Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 19:30
LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Premier anniversaire post Maison-Blanche pour Michelle Obama :

 Loin de la Maison-Blanche, mais pas des coeurs de ses fans. Mercredi, Michelle Obama fêtait son 54ème anniversaire, le premier depuis la fin des deux mandats de son mari Barack Obama. Pour le fêter dignement, ce dernier avait tout prévu : des fleurs avaient été livrées au bureau de Michelle Obama, comme le montre la publication de l'ancienne First Lady sur son compte Instagram. «Merci @BarackObama pour les magnifiques fleurs qui m'attendaient au bureau ce matin. Tu es mon meilleur ami, mon plus grand fan, et je ne me lasserai jamais de recevoir des mots et des fleurs de ta part.» Elle a également eu un mot pour tous ceux qui lui ont souhaité un joyeux anniversaire : «Et aux très nombreuses personnes à travers le pays qui m'ont envoyé des cartes et des voeux sur les réseaux sociaux, vous ne savez pas à quel point j'adore vous entendre. Je sais que les anniversaires peuvent parfois être aigre-doux (54!), mais vos messages d'espoir, de générosité et d'énergie me rappellent toujours à quel point nous sommes chanceux et bénis.»

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Macron au Royaume-Uni pour un nouveau traité sur la question des migrants :

Le président français Emmanuel Macron sera au Royaume-Uni jeudi pour un sommet avec la Première ministre Theresa May, avec laquelle il doit signer un nouveau traité sur la question des migrants souhaitant traverser la Manche. Après un déjeuner privé, les deux dirigeants se rendront à Sandhurst, au sud-ouest de Londres. Ils aborderont également des questions relatives à la défense, l'environnement et l'éducation, a annoncé le gouvernement britannique. Selon l'Élysée, ils signeront un "nouveau traité qui complétera les accords du Touquet", en vigueur depuis 2004. Ces accords ont fixé la frontière britannique à Calais, ville d'entrée dans le tunnel sous la Manche, où depuis dix ans viennent s'échouer des milliers de migrants cherchant à rejoindre le Royaume-Uni.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018
LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018
LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018
LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Notre-Dame-des-Landes : "L'immense joie" des opposants :

Les opposants de la création d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes ont accueilli avec grande joie l'abandon de ce projet.

«Une immense joie», une «victoire historique» : les opposants au projet quinquagénaire d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont accueilli mercredi l'annonce de son abandon avec un grand soulagement, mais restent «prudents» sur l'avenir de la ZAD et de ses occupants. Scène de liesse et champagne débouché dans la «zone à défendre», où l'aéroport aurait dû voir le jour en plein bocage nantais, coups de klaxons et effervescence médiatique dans le bourg de Notre-Dame-des-Landes et ses 2000 habitants, devenus malgré eux le centre de toutes les attentions.

«Et toc !», proclame une banderole déployée sur la tour de garde érigée en plein cœur de la ZAD, en lieu et place de la tour de contrôle du projet d'aéroport qui ne verra jamais le jour, tandis qu'une vingtaine de zadistes ouvrent des bouteilles de champagne et entonnent des chants.

A quelques centaines de mètres plus au nord, dans le bourg de Notre-Dame-des-Landes, des militants de l'Acipa, principale association d'opposants, se sont engouffrés dans leur minuscule local faisant face à la mairie, entourés d'une nuée de caméras et de micros.  Écoutant le discours du Premier ministre au moyen d'un vieux poste de radio grésillant, leurs visages s'éclairent les minutes passant. «L'abandon, on l'a, l'arrêt de la DUP (déclaration d'utilité publique, ndlr), on l'a», commente, souriant, Julien Durand, porte-parole de l'Acipa et l'un des doyens de la lutte contre l'aéroport.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Trois proches de Rachid Kassim, donneur d'ordre de Daech, interpellés en France :

Un frère et deux cousins d'un jihadiste, Rachid Kassim, ont été interpellés sur commission rogatoire cette semaine et placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur son départ en Syrie, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. Le frère de Rachid Kassim, âgé de 17 ans, et un de ses cousins de 25 ans, ont été arrêtés mardi matin à Roanne (Loire) et un autre de ses cousins, de 30 ans, a été interpellé lundi soir dans la banlieue de Dijon, a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information de BFMTV. «Ces gardes à vue visent à préciser la nature des relations qu'ils ont pu entretenir avec Kassim avant et après son départ», selon une autre source proche du dossier.

Les enquêteurs cherchent également à se renseigner sur son mode de fonctionnement et sur une éventuelle aide qu'il a pu recevoir. Considéré comme l'un des propagandistes francophones les plus dangereux du groupe Etat islamique (EI), Rachid Kassim a vraisemblablement été tué courant février 2017 dans un bombardement de la coalition contre l'EI près de Mossoul, en Irak, selon des sources américaines et françaises.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Emirates a commandé 36 Airbus A380 pour 16 milliards de dollars :

 Emirates, l'une des plus grandes compagnies aériennes du monde, a annoncé jeudi un accord d'un montant de 16 milliards de dollars pour acquérir 36 Airbus A380 supplémentaires.

L'accord comprend 20 commandes fermes et 16 commandes en option, précise un communiqué de la compagnie de l'émirat de Dubaï. Les livraisons commenceront en 2020.Emirates est la compagnie aérienne qui possède déjà le plus grand nombre d'avions géants A380 (101+41 commandes fermes).

Le 15 janvier, Airbus avait pour la première fois évoqué un possible arrêt de l'A380, son programme emblématique boudé par les clients depuis deux ans.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Pour les JO, les deux Corées défileront ensemble :

Corée du Sud et du Nord sont d'accord pour ne former qu'une seule équipe féminine de hockey sur glace et défiler ensemble, sous une bannière favorable à leur réunification, lors de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Pyeongchang, a annoncé mercredi l'agence sud-coréenne Yonhap. Par ailleurs, la délégation nord-coréenne devrait se composer de 550 personnes. Ces décisions ont été prises par trois officiels de chaque pays lors d'une réunion de travail tenue à Panmunjom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu, dans la zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule.

Une délégation nord-coréenne devrait visiter les installations olympiques la semaine prochaine dans la ville hôte des prochains Jeux (du 9 au 25 février) située à 80 km de la frontière inter-coréenne, tandis que des sportifs sud-coréens pourraient aller s'entraîner au Nord, dans la station de Masikryong. La délégation nord-coréenne qui devrait compter 550 personnes - sportifs participant ou non, comme l'équipe de taekwondo, pom-pom girls, journalistes - se rendra à Pyeongchang par la route.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Notre-Dame-des-Landes : victoire politique majeure pour Hulot :

 Pour Nicolas Hulot, ministre de l'Ecologie écouté mais parfois aussi bousculé, l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, est une victoire politique majeure. Il était opposé de longue date à ce "projet du XXe siècle", "ruineux, inhumain et inutile". Et beaucoup avaient fait du sort du dossier, paralysé depuis plus de 40 ans, un marqueur de son influence réelle au sein du gouvernement, à même de le pousser à claquer la porte.

Au fil des années, Nicolas Hulot s'est rendu sur place plusieurs fois - accueilli d'ailleurs en 2011, en pleine campagne de primaires écologistes pour la présidentielle, par un fameux jet d'épluchures de carottes venu d'un opposant énervé.

Notre-Dame-des-Landes, promesse de nouveaux sols bétonnés, est "un cas d'école de ce à quoi il va falloir renoncer", estimait-il dans un livre publié avant d'être ministre. Il questionnait aussi "la légitimité" du référendum de 2016 en faveur du nouvel aéroport, qui n'avait pas abordé les autres options. Alors, a-t-il posé le dossier sur la table avant d'accepter d'entrer au gouvernement, en mai 2017 ? Début 2016, il avait décliné l'offre de ministère faite par François Hollande faute d'assurances notamment sur l'abandon du projet.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Présidence du Parlement de Catalogne :  

Ce mercredi 17 janvier, les indépendantistes ont élu un des leurs, Roger Torrent (à droite en bleu avec une barbe), à la présidence du parlement catalan, lors d'une première séance parlementaire depuis les élections visant à poser les jalons pour réinvestir Carles Puigdemont comme dirigeant de la région. Cet homme de 38 ans, élu de la Gauche républicaine de Catalogne, a été désigné président du parlement par 65 voix contre 56, en l'absence de huit députés sécessionnistes placés en détention ou en exil volontaire à Bruxelles, dont Carles Puigdemont, destitué par Madrid.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Le Japon se souvient de Kobe :  

Des commémorations se sont tenues ce mercredi 17 janvier à Kobe au Japon pour marquer le 23ème anniversaire du séisme qui toucha la ville. Le 17 janvier 1995, le grand tremblement de terre de Hanshin-Awaji a frappé la partie méridionale de la région de la préfecture de Hyogo à 5h45 du matin. Ce séisme, d'une magnitude de 7,2, a causé la mort de plus de 6 400 personnes, fait 44 000 blessés, détruit 105 000 habitations et des dégâts matériels se chiffrant à plus de dix-mille milliards de yens, soit 101 milliards d'euros

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Jouer avec le feu :

 Le brasier est bien réel, mais le cheval n'est pas plus affolé que son cavalier. Tous deux ne font que se livrer à un exercie rituel, moins effrayant et dangereux qu'il n'y parait : sauter par-dessus l'un des feux de joie allumés sur la place du village castillan de San Bartolomé de Pinares en l'honneur du « réveillon de saint Antoine », veille du jour (le 17 janvier) où des milliers d'églises chrétiennes célébrent « la messe des animaux ».

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

17 janvier 2018 - Pèlerinage musulman :  

Des millions de pèlerins musulmans venus des quatre coins du monde se réunissent pour trois jours au Bangladesh, à la recherche de la bénédiction d'Allah. Le « BishwaIjtema », qui signifie rassemblement mondial en Bengali, se tient près de la rivière Turag, à vingt kilomètres au nord de la capitale Dhaka. Après le Hajj à la Mecque, ce pèlerinage est le deuxième plus important et perdure depuis 1976.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

18 janvier 2018 - Donald Trump a décerné ses "Fake News Awards" :

Très friand du terme «Fake News», Donald Trump a partagé un classement des informations fausses publiées sur lui dans les médias.

Dans «The Apprentice», Donald Trump virait un candidat à chaque émission et couronnait un vainqueur. Si le procédé semble lui manquer, voici la nouvelle parade : les «Fake News Awards», dont le palmarès a été publié sur le site du parti républicain. Le président américain a «décerné» ces prix mercredi, «récompensant» les médias qui selon lui ont partagé des informations erronées sur lui ou sa présidence. Parmi les récipiendaires se trouvent des noms que Donald Trump cite régulièrement -toujours défavorablement : CNN, le «New York Times», le «Washington Post», ABC News... Les dix «fake news» colportées selon Donald Trump ont été analysées par le «Washington Post» : huit ont été corrigées par les médias en question, deux étaient des tweets qui n'ont pas fait l'objet d'articles à part entière et un était un éditorial, dont l'auteur a admis son erreur trois jours plus tard.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

18 janvier 2018 - Martine Aubry charge Macron et la politique d'immigration du gouvernement :

Lors de ses voeux à la presse, la maire de Lille a critiqué jeudi la politique menée par le gouvernement en matière d'immigration et a réitéré ses critiques vis-à-vis de la politique économique et sociale d'Emmanuel Macron.

La maire socialiste de Lille Martine Aubry a estimé jeudi que la politique d'immigration menée par le gouvernement était une "politique de dissuasion", fustigeant un "déni d'humanité insupportable". "Oui, il ne faut pas qu'il y ait une nouvelle 'jungle' (à Calais) (...) mais ce n'est pas une raison pour déchirer les tentes" des migrants, a estimé l'ancienne première secrétaire du parti socialiste lors de ses voeux à la presse. "C'est une politique de dissuasion (...) Il y a un déni d'humanité insupportable", a-t-elle estimé, après la visite d'Emmanuel Macron à Calais mardi.

Les migrants "sont tous des hommes, des femmes des enfants, mais on les classe (...) C'est une honte pour la France", a-t-elle ajouté, appelant à créer un office européen de l'asile et à "réformer" le règlement de Dublin qui laisse la charge des migrants au premier pays d'arrivée.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

18 janvier 2018 - Macron derrière des barbelés : Tout ce qui est excessif est insignifiant !...

Le visage d'Emmanuel Macron derrière des barbelés : Jean Daniel, fondateur de «L'Obs», critique vigoureusement la couverture choisie par son hebdomadaire pour traiter de la politique migratoire de la France - qu'il qualifie par ailleurs d'«indéfendable». «Il me faut d'abord proclamer qu'à nos yeux la politique vis-à-vis des migrants, telle qu'elle est appliquée et contrairement à la manière dont elle avait été formulée, est indéfendable, parfois alarmante et peut finir par mériter des noms grossiers», écrit en préambule le grand journaliste de 97 ans, dans une mise au point publiée dans le numéro sorti jeudi.

«Mais non, décidément non, je n'arrive pas à me résigner devant la dernière couverture de notre hebdomadaire».

La couverture du 11 janvier offrait une photo en noir et blanc du visage du président derrière des barbelés, avec le titre «Migrants, bienvenue au pays des droits de l'Homme». «Je ne supporte pas de voir la tête de notre président entourée de barbelés, avec le choix de les subir ou de les imposer», poursuit Jean Daniel. «Je ne supporte pas non plus que le président de la République soit représenté comme un tyran qui affecterait de recevoir avec humanité et générosité tous les migrants de la terre». «Je ne trouve pas que, dans cette polémique, l'humour soit tolérable. D'ailleurs, en général, depuis que je fais ce métier, je ne crois pas que l'on puisse distraire avec n'importe quoi et surtout pas, surtout pas avec la douloureuse, l'insupportable aventure des migrants. Nous ne savions pas à quel point les migrants représentent notre propre tragédie. Nous ne savions pas à quel point cette tragédie illustre tous nos drames».

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

18 janvier 2018 - Emmanuel Macron et Theresa May ont signé un traité sur le contrôle de l'immigration :

Emmanuel Macron et Theresa May ont signé jeudi un nouveau traité sur le contrôle de l'immigration entre la France et le Royaume-Uni, lors du 35e sommet franco-britannique à l'Académie militaire royale de Sandhurst, près de Londres.

Ce nouveau traité vise à «renforcer la gestion conjointe de notre frontière commune avec un traitement amélioré des mineurs non accompagnés demandeurs d'asile», selon un communiqué publié à l'issue de la rencontre du président français avec la Première ministre britannique.

Il prévoit une contribution complémentaire de Londres de 50 millions d'euros au contrôle de la frontière à Calais, où échouent de nombreux clandestins dans l'espoir de franchir la Manche. «Le Royaume-Uni va renforcer les moyens pour empêcher l'immigration illégale à Calais», a ainsi déclaré Theresa May.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1095) : 17 & 18 JANVIER 2018

18 janvier 2018 - Le chef de l'ONU veut relancer l'enquête sur les armes chimiques en Syrie :

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé jeudi le Conseil de sécurité à relancer les efforts pour punir les responsables d'attaques chimiques en Syrie après les vetos russes en novembre sur la poursuite des enquêtes internationales. L'usage d'armes chimiques dans le conflit syrien qui dure depuis près de sept ans «remet sérieusement en cause le tabou planétaire contre ces armes de destruction massive», s'est alarmé Antonio Guterres.

 «Si l'usage d'armes chimiques en Syrie est à nouveau établi, la communauté internationale doit trouver une manière appropriée d'identifier les responsables et de leur demander des comptes», a-t-il ajouté.

A deux reprises en novembre, la Russie – alliée du président syrien Bachar al-Assad – a fait usage de son droit de veto au Conseil de sécurité pour bloquer le renouvellement du mandat d'experts internationaux chargés d'enquêter sur les armes chimiques en Syrie. Un mois plus tôt, les enquêteurs du JIM – mission d'enquête conjointe créée en 2015 par l'ONU et l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) sur une initiative américano-russe – avaient conclu à la responsabilité du régime syrien. Ils avaient accusé l'armée de l'air d'avoir perpétré le 4 avril 2017 une attaque contre le village de Khan Cheikhoun ayant fait plus de 80 morts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens