Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 08:00
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920

Au lendemain de la Grande Guerre, les courses de haut niveau sur le continent européen sont suspendues jusqu'en 1921. Plusieurs constructeurs européens, notamment les français, ont pourtant lancé, dès 1919, de nouvelles voitures de course pour participer à la lucrative Indy 500, aux Etats-Unis. Parmi eux se trouve la petite entreprise Ballot.

Fondée par les frères Edouard et Maurice, l’entreprise Ballot produit, à l’origine, des moteurs de bateaux et de voitures pour d'autres conxtructeurs. Parmi leurs nombreux clients figure celui qui va devenir le principal rival sur les circuits :  Delage. Après la guerre, les frères Ballot décident en effet de développer leur activité et de se lancer dans la construction de voitures complètes. La compétition automobile est, à l’époque, l'outil le plus efficace et le moyen quasi incontournable pour se faire connaitre. Pour assurer la réussite de Ballot en compétition, l’ingénieur Ernest Henry est embauché. Il vient de chez Peugeot, où il faisait partie de l'équipe qui a conçu les premiers moteurs à quatre soupapes par cylindre.

Henry rejoint Ballot au début de 1919 et il dispose alors d’un peu plus de trois mois pour concevoir et construire une voiture de course à partir de zéro. C’est finalement en exactement 101 jours qu’il réussit à préparer la nouvelle voiture. Malgré le peu de  temps disponible le nouveau modèle est loin d’être banal. C'est l'une des toutes premières voitures de compétition à utiliser un moteur à huit cylindres. Une construction imaginée à  partir des moteurs à quatre cylindres utilisés pour équiper les premières Peugeot. La voiture de Grand Prix connait, bien évidemment de nombreux problèmes de jeunesse mais beaucoup sont résolus avant que ne commence la saison 1920.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920

Malheureusement la règlementation a changé : la cylindrée des moteurs est limitée à trois litres, ce qui oblige Henry à des modifications importantes. Il y parvient en adoptant un alésage de 65 mm et une course de 112 mm pour une cylindrée totale de 2973 cm3. Avec ses quatre soupapes par cylindre et une alimentation par deux carburateurs Claudel-Hobson le moteur huit cylindres en ligne développe une puissance maxi de 107 ch à 3800 tr / min.

Accouplé à une boîte de vitesses à quatre rapports, le «huit» sophistiqué de Henry est installé dans un châssis conventionnel en acier. A l’avant comme à l’arrière les essieux sont rigides et équipés de ressorts à lames semi-elliptiques et d’amortisseurs à friction. La carrosserie est en aluminium ce qui conduit à une voiture relativement légère de 1050 kg dont la vitesse de pointe atteint 180 km/heure.

Trois voitures de ce type sont engagées à Indianapolis où le plus grand rival est cette année là Duesenberg, qui s’est également doté d’un moteur à huit cylindres en ligne. La chance n’est pas du côté des constructeurs français. Le pilote le plus rapide de l'équipe Ballot, René Thomas, est accidenté à l’entraînement. Divers problèmes surviennent en course  et finalement l'équipe doit se contenter des deuxième, cinquième et septième places derrière la voiture gagnante de Louis Chevrolet.

Avec la reprise des compétitions en Europe, Ballot se concentre sur les Grands Prix continentaux pour la saison 1921. Lors du prestigieux Grand Prix de France, les Ballots de trois litres se classent deuxième et troisième. Le plus grand succès de l'entreprise survient quelques mois plus tard lorsque Jules Goux remporte le premier Grand Prix d'Italie, à Brescia. Les voitures sont à nouveau engagées durant  la saison 1922 mais  elles ne remporteront aucune course majeure. Un nouveau changement de règlement pour la saison 1923 qui réduit la cylindrée à deux litres conduit Ballot à abandonner les courses de Grand Prix et de porter toute son attention sur la production de voitures routières.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920

La voiture présentée ici (châssis: 1006) est l’une des trois engagées à l’Indy 500 en 1920. Pilotée par Jean Chassagne elle finira septième. De retour en Europe, elle est engagée dans le Grand Prix de France toujours pilotée par Chassagne. Il mène la majeure partie de la course mais doit finalement abandonner. Le châssis 1006 est ensuite repris par Jules Goux pour remporter le Grand Prix d'Italie et marquer la seule grande victoire internationale de Ballot. L'année suivante, cette même voiture retourne à l’Indy où elle se clase troisième dans les mains d'Eddie Hearne. En 1923, la voiture est vendue à Sir Marlcolm Campbell en Angleterre où elle est engagée à Brooklands durant les neuf années suivantes par Campbell lui-même et aussi par Jack Dunfee avec un certain succès.

La carrière de course du châssis 1006 a finalement prend fin en 1933 sur une casse moteur. En 1940, la voiture est acquise par M.C. Crowley-Milling, et sa famille va la conserver pendant près de huit décennies. Après le décès du neveu de feu Crowley-Milling, la voiture est mise en vente et acquise par un collectionneur autrichien. Jamais entièrement restaurée, la Ballot gagnante du Grand Prix d'Italie a été présentée au Concorso d'Eleganza Villa d'Este 2017.

 

 

 

VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920
VOITURES DE LEGENDE (760) : BALLOT  3-8  LC - 1920

 

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens