Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 18:30

.

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

13 septembre 2017 - A Saint-Martin, la vie reprend son cours :

Une semaine après le passage de l'ouragan Irma à Saint-Martin, la population reprend peu à peu ses habitudes.

Sur les routes, les poteaux électriques se relèvent les uns après les autres du passage d’Irma. Le courant est revenu dans quelques maisons et lotissements. Internet aussi, pour les mieux équipés. Certains habitants revivent. Mais l’arrivée de l’eau prendra beaucoup de plus de temps. Gendarmes et bénévoles continuent de distribuer des packs à la population. On continue de se laver comme on peut. Pour les plus privilégiés, à l’aide d’un sceau, plongé dans les piscines, au fond desquelles, souvent, on trouve des morceaux de tôle, de bois et détritus divers. L’eau est verdâtre, mais pas polluée, il arrive même qu’on s’y trempe. Deux ou trois magasins ont rouvert, ceux qui n’ont pas été impactés par Irma, ni pillés et qui possédaient des générateurs. L’on voit ça et là des coffres de voitures remplis de victuailles et des mères de familles ravis de remplir leurs frigos. On trouve de tout, mais cela reste assez cher. Les plus démunis ressortent avec seulement quelques paquets de pâtes, du sucre, une bouteille d’huile. Pour le pain, il faut encore faire trois heures de queue dans les rares boulangeries ouvertes. Une seule des 8 pharmacies détruite a rouvert ses portes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

13 septembre 2017 - Formation et assurance-chômage : cette fois, le gouvernement prend son temps :

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé jeudi le calendrier pour la réforme de l'assurance-chômage, de la formation professionnelle et de l'apprentissage.

L'exécutif vise une adoption définitive «à l'été» 2018 de sa prochaine réforme de l'assurance-chômage, de la formation professionnelle et de l'apprentissage, dont le projet de loi arrivera au Parlement «au printemps» après une concertation de six mois, a indiqué jeudi le Premier ministre Edouard Philippe. Comme cela avait été le cas pour la réforme du droit du travail, le président Macron lancera la concertation avec les partenaires sociaux, a également précisé le chef du gouvernement lors d'un discours devant l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis).

 «Nous allons engager la concertation. Et quand je dis "nous", j'entends le président de la République d'abord, le Premier ministre ensuite, la ministre du Travail, avec l'ensemble des organisations syndicales et patronales», a déclaré le Premier ministre à l'occasion d'un tour d'horizon des réformes sociales de l'exécutif. «Nous allons le faire en prenant notre temps, là où nous avions fixé un calendrier resserré (...) pour les discussions sur les ordonnances en matière de droit du travail. Nous avons fixé un délai d'environ six mois pour penser, réfléchir, discuter avec les organisations syndicales et patronales», a-t-il confirmé au sujet de ces discussions qui doivent commencer début octobre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

13 septembre 2017 - La grogne des CRS :

Près de 500 CRS étaient en arrêt maladie mardi 12 septembre. Un mouvement né pour exprimer leur « ras-le-bol ». Les CRS contestent la fiscalisation de leur indemnité journalière d’absence temporaire (IJAT).

« C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase » nous confie Sébastien*, CRS depuis près de 15 ans. En cause, le manque d’effectifs et de moyens, l’usure du matériel, des véhicules mais surtout la nouvelle mesure fiscale de l’IJAT. Le projet vise à soumettre aux prélèvements sociaux cette indemnité de déplacement et d’allonger le paiement dans le temps.

Fixée à 39€ par jour, l’IJAT n’est actuellement pas imposable. Mais Sébastien craint que cette solution ne soit un jour envisagée. Aujourd’hui, le bonus annuel varie de 3000 à 6000 euros en fonction du nombre de missions. Une prime revue à la hausse depuis le 1er janvier 2017. « Cela faisait quinze ans qu’elle n’avait pas été revalorisée. Or le coût de la vie n’est pas le même en 2017 qu’en 2002 » explique Sébastien. «  Nous sommes utilisés, essorés, depuis les attentats de Charlie, on ne dit rien mais la situation n’est pas acceptable. Nos véhicules affichent plus de 250 000 km au compteur, les portes ne se ferment plus ou nous restent entre les mains. Les pare-brises en polycarbonate sont tellement usés que nous ne voyons quasiment plus au travers… Ce n’est pas non plus "Germinal" mais la liste des doléances est longue » relativise-t-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

13 septembre 2017 - Une centrale nucléaire française placée sous surveillance renforcée :

 L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé mercredi avoir placé la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher) "sous surveillance renforcée" en raison de "la dégradation du niveau de sûreté" qu'elle a constatée sur le site depuis 2016. Dans une note d'information, l'ASN explique avoir constaté "une hausse du nombre d'évènements significatifs" et "des carences" d'EDF dans la surveillance et l'entretien des installations. Le gendarme du nucléaire dit avoir relevé en 2016 "plusieurs défaillances de l'exploitant (EDF, NDLR) dans l'identification et l'analyse des conséquences des anomalies affectant certains équipements importants pour la sûreté".

A cela s'ajoute "une dégradation dans la qualité des réponses qui lui sont fournies, ainsi qu'une réactivité insuffisante de l'exploitant", selon elle. Après ces observations, l'ASN a mené une inspection "renforcée" sur le site en avril 2017 qui a révélé "des carences" d'EDF "dans la mise en oeuvre" de son organisation "pour la surveillance et l'entretien des installations". Cette mise sous surveillance surveillée, une procédure exceptionnelle, se traduira par des contrôles supplémentaires sur le site et "une attention particulière" aux mesures que prendra EDF. Une inspection de contrôle sera enfin menée en 2018.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

13 septembre 2017 - Et la foudre frappa Las Vegas :

Au beau milieu du désert de Mojave, dans le Nevada : Las Vegas. La ville qui ne dort jamais, la cité du vice et du péché. Sur le célèbre Strip, les casinos, boîtes de nuit, bars, artistes ambulants et concerts de rue viennent divertir les touristes venus vivre une expérience unique en son genre. Une expérience qui mercredi, a pris une tournure angoissante. Depuis plusieurs jours, de violents orages éclatent dans la vallée, rapporte le «Las Vegas Sun».

Mercredi, l’un d’eux a eu lieu au dessus de la ville et a été immortalisé en photos par l’agence Reuters. Eclairs géants et pluies abondantes, rien n’a été épargné à la ville de tous les excès. La semaine dernière déjà, la presse locale faisait écho de ce temps humide et froid qui avait par ailleurs provoqué des ralentissements à l’aéroport. Une alerte aux inondations avait même été lancée avant d’être finalement rapidement levée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

13 septembre 2017 - Les Rohingyas arrivent au Bangladesh nombreux, parfois blessés et seuls :

L'exode des Rohingyas, qui fuient la Birmanie pour rejoindre le Bangladesh voisin, se poursuit. De nombreux enfants seuls font le trajet, les exposant à de nombreux dangers.

Le garçon rohingya perdu a fait le voyage depuis la Birmanie seul, se raccrochant à des étrangers d'autres villages pour franchir rivières et jungles, jusqu'à ce qu'ils atteignent le Bangladesh. Pays où il n'avait nulle part où aller, et plus aucune famille. "Des femmes dans le groupe ont demandé: 'Où sont tes parents ?'. J'ai dit que je ne savais pas où ils étaient", raconte Abdul Aziz, 10 ans. Son nom a été modifié pour protéger son identité.

Plus de 1100 enfants rohingyas fuyant les violences dans l'ouest de la Birmanie sont arrivés seuls au Bangladesh depuis le 25 août, selon les derniers chiffres de l'Unicef. Ces mineurs isolés sont particulièrement vulnérables aux abus sexuels, au trafic des êtres humains et au traumatisme psychologique, s'inquiète l'agence onusienne spécialisée dans les droits de l'enfant.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

14 septembre 2017 - Paris 2024, la joie de la délégation française :

Paris tient enfin ses jeux. Après trois tentatives infructueuses, la capitale française s'est vue officiellement attribuer les Jeux olympiques de 2024, pour la plus grande joie de la délégation française et d'Anne Hidalgo, la maire de Paris.

Depuis Lima, la joie de la délégation française était contagieuse. A l'annonce officielle de l'attribution de l'organisation des Jeux olympiques d'été 2024 à la capitale française, sportifs et politiques membres de l'équipe ont explosé de joie. Même si le suspense était nul depuis l'accord trouvé entre Paris et Los Angeles -la ville américaine, dernière candidate en lice face à Paris, organisera ceux de 2028-, le bonheur était complet. «C'est une victoire magique, unique», a déclaré Tony Estanguet, co-président du comité Paris 2024. «On a travaillé dur depuis trois ans, avec Anne Hidalgo et l'ensemble de cette famille Paris-2024. C'est un succès collectif. J'ai vécu une émotion que j'ai rarement vécue dans ma vie», a assuré le triple champion olympique, qui sera le président du Comité d'organisation.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

14 septembre 2017 - Les anneaux olympiques brillent déjà à Paris :

A Paris, les anneaux olympiques se sont allumés mercredi soir, à l'annonce officielle : les Jeux olympiques 2024 auront lieu dans la capitale française.

Le suspense n'était pas élevé et les anneaux mal dissimulé sous un drap blanc. Mais le bonheur était intact lorsque le Comité international olympique a confirmé, peu avant 20 heures, que Paris organiserait bien les Jeux olympiques de 2024. A l'annonce officielle, les anneaux olympiques installés sur le parvis de l'Homme se sont allumés et la Tour Eiffel a scintillé. Parisiens, athlètes comme le judoka Thierry Rey ou le nageur Alain Bernard et officiels se sont rassemblés devant pour prendre une photo en arborant le fameux geste formant la Tour Eiffel, symbole de ces olympiades attendues en France depuis 1924 après trois candidatures infructueuses.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

14 septembre 2017 - Pour échapper aux braconniers, les éléphants s’adaptent :

Des chercheurs ont observé que les éléphants avaient modifié leur comportement pour échapper aux braconniers le jour, comme de nuit.

Les éléphants d'Afrique, animaux diurnes, ont appris à se déplacer et à se nourrir la nuit, pour mieux se cacher le jour et échapper ainsi à l'attention des braconniers dans les zones où ceux-ci sévissent particulièrement, révèle une étude. L'an dernier, ce type de comportement avait pu être observé sur un éléphant baptisé Morgan, équipé d'un collier GPS, qui s'était mis en tête de traverser une région très risquée, souligne l'organisation de protection des animaux Save The Elephants et l'Université de Twente (Pays-Bas) dans un communiqué publié mercredi. Ce mâle solitaire avait quitté la région côtière du sud-est du Kenya pour aller jusqu'en Somalie. Pour traverser cette zone très périlleuse pour les éléphants, il avait adopté une stratégie de survie en marchant essentiellement la nuit et en se dissimulant au milieu des arbustes le jour.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

14 septembre 2017 - Jean-Luc Mélenchon accuse Benoît Hamon de l'avoir fait perdre :

Battu dès le premier tour, Jean-Luc Mélenchon estime qu'il aurait pu gagner la présidentielle si Benoît Hamon avait retiré sa candidature.

Jean-Luc Mélenchon estime que c'est Benoît Hamon qui lui a coûté sa victoire à la présidentielle. Dans un entretien à «La Provence», le député de la France insoumise (LFI) explique : «S'il avait retiré sa candidature, il serait aujourd'hui Premier ministre et moi président de la République.» Jean-Luc Mélenchon est arrivé quatrième au premier tour de l'élection, en avril dernier, avec 19,58% des voix, contre 6,36% des voix pour le socialiste Hamon. Aux yeux du leader de LFI, le candidat du PS «n'a pas été capable de prendre la décision qu'il fallait prendre. S'il avait retiré sa candidature, il serait aujourd'hui Premier ministre et moi président de la République. Les lois de l'Histoire n'annulent pas la responsabilité des décisions individuelles. Macron et Bayrou ont su saisir les occasions. Nous aussi. Pas lui», estime-t-il dans cette interview. «Lors de la présidentielle, le PS préférait faire un score groupusculaire plutôt que de nous voir gagner. Notre intention était de prendre la tête du courant dégagiste», souligne Jean-Luc Mélenchon qui estime que «la décision s'est jouée de si peu au premier tour».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

14 septembre 2017 - Paris 2024 : Hollande rappelle qu'il a été "artisan" de la victoire :

 François Hollande garde un bon souvenir des Jeux olympiques de 2012 à Londres. Tout juste élu président de la République, bénéficiant encore d'une popularité confortable (69% de bonnes opinions dans le tableau de bord Ifop-Paris Match de l'époque), il avait rencontré les champions français et assisté à plusieurs épreuves. Alors que Paris vient d'obtenir l'organisation des Jeux olympiques de 2024, l'ex-président se souvient dans une interview au Huffington Post que c'est ce voyage outre-Manche qui a contribué à le convaincre de soutenir cette initiative. «Je n'étais pas encore convaincu de cette candidature quand je me suis rendu à Londres, quelques semaines après mon élection en août 2012. J'ai vu le bonheur des spectateurs, l'ambiance dans toute l'Angleterre et la transformation des quartiers londoniens qui accueillaient le parc olympique, le village, le "média center"... C'est là qu'il m'a semblé légitime de se reposer la question: est-il imaginable et surtout raisonnable de déposer une candidature pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024?»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

14 septembre 2017 - Les retrouvailles inattendues de Macron, Hollande et Sarkozy à l’Elysée :

Drôle de podium dans la salle des fêtes de l’Elysée. Emmanuel Macron et ses deux prédécesseurs François Hollande et Nicolas Sarkozy seront réunis vendredi au palais présidentiel. Dans le cadre de la célébration de l'obtention par Paris des jeux Olympiques et Paralympiques 2024, le président de la République a invité vendredi «les acteurs de cette candidature, sportifs, élus et organisateurs». Il a également convié à ce rendez-vous festif François Hollande, le premier à avoir lancé la candidature de la capitale en novembre 2014, et Nicolas Sarkozy qui, à la demande de la maire de Paris, a apporté son soutien et son concours pour défendre le dossier de Paris auprès de certains pays.

François Hollande n’est pas revenu à l’Elysée depuis le 14 mai dernier, jour de l’investiture d’Emmanuel Macron. Les relations entre les deux hommes se sont nettement rafraichies pendant l’été. François Hollande a adressé des critiques publiques à son successeur, le mettant en garde contre les «sacrifices inutiles» demandés aux Français. Emmanuel Macron, sans le citer directement, lui a répondu. De même, à travers le mot «fainéant», employé la semaine dernière lors d’un discours à Athènes, certains y ont vu une pique de Macron envers Hollande. «J'ai hâte de voir demain si ces deux-là vont se faire la bise», a confié à Paris Match un conseiller de l’Elysée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1045) : 13 & 14 SEPTEMBRE 2017

14 septembre 2017 - L’ouragan Harvey a recraché une mystérieuse créature :

En marchant sur une plage de Texas City, Preeti Desai, membre de l’ONG Société nationale Audubon, a fait une surprenante découverte. Devant elle, se tenait une mystérieuse créature échouée sur le sable blanc, impossible à identifier au vu de son étrange forme. «Au premier coup d’oeil, j’ai pensé qu’il s’agissait de quelque chose venant des profondeurs de la mer», a-t-elle confié au Daily Mail. Si elle a d’abord pensé à une lamproie marine, elle a écarté cette supposition «à cause de la bouche». La lamproie est en effet un poisson dépourvu de mâchoires mobiles.

En plein doute, l’Américaine a alors publié sur la Toile quelques photos du spécimen, qui arborait un visage sans yeux pourvu de deux rangées de dents effilées, dans le but d’interpeller des scientifiques. «C’est le genre de chose qui est parfait pour Twitter, il y a tellement de scientifiques et de chercheurs sur la plate-forme qui sont disposés à élucider ce genre de mystère», a-t-elle dit. Et ils ont répondu à l’appel. «Dur à dire étant donné la localisation et la décomposition, mais les dents et la forme du corps laissent à penser qu’il s’agit d’une sorte d’anguille», a écrit Andrew Thaler, consultant en science marine. Plusieurs internautes ont également déclaré avoir reconnu un spécimen d’Aplatophis chauliodus, une espèce d’anguille répandue dans le golfe du Mexique et qui vit entre 30 et 90 mètres de profondeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Le MONDE en marche..
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens