Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2018 4 15 /02 /février /2018 16:00
REFORME DU BAC : FIN DES SERIES, CONTROLE CONTINU ET GRAND ORAL

 

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a dévoilé mercredi 14 février dernier les contours du nouveau baccalauréat. A partir de 2021, les candidats passeront quatre épreuves écrites : le français en classe de Première, deux épreuves dites de spécialité après les vacances de printemps en Terminale, et la philosophie fin juin. A ces épreuves écrites s’ajouteront un« grand oral » de 20 minutes portant sur un projet entamé en classe de Première en lien avec une des matières principales choisies par l'élève sera aussi au programme. Avec cette réforme, le contrôle continu comptera pour 40% de la note finale.

 

Quatre épreuves écrites et un grand oral

Le nouveau baccalauréat ne comptera plus que quatre épreuves écrites et un grand oral :

1/ Le français en classe de Première (un écrit et un oral)

2/ Deux épreuves portant sur les disciplines de spécialité choisies par l'élève (arts, mathématiques, sciences de l'ingénieur, langues et littératures étrangères, etc.), après les vacances de printemps en Terminale

3/ L'épreuve de philosophie en fin de Terminale

4/ Un grand oral préparé tout au long de la Première et de la Terminale

 

Une nouvelle répartition entre épreuves finales et contrôle continu pour valoriser le travail des élèves tout au long du lycée.

Ces épreuves compteront pour 60% dans la note finale du bac. Les 40% restant proviendront du contrôle continu (pour 30%) et des notes du bulletin en Première et Terminale (10%). Le rattrapage sera maintenu, alors que le ministère privilégiait l'examen des bulletins pour accorder (ou pas) l'examen aux candidats qui l'ont manqué de peu. Ce sont les élèves actuellement en Troisième qui seront les premiers à passer ces nouvelles épreuves.

 

Le lycée réorganisé avec la suppression des séries

Les transformations de cet examen vont s'accompagner de profonds changements dans l'organisation du lycée. Jean-Michel Blanquer a annoncé mercredi la suppression des séries L, ES et S (littéraire, économique et social, scientifique) remplacées par :

1/ Un tronc commun (français, philosophie, histoire géographie, enseignement civique et moral, langues vivantes 1 et 2, éducation physique et sportive, humanités scientifiques et numériques) de 16h en Première et de 15h30 en Terminale.

2/ Trois "spécialités" (arts, "écologie, agronomie et territoires", "histoire géographie, géopolitique et sciences politiques", "humanités, littérature et philosophie", "langues et littératures étrangères", mathématiques, "numériques et sciences de la vie et de la Terre", "sciences de l'ingénieur", "sciences économiques et sociales" ou physique chimie) en Première (pour trois fois quatre heures), ramenées à deux en Terminale (deux fois six heures).

Une heure et demi consacrée à l'orientation aura également lieu toutes les semaines. Une option facultative (3h par semaine) sera également disponible en Première et une seconde en Terminale.

Cette réforme du bac concerne les bacs généraux et technologiques, soit 70% des candidats. La filière professionnelle fait l'objet d'une mission distincte dont les conclusions seront rendues vendredi.

 

Craintes de certains professeurs

Certains professeurs craignent, sans doute à tort, pour leur matière. Les syndicats enseignants critiquent déjà le fait que l’examen du bac ne soit plus « national » puisqu’une partie de la note est issue du contrôle continu. Il font d’ailleurs semblant d’ignorer que si les épreuves sont aujourd’hui communes à tous les élèves sur l’ensemble du territoire, les barèmes de notation sont « adaptés » avec des règles plus ou moins occultes ..

 

Un Ministre de l’Education reconnu pour sa compétence

Jean-Michel Blanquer est populaire, avec 62% d'opinions favorables, comme le montre le sondage  Odoxa - Dentsu consulting pour « France Info » et « Le Figaro »., À l'exception des sympathisants du FN, les personnes interrogées, quelle soit leur appartenance, plébiscitent Blanquer: 95% chez les Marcheurs, 53% à gauche et 72% chez les électeurs de droite. Ces derniers n'ont sans doute pas oublié que le ministre a longtemps été estampillé de droite.

Et si Jean-Michel Blanquer est si populaire chez les Français, c'est qu'ils le trouvent avant tout compétent pour 58% d'entre eux et même courageux (57%), deux vertus aux yeux des Français qui le distinguent de ses prédécesseurs. Et pour couronner le tout, il est même jugé sympathique (52%) . Et parce qu'il entend réformer le «mammouth», 52% trouvent que le qualificatif de «conservateur» ne s'applique pas à lui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens