Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2017 3 29 /11 /novembre /2017 19:30
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

27 novembre 2017 - Le pape François en Birmanie pour une visite inédite et délicate :

Le pape François est arrivé lundi en Birmanie pour une visite inédite qui s'annonce délicate, dans un pays majoritairement bouddhiste accusé récemment d'"épuration ethnique" contre la minorité musulmane des Rohingyas.

"Alors que je me prépare à visiter le Myanmar et le Bangladesh, je désire exprimer à leurs peuples, salutation et amitié. Je suis impatient de vous rencontrer !", a twitté le souverain pontife juste avant son départ, utilisant l'autre nom de la Birmanie.

Pour son 21e voyage, le pape se rendra également au Bangladesh, autre pays asiatique marqué par de fortes tensions religieuses et sous les projecteurs avec l'exode forcé des Rohingyas. Environ 620.000 d'entre eux ont fui depuis fin août leurs villages de l'Etat Rakhine, dans l'ouest de la Birmanie, pour échapper à une campagne de répression de l'armée, qualifiée d'"épuration ethnique" par les Nations unies.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

27 novembre 2017 - Bali : l’inquiétant spectacle du volcan Agung suscite l'alerte maximale :

Le volcan Agung émettait lundi une colonne de fumée grise s'élevant à plus de 3000 mètres dans les airs. A Bali, les évacuations se poursuivent dans une ambiance pré-apocalyptique.

Des dizaines de milliers d'habitants de l'île indonésienne de Bali ont fui leurs maisons en raison d'un risque imminent d'éruption majeure du Mont Agung, volcan qui gronde depuis plusieurs jours et libère un impressionnant panache de fumée grise. Pour la seconde fois en moins d'une semaine, le volcan a libéré une importante colonne de fumée s'élevant à plus de 3000 mètres dans les airs, ce qui pourrait correspondre selon les spécialistes à une éruption phréatique, soit l'expulsion brusque et violente de vapeur d'eau.

Si près de 180 000 personnes sont déjà parties depuis octobre, les autorités, qui ont relevé au maximum le niveau d'alerte lundi, estiment qu'un total de 100 000 habitants pourraient devoir s'éloigner. L'aéroport international de l'île a dû fermer, ce qui devrait avoir un impact sur les voyages de dizaines de milliers de personnes. «Le niveau d'alerte pour le volcan a été porté au plus haut», a déclaré un haut responsable du centre national de volcanologie d'Indonésie, GedeSuandika. «Des secousses permanentes sont ressenties», a-t-il ajouté.

La zone d'exclusion autour du volcan, situé à 75 km de la station balnéaire touristique de Kuta, a été élargie à 10 km et les habitants vivant à l'intérieur de cette zone ont été priés d'évacuer. «Les projections continues de cendres sont parfois accompagnées par des éruptions explosives et un faible grondement sonore», a indiqué dans un communiqué le Bureau national de gestion des catastrophes. «Les lueurs de feu sont de plus en plus visibles la nuit. Ceci indique que les conditions d'une éruption plus forte imminente sont réunies», a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

27 novembre 2017 - Face à des Amérindiens, Trump appelle une sénatrice démocrate... Pocahontas :

Alors qu'il recevait des Amérindiens vétérans de la Seconde guerre mondiale, Donald Trump n'a pas pu s'empêcher de se moquer d'une sénatrice américaine, qui dit avoir des origines amérindiennes, en l'appelant... Pocahontas.

Un mot qui ne passe pas. Lundi, le président américain Donald Trump recevait à la Maison Blanche des Amérindiens vétérans de la Seconde guerre mondiale pour honorer leur engagement dans l'armée américaine, surtout leur usage d'un langage codé basé sur leurs langues maternelles, qui avait permis la transmission sécurisée de nombreuses données stratégiques. Mais, comme souvent, il n'a pu s'empêcher de vouloir tacler les démocrates. Il s'en est pris, très maladroitement, à la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren, à qui certains prédisent une candidature à l'élection présidentielle de 2020 et qui a revendiqué des origines amérindiennes dont certains doutent. Face à ses hôtes, issus du peuple Navajo, il a dit : «Vous étiez là bien avant qu'aucun de nous le soit. Même si nous avons un élu au Congrès qui dit qu'elle était là depuis bien longtemps. Ils l'appellent Pocahontas. Mais vous savez quoi? Je vous aime bien. Parce que vous êtes uniques. Vous êtes un peuple unique, des gens vraiment incroyables.»

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

27 novembre 2017 - Barack Obama devrait dîner avec Emmanuel Macron samedi :

A Paris samedi pour une conférence, Barack Obama devrait faire un crochet par l’Elysée. L’ancien président des Etats-Unis est l’invité exceptionnel samedi du sommet des «Napoleons», colloque bi-annuel, créé en 2015, dédié à tous les acteurs des innovations en matière de communication et de développement à travers le monde.

Après cette conférence, Barack Obama devrait rejoindre le palais présidentiel pour un dîner avec Emmanuel Macron, précise «Le Parisien». «Un dîner privé, sur lequel l’Elysée reste discret pou éviter de froisser l’actuel président Donald Trump», indique encore le journal. Barack Obama n’est pas revenu en France depuis qu’il n’est plus président. Sa dernière visite dans l’Hexagone remonte à la fin novembre 2015, pour la COP 21, la conférence sur le climat qui avait abouti à l’accord de Paris, en décembre 2015.

Durant la campagne présidentielle, Barack Obama s'était d'abord entretenu au téléphone avec Emmanuel Macron à quelques jours du premier tour pour évoquer «l'importante élection» à venir. Puis lors de l'entre-deux-tours, l'ex-président américain avait dans une vidéo apporté son soutien au candidat d'En Marche ! Un message d'une minute que Barack Obama avait conclu, en français, par : «En Marche ! Vive la France!»

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

27 novembre 2017 - Les Galeries Lafayette veulent céder 22 magasins en province :

 Le magasin des Galeries Lafayette boulevard Haussmann, à Paris. Ce "vaisseau amiral" n'est pas concerné par les cessions.Le magasin des Galeries Lafayette boulevard Haussmann, à Paris. Ce "vaisseau amiral" n'est pas concerné par les cessions.

Un projet de cession en franchise de 22 magasins Galeries Lafayette en province, soit près de la moitié du parc, employant plus de 900 salariés, a été annoncé aux représentants du personnel à l'occasion d'un comité central d'entreprise, a-t-on appris lundi de sources syndicales. Ces magasins, qui resteront sous enseigne Galeries Lafayette, font partie de l'entité MGL qui regroupe les 53 magasins en France, hormis le vaisseau amiral du boulevard Haussmann. Trois repreneurs sont sur les rangs, selon ces sources. L'annonce a été faite lors d'un comité central d'entreprise ce mois-ci.

Contactée par l'AFP, la direction des Galeries Lafayette n'a fait aucun commentaire. Les magasins concernés sont de «petits magasins» situés dans des villes de taille moyenne, a indiqué une de ces sources. Une autre a évoqué les villes d'Agen, Angoulême, Belfort, La Rochelle, Toulon, Chambéry ou encore Dax.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

27 novembre 2017 - 25 000 personnes ignorent être séropositives en France :

Vingt-cinq mille personnes en France ignorent qu'elles sont séropositives, c'est pourquoi le ministère de la Santé lance une nouvelle campagne en faveur du dépistage de l'infection par le virus du sida (VIH) à l'occasion de la journée mondiale du 1er décembre consacrée à cette maladie. Cette campagne, promue par le ministère et l'agence sanitaire Santé publique France, vise à mieux faire connaître les différents modes de dépistage disponibles à l'aide de quatre visuels "les modes de dépistage du VIH s'adaptent à votre vie" mentionnant le site sida-info-service.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

27 novembre 2017 - Glyphosate : la France finira par l'interdire, malgré un vote européen :

Emmanuel Macron a affirmé lundi que le glyphosate serait interdit en France «au plus tard dans trois ans», malgré un vote européen réautorisant cet herbicide controversé pour cinq ans. «J'ai demandé au gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour que l'utilisation du glyphosate soit interdite en France dès que des alternatives auront été trouvées, et au plus tard dans 3 ans», a écrit le chef de l'Etat sur son compte Twitter, quelques heures après la décision des Etats membres de l'UE dans un comité d'appel.

Alors que le renouvellement de la licence de cette substance chimique est au centre de débats intenses à Bruxelles depuis deux ans, la France espérait en limiter la réautorisation à trois ou quatre ans maximum

Un peu plus tôt, le cabinet du Premier ministre Edouard Philippe avait fait savoir que la France «regrettait» le résultat du vote européen et demandait à la Commission européenne de faire «rapidement» des propositions pour revoir ses modes d'évaluation des substances chimiques.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

28 novembre 2017 - La Russie perd contact avec son satellite, ça ne va pas plaire à Poutine :

La Russie a perdu le contact avec un satellite lancé quelques heures plus tôt depuis son cosmodrome de Vostotchny dans l'Extrême-Orient, un nouveau revers particulièrement humiliant tant cette nouvelle base symbolise ses ambitions spatiales renouées. L'agence spatiale russe, Roskosmos, a annoncé avoir perdu toute communication avec le satellite météorologique Meteor, qui avait décollé sans difficultés à 14H41 locales (05H41 GMT) porté par une fusée Soyouz, mais qui n'a pas réussi à atteindre l'orbite prévue. La fusée Soyouz 2.1B transportait également 18 charges utiles appartenant à des institutions ou des entreprises du Canada, des États-Unis, du Japon, d'Allemagne, de Suède et de Norvège. Roskosmos a indiqué analyser les causes possibles de la perte du satellite. "Toutes les phases initiales du vol de la fusée se sont déroulées selon le plan", a indiqué l'agence dans un communiqué.

Cette perte constitue un échec embarrassant pour le nouveau cosmodrome de Vostotchny, un projet au coût gigantesque destiné à réduire la dépendance de la Russie à l'égard de la légendaire base de Baïkonour, dans les steppes du Kazakhstan, et qui devait marquer la renaissance d'une industrie humiliée par plusieurs revers retentissants ces dernières années. Le premier décollage depuis la base de Vostotchny s'était déroulé le 28 avril 2016 en présence du président Vladimir Poutine, avec déjà un retard de 24 heures sur le calendrier initial après une première tentative avortée la veille. Le lancement avait dû être annulé in extremis lors de la première tentative en raison du dysfonctionnement d'un câble, suscitant la colère de M. Poutine, qui avait alors fortement réprimandé le vice-Premier ministre russe chargé du secteur spatial Dmitri Rogozine et Igor Komarov, le chef de Roskosmos, pour ce dysfonctionnement.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

28 novembre 2017 - Visite très délicate pour le pape :  

Accueilli par des milliers de Birmans en tenue traditionnelle, le pape François est arrivé ce lundi 27 novembre à Rangoun pour une visite qui s'annonce délicate, dans un pays bouddhiste accusé d'«épuration ethnique» contre la minorité musulmane des Rohingyas. Le souverain pontife devait rencontrer le puissant chef de l'armée, le général Min Aung Hlaing, avant de s'entretenir mardi avec le gouvernement de la prix Nobel de la Paix, Aung San Suu Kyi.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

28 novembre 2017 - Alerte maximale à Bali :

Des dizaines de milliers d'habitants de l'île indonésienne de Bali ont fui leur maison en raison du risque imminent d'éruption du Mont Agung, un volcan qui gronde depuis plusieurs jours et libère un impressionnant panache de fumée grise. L'aéroport international de l'île a dû fermer et 445 vols ont été annulés, affectant plus de 59.000 passagers. La dernière éruption du Mont Agung, en 1963, avait fait 1.600 morts.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

28 novembre 2017 - Avec Aung San Suu Kyi, le pape François évite d'évoquer directement les Rohingyas :

Le pape François a appelé mardi en Birmanie au "respect de tout groupe ethnique" mais a évité de prononcer le mot tabou de "Rohingya" et n'a fait aucune référence directe à l'exode de cette minorité musulmane victime de persécutions.

Contrairement à son habitude, le souverain pontife très attendu sur le sujet, a évité de parler directement des violences qui secouent l'ouest de la Birmanie. Depuis fin août, plus de 620 000 musulmans rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh, fuyant viols, meurtres et tortures perpétrés par des soldats birmans et des milices bouddhistes, accusent-ils.

Dans un discours prononcé devant les autorités civiles du pays dans la capitale de Naypyidaw au deuxième jour de la première visite d'un pape en Birmanie, il a appelé à un "engagement pour la justice" et un "respect des droits de l'homme". Ce discours suivait ses retrouvailles avec la dirigeante Aung San Suu Kyi, temps fort de ce voyage dans un pays sous pression internationale, accusé d'"épuration ethnique" des Rohingyas. "Notre gouvernement a pour objectif de faire ressortir la beauté de notre diversité et à la renforcer, en protégeant les droits, en encourageant la tolérance et en garantissant la sécurité pour tous", a déclaré pour sa part Aung San Suu Kyi.

L'Eglise birmane défend la prix Nobel de la paix face aux multiples critiques sur son manque d'empathie affiché pour cette minorité qui vit principalement dans l'ouest du pays. A l'inverse, lundi, la ville anglaise d'Oxford, où Aung San Suu Kyi a vécu, lui a retiré le prix de la liberté qu'elle lui avait décerné, en raison de son "inaction" dans ce dossier.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

28 novembre 2017 - Macron au Burkina Faso : un véhicule de la délégation caillassé :

Le premier déplacement du président de la République Emmanuel Macron n'est pas de tout repos : un véhicule de la délégation a été pris pour cible par des jets de pierre.

Son discours est très attendu. Le président de la République Emmanuel Macron doit détailler la politique africaine de la France, ce mardi à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, première étape d'une tournée de trois jours qui doit le mener également en Côte d'Ivoire et au Ghana. Mais ce n'est pas un déplacement de tout repos. Ce mardi, un véhicule de la délégation a été visé par des jets de pierre. Une vitre a explosé sous l'impact. Le minibus comprenait des chefs d'entreprise et des élus qui accompagnent le chef de l'Etat sur le terrain. Ce dernier n'était donc pas dans le véhicule ciblé par des manifestants. Ces derniers ont dressé des barricades et incendié des pneus sur la voie menant à l'université où le président français Emmanuel Macron tient son discours, rapporte l'AFP. Scandant des slogans tel que «A bas l’exploitation de l'Afrique par l'Occident», les manifestants ont bloqué des véhicules, avant de faire face à des forces anti-émeutes.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017
LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

28 novembre 2017 - Retour à l'école pour Emmanuel Macron à Ouagadougou :

Mardi après-midi, après son discours devant les étudiants de Ouagadougou, Emmanuel Macron a visité une école de la capitale du Burkina Faso.

Après un discours marqué par l'agitation de son auditoire à l'université de Ouagadougou, Emmanuel Macron s'est rendu dans une école de la capitale du Burkina Faso, mardi après-midi. Accompagné du président Roch Marc Christian Kaboré, le président français a tombé la veste pour un bain de foule, avant un «passage dans les classes» et des «échanges avec les élèves», selon le programme officiel.

L'établissement où s'est déroulée la visite, l'école Lagem Taaba, n'a pas été choisi par hasard. «Lagem Taaba» signifie «Unissons-nous» en langue mooré, selon le dossier de presse communiqué par la présidence de la République avant le déplacement d'Emmanuel Macron. Cette école, indique l'Elysée, «illustre une réalité : celle du continuum éducatif mis en place au Burkina Faso pour répondre à l’obligation scolaire et à la gratuité scolaire pour les enfants de 6 à 16 ans consacrée en 2007 par la loi d’orientation de l’éducation». Dans son discours devant les étudiants, Emmanuel Macron avait insisté sur le rôle de l'éducation dans la lutte contre l'obscurantisme. «Il ne faut pas simplement fermer les écoles qui enseignent la rupture et la régression. Il faut en ouvrir d’autres qui bâtissent le socle commun de connaissances, qui nous rassemblent, nous devons bâtir une école qui libère les esprits et non qui les enferme, c'est pourquoi l'éducation sera la priorité absolue du nouveau partenariat que je vous propose», avait-il déclaré.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

28 novembre 2017 - Forte baisse de la consommation en octobre :

Selon l'Insee, les dépenses de consommation ont marqué une forte baisse au mois d'octobre.

Les dépenses de consommation des ménages en biens ont reculé de 1,9% en octobre, en raison d'une forte diminution de la consommation d'énergie mais aussi des biens durables, a annoncé mercredi l'Insee dans un communiqué. Ce recul, qui s'explique notamment par les températures relativement élevées enregistrées le mois dernier, constitue un retournement de tendance par rapport au mois de septembre, où les dépenses de consommation avaient augmenté de 1%.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1077)  : 27 & 28 NOVEMBRE 2017

28 novembre 2017 - Nouveau tir de missile balistique par la Corée du Nord :

La Corée du Nord a procédé à un nouveau tir de missile balistique, selon l'état-major sud-coréen. Le missile a été tiré vers l'est depuis la province du sud Pyongan, a indiqué l'agence sud-coréenne de presse Yonhap, précisant que les militaires sud-coréens et américains analysaient les données. Quelques heures plus tôt, Séoul a fait état mardi de signes d'activité sur une base de missiles nord-coréenne. Un radar de traçage de missiles a été mis en service lundi sur une base nord-coréenne non identifiée et le trafic télécoms s'est intensifié, selon une source gouvernementale citée par Yonhap. «Il est vrai que des mouvements actifs ont été décelés sur une base de missiles nord-coréenne», a dit cette source. «Des signaux comme ceux repérés lundi ont été détectés fréquemment». Le gouvernement japonais était lui aussi en état d'alerte après avoir détecté des signaux radio faisant craindre un tir de missile, selon l'agence Kyodo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens