Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 18:30
LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

9 juin 2017 - Les Français veulent amplifier la victoire de Macron?

Au soir du second tour de la présidentielle, une part des électeurs d’Emmanuel Macron avait exprimé un certain nombre de doutes, ou déclarait avoir voté pour lui «par défaut», «en attendant de voir». Tiraillés entre leur envie d’y croire et l’expérience douloureuse des échecs, promesses non tenues et affaires accumulés depuis des années, ils avaient décidé de lui accorder le bénéfice du doute, résolus à juger «sur pièces».

Au terme de la campagne des législatives, les intentions de vote publiées promettent désormais une large majorité à Emmanuel Macron. Malgré les pronostics, ces élections ne dérogeront donc probablement pas à la règle : c'est bien une logique de confirmation et d’amplification qui est à l’oeuvre, y compris chez certains électeurs qui n’avaient pas choisi Emmanuel Macron dès premier tour de la présidentielle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

9 juin 2017 - Melania Trump, emménagement imminent à la Maison Blanche :

Un déménagement en guise de cadeau d’anniversaire ? Selon Politico, Melania Trump devrait emménager à la Maison Blanche mercredi prochain, le jour du 71ème anniversaire du président américain Donald Trump. La First Lady attendait que l’année scolaire de leur fils de 11 ans Barron prenne fin avant de quitter New York pour Washington. Victor et Amalija Knavs, les parents de Melania Trump qui vivent actuellement avec elle à la Trump Tower, pourraient eux aussi faire des allers-retours pour voir régulièrement leur petit-fils. Mais, contrairement à la mère de Michelle Obama Marian, ils ne comptent pas habiter à la Maison Blanche.

Ces dernières semaines, Melania Trump a passé davantage de temps dans la capitale pour préparer son déménagement, après n'avoir été que très rarement vue dans la capitale après l'investiture de son mari, préférant le retrouver à Mar-a-Lago. La First Lady, qui est la première à ne pas avoir vécu immédiatement dans les appartements présidentiels, est perçue comme ayant une bonne influence sur son mari. Certains de ses conseillers espèrent que, lorsqu’il ne vivra plus seul, Donald Trump pourrait mettre de côté ses sorties sur Twitter, qui mettent parfois dans l’embarras son administration. Durant la campagne, elle avait assuré qu'elle aimerait faire de la lutte contre le cyber-harcèlement une priorité -mais elle n'a pour l'instant pas démarré de programme en ce sens.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

9 juin 2017 - Rif : dialogue au point mort :

 Après 7 mois de manifestations au Rif, au sud du Maroc, le dialogue entre les manifestants du Hirak et le gouvernement semble dans une impasse.

« Qui a intérêt a ce que la porte ouverte au dialogue par le gouvernement soit fermée ? » s’interroge Abdelouafi Laftit. Le ministre de l’Intérieur s’est adressé aux députés marocains mardi 6 juin, lors d’une réunion très attendue portant sur la situation tendue dans la région du Rif. Depuis plus d’une semaine, tous les soirs, plusieurs milliers de manifestants sortent dans les rues du quartier Sidi Abed d’El Hoceima. La protestation est portée par le Hirak, (la mouvance), un mouvement né au lendemain de la mort tragique de Mouhcine Fikri en octobre dernier.

Pour Pierre Vermeren, chercheur spécialiste du Maroc à l'Université Sorbonne Paris 1, les revendications du mouvement sont à la fois économiques, sociales et politiques : « Au manque d’hôpitaux, d’universités et d’écoles, vient s’ajouter une forte militarisation de la région ». Le Hirak, majoritairement composé de jeunes chômeurs, fait écho aux revendications de l’ensemble du Rif. « La région est en grande partie contrôlée par la mafia liée à la production de haschisch. La population demande des emplois et des investissements.» Selon le chercheur, gangréné par la corruption, le Rif accuse un retard de développement record par rapport aux autres régions du pays entraînant un sentiment de marginalisation.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

9 juin 2017 - Pendant l'audition de James Comey, Donald Trump souriant à la Maison Blanche :

On s'attendait à des réponses en direct à James Comey, mais il n'en fut rien. Jeudi, alors que l'ancien directeur du FBI était entendu devant le Sénat dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de collusion entre des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump et des personnalités russes, le président américain était souriant. Visiblement détendu, il n'a pas regardé la série de questions et réponses qui a duré 2h45, durant laquelle James Comey a assuré que son administration avait proféré «des mensonges, purs et simples», à son encontre. Comey, limogé par Trump le mois dernier, a également assuré qu'il pensait que l'enquête russe était la véritable raison de son renvoi.

Pendant ce moment crucial, Donald Trump se trouvait à la Maison Blanche pour une réunion de travail sur les infrastructures. Il était entouré de membres de son cabinet, de gouverneurs et de maires dans une ambiance assez légère, à en croire les rires que tous ont échangés. Selon Politico, certains proches du président craignaient qu'il n'«explose» jeudi soir, en regardant à la télévision des extraits du témoignage de James Comey. Mais il a gardé le silence, en tout cas sur Twitter.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

9 juin 2017 - Attentat de Londres : les footballeurs d’Arabie Saoudite snobent une minute de silence :

Les images parlent d’elles-mêmes. Sur le terrain du stade d’Adelaide, en Australie du Sud, les joueurs australiens sont alignés, se tenant les bras afin de respecter une minute de silence. En face d’eux, les footballeurs de l’équipe d’Arabie Saoudite s’éparpillent sur la pelouse, certains refont leurs lacets, ignorant le message du speaker au micro. Ce dernier a annoncé quelques secondes plus tôt qu’un hommage allait être rendu aux victimes de l’attentat de Londres, où deux Australiennes ont perdu la vie. Sur les images, seul le milieu de terrain Salman Al-Faraj, numéro 7 de l’équipe, se place devant les Australien pour respecter ce moment.

Mais sitôt la minute de silence terminée, la polémique a éclaté. Pourquoi, alors que l'équipe d'Arabie saoudite avait donné son accord à la Confédération asiatique de football (AFC) pour honorer la mémoire des victimes, les joueurs ont-ils semblé s’en désintéresser ? Le scandale est rapidement monté jusqu’au Premier ministre australien Malcolm Turnbull, qui a rappelé que «tout le monde devrait être uni pour condamner les terroristes, ainsi que pour l'amour, la sympathie et le respect pour les victimes et leurs familles».

Pour se justifier, des responsables saoudiens ont affirmé que la tradition de marquer un moment d'arrêt en l'honneur des morts n'était «pas dans la culture saoudienne». Ils ont ainsi fait savoir que l’équipe saoudienne avait accepté de faire cette minute de silence mais «de leur propre façon», en se dispersant sur la pelouse. Des propos qui n’ont pas suffit à calmer les spectateurs et les officiels outrés. Adil Ezzat, président de la Fédération saoudienne de football qui s'exprime rarement, a alors présenté vendredi ses excuses. «La Fédération saoudienne regrette profondément et s'excuse sans réserve pour tout outrage qu'a pu provoquer le fait de ne pas observer une minute de silence. Les joueurs n'avaient aucune intention de manquer de respect à la mémoire des victimes ou de bouleverser leurs familles, amis ou toute personne affectée par l'atrocité», a-t-il déclaré dans un communiqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

9 juin 2017 - Le pari perdant de Theresa May :

Scrutin après scrutin, les conservateurs britanniques paraissent piégés par leur manque de flair. David Cameron a quitté le pouvoir après avoir tout misé sur le référendum du Brexit, qu'il a spectaculairement perdu. Theresa May, qui lui a succédé au 10 Downing Street après le vote du 23 juin 2016, espérait pouvoir conforter sa majorité en convoquant jeudi des élections législatives anticipées. Tout semblait jouer en sa faveur : son rival travailliste, Jeremy Corbyn, paraissait trop à gauche pour pouvoir offrir une victoire à son camp. Au début du printemps, les sondages donnaient encore plus de 15 points d'avance aux conservateurs. La gauche a toutefois entamé une remontée spectaculaire, qui a abouti à un résultat particulièrement décevant pour les conservateurs. Certes, ils sont en tête, mais ils ont perdu 12 sièges selon un décompte partiel publié sur le site du «Guardian». Le Labour gagne 31 sièges, privant le parti au pouvoir d'une majorité stable.

 «Elle a perdu des sièges conservateurs, perdu des voix, perdu le soutien et la confiance. C'est assez pour qu'elle parte et laisse la place à un gouvernement vraiment représentatif», a déclaré Jeremy Corbyn, qui a quant à lui été largement réélu dans sa propre circonscription du nord de Londres. Le parlement minoritaire affaiblit considérablement Theresa May, qui espérait profiter d'une nouvelle donne pour pouvoir négocier avec Bruxelles un Brexit «dur», à savoir une rupture sans concessions avec l'Union européenne, quitte à remettre en question l'accès au marché unique de l'UE.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

10 juin 2017 - A Oradour-sur-Glane, Macron exhorte les enfants d'aujourd'hui à se souvenir :

 Lors des commémorations du 73e anniversaire du massacre d'Oradour-sur-Glane, samedi , Emmanuel Macron a exhorté  les jeunes générations à retenir les leçons de l'Histoire, prononçant le premier grand discours mémoriel de son quinquennat.

Il était venu pendant l'entre deux-tours de la présidentielle et avait promis de revenir une fois élu, dans ce village martyr de la Seconde Guerre mondiale. Emmanuel Macron a assisté samedi aux commémorations du 73e anniversaire du massacre d'Oradour-sur-Glane, exhortant les 500 enfants présents et les jeunes générations à se «souvenir» et à devenir «les dépositaires» des valeurs humanistes de la France.

 «Sans cesse nous devons raviver la flamme» du souvenir de ce massacre commis par la division SS Das Reich le 10 juin 1944 et qui coûta la vie à 642 villageois, dont une majorité de femmes et d'enfants, a lancé le chef de l'Etat, prononçant le premier grand discours mémoriel de son quinquennat. S'adressant «avant tout» à ces 500 écoliers venus du nouveau village d'Oradour et de toute la France, il a déclaré: «J'ai voulu que vous deveniez, vous aussi, des témoins» et plus encore, des «consciences», après avoir «vu ces lieux de vos yeux» et «serré la main du dernier survivant», Robert Hébras, 91 ans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

10 juin 2017 - Les drones sont partout :

Sur le dos de cette libellule vivante, un système de pilotage mis au point par des Américains. Les chercheurs ont greffé des « neurones de direction » dans sa moelle épinière pour télécommander l’animal.

Les hélices en guise d’ailes, un objectif au lieu de flammes : l’archange du Mont-Saint-Michel affronte, à la pointe du glaive, un drôle de ­dragon. Un drone le nargue à une proximité jusque-là réservée aux oiseaux. Son pilote, Jérémie Eloy, vit un rêve de gosse. Le Malouin, ancien professionnel de kitesurf et complice de Nicolas Hulot, continue, par caméra interposée, son rêve de voler. C’est un pionnier de la prise de vues par drone, une spécialité pour laquelle il est mondialement reconnu.

Ce matin-là, pour des clients chinois, il a obtenu les autorisations nécessaires : « La législation française est aujourd’hui en avance. Il y a certes un poids administratif, mais une fois les accords obtenus, les choses sont claires. On peut voler. » La Direction générale de l’aviation civile (DGAC), la préfecture, la police municipale puis les Musées nationaux ont donc permis au ­quadricoptère de transpercer les brumes automnales pour prendre au dépourvu le joyau de Normandie. Aucun pilote n’aurait pu effleurer de si près les pierres moussues et l’archange qui les surplombe. Quant au coût, il est imbattable : 1 500 euros, le prix du jouet. C’est tout juste une heure de vol d’hélico.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

10 juin 2017 - Roland Garros 2017. Jelena Ostapenko couronnée à 20 ans :

La Lettone Jelena Ostapenko, 47e mondiale, a créé la surprise en remportant le premier titre de sa jeune carrière, à Roland-Garros, grâce à son succès renversant contre la Roumaine Simona Halep (4e) 4-6, 6-4, 6-3 samedi en finale. La jeune Balte, 20 ans depuis jeudi, est la première joueuse non tête de série à soulever le trophée depuis 1933 et la victoire de la Britannique Margaret Scriven.

La nouvelle N.12 mondiale (dès lundi) a par ailleurs imité le Brésilien Gustavo Kuerten, qui avait remporté son premier titre à Paris, en étant aussi non tête de série (66e à l'époque), le 8 juin 1997... jour de naissance de la Lettone. Dans un tournoi très ouvert, en l'absence de Serena Williams, enceinte, et de Maria Sharapova, privée d'invitation, les chances de surprise étaient décuplées. Mais on n'imaginait pas Ostapenko terminer avec la coupe Suzanne-Lenglen entre les mains. Halep, l'Ukrainienne Elina Svitolina, la Tchèque Karolina Pliskova ou encore la Française Kristina Mladenovic étaient citées parmi les prétendantes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

10 juin 2017 - Bain de foule et balade à vélo au Touquet pour Emmanuel et Brigitte Macron :

 Samedi en fin de journée, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont fait au Touquet une sortie à vélo très remarquée.

Un petit bol d’air avant une journée électorale. Emmanuel Macron et son épouse Brigitte étaient samedi en fin de journée au Touquet. C’est la première visite du chef de l’Etat depuis son élection dans ce fief où le couple possède une résidence secondaire. Ils se sont prêtés au jeu des bains de foule et des selfies dans les rues de la station balnéaire du Pas-de-Calais.

La veille du premier tour de la présidentielle, le 22 avril, les Macron avaient opté pour une ballade à pied, main dans la main. Cette fois, Emmanuel et Brigitte Macron ont choisi une sortie à vélo. Le couple a tenté de se frayer un chemin parmi les curieux, nombreux à se masser devant la maison familiale ou dans les rues dans l’espoir d’apercevoir le nouveau chef de l’Etat et son épouse.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

10 juin 2017 - La surfeuse Alison Teal pédale pour la survie des Maldives :

Pour montrer que l’élévation du niveau de la mer pourrait rayer les Maldives de la carte, la surfeuse Alison Teal a fait du vélo sous la mer.

«Pourquoi nous pédalons sous l’eau ? Pour faire une déclaration. Les Maldives est le pays le plus bas sur Terre. Si les émissions globales de carbones continuent d’augmenter, les Maldives seront submergées par la mer», confie Alison Teal, dans une vidéo dans laquelle on peut la voir faire du vélo sous l’eau, afin de montrer les conséquences de l’élévation du niveau de la mer. Et elle n’a pas tord. Selon les le Giec, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, le niveau des mers pourrait augmenter d’un mètre d’ici à la fin du siècle et peut-être plus, si rien n’est fait. Ainsi, les Maldives pourraient être rayées de la carte dans plusieurs siècles. Dès lors qu’elle a appris la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat, cette surfeuse de 32 ans a publié une vidéo pour montrer l’importance de préserver notre planète.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

11 juin 2017 - Hier soir à Lille… Les Vieilles Canailles :

Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc ont donné le coup d’envoi de leur première tournée commune au stade Pierre Mauroy.

Evidemment, il a eu le droit à la plus belle ovation. Quand Johnny s’est attaqué samedi soir à Lille au troisième couplet des «Playboys» la foule a rugi et l’idole a souri. Car oui, ce premier concert des Vieilles Canailles était plus qu’attendu. Depuis l’annonce de son cancer, bon nombre de mauvaises langues imaginaient Johnny renoncer. C’était mal le connaître.

Dans l’adversité Hallyday s’est toujours battu, toujours relevé. Le voilà donc sur scène, alors qu’il lutte contre la maladie, avec ses potes, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc, le seul à porter une cravate sur une chemise noire, tandis que ses compères ont opté pour la chemise blanche. Elles ont fière allure ces Vieilles Canailles et Dutronc s’en félicite d’entrée de jeu «la liberté, on ne connaît pas, l’égalité non plus. Mais la fraternité, elle est devant vous ce soir», lance-t-il aux 15 000 spectateurs.

Contrairement au spectacle de 2014, Dutronc est bien moins inhibé vocalement et a enfin trouvé sa place au sein du trio. Immensément en voix, Johnny chante plus fort que les autres, montrant clairement qui est le patron. Mais laisse à Eddy le rôle de chef d’orchestre (douze cuivres, un pianiste, quatre guitaristes, un batteur et un bassiste les entourent), qui veille sur le bon déroulement du concert. Car au bout de la quatrième chanson, un duo Johnny / Eddy sur «Les Cactus», Hallyday vacille. Il attrape un tabouret pour s’asseoir, s’accroche au micro, rate un couplet, qu’Eddy s’empresse de reprendre, et semble totalement sonné. Le public retient son souffle quand Johnny s’éclipse en coulisses, ne profitant pas de l’immense bar qui trône en fond de scène. Dutronc assure ses deux chansons «en solo» avec élégance et classe. «L’Opportuniste », écrite en 1968, n’a toujours pas pris en ride. Le temps de «La fille du père Noël» et Johnny revient, visiblement remonté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

11 juin 2017 - Législatives : Emmanuel et Brigitte Macron ont voté au Touquet :

Emmanuel Macron  et son épouse Brigitte ont voté dimanche à la mi-journée au Touquet pour le premier tour des élections législatives.

Les curieux étaient nombreux dimanche matin au Touquet, devant la maison familiale du couple Macron comme devant l'hôtel de ville. Aux alentours de 11h30, comme cela avait été annoncé par l'Elysée, le chef de l'Etat et son épouse Brigitte ont quitté leur résidence avenue Saint Jean, au coeur de la station balnéaire du Pas-de-Calais. Suivi par une foule de curieux, le couple s'est prêté aux selfies, serrages de mains et bains de foule.  Pour des raisons de sécurité, ils se sont rendus en voiture à la mairie du Touquet, pourtant située à près de 500 mètres de leur domicile. A l'hôtel de villes, ils ont là aussi pris un petit bain de foule.

Tout sourire, Emmanuel Macron, accompagné de son épouse, a glissé son bulletin dans l'urne à la mairie, sans faire de déclaration, avant de saluer les membres du bureau de vote. Le couple présidentiel a l'habitude de voter au Touquet, où il possède une résidence secondaire dans cette ville dont le député-maire est Daniel Fasquelle, élu Les Républicains qui se représente cette année. Le président s'est entretenu brièvement avec lui en mairie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

11 juin 2017 - Birmanie : Aung San Suu Kyi, la dame menacée par la junte :

Que se passe-t-il au pays du sourire ? Depuis l’arrivée au pouvoir de cette héroïne planétaire, on croyait la Birmanie en route vers la démocratie. Son parti (LND, Ligne nationale pour la démocratie) devenu majoritaire en 2015, la douce Aung San Suu Kyi a réussi à vaincre tous les obstacles. En 2016, bien qu’interdite de présidence par la Constitution, elle est passée, de fait, vrai chef du gouvernement. Comment ? En installant à la présidence son ami Htin Kyaw, 69 ans, fils de poète, son ancien camarade d’école ; elle peut tranquillement lui dicter sa conduite.

Les Birmans le savent et s’en réjouissent : tout plutôt qu’un militaire. Cette dictature bornée qui, en vingt ans, a ruiné les structures nationales, à commencer par l’éducation et l’agriculture. Ces militaires se sont même permis, les maladroits, de tirer sur les moines – des demi-dieux en Birmanie – qui s’étaient rangés aux côtés de la population en 2007. C’était alors la révolution de safran qui ne faisait que réclamer une baisse des prix ! Après coup, ces imbéciles en uniforme s’en sont mordu les doigts, produisant un vague projet de Constitution. En contrepartie, ils ont consolidé leurs positions économiques, faisant main basse sur les riches ressources naturelles, gaz, jade, rubis, bois précieux, rizières…

Auréolée de ses vertus pacifiques et démocratiques, Aung San Suu Kyi a attendu son heure. Elle avait, pendant vingt ans, serré les dents, emprisonnée chez elle, pas même autorisée à se rendre en Angleterre au chevet de son mari britannique à l’agonie, père de ses deux fils. Il est mort sans elle, en 1999, d’un cancer. Bouddhiste très pratiquante, vraiment honnête, cette authentique Birmane, fille d’un grand leader indépendantiste assassiné, a cristallisé tant d’espoirs sur sa personne, sur ses épreuves ! Elle qui avait étudié dans les universités indiennes, anglaises et américaines aurait pu quitter le pays et développer une brillante carrière de fonctionnaire internationale. Non. Revenue soigner sa mère mourante en Birmanie, elle ne lâchera pas le terrain. Alors oui, enfin au pouvoir, Aung San Suu Kyi allait apporter prospérité et ouverture.

Pas si simple. Depuis qu’elle est libre, élue et au gouvernement, sa tâche est cent fois plus difficile que quand elle était assignée à résidence. L’armée s’est gardé 25 % des sièges au Parlement et détient des ministères clés : la Défense, l’Intérieur et les Frontières ou « Zones périphériques ». En clair, cela signifie que le génocide des Rohingyas, musulmans détestés, c’est leur affaire, pas celle de madame la présidente ! Ils peuvent à tout moment déclarer l’état d’urgence et reprendre les pleins pouvoirs. » La « conseillère spéciale de l’Etat » (c’est le titre inventé pour ASSK) pourra toujours convoquer une commission des Nations unies pour constater les persécutions, elle n’a pas les moyens d’empêcher les incendies des villages, les meurtres et les viols érigés en technique de guerre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1011) : DU 9 AU 11 JUIN 2017

11 juin 2017 - Roland Garros :  Rafael Nadal, la decima du bonheur :

Le joueur de tennis espagnol Rafael Nadal a remporté son dixième tournoi de Roland-Garros en écrasant dimanche le Suisse Stan Wawrinka en finale (6-2, 6-3, 6-1).

L'Espagnol est le seul joueur de l'histoire à avoir remporté dix fois un même tournoi du Grand Chelem. Il ajoute un quinzième titre majeur à son palmarès, trois ans après son dernier, à Paris également, en 2014. Il prend seul la deuxième place au nombre des titres majeurs derrière Roger Federer (18) et devant Pete Sampras (14). "Revenir en finale et gagner la decima, c'est incroyable. Je suis très ému. Le sentiment que j'ai est indescriptible. L'adrénaline que je ressens en jouant ici est impossible à comparer avec un autre endroit. C'est le tournoi le plus important de ma carrière", a dit le vainqueur aux spectateurs du Central.

Nadal, âgé de 31 ans, avait entamé son retour au premier plan en début d'année en atteignant la finale de l'Open d'Australie contre Roger Federer. Puis il avait dominé la préparation sur terre battue avec trois titres à Monte-Carlo, Barcelone et Madrid. Le Majorquin va remonter dès lundi à la deuxième place mondiale, derrière Andy Murray. Pendant sa traversée du désert de 2015, il était descendu jusqu'au 10e rang.

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter  (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Le MONDE en marche..
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens