Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2017 1 25 /12 /décembre /2017 19:00
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

22 décembre 2017 - A Niamey, le chef de l'Elysée prépare un repas de fêtes pour Macron et les militaire :

Le chef des cuisines de l'Elysée Guillaume Gomez raconte les coulisses du diner de Noël qu'Emmanuel Macron partagera vendredi soir avec les militaires à Niamey.

Qu'est ce qu'il y aura au menu?Ce vendredi 22 décembre, lors de sa visite à la base aérienne de Niamey au Niger, Emmanuel Macron partagera un repas de Noël avant l'heure avec les forces armées françaises. Pour l'occasion le chef des cuisines de l'Elysée, Guillaume Gomez, est du voyage avec un cuisinier et un chef pâtissier. Il a concocté un repas pour 700 personnes dont 500 militaires. "Un tel repas sur une base militaire, ça ne s'est jamais fait", indique le chef, en poste à l'Elysée, depuis vingt ans.

Le menu il le garde secret, comme au palais présidentiel, il veut laisser la primeur à "ceux qui vont manger". Il a tout de même donné quelques indices...  Ce sera un repas "assez conséquent", pour des hommes et des femmes qui ont "besoin de se nourrir". "On a fait du copieux, sourit-il. On n'a pas mis des haricots verts mais plutôt du gratin dauphinois". Un repas de fête donc, mais pas ostentatoire,  assure-t-il. Pas de homard, ni d'huître, et un peu de foie gras mais pas en entrée. 

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

22 décembre 2017 - Assistants d'eurodéputés FN : Louis Aliot mis en examen pour "abus de confiance" :

La justice cherche à savoir si Marine Le Pen et le FN, également mis en examen pour "complicité et recel d'abus de confiance", ont organisé un système pour faire des économies en faisant rémunérer ses permanents comme assistants de ses eurodéputés, sur les fonds alloués par l'Union européenne.

Louis Aliot, ancien eurodéputé et l'un des vice-présidents du Front national, a été mis en examen vendredi pour "abus de confiance" dans l'affaire des emplois présumés fictifs d'assistants de députés européens du parti d'extrême droite, a appris l'AFP de source judiciaire. M. Aliot, député des Pyrénées-Orientales, a été interrogé pour la première fois par un juge du pôle financier concernant l'emploi, de juillet 2014 à fin février 2015, de son ex-assistant parlementaire Laurent Salles déjà mis en examen pour "recel d'abus de confiance". "La justice politique de mon pays vient de déposer au pied du sapin un petit cadeau de Noël", a ironisé le député sur Twitter après sa mise en examen, dénonçant au passage la divulgation de cette information comme étant une "violation du secret de l'instruction".

Après un refus en juin de se rendre à une convocation des policiers anticorruption, le premier rendez-vous de Louis Aliot chez le juge avait tourné court le 26 septembre. Ce jour-là, son avocat avait présenté une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), démarche qui avait provoqué le report de son interrogatoire. Depuis, la cour d'appel a jugé irrecevable cette QPC, qui visait à mettre en doute la réalité de l'indépendance des juges d'instruction dans le droit français. Ces poursuites interviennent au moment où son nom est évoqué au sein du parti pour mener la liste du FN aux élections européennes de 2019. "Un juge peut-il apprécier le travail d'un assistant parlementaire ? On oublie les règles essentielles de la séparation des pouvoirs", s'est indigné son avocat, Marcel Ceccaldi, joint par l'AFP.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

22 décembre 2017 - La France, "pays de l'année" pour The Economist :

Le magazine britannique «The Economist» a désigné la France «pays de l'année» 2017 pour l'élection d'Emmanuel Macron.

En 2012, «The Economist» raillait en Une une France «dans le déni». Cinq ans après cette Une qui détournait le célèbre tableau «Déjeuner sur l'herbe» de Manet, l'hebdomadaire britannique, parangon du libéralisme, a désigné la France «pays de l'année» 2017 pour l'élection d'Emmanuel Macron, estimant que le nouveau président de la République a «balayé l'ancien régime». «La France a déjoué les attentes», écrit le magazine dans un éditorial publié dans son dernier numéro. Il rappelle comment «le jeune ex-banquier» a remporté l'élection présidentielle, et décrit comment La République en Marche, formation «pleine de novices en politique», a «renversé la vieille garde» lors des législatives. «Le mouvement lancé par M. Macron a balayé l'ancien régime (en français dans le texte, ndlr), et écrasé l'ultra-nationaliste Marine Le Pen, qui, si elle avait gagné, aurait détruit l'Union Européenne», écrit «The Economist».

Outre les réformes proposées, dont celle visant à «assouplir un marché du travail rigide», l'hebdomadaire estime que le nouveau chef de l'État a transformé le débat politique national, en «donnant de l'espoir à ceux qui pensent que le clivage gauche-droite est moins important que celui entre ouverture et fermeture». Le magazine juge que l'image de la France, qui semblait «irréformable», coincée «entre la sclérose et la xénophobie», en a été transformée.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

22 décembre 2017 - Deux Palestiniens tués lors de nouvelles manifestations pour Jérusalem :

Deux nouveaux Palestiniens ont été tués dans des protestations contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par les Etats-Unis. Depuis cette décision, dix Palestiniens ont été tués dans les violences.

Zakaria Al-Kafarneh, 24 ans, et un autre homme non identifié, tous deux atteints à la poitrine par les balles israéliennes dans la bande de Gaza, sont les neuvième et dixième Palestiniens tués dans les violences provoquées par la décision américaine annoncée le 6 décembre.Ils ont trouvé la mort lors de heurts distincts dans le nord et l'est du territoire le long de la barrière de sécurité israélienne, a indiqué le ministère de la Santé dans la bande de Gaza.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

22 décembre 2017 - Mariano Rajoy refuse de rencontrer l'ex-président catalan Puigdemont :

Au lendemain de la victoire des indépendantistes dans les urnes en Catalogne, Mariano Rajoy a refusé de rencontrer l'ex-président catalan Carles Puigdemont.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a rejeté vendredi la demande de l'ex-président indépendantiste Carles Puigdemont de le rencontrer après la victoire du camp séparatiste en Catalogne. Interrogé sur cette proposition de dialogue de Carles Puigdemont, Mariano Rajoy a répondu: «La personne avec laquelle je devrais m'asseoir, c'est celle qui a remporté les élections, Madame (Inès) Arrimadas», la tête de liste du parti anti-indépendance Ciudadanos qui a remporté le plus de sièges et de voix au parlement catalan.

Il a offert au nouveau gouvernement catalan, quel qu'il soit, un «dialogue ouvert, constructif et réaliste» mais «toujours dans le cadre de la loi». «La nécessaire réconciliation doit venir du respect de la loi», a-t-il ajouté, alors que 28 personnalités séparatistes sont poursuivies pour leur rôle dans la marche vers la sécession qui a culminé avec une déclaration unilatérale d'indépendance le 27 octobre.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

22 décembre 2017 - L'exercice d'équilibriste de Nicolas Hulot mis à rude épreuve :

Nicolas Hulot, le ministre de l'Ecologie, doit maintenir un numéro d'équilibriste, après son absence remarquée aux Etats généraux de l'alimentation.

Faire entendre sa petite musique personnelle tout en excluant de sortir du jeu: Nicolas Hulot, qui a dressé vendredi un bilan contrasté des Etats généraux de l'alimentation, joue plus que jamais les équilibristes dans le gouvernement, au risque de susciter quelques agacements.

Le ministre de la Transition écologique a boudé jeudi la clôture des Etats généraux de l'alimentation, alors qu'il en avait été à l'origine et avait assisté à leur ouverture fin juillet."Le compte n’y est pas, ce n’était pas suffisamment conclusif", commentait-il jeudi soir selon des propos rapportés par Le Monde.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

22 décembre 2017 - Pour Noël, un vent de folie au Parc des Princes :

 Mercredi, le PSG ne fêtait pas uniquement l’anniversaire de sa nouvelle idole Kylian Mbappé. Pour le dernier match du club en 2017, le PSG a célébré Noël au Parc des Princes. A la mi-temps, un vent de folie s’est emparé du stade où un dispositif exceptionnel a été mis en place par Orange, sponsor du match. Cette «Christmas Fever» a envahi les tribunes à la mi-temps de la partie. Encouragés par le célèbre speaker Michel Montana, les supporters ont été invités à faire le show devant la Dance Cam alors que les haut-parleurs diffusaient le culte «Don’t Stop Me Now» de Queen.

Et les fans n’ont pas été les seuls à mener la danse. Sans que personne ne s’y attende, le danseur professionnel Willy Da Flow a fait une impressionnante démonstration avant que 30 de ses camarades déguisés en stadiers ne donnent eux aussi de leur personne en entamant une chorégraphie inoubliable. Et comment célébrer Noël sans cadeaux ? A l’issue de ce spectacle inédit, les spectateurs ont reçu des présents envoyés directement dans les tribunes. De quoi se souvenir longtemps de ce match pas tout à fait comme les autres. 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

22 décembre 2017 - Avant Noël, Donald Trump s'offre un cadeau : sa réforme fiscale :

Vendredi, le président américain Donald Trump a promulgué la réforme fiscale votée par le Sénat mercredi. Une façon de finir la semaine avant de s'envoler vers Mar-a-Lago, où il fêtera Noël en famille.

Ravi, sous l'objectif des photographes réunis, Donald Trump a promulgué sa première victoire législative majeure : la réforme fiscale adoptée cette semaine par les élus. Le président américain a pris de court les prévisions, puisqu'il devait signer ce texte au début de l'année prochaine. Mais il a expliqué pourquoi il avait changé d'avis, rapporte Politico : «J'allais attendre une signature formelle en janvier, mais j'ai regardé les infos ce matin et ils disaient tous : "Va-t-il tenir sa promesse et signer avant Noël?". Et j'ai appelé en bas, j'ai dit : "Tenez-vous prêts, il faut qu'on signe maintenant. Nous allions attendre jusqu'au 7 ou 8 janvier pour une cérémonie formelle, mais tout le monde sur les chaînes du câble disait : "Va-t-il tenir sa promesse et signer pour Noël, avant Noël?" Donc j'ai immédiatement appelé et dit : "Préparez tout".»

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

23 décembre 2017 - Au Zimbabwe, l'auteur du coup de force anti-Mugabe nommé vice-président du parti au pouvoir :

Constantino Chiwenga, l'ancien chef de l'armée zimbabwéenne qui a dirigé le coup de force ayant mis fin au règne de Robert Mugabe a été nommé vice-président du parti au pouvoir.

L'ancien chef de l'armée zimbabwéenne qui a dirigé le coup de force ayant mis fin en novembre au règne de 37 ans de Robert Mugabe a été nommé à la vice-présidence du parti au pouvoir, a annoncé samedi la présidence. L'ex-ministre de la Sécurité intérieure longtemps en poste sous Mugabe, Kembo Mohadi, a également été nommé vice-président du parti.

Ces nominations devraient être suivies par celle des deux hommes comme vice-présidents de l'Etat zimbabwéen. Traditionnels soutiens du régime depuis l'indépendance du pays en 1980, les militaires sont intervenus dans la nuit du 14 au 15 novembre dans les rues de Harare pour dénoncer le limogeage par M. Mugabe du vice-président Emmerson Mnangagwa.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

23 décembre 2017 - Les inondations meurtrières aux Philippines ont fait au moins 133 victimes :

*Cent trente-trois personnes au moins ont trouvé la mort lors du passage de la tempête tropicale Tembin qui balaie depuis vendredi le sud des Philippines, touchant notamment l'île de Mindanao, et les secours étaient encore samedi à la recherche de dizaines de disparus.

Le bilan ne cesse de s'alourdir. Les derniers chiffres de la police comprennent 36 victimes dont les corps ont été récupérés samedi des eaux en crue de la rivière Salog, à Mindanao. Selon un responsable de la police de la ville de Sapad interrogé par l'AFP, Rando Salvacion, les corps repêchés dans la Salog provenaient de la localité de Salvador, en amont. Les autorités locales ont indiqué pour leur part avoir récupéré dix-sept autres corps, plus en amont

Les Philippines sont frappées chaque année par une vingtaine de typhons et de tempêtes, mais Mindanao, la grande île du sud qui compte quelque 20 millions d'habitants, est généralement épargnée.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

23 décembre 2017 - Emmanuel Macron, son réveillon de Noël avec les troupes françaises au Niger :

Un Noël en avance et un anniversaire après l'heure. Emmanuel Macron était à Niamey vendredi soir pour fêter Noël avant l'heure en compagnie des troupes françaises au Niger. Pour l'occasion Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l'Elysée, a fait le déplacement. Lui et ses équipes ont concocté un dîner de fête pour 700 personnes (dont 500 militaires) servi sur la base aérienne de Niamey.

Au menu, pâté en croûte Élysée veau-foie gras, volaille des Hautes-Pyrénées rôtie aux morilles et gratin dauphinois. Pour le fromage, un plateau regroupait en clin d'oeil des spécialités de chaque région. Entre chaque plat, servi au buffet, le chef de l'Etat a multiplié les selfies -les prenant lui-même parfois- et les échanges avec les militaires. Ces derniers ont réservé une surprise au président, tout juste quadragénaire. Au moment du dessert ils lui ont apporté un gâteau aux couleurs du drapeau français. «Très ému», Emmanuel Macron l'a découpé. Quelques instants auparavant, il s'exprimait depuis une estrade installée à côté du foyer de la base aérienne : «Je voudrais également ce soir avoir avec vous une pensée pour vos familles. Elles portent le poids de votre absence. Elles le portent toute l’année, mission après mission, et pour cela, elles méritent notre reconnaissance et notre soutien», a-t-il déclaré.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

23 décembre 2017 - Critiquée par des voyageurs, la SNCF nie toute "désorganisation" :

De nombreux voyageurs ne parvenant pas à prendre leur train critiquaient samedi la SNCF pour l'engorgement de certaines gares parisiennes, mais celle-ci a démenti toute "désorganisation" et évoqué des problèmes "habituels" du week-end de Noël.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux voyageurs se sont fait l'écho de difficultés à trouver des places, y compris quand ils avaient réservé leurs billets, notamment au départ des gares de Bercy et d'Austerlitz. "Tous ces gens ont des billets pour un train", écrivait ainsi en début d'après-midi un utilisateur de Twitter, Luc Dages, accompagnant son message d'une photographie montrant le hall de la gare de Bercy noir de monde. "Un est déjà complet. Impossible de partir."

Interrogée par l'AFP, la SNCF a estimé qu'il n'y avait "pas (...) de désorganisation", tout en reconnaissant des difficultés dans certaines gares, selon les termes d'un porte-parole. "La situation d'aujourd'hui avait été prévue et anticipée comme chaque année", a-t-il assuré, évoquant notamment la mise en service de l'ensemble des trains disponibles, y compris certains habituellement réservés à un usage interne.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

24 décembre 2017 - A Noël, les tensions sur Jérusalem ternissent les festivités à Bethléem :

Des millions de chrétiens dans le monde s'apprêtent dimanche à fêter Noël, comme à Bethléem, lieu de naissance du Christ selon la tradition chrétienne, où les célébrations sont néanmoins assombries par la tension autour de la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël.

La décision unilatérale prise le 6 décembre par le président Donald Trump a provoqué des manifestations quasi-quotidiennes dans les Territoires palestiniens, y compris à Bethléem, en Cisjordanie occupée, où les fidèles devaient participer à la messe de minuit dans l'église de la Nativité. L'annonce de M. Trump "a créé des tensions autour de Jérusalem et détourné l'attention de Noël", a regretté au cours des derniers jours l'archevêque Pierbattista Pizzaballa, un haut dignitaire catholiques romain du Proche-Orient.

Dimanche matin, sur la plage de la Mangeoire à Bethléem, l'ambiance paraissait ainsi plutôt morose, malgré les chants de Noël diffusés par hauts-parleurs. Seuls quelques dizaines de visiteurs palestiniens et étrangers bravaient le froid relatif et la grisaille. Depuis la montée des tensions liée à la décision américaine, "c'est triste", "les gens sortent peu", a dit à l'AFP Nahil Banoura, Palestinien de confession chrétienne originaire de Beit Chahour.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1086) : DU 22 AU 24 DECEMBRE 2017

24 décembre 2017 - Pyongyang voit un "acte de guerre" dans les nouvelles sanctions de l'ONU :

Après la nouvelle vague de sanctions votée par le Conseil de sécurité de l'ONU à son encontre, la Corée du Nord maintient son cap.

La Corée du Nord a qualifié dimanche d'"acte de guerre" les nouvelles sanctions votées par le Conseil de sécurité de l'ONU, réaffirmant qu'elles ne la dissuaderaient pas de mener à bien ses programmes nucléaire et balistique. "Nous rejetons totalement les dernières sanctions de l'ONU (...) comme une atteinte violente à la souveraineté de notre république et un acte de guerre qui détruit la paix et la stabilité de la péninsule coréenne et de la région", a déclaré le ministère nord-coréen des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé dimanche par l'agence officielle KCNA.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a durci vendredi les mesures de rétorsion contre la Corée du Nord par un vote unanime sur une résolution américaine, en ciblant le pétrole et les travailleurs nord-coréens à l'étranger. Le régime nord-coréen a considérablement accéléré ces deux dernières années le développement des programmes interdits, en multipliant les essais nucléaires et balistiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens