Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 14:00
EMMANUEL MACRON EN GUYANNE : « LA REPUBLIQUE NE CEDE PAS AUX GENS QUI SONT EN CAGOULE »

 

Après les incidents survenus dans la nuit de jeudi 26 octobre à vendredi 27 en Guyane, Emmanuel Macron a affiché sa fermeté tout en rappelant que l'Etat respecterait ses engagements.

En visite en Guyane, Emmanuel Macron a confirmé que l'Etat respecterait le plan de 1,08 milliard d'euros prévu sous la présidence de François Hollande. Cela alors que jeudi 26 octobre, des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants du collectif Pou Lagwiyann dékolé (Pour que la Guyane décolle) avaient ternis le premier jour de sa visite en Guyane. Dans un discours vendredi, le chef de l'Etat a affiché sa fermeté. « La Guyane subit des violences inacceptables », a-t-il estimé.

« Le rôle de l'Etat" n'est pas de céder à des pressions, quelles qu'elles soient, en particulier lorsqu'elles n'ont pas la légitimité démocratique », a-t-il affirmé avant d'en remettre une couche un peu plus tard : « La République ne cède pas aux gens qui sont en cagoule »

 

Cinq personnes interpellées

Dans la nuit de jeudi à vendredi, cinq personnes ont été interpellées tandis qu'un gendarme mobile et un policier ont été légèrement blessés au cours des heurts dans le centre de la principale ville de Guyane. Pour faire face à l'insécurité, Emmanuel Macron a notamment décidé d'accélérer le déploiement de "renforts" pour les forces de sécurité.  Il a annoncé l'arrivée de 90 gendarmes dès 2018 ainsi que 22 policiers qui s'additionnent aux 84 déjà déployés entre mai 2016 et septembre 2017.

Le déplacement d'Emmanuel Macon en Guyane se déroule six mois après les violentes manifestations qui avaient touché le département d'Outre-Mer. A l'époque, le collectif Pou Lagwiyann dékolé protestait contre les conditions de vie. En effet, le chômage en Guyane est deux fois plus important qu'en Métropole tandis que le coût de la vie est plus élevé. La Guyane, qui compte 254.000 habitants, est également le département français avec le plus fort taux de criminalité.

 

Macron va honorer la promesse de Hollande

A l'époque, François Hollande avait accepté de débloquer 1,08 milliard d'euros pour venir répondre à ces difficultés alors que les manifestants réclamaient 2,5 milliards. Un accord qu'Emmanuel Macron compte honorer tout en faisant attention à ne pas faire de nouvelles promesses. "Je ne suis pas le Père Noël parce que les Guyanais ne sont pas des enfants", avait-t-il déjà au cours de la première étape de sa visite jeudi.

Le chef de l'Etat, accompagné dans son déplacement par le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et plusieurs ministres, est attendu ensuite au Centre spatial de Kourou, vitrine de l'économie guyanaise et symbole d'inégalités sociales, alors que d'autres communes n'ont ni électricité ni eau courante.

 

Source : leJDD.fr  27-10-2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

facon 29/10/2017 12:26

Pour une fois nous entendons un Président ferme qui, contrairement à Hollande, ne cède pas devant les cagoulés. Je connais la Guyane et l’économie, comme dans beaucoup de TOM, fonctionne à l’envers. L’économie placée sous « perfusion de création d’emplois publics bien rémunérés » ne pourra éternellement perdurer. Les communes sont en faillite depuis longtemps et arrivent à fonctionner on se demande comment. En 2016 la Chambre des comptes, dans un cinglant réquisitoire dénonçait cette situation : le montant global des mandats émis et non payés par les communes et EPCI de l’archipel, par défaut de trésorerie, s’élevait à 145 M€, dont 124 M€ de dettes envers les entreprises !!! Et les magistrats d’insister sur le fait, que de nombreux recrutements passés et parfois encore récents traduisent le choix de distribuer des rémunérations plutôt que de répondre aux nécessités de l’administration de la collectivité et des services collectifs qui lui incombent. Un phénomène aggravé par le niveau des rémunérations accordées, plus élevé outre-mer que sur le reste du territoire national, précise encore la chambre régionale des comptes dans ce rapport annuel 2016.

Des handicaps majeurs comme la proximité avec le Surinam dont les femmes viennent accoucher à France en traversant quotidiennement le Maroni jusqu’à Saint Laurent au nez et à la barbe de douaniers en nombre insuffisant dont l’action est souvent « politiquement bridée » Panaribo la capitale du Surinam favorise cet exode. Au sud c’est le problème du Brésil, des orpailleurs. Tout un département dans un trafic de drogue facilité par sa proximité des états producteurs et son lien privilégié avec l’Europe.

C’est vrai les inégalités sont insoutenables mais qui exploite la pêche, la forêt ? Personne ou presque. Avec une superficie de 83 846 km2 et une population de 252 338 habitants (2014), la Guyane est la deuxième région de France pour la superficie et la deuxième moins peuplée (après Mayotte). Difficile d’imaginer des infrastructures partout… Plusieurs villages amérindiens vont bénéficier d’un programme d’électrification avec l’installation de systèmes combinant énergie solaire et diesel.

Bien sûr l’intérêt de la Guyane constitue un atout majeur pour l’industrie spatiale européenne c’est pourquoi ce département ne pourra évoluer que lorsque l’Europe y mettra le paquet.

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens