Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 18:30
LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

13 octobre 2017 - Nucléaire iranien: France, Allemagne et Royaume-Uni "préoccupés" par la décision de Trump :

Après l'annonce vendredi de la décision de Donald Trump de ne pas certifier l'accord sur le nucléaire iranien, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni se sont dits vendredi soir "préoccupés par les implications" de cette décision. Emmanuel Macron "envisage" pour sa part de se rendre en Iran.

Alors que Donald Trump a déclaré de ne pas "recertifier" l'accord sur le nucléaire iranien, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni se sont dits vendredi soir "préoccupés par les implications" de cette décision. "Nous, chefs d'État et de gouvernement de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni, prenons note de la décision prise par le Président Trump de ne pas recertifier, devant le Congrès, le respect par l'Iran" de l'accord et "nous sommes préoccupés par les implications qui pourraient en résulter", ont indiqué les trois pays dans un communiqué commun.

Les trois pays soulignent être "fermement attachés" à cet accord de 2015 par lequel l'Iran s'était engagé à ne pas développer d'arme nucléaire en échange d'une levée progressive des sanctions économiques des grandes puissances. "Nous encourageons l'Administration et le Congrès américains à prendre en compte les implications que leur décision aurait pour la sécurité des Etats-Unis et de leurs alliés, avant de prendre toute mesure susceptible de porter atteinte" à l'accord, par exemple d'imposer de nouveau à l'Iran des sanctions déjà levées, poursuivent les trois pays européens.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

13 octobre 2017 - A Ajaccio, la plus grande caserne de France :

« Durant quatre jours Ajaccio sera la plus grande caserne de France » s’enorgueillit Charles Vogglimacci, Président du SDIS de Corse-du-Sud. Ce rendez-vous annuel, pour la première fois en Corse, réunit des sapeurs-pompiers de la France entière. Entre 25 000 et 30 000 visiteurs sont attendus dans la cité impériale faisant de ce congrès le 2ème salon professionnel, juste derrière celui de l’automobile. La protection incendie se mêlera aux différents colloques et forums thématiques. Des sujets d’actualité seront abordés comme le nouveau plan de soutien au volontariat, qui peine à susciter des vocations. Jean-Luc Decitre, président de l’union départementale des sapeurs-pompiers du var, regrette qu’aujourd’hui « une partie des pompiers volontaires hésite à mentionner cette compétence sur leur CV. Car certains employeurs ne libèrent pas toujours leurs salariés pour partir en intervention et relever les équipes au feu ».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

13 octobre 2017 - A Raqqa, la reddition d'une centaine de jihadistes :

La ville de Raqqa autrefois fief de l'Etat Islamique est sur le point d'être complètement libérée par les Forces démocratiques syriennes.

Une centaine de combattants du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans la ville syrienne de Raqa se sont rendus ces dernières 24 heures, a annoncé samedi la coalition antijihadiste internationale menée par Washington. La coalition avait estimé jeudi qu'entre 300 et 400 combattants de l'EI se trouvaient encore à Raqa, avec des centaines de civils pris au piège dans cette ville prise par les jihadistes en 2014.

"Ces dernières 24 heures, environ 100 terroristes de l'EI se sont rendus à Raqa, et ont été évacués de la ville", a indiqué dans un communiqué envoyé à l'AFP la coalition qui soutient sur le terrain les Forces démocratiques syrienne (FDS), une alliance kurdo-arabe luttant contre l'EI. Elle a souligné que les combattants étrangers de l'EI se trouvant encore dans cette ville du nord de l'Irak "ne sont pas autorisés à quitter Raqa".

Plus tôt samedi, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a indiqué que "tous les combattants syriens" de l'EI étaient "sortis de la ville de Raqa ces cinq derniers jours en vertu d'un accord entre les Forces démocratiques syriennes et l'EI". Le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane a parlé de 200 jihadistes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

14 octobre 2017 - Crash à Abidjan : quatre Moldaves tués, six blessés dont quatre Français :

 Un avion transportant dix personnes s'est abimé en mer samedi près d'Abidjan, en Côte d'Ivoire. Quatre personnes de nationalité moldave ont trouvé la mort, six autres ont été blessées dont quatre Français.

Le crash d'un avion de transport qui s'est abimé en bord de mer près de l'aéroport d'Abidjan a fait quatre morts de nationalité moldave, blessé quatre Français et deux Moldaves, a annoncé à la télévision ivoirienne le colonel Issa Sakho, des sapeurs pompiers. «Dix personnes étaient à bord, des Moldaves et des Français. Les quatre victimes décédées sont de nationalité moldave», a déclaré le colonel qui a précisé que les blessés ont été acheminés dans le camp militaire français, situé en bout de piste de l'aéroport d'Abidjan.

«L'appareil a raté son atterrissage et s'est écrasé dans l'eau, au large de Port-Bouët (commune située à côté de l'aéroport). Les pompiers et les forces de sécurité sont sur place», a déclaré à l'AFP le commissaire Charlemagne Bleu. L'avion était affrété par l'armée française dans le cadre de l'opération antiterroriste Barkhane au Sahel, selon une source militaire française à l'AFP qui s'exprimait sous couvert d'anonymat. La base militaire française d'Abidjan sert de soutien logistique à l'opération dont le quartier-général est à N'Djamena.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

14 octobre 2017 - La Corée du Nord s'apprête à lancer un nouveau missile :

En réponse aux manoeuvres navales conjointes entre Corée du Sud et Etats-Unis qui doivent débuter la semaine prochaine, Pyongyang envisage le lancement d'un nouveau missile balistique.

Un porte-avion américain sera à la tête des manoeuvres, une démonstration de force face à la Corée du Nord, alors que la tension monte autour du programme d'armements de ce pays. Pyongyang de son côté considère ces manoeuvres comme une provocation et pourrait cette fois se préparer à répliquer autrement que par des mots.

Des photos satellite ont montré ces jours-ci le transport, depuis des hangars proches de Pyongyang et dans la région, de missiles balistiques montés sur des lanceurs, selon une source gouvernementale citée par le quotidien DongaIlbo. Washington et Séoul soupçonnent la Corée du Nord de se préparer à lancer des missiles capables d'atteindre le territoire américain, ajoute le quotidien. Il pourrait s'agir du missile balistique intercontinental Hwasong-14, dont la portée permettrait d'atteindre l'Alaska, ou bien du Hwasong-12, que Pyongyang a menacé de tirer vers le territoire américain de Guam, dans le Pacifique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

14 octobre 2017 - Foire d’empoigne à l’Unesco :

En coulisse, le poste très convoité de directeur général de l’Unesco fait l’objet d’une bataille acharnée entre l’Egypte, ses alliés et le Qatar.

Nouveau coup de théâtre. Après avoir perdu hier Israel et les Etats-Unis -son plus gros contributeur-, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) basée à Paris fait l’objet de fortes dissensions entre ses états membres. La qualification jeudi soir du candidat Qatari Hamad al-Kawari a provoqué un tollé dans les rangs égyptiens. Le ministre égyptien des Affaires étrangères aurait fait savoir aujourd’hui qu’il ne reconnaitrait pas la victoire du candidat qatari, qu’il soupçonne d’avoir soudoyé des ambassadeurs, notamment africains, pour obtenir le siège de directeur général de l’Unesco. En coulisses, circule même le montant des enveloppes "entre 50 et 500.000 dollars", selon une source à l'Unesco. Avec l'Egypte, Bahrein, les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite ont fait savoir qu'ils quitteraient eux aussi l'institution onusienne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

14 octobre 2017 - Accusé de dopage par Roselyne Bachelot, Rafael Nadal lui réclame 100.000 euros :

Vendredi, devant le tribunal correctionnel de Paris - où ni Rafael Nadal, ni Roselyne Bachelot n'étaient présents, le champion espagnol a poursuivi vendredi en diffamation l'ancienne ministre des Sports, lui demandant 100.000 euros de dommages et intérêts pour l'avoir accusé de dopage dans une émission télévisée l'an dernier.

Les faits remontent à mars 2016. Interrogée sur la chaîne D8 au sujet de l'affaire du contrôle positif de l'ancienne numéro 1 mondiale russe Maria Sharapova, Roselyne Bachelot, reconvertie chroniqueuse, avait accusé Nadal, longuement absent en 2012, d'avoir feint une blessure pour dissimuler un contrôle antidopage positif. "On sait que la fameuse blessure de Rafael Nadal, quand il a été arrêté sept mois, est certainement due à un contrôle positif", avait notamment lancé l'ex-ministre de la Santé et des Sports (2007-2010).

La parole de Mme Bachelot "pèse énormément du fait de ses anciennes fonctions", a plaidé l'avocat du joueur, Me Patrick Maisonneuve. Ces propos auraient pu avoir "des conséquences importantes" notamment en ce qui concerne "les sponsors actuels ou à venir" de Rafael Nadal, a-t-il estimé. RafaelNadal "m'a demandé de tordre le cou une fois pour toutes à ce que dit Mme Bachelot en vous communiquant son dossier médical", a ajouté Me Maisonneuve. Le dossier fait état selon lui d'un problème très sérieux au tendon du genou gauche.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

14 octobre 2017 - Dans le "Spiegel", Macron s'adresse aux Allemands... et aux Français :

Le président de la République s'exprime dans le prestigieux hebdomadaire allemand «Der Spiegel». Emmanuel Macron évoque la coalition en formation en Allemagne après la victoire difficile d'Angela Merkel le 24 septembre, mais il assure également qu'il n'est «pas arrogant».

Avant de s'adresser aux Français sur TF1 dimanche, Emmanuel Macron parle aux Allemands. Dans un entretien au très renommé hebdomadaire «Der Spiegel», le président de la République défend son offensive européenne, esquissée en Grèce, définie à la Sorbonne et présentée cette semaine à Francfort. Et le président français assure que les débats autour de la future coalition ne menacent pas son programme pour relancer l'Union européenne. «Aussi bien chez les Verts qu'au FDP (le Parti libéral allemand), un soutien à l'Europe est inscrit dans l'ADN de chacun des deux partis», souligne le chef de l'Etat, selon des propos traduits de l'allemand par l'AFP.

Emmanuel Macron revient aussi sur sa relation naissante avec la chancelière allemande. Il y a, selon lui, «cette volonté absolue de nous comprendre mutuellement». «A la fin de la campagne électorale (allemande) ainsi que le soir des résultats des élections, j'ai parlé avec elle. Elle a même reçu en avance le texte de mon discours», affirme-t-il. «Il s'agissait pour moi d'éviter des discussions en Allemagne qui auraient contraint la chancelière à prendre ses distances avec mon discours». Emmanuel Macron semble aussi faire passer un message à destination de la France. «Je ne suis pas arrogant, je suis déterminé», souligne le chef de l'Etat. Il affirme en outre qu'il ne cèdera pas face à ceux qui développent selon lui des réflexes de jalousie typiquement français car c'est «justement l'envie qui paralyse le pays». «Der Spiegel» ne précise pas qui visait le président français par le terme d'«envie», ni quelle était la question posée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

15 octobre 2017 - Audrey Azoulay élue directrice générale de l'Unesco :

L'ancienne ministre de la Culture de François Hollande, Audrey Azoulay a été élue à la tête de l'Unesco au terme d'une campagne inédite marquée par le départ des Etats-Unis et d'Israel et des tensions entre l'Egypte et le Qatar. Présentée comme une outsider, Audrey Azoulay a finalement été élue ce vendredi soir à la tête de l'Organisation des Nations unies pour l'Education, la Science et la Culture.

Au cours du marathon de cette élection à cinq tours, le candidat qatari Hamad al-Kawari est d'abord arrivé en tête. Sa potentielle victoire a aussitôt ravivé les tensions entre l'émirat gazier et ses rivaux à commencer par l'Egypte et ses alliés saoudiens et émiratis.  Ces derniers accusent Doha d’avoir soudoyé des ambassadeurs, notamment africains, pour obtenir le siège de directeur général de l’Unesco, et menacent après les Etats-Unis et Israel, à leur tour de quitter l'institution onusienne. Ils sont suivis par Bahrein.

Profitant de ces rivalités, la candidate française Audrey Azoulay s'est imposée vendredi soir. Sa mission consistera à convaincre pays contributeurs qui avaient boudé l'institution de remettre la main à la poche. Alors que l'Unesco traverse une période difficile, le départ jeudi des Etats-Unis et d'Israel la prive de contributions importantes. L'autre enjeu consistera à "dépolitiser" l'institution onusienne et la remettre au centre de sa mission originale qui consiste à "construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

15 octobre 2017 - Macron "envisage" de se rendre en Iran, une première depuis 1971 :

 Emmanuel Macron "envisage" de se rendre en Iran,à l'invitation du président Rohani, a annoncé vendredi l'Elysée. Les deux présidents se sont entretenus dans l'après-midi par téléphone, le chef d'Etat français rappelant "l'attachement de la France" à l'accord sur le nucléaire iranien, que Donald Trump a décidé vendredi ne pas certifier.

"Un déplacement en Iran du président, à l'invitation du Président Rohani, a été envisagé", annonce l'Elysée. La présidence iranienne a elle évoqué sur son site une visite "l'année prochaine". La dernière visite à un si haut niveau remonte à 1971, quand le Premier ministre Jacques Chaban-Delmas était venu pour la célébration des 2.500 ans de la Perse par le Chah.

Emmanuel Macron a rappelé que les décisions des Etats-Unis "ne mettraient pas fin à l'accord sur le nucléaire iranien, et qu'avec l'ensemble des parties la France et ses partenaires européens continueraient à mettre en oeuvre leurs engagements". Il a cependant jugé nécessaire, pour poursuivre l'accord, "le dialogue et les progrès sur des sujets qui ne relèvent pas de l'accord de 2015, mais qui sont fondamentaux dans le contexte stratégique actuel, en particulier les préoccupations liées au programme balistique iranien et les questions de sécurité régionale".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

15 octobre 2017 - Ouragan Ophelia : les Açores en alerte rouge :

L'archipel portugais des Açores était en alerte samedi à l'approche de l'ouragan Ophelia, qui devait provoquer de fortes pluies lorsqu'il passera au large de l'île de Santa Maria avant de se diriger vers l'Irlande.

Sept des neuf îles de cet archipel situé en plein Atlantique nord ont été placées en "alerte rouge" par la protection civile régionale entre 18H00 et 24H00 (locales et GMT), en raison des prévisions d'une précipitation supérieure à 40 millimètres par heure. La population locale a été appelée à limiter ses déplacements lors du passage de l'ouragan, classé en catégorie 2 (sur une échelle de 5), qui provoquera sur ces îles des rafales de vent dépassant les 100 km/h.

L'ensemble des 17 corporations de pompiers de l'archipel, qui compte quelque 245.000 habitants au total, se tiennent prêtes à réagir en cas de besoin, a précisé à l'AFP une porte-parole des services de secours régionaux. Les îles de Sao Miguel et Santa Maria seront les plus touchées et les autorités ont décidé d'y limiter la circulation sur plusieurs voies routières.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

15 octobre 2017 - La Somalie frappée par un attentat meurtrier, au moins 137 morts :

Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, dit Farmajo, a rendu visite dimanche aux victimes de l'attentat de samedi dans le centre de Mogadiscio, qui a fait au moins  137 morts et 300 blessés selon la police locale.

L'attentat est survenu en milieu d'après-midi samedi sur le carrefour PK5, situé dans le district de Hodan, un quartier commercial très animé de la capitale avec ses magasins et ses hôtels. Au moins 20 personnes gisant sur le bord de la route avaient été retrouvées samedi, selon une source policière. Le président Farmajo a visité dimanche matin l'hôpital Erdogan, où les médecins lui ont dit avoir admis 205 patients, dont plus de 100 avec des blessures graves.

M. Farmajo a décrété un deuil national de trois jours, après cet attentat considéré par les Somaliens comme le pire de l'histoire de leur pays. "C'est une attaque horrible menée par les shebab sur des civils innocents, qui ne visait pas des responsables gouvernementaux somaliens spécifiques. Cela montre combien ces éléments violents sont sans pitié, pour viser sans distinction des gens innocents qui ne faisaient que s'occuper de leurs affaires", a déclaré le président dans un discours télévisé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

15 octobre 2017 - Corruption : la FIFA ouvre une enquête à l’encontre de Nasser Al-Khelaïfi. :

La commission d'éthique de la FIFA a ouvert une enquête préliminaire à l'encontre de Nasser Al-Khelaïfi, PDG de BeIN Media et patron du Paris Saint-Germain, visé par une enquête suisse portant sur des soupçons de corruption. La chambre d'investigation de la commission d'éthique, justice interne de la FIFA, «a ouvert jeudi soir une enquête préliminaire à l'encontre de Nasser Al-Khelaïfi», a précisé ce porte-parole, alors que l'ancien secrétaire général de l'instance, Jérôme Valcke, déjà suspendu, est également visé par l'enquête de la justice suisse.

L'ex-numéro deux de la Fifa Jérôme Valcke «avait un bail et a payé la location» de la villa sarde, perquisitionnée et saisie vendredi par la police italienne, a indiqué à l'AFP son avocat Stéphane Ceccaldi. Cette villa aurait été utilisée selon les enquêteurs comme «moyen de corruption» par le l’homme d’affaire qatarien, Nasser Al-Khelaïfi envers Jérôme Valcke.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

15 octobre 2017 - Macron sur TF1 : le président attendu au tournant :

Après un été marqué par une chute de popularité du président, l'Elysée avait promis du changement dans la communication d'Emmanuel Macron. La première démonstration de cette nouvelle approche avait été donnée fin août dans une longue interview au «Point». Dimanche soir sur TF1, le chef de l'Etat s'adresse pour la première fois aux Français dans le format d'une interview télévisée depuis le palais de l'Elysée. Depuis son élection le 7 mai dernier, il avait généralement évité les journalistes et leurs questions, ainsi que l'avait souligné «Le Poids des mots». A quelques heures de ce premier grand rendez-vous télévisuel du quinquennat, plusieurs figures de l'opposition font savoir qu'elles attendent le président au tournant.

Florian Philippot, ex-FN et président des Patriotes. «S'il vient expliquer les choses parce que les Français seraient un peu trop bêtes pour comprendre sa "pensée complexe", ce sera une catastrophe», a-t-il déclaré à France Inter-France Info-Le Monde. Pour l'ancien vice-président du Front national, le président de la République apparaît «condescendant» avec une série de formules polémiques sur les «illettrés», «ceux qui ne sont rien» ou «les gens qui foutent le bordel». Même s'il y a «un écran de communication souvent habile», a considéré Florian Philippot, «qu'il soit obligé de faire cette grande interview ce soir prouve que cela ne fonctionne plus si bien que ça» pour un Emmanuel Macron «à la popularité effondrée».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1058) : DU 13 AU 15 OCTOBRE 2017

15 octobre 2017 - #BalanceTonPorc : sur Twitter, le harcèlement sexuel dénoncé :

Dans la foulée de l'affaire Weinstein, des dizaines d'utilisatrices de Twitter ont pris la parole pour dénoncer le harcèlement et les agressions sexuels.

La parole se libère. Après les révélations sur les multiples accusations de harcèlement et d'agressions sexuels, concernant le producteur hollywoodien Harvey Weinstein, des dizaines d'utilisatrices de Twitter ont entrepris de dénoncer des cas précis dont elles ont été les victimes ou dont elles ont eu connaissance. Sous le mot-clé #BalanceTonPorc, la journaliste Sandra Muller a appelé vendredi à la multiplication des témoignages. Des dizaines de courts récits ont ensuite été publiés, propulsant #BalanceTonPorc en tête des mots-clés les plus utilisés en France sur le réseau social.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens