Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2019 3 31 /07 /juillet /2019 11:39
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914

La concurrence est féroce sur les circuits automobiles en ces années 1910, et les voitures évoluent très vite depuis l’engin équipé d’un gros moteur bridé sur un châssis tubulaire jusqu’à des machines beaucoup plus sophistiquées.  Et ceci va encore s’accélérer jusqu’au déclenchement de la Grande Guerre de 1914. Cette année là, parmi les protagonistes les plus sérieux figurent Mercedes et Peugeot qui, tous les deux, engagent des voitures dont les moteurs sont équipés de quatre soupapes par cylindre. L’équipe Mercedes remporte le Grand Prix de France alors que les Peugeot viennent d’achever la mise au point d’un moteur sophistiqué à double arbre à cames.

Peugeot est le premier grand constructeur à définir dès 1912 un moteur de performances avec la sortie du L76. Le développement de ce moteur est du aux  pilotes Georges Boillot, Jules Goux et Paul Zuccarelli mais un autre personnage clé dans cette aventure est Ernest Henry, qui a réussi à mettre les idées de ceux qu’il appelle les trois «charlatans» sur la planche à dessin. Avec ses 7,6 litres de cylindrée, le moteur Peugeot peut rivaliser avec ses concurrents. La L76 remporte le Grand Prix de France en 1912 et l'Indy 500, la course mythique des Etats-Unis, en 1913.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914

Pour 1914, les règlements de la course automobile évoluent : la cylindrée maximum est de 4,5 litres et le poids total de la voiture est limité à 1100 kg. Cette évolution permet aux ingénieurs de Peugeot d'améliorer encore le moteur à double arbre à cames. Le changement le plus important est l'adoption d'engrenages pour l’entrainement de ces arbres. D’une cylindrée de 4 494 cc, et toujours avec ses quatre soupapes par cylindre, le nouveau moteur, alimenté par un seul carburateur Claudel,  développe une puissance maxi de 112 ch à 2800 tr / min.

Le châssis de la L45 est constitué des poutrelles en acier. La suspension est à ressorts semi-elliptiques et amortisseurs de friction à l’avant comme à l’arrière. Nouveauté sur la L45 : les freins sur les quatre roues alors que les voitures précédentes n’étaient équipées que sur les roues arrière. La voiture carrossée dans un style plutôt aérodynamique offre deux places : l’une pour le pilote l’autre pour le mécanicien.  Au moins quatre exemplaires sont construits et engagés au Grand Prix de France.

Comme on l’a vu précédemment, Mercedes remporte la course prestigieuse en grande partie en raison de la longévité des pneus Continental qui équipent ses voitures par rapport aux pneumatiques Dunlop utilisés par Peugeot. Mais quelques semaines plus tard se déclenche la Première Guerre mondiale. En conséquence, toutes les courses sont suspendues en Europe.  Dans les années qui vont suivre, la plupart des constructeurs automobiles vont se rabattre sur le pays où les courses se poursuive sans interruption : les Etats-Unis

 

 

VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914

Aux États-Unis, la Peugeot L45 s'est immédiatement hissée en tête dans les grandes compétitions, marquant une victoire à l'Indy 500 en 1916 avec Dario Resta au volant. La L45 reste l’une des grandes voitures de course Peugeot qui ont eu beaucoup de succès et d'influence.

La voiture présentée ici (châssis: 1) est l’une des quatre Peugeot 4,5 litres engagées lors du Grand Prix de France de 1914. Elle est, par la suite, vendue aux États-Unis et engagée à Indianapolis où elle termine à la troisième place pilotée par Ralph Mulford en 1916. Elle est engagée à nouveau en Indy en 1919 par Art Klein. Ce dernier a fini par vendre la voiture au regretté collectionneur américain Lindley Bothwell, qui a tenté de qualifier la voiture en Indy en 1949. Conservée par sa veuve Ann, la très rare Peugeot célèbre le 100 ème anniversaire de la course Indy 500 lors du Goodwood Festival of Speed de 2011. Ayant fait partie de la collection Bothwell pendant près de 70 ans, la voiture sera mise aux enchères par Bonhams en 2017. Mise à prix : entre 3 et 5 000 000 de Dollars..

 

 

VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914
VOITURES DE LEGENDE (987) : PEUGEOT  L45 - 1914

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens