septembre 2016 une enquête pour «fraude fiscale», à la suite d'une plainte de Bercy. L'enquête avait par la suite été élargie aux chefs de «trafic d'influence, corruption, abus de biens sociaux, financement illicite de dépenses électorales et manquement aux obligations déclaratives auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP)».

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

16 juillet 2018 - L'islamiste Djamel Beghal expulsé vers l'Algérie à sa sortie de prison :

 L'islamiste Djamel Beghal, considéré comme le mentor de Chérif Kouachi et d'Amédy Coulibaly, deux des auteurs des attentats de janvier 2015 à Paris, a été expulsé lundi vers l'Algérie à sa sortie d'une prison française.

Cet Algérien de 52 ans, déchu de la nationalité française, a quitté la prison de Vezin-le-Coquet, près de Rennes "vers 5h30 en vue d'être reconduit à la frontière" selon une source syndicale, et il a décollé peu après 10h30 de l'aéroport de Roissy en direction d'Alger, ont indiqué des sources proches du dossier. "Il a été libéré ce matin à 5h20, pris en charge par la (police aux frontières). Il a adopté un comportement calme et n'a pas été surpris de l'heure de son départ", a précisé l'administration pénitentiaire à l'AFP.

A Vezin-le-Coquet, en Bretagne, il terminait de purger sa seconde peine de dix ans de prison pour un projet d'évasion en 2010 de Smaïn Aït Ali Belkacem, ancien du Groupe islamique armé algérien (GIA) condamné à perpétuité pour l'attentat à la station RER Musée d'Orsay en 1995 à Paris.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

16 juillet 2018 - L'attitude de Trump face à Poutine choque jusque dans son camp :

 Très conciliant aux côtés du président russe, Donald Trump a suscité une avalanche de réactions négatives aux Etats-Unis.

Pas une critique, pas un reproche : Donald Trump s'est montré particulièrement indulgent à l'égard de Vladimir Poutine, lundi à Helsinki en Finlande, en allant jusqu'à mettre en doute les conclusions répétées des agences de renseignement américaines, qui maintiennent que la Russie a pris pour cible le processus électoral en 2016 et continue de mener des attaques similaires contre les Etats-Unis. Se refusant à mettre en doute la parole du dirigeant russe qui nie toute implication, il a même souligné que «le président Poutine a été très fort et puissant dans ses dénégations aujourd'hui».

Pour la presse américaine, le spectacle a été à la fois historique et consternant. «Des mots que jamais un président n'a prononcé à l'étranger», a titré le «New York Times» dans son analyse du sommet. «Si les propos du président à Helsinki sont le reflet de sa pensée, s'il considère que les Etats-Unis sont tout aussi responsables que les Russes de la dégradation des relations avec la Russie, s'il refuse de soutenir les agences de renseignement qui ont fait serment de protéger ce pays, quelle est la véritable signification de "l'Amérique d'abord" [America first, un de ses slogans de campagne, ndr] ?», s'est interrogé de son côté le «Washington Post». Les deux grands quotidiens, haïs par le président qui a de nouveau qualifié les médias d'«ennemis du peuple» ces derniers jours, ne sont pas les seuls à critiquer l'attitude de Donald Trump.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018
LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

16 juillet 2018 - Massacre à Sorong : près de 300 crocodiles tués à coup de hache :

 Une foule en colère a massacré près de 300 crocodiles dans une ferme d'élevage à Sorong, en Papouasie indonésienne, après qu'un homme a été tué par l'un des reptiles, ont indiqué lundi les autorités locales. Ce déchaînement de violences singulier s'est produit samedi, après l'enterrement de la victime. L'homme avait pénétré accidentellement dans l'enceinte des crocodiles pour chercher de l'herbe pour ses vaches, ont précisé les autorités et agents de protection des animaux.

Cet habitant âgé de 48 ans a été mordu à une jambe avant d'être mortellement frappé par un violent coup de queue de l'un des crocodiles, une espèce protégée en Indonésie, selon les mêmes sources. Des membres de la famille du défunt et d'autres habitants de ce quartier de Sorong, ville portuaire d'un peu plus de 200.000 habitants (est), sont ensuite allés voir la police pour se plaindre de la présence de cette ferme trop proche selon eux d'une zone résidentielle. Il leur a été dit que le propriétaire des lieux était d'accord pour dédommager la famille de la victime.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

17 juillet 2018 - Syndicats et patronat restent vigilants face au changement de ton de Macron :

Les huit principaux leaders syndicaux et patronaux, reçus mardi par Emmanuel Macron, ont salué un changement de ton du président, plus disposé selon eux à redonner une place aux partenaires sociaux, mais sont resté vigilants à l'approche d'une rentrée sociale chargée.

Le chef de l'État les recevait, pour la première fois, tous ensemble, après les avoir vus séparément en mai et en octobre 2017, pour "jeter les bases d'un nouveau contrat social, celui du siècle qui s'ouvre". La réunion a duré trois heures, au lieu de deux programmées initialement.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

17 juillet 2018 - Une plage de Cannes sera évacuée jeudi pour faire exploser un obus en mer :

L'explosion en mer d'un obus de la Seconde guerre mondiale jeudi matin à Cannes (Alpes-Maritimes) nécessitera l'évacuation ou le confinement des résidents de la Pointe Croisette, a annoncé mardi la préfecture maritime de Méditerranée.

La munition historique découverte mercredi, un obus italien de 122 mm, est immergée par deux mètres de fond près de la plage du Palm Beach, précise la préfecture dans un communiqué. "Compte tenu de son état et de sa situation géographique, la munition n'a pu être traitée immédiatement", a ajouté la préfecture. Elle sera donc "contreminée" jeudi entre 7 heures et 9 heures. La neutralisation entraînera des mesures d'évacuation pour les résidents situés dans un rayon de 100 mètres et de confinement pour les populations présentes dans un rayon de 100 mètres à 300 mètres.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

17 juillet 2018 - Accord sur l'évacuation des deux dernières localités assiégées en Syrie :

Des milliers de personnes pourront sortir des deux dernières localités assiégées de Syrie, encerclées depuis trois ans par des rebelles, en échange de la libération de centaines de prisonniers détenus par le régime, au terme d'un accord conclu mardi.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), l'accord a été passé entre la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad, et la Turquie, soutien des rebelles, deux acteurs incontournables du conflit syrien.

Situées dans la province d'Idleb (nord-ouest), les villages de Foua et Kafraya, en majorité de confession chiite et acquis au régime, sont assiégés par des rebelles et le groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham, ancienne branche d'Al-Qaïda en Syrie, qui contrôlent aujourd'hui une très grande majorité de la province. L'accord "prévoit l'évacuation totale des habitants des deux villages vers le territoire sous contrôle du régime dans la province proche d'Alep" (nord), a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. "En échange, des centaines de détenus seront libérés des prisons du régime".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

17 juillet 2018 - Entre l'Union européenne et le Japon, un accord pour répondre à Trump :

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, entouré du président du Conseil européen Donald Tusk et du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, entouré du président du Conseil européen Donald Tusk et du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Il y avait eu le TAFTA (abandonné) et le CETA (suspendu, notamment, à la ratification du Parlement italien, qui lui est actuellement hostile), voici le JEFTA, pour «Japan-EU Free Trade Agreement», ou «Accord de libre échange Japon-Union européenne». Mardi à Tokyo, le Japon et l'Union européenne (UE) ont signé ce texte, qui prévoit la disparition plus ou moins progressive de droits de douanes sur de nombreux produits. «Nous célébrons la signature d'un accord commercial extrêmement ambitieux entre deux des plus grandes économies du monde», ont indiqué dans un communiqué le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président du Conseil européen Donald Tusk, qui saluent un «jour historique».

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1140) : 16 & 17 JUILLET 2018

17 juillet 2018 - Sanctions contre l'Iran : les Etats-Unis refusent les demandes d'exemption de la France :

Le ministère français de l'Economie a indiqué mardi à l'AFP que les Etats-Unis avaient rejeté toutes les demandes d'exemption de la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni pour leurs entreprises présentes en Iran. Une annonce qui intervient alors que les Européens peinent déjà à négocier un nouvel accord sur le nucléaire avec Téhéran, après le rétablissement des sanctions par Donald Trump.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens