Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 18:30
LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

27 septembre 2017 - Accord franco-italien sur le sort des chantiers STX :

Après des semaines de crispation, Paris et Rome ont trouvé un terrain d'entente sur le dossier de la reprise des chantiers navals STX France par l'italien Fincantieri qui obtient le contrôle sous conditions, a-t-on appris de sources gouvernementales. L'accord trouvé qui sera annoncé mercredi soir par le président Emmanuel Macron et le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni donne le coup d'envoi d'une étude de faisabilité sur un rapprochement franco-italien dans l'industrie navale de défense.

Fincantieri obtient 50% des chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) auxquels il faut ajouter 1% «prêté» par l'Etat français, avec «droit de retour» pendant «12 ans» si l'Italien ne respecte pas ses engagements. En parallèle, dans le domaine de la défense navale, un groupe de travail va se pencher d'ici à l'été 2018 sur un rapprochement entre Fincantieri et Naval Group, l'ex DCNS, géant français de la construction navale militaire, selon ces sources. Même si Emmanuel Macron et Paolo Gentiloni devaient aborder d'autres sujets à Lyon, dont la question des migrants et l'avenir de l'Union européenne, le feuilleton STX promettait de mobiliser leur attention. Avant le sommet, le journal «La Stampa» évoquait un accord «compliqué» devant permettre à Paris de «sauver la face», «après avoir montré les muscles».

51% : c'est autour de ce chiffre clef que Rome et Paris bataillaient, le gouvernement refusant de laisser s'échapper l'un des fleurons de l'industrie française, dont Fincantieri voulait racheter 51% du capital. La solution trouvée (51% dont 1% prêtés par la France avec droit de retour) prévoit de donner, comme ils le souhaitaient, la direction opérationnelle aux Italiens tandis que les Français ont un droit de veto sur le choix du Pdg et diverses questions stratégiques dont l'emploi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

27 septembre 2017 - Le TGV devient franco-allemand avec la fusion d'Alstom et Siemens :

 Le français Alstom et l'allemand Siemens vont fusionner "entre égaux" leurs activités ferroviaires, une alliance économique pour contrer le géant chinois CRRC mais aussi politique, discutée entre l'Elysée et la chancellerie. Cette alliance va donner naissance à "Siemens Alstom", numéro deux mondial - en volume - pour le matériel ferroviaire roulant et au numéro un pour la signalisation. Le TGV deviendra donc franco-allemand dans un premier temps mais l'accord prévoit que Siemens pourra monter au-delà de 50,5% du capital au bout de quatre ans.

Le consortium allemand apportera ses activités ferroviaires et recevra en échange la moitié du capital d'Alstom. Le nouveau groupe sera coté à la Bourse de Paris et son siège sera basé en région parisienne, selon un communiqué commun d'Alstom et Siemens publié mardi soir, à l'issue des conseils d'administration et de surveillance des deux groupes. L'actuel PDG d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge, restera à la tête du nouveau groupe, dont le conseil d'administration sera composé de 6 administrateurs désignés par Siemens, 4 administrateurs indépendants et le PDG.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

27 septembre 2017 - Referendum d'indépendance au Kurdistan irakien : le "oui" l'emporte très largement :

 "Sur 3 305 925 votants, le oui a obtenu 92,73% et le non 7,27%", a affirmé cette commission, précisant par ailleurs que la participation avait atteint 72,16%. Ce scrutin a été vivement dénoncé par le pouvoir central irakien et les pays voisins.

Le président kurde Massoud Barzani avait fait savoir avant sa tenue que la victoire -attendue- du "oui" ne serait pas immédiatement suivie d'une déclaration d'indépendance mais marquerait plutôt le début de "discussions sérieuses" avec le pouvoir central irakien sur les points de contentieux. Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a toutefois posé mercredi l'annulation des résultats du référendum comme condition préalable à toute négociation avec le Kurdistan.

Les députés irakiens ont de leur côté demandé à M. Abadi, en tant que chef des forces armées, de "prendre toutes les mesures nécessaires pour maintenir l'unité de l'Irak, protéger les citoyens". Ils ont en outre exigé l'envoi des forces de sécurité dans les zones disputées entre Bagdad et Erbil, où les autorités du Kurdistan irakien ont également organisé le scrutin lundi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

27 septembre 2017 - Le candidat soutenu par Donald Trump battu dans l'Alabama :

Roy Moore a remporté la primaire républicaine dans l'Alabama, battant Luther Strange, le candidat soutenu par le président Donald Trump. Ce dernier en a effacé certains messages de soutien.

Petit camouflet dans les urnes. Mardi, Roy Moore a été choisi par les électeurs conservateurs pour représenter le parti républicain à l'élection sénatoriale de l'Alabama, battant le sortant Luther Strange, le candidat soutenu par le président américain Donald Trump. Ce dernier avait multiplié ces derniers temps les messages de soutien et s'était même rendu dans l'Alabama vendredi dernier pour un meeting de Luther Strange, ancien procureur et lobbyiste. Il a tout de même félicité le vainqueur, après avoir effacé certains tweets écrits dernièrement : «Félicitations à Roy Moore pour sa victoire à la primaire républicaine dans l'Alabama. Luther Strange a commencé loin derrière et a mené une belle course. Roy, GAGNEZ en décembre!»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

27 septembre 2017 - Présidentielle : 70% des adhérents Les Républicains rejettent la primaire ouverte :

Selon un sondage interne adressé aux adhérents Les Républicains, 70% ne veulent plus de primaire ouverte pour la présidentielle.

La première primaire de la droite sera-t-elle la dernière? Elle a en tous cas laissé des traces chez les adhérents Les Républicains. Selon un «questionnaire de la refondation», cité par Franceinfo, ils sont 70% à ne plus vouloir de primaire ouverte pour la présidentielle.

Le questionnaire, voulu par le secrétaire général Bernard Accoyer, a été envoyé à 40 000  adhérents entre le 26 juillet et le 15 septembre. Quant aux raisons «de l'échec de la droite et du centre à la dernière présidentielle», les adhérents sollicités estiment à 76% que la principale est «le climat des affaires». 66% d’entre eux attribuent cette défaite par «le manque d'union de notre famille politique», 25% par un «déficit de pédagogie» et 14% par un «projet qui ne correspond pas assez aux attentes des Français» et «une image qui manque de modernité».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

27 septembre 2017 - Le moral des ménages baisse de nouveau en septembre :

Le moral des ménages français a de nouveau baissé légèrement en septembre, ceux-ci étant moins optimistes sur leur niveau de vie futur, a annoncé l'Insee dans un communiqué.

Il s'agit de la troisième baisse consécutive de l'indice, qui, à 101 points (-2 points sur août), revient à un niveau proche de celui qu'il avait en avril 2017, avant l'élection présidentielle (100).

L'indicateur de confiance des ménages dans la situation économique, qui est un élément significatif pour évaluer le niveau à venir de la consommation, moteur important de la croissance en France avec l'investissement, reste toutefois légèrement au-dessus de sa moyenne de longue période (100 points), selon l'institut national des statistiques.

Les ménages sont notamment moins optimistes sur leur situation économique future (-2 points), leur confiance repassant sous la moyenne de longue période. L'opinion des ménages sur leur situation financière passée se dégrade davantage (-4 points).

Et les craintes sur le chômage sont en nette recrudescence, avec une augmentation de 12 points, et un retour là encore au niveau d'avril 2017.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

27 septembre 2017 - Bagarre entre députés au parlement ougandais :

Des députés ougandais en sont venus aux mains mardi dans l'hémicycle, où le parti au pouvoir entend soutenir la suppression de la limite d'âge pour être élu président, qui permettrait au chef de l'Etat Yoweri Museveni de briguer un sixième mandat en 2021.

L'empoignade a opposé des députés de la majorité à leurs homologues de l'opposition. Nombre de cris et de coups de poings mal ajustés ont été échangés, des dossiers ont volé, et au moins un député a lancé une chaise qui a manqué la personne qu'il visait.

La séance de mardi au Parlement s'annonçait tendue: les députés du parti au pouvoir étaient censés soutenir une motion en vue d'un amendement constitutionnel qui supprimerait la limite d'âge des candidats au poste de président. La motion n'a finalement pas été débattue mardi. Ces tensions se sont muées en violence lorsque le chef du groupe parlementaire d'opposition (Forum pour le changement démocratique) - dont de nombreux élus portaient des bandeaux rouges à la tête en signe de protestation - a accusé un ministre de l'avoir menacé et d'avoir apporté un pistolet au Parlement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

28 septembre 2017 - La ministre des Armées Florence Parly fustige l'exil fiscal de Florent Pagny :

La ministre des Armées et ex-secrétaire d'État au Budget Florence Parly a qualifié d'"indigne" jeudi le souhait du chanteur Florent Pagny de s'installer au Portugal pour y bénéficier d'une fiscalité plus avantageuse. "Je n'ai pas envie de commenter ce cas que je trouve un peu indigne", a déclaré la ministre, qui fut secrétaire d'État au Budget du socialiste Lionel Jospin entre 2000 et 2002, interrogée sur franceinfo. "Chacun fait ses choix. Je pense que ceux qui aiment leur pays restent en France", a-t-elle ajouté.

Le chanteur, également coach de l'émission "The Voice" sur TF1, a évoqué ce week-end dans Le Parisien une installation au Portugal "pour des raisons fiscales". Au Portugal, "il n'y a pas d'impôt sur la succession, pas d'impôt sur la fortune et surtout pas d'impôt sur les royalties pendant dix ans, tous les artistes commencent à s'installer là-bas", avait affirmé le chanteur de 55 ans, qui vient de sortir un nouvel album intitulé "Le présent d'abord", dans une vidéo mise en ligne sur le site du Parisien, en interpellant Emmanuel Macron.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

28 septembre 2017 - Marine Le Pen seule au Front :

La présidente du FN va devoir refonder le mouvement lepéniste d’ici à 2020 et se réinventer elle-même. En sera-t-elle capable ?

Veste bleu roi, mine enjouée, petites lunettes cerclées de noir sur le nez, Marine Le Pen entame son bar de bon appétit. Il est un peu plus de 13 heures ce lundi 25 septembre. Tranquillement installée à une table du restaurant de l’Assemblée nationale avec son porte-parole Sébastien Chenu – député du Nord –, la «cheffe» du FN, qui, de son propre aveu, a vécu «difficilement», voire «douloureusement», le départ de Florian Philippot («Quel gâchis ! Pour lui comme pour nous !»), envisage désormais l’avenir avec… sérénité. En claquant la porte du mouvement, l’ex-vice-président, en charge de la communication et de la stratégie, n’aura finalement pas provoqué de grands remous. La base militante est restée «stable». L’appareil également, malgré la défection prévisible de Sophie Montel et de quelques conseillers régionaux dont Marine Le Pen n’exclut pas qu’ils reviennent bientôt au bercail. Elle a d’ailleurs déjà enregistré avec «satisfaction» le revirement du maire de Brachay, Gérard Marchand.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

28 septembre 2017 - La grogne s'étend chez les fonctionnaires :

Les grandes centrales syndicales n'étaient pas unies pour combattre la réforme du droit du travail. Les organisations de fonctionnaires, en revanche, se préparent à l'affrontement, le 10 octobre prochain. Et ces derniers jours, la grogne monte dans les rangs de la fonction publique. Dernier épisode en date : le Comité Action Publique 2022 (CAP 2022), une initiative du gouvernement qui vise à «produire un rapport d'ici la fin du premier trimestre 2018, identifiant des réformes structurelles et des économies significatives et durables, sur l'ensemble du champ des administrations publiques», selon un courrier du Premier ministre Edouard Philippe. Ce comité sera «composé de personnalités françaises ou étrangères, de chefs d'entreprises, de parlementaires, d'élus locaux et de hauts fonctionnaires», précise la lettre, citée par l'AFP. De quoi agacer les syndicats, alors qu'une consultation des agents et des usagers est déjà en préparation. «C'est l'antithèse de ce que nous proposons : réduire les dépenses publiques sans jamais se poser la question des dépenses publiques socialement utiles et déjà très contraintes», a commenté auprès de l'AFP Jean-Marc Canon de la CGT. «C'est encore une fois une vision de la fonction publique qui ne serait qu'un coût, sans s'interroger sur ses apports, sa richesse nationale et sur le coût des conséquences de cette transformation, car avec le recul on s'aperçoit que dans les pays où on a changé les choses pour faire des économies, ça n'a pas été forcément une réussite», déplore Mylène Jacquot de la CFDT selon l'agence de presse.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

28 septembre 2017 - Les retraités ont manifesté à Paris :

Plus de 2.000 retraités s'estimant "maltraités" par le gouvernement manifestaient jeudi après-midi à Paris pour dénoncer la hausse de la CSG qui s'appliquera en 2018 à une majorité d'entre eux, "la goutte d'eau qui fait déborder le vase", a constaté une journaliste de l'AFP.

Egayé par de nombreux ballons gonflables géants aux sigles des syndicats organisateurs, le cortège parisien a démarré vers 15h00 des abords de l'opéra Garnier (9ème arrondissement) pour un très court trajet jusqu'à la rue de Miromesnil (8e). "Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, on n'en veut pas de cette société-là", chantaient des manifestants.  Des banderoles portaient les mentions de "voleurs" ou "CSG, retraite, Macron = racket". Et sur des pancartes les messages suivants: "retraités maltraités" ou encore "Hé! Jupiter, ne tond pas tous les moutons, tu risques d'avoir froid cet hiver".

"Avec la hausse de la CSG, le pouvoir d'achat des retraités va baisser brutalement", dénonce Gérard Gourguechon, représentant du syndicat des retraités Solidaires. "Dans le même temps, le gouvernement supprime l'ISF, baisse l'impôt sur les sociétés, réduit les APL, ça ne passe pas du tout dans l'opinion publique", ajoute-t-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

28 septembre 2017 - La Nasa et la Russie font équipe pour construire un vaisseau autour de la Lune :

La Russie s'est jointe mercredi au projet américain de création d'une station orbitale autour de la Lune pour donner un nouvel élan à la conquête spatiale, malgré le climat de nouvelle Guerre froide qui règne entre Moscou et Washington. Dans le cadre du programme américain «Deep Space Gateway», l'agence spatiale russe Roskosmos et la Nasa se serviront de la Station spatiale internationale (ISS) comme base pour une «exploration plus poussée de l'espace» et pour la création de cette plateforme internationale habitée devant orbiter autour de la Lune, a annoncé Roskosmos dans un communiqué.

La signature de cet accord a eu lieu à Adélaïde, en Australie, où se tient le 68e Congrès international d'astronautique dans un contexte où les acteurs cherchent à donner un nouveau souffle à la conquête spatiale sur fond de financements limités et de probable fin de vie de l'ISS. La Nasa avait annoncé il y a quelques mois travailler sur le projet «Deep Space Gateway» pour envoyer des astronautes en orbite lunaire, à l'aide de nouvelles fusées développées par l'agence spatiale américaine. La Russie ambitionne de son côté d'ouvrir une base scientifique sur la Lune et a annoncé qu'elle souhaitait effectuer ses premiers vols lunaires d'ici 2031.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

28 septembre 2017 - Pérou : la civilisation Lambayeque livre de nouveaux secrets :

Le site archéologique de Huaca de la Cruz continue de dévoiler des informations sur le passé. Une équipe composée d’archéologues péruviens et japonais a découvert des tombeaux contenant les squelettes de neuf victimes ainsi qu’un ancien atelier de métallurgie. La découverte a été faite dans ce célèbre site situé dans le parc national de Pómac Forest Historic Sanctuary, à environ 700 kilomètres au nord de Lima (Pérou).

D’après «International Business Times»,  les neuf corps -que des hommes- auraient été sacrifiés dans le cadre d’un rituel. «Ils avaient environ 25 ou 30 ans et je pense qu’ils ont été sacrifiés durant la période Lambayeque, donc ils proviennent de cette culture qui date de plus ou moins 1000 ans», a déclaré l’archéologue Go Matsumoto.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1051) : 27 & 28 SEPTEMBRE 2017

28 septembre 2017 - La prime au vélo électrique voulue par Ségolène Royal supprimée :

La prime pour l'achat d'un vélo électrique, entrée en vigueur début 2017, sera supprimée dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) pour 2018, a annoncé jeudi le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin. "Nous avons considéré que ce n'était pas à l'Etat de continuer à subventionner le vélo électrique dans la mesure où, quand il l'avait fait, les collectivités locales ne le faisaient pas", a justifié M. Darmanin, interrogé sur RTL, à propos de cette prime, qui peut aller jusqu'à 200 euros. "Maintenant, beaucoup de collectivités locales le font", a expliqué le ministre, précisant qu'un "travail" avait été engagé par le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, "avec les collectivités locales sur ce sujet".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens