Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 18:30
LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

2 juin 2017 - Macron à Trump : "Make our planet great again" :

Emmanuel Macron a réagi jeudi soir à la sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris. Il a adressé deux messages : un en français et en un anglais et a appelé Donald Trump à sauver la planète.

Emmanuel Macron a refusé toute renégociation de l'accord de Paris sur le climat lors d'une allocution télévisée jeudi soir après l'avoir signifié à Donald Trump, lançant à l'adresse des Américains: "make our planet great again !" (rendez notre planète de nouveau formidable). Lors d'un échange "direct" de cinq minutes au téléphone, le président français a prévenu son homologue américain, selon l'Elysée, que si l'on "pouvait discuter", "rien n'était négociable dans les accords de Paris" sur le climat. "Les États-Unis et la France continueront à travailler ensemble mais pas sur le sujet du climat", a martelé le chef de l'Etat Français lors de cet échange téléphonique, a-t-on précisé de même source.

Quelques minutes plus tard, Emmanuel Macron a affirmé lors d'une allocution télévisée solennelle depuis l'Elysée que Donald Trump avait commis une "erreur pour l'avenir de son pays" et "une faute pour l'avenir de la planète". "Nous ne renégocierons pas un accord moins ambitieux, en aucun cas", a-t-il encore prévenu, appelant "l'ensemble des pays signataires" de l'accord de Paris "à demeurer dans le cadre" de cet accord, "à rester à la hauteur des responsabilités qui sont les nôtres et à ne rien céder".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

2 juin 2017 - Macron répond à Trump :

A l’intention des entrepreneurs américains "Je vous lance un appel : venez travailler, ici, avec nous, sur des solutions concrètes pour le climat", a-t-il enchaîné. "Ce soir, les Etats-Unis ont tourné le dos aux Etats-Unis mais la France ne tournera pas le dos aux Américains", a ajouté Emmanuel Macron. Le président français a également annoncé que lors d'une autre conversation jeudi soir avec la chancelière allemande Angela Merkel, ils étaient convenus de prendre "ensemble, dans les prochains jours, des initiatives fortes". Les dirigeants français et allemands ont manifesté leur volonté de "défendre" l'accord de Paris "sur la scène internationale" au cours de cette conversation de cinq minutes, selon l'Elysée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

2 juin 2017 - Manifestations loi travail: 11 plaintes pour violences policières classées sans suite :

Les onze plaintes qui avaient été déposées à Nantes pour des violences policières lors de plusieurs manifestations contre la loi travail au printemps 2016, ont été classées sans suite.

"Le parquet de Nantes a envoyé un courrier aux plaignants pour expliquer que les faits dénoncés ne relèvent pas de poursuite", a déclaré à l'AFP Stéphane Vallée, l'un des avocats des plaignants. Après cette décision du parquet de Nantes, les parties civiles auront accès au dossier de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) et la possibilité de faire un recours, a expliqué Me Vallée. Ces plaintes contre X, pour "violences par personne dépositaire de l'autorité publique", avaient été déposées en juillet 2016 par plusieurs manifestants dénonçant des blessures après des tirs de lanceurs de balles de défense, de grenades de désencerclement ou des coups de matraque, entre le 17 mars et le 2 juin.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

2 juin 2017 - Au Japon, une assurance contre les accusations de pelotage :

Une compagnie d'assurance connaît une ruée sur ses contrats pour hommes "faussement accusés de pelotage", au Japon.

Au Japon, où le trajet en train de banlieue ou métro peut souvent devenir un calvaire pour femmes et adolescentes, une compagnie d'assurance connaît une ruée sur ses contrats pour hommes "faussement accusés de pelotage". La nette hausse du nombre de détenteurs de sa police d'assurance de 6.400 yens (51 euros) par an incluant entre autres ce service a été provoquée par une récente série d'incidents médiatisés au cours desquels des hommes soupçonnés d'avoir tripoté des passagères avaient fui en descendant le long des voies, a précisé la compagnie basée à Tokyo.

Pour s'attaquer à ce fléau des heures de pointe, le Japon a lancé des campagnes télévisées et d'affichage tandis que des compagnies ferroviaires prévoient sur les heures de grande affluence des wagons réservés aux femmes. Cette police d'assurance créée en 2015 par la Small Amount and Short Term Insurance company couvre accidents domestiques, de la route et autres et comporte sous forme d'un bonus la couverture des frais d'avocat pendant 48 heures d'hommes accusés de caresses et gestes malvenus, a précisé le quotidien Mainichi. Le service d'assistance téléphonique qui permet de contacter des juristes exerçant près du lieu de l'agression présumée rencontre un grand succès auprès des détenteurs de cette police.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

2 juin 2017 - De Pittsburgh à Paris, les maires se mobilisent contre Donald Trump :

Jeudi soir, Donald Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis des Accords de Paris sur le climat, ce qui a provoqué de nombreuses réactions, notamment aux Etats-Unis.

On connaissait «plutôt la Corrèze que le Zambèze»; il faudra désormais faire avec «plutôt Pittsburgh que Paris», argument avancé par le président des Etats-Unis Donald Trump pour justifier le retrait de son pays de l'accord de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique. Le choix de Pittsburgh n'est bien sûr pas innocent : célèbre pour sa sidérurgie -même l'équipe de football locale s'appelle les Steelers- la ville de Pennsylvanie a longtemps été le symbole d'une Amérique touchée par la crise. Sauf que depuis le début des années 2000, Pittsburgh a pris le pari des nouvelles technologies et du développement durable, ce qu'ignorait peut-être Donald Trump.

Maire démocrate de la ville depuis 2013, Bill Peduto n'a pas apprécié que sa ville soit prise en otage par Donald Trump. «Les Etats-Unis rejoignent la Syrie, le Nicaragua et la Russie, en décidant de ne pas participer à l'accord mondial de Paris. C'est maintenant aux villes de prendre les rênes» de l'économie verte, a d'abord écrit Bill Peduto. «En tant que maire de Pittsburgh, je peux vous assurer que nous suivrons les directives de l'accord de Paris pour nos administrés, notre économie et notre avenir», a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

2 juin 2017 - Des monuments illuminés en vert pour le climat :

194 pays signataires de ce texte historique ont été consternés par la décision prise jeudi par le président américain Donald Trump : «L’heure est venue de quitter l’accord de Paris». Les réactions ont fusé partout dans le monde. Hôtel de ville à Paris, Ange de l’Indépendance à Mexico ou encore One World Trade Center à New-York, tous manifestent, en s’illuminant en vert, contre la décision du président Trump. Des citoyens de Washington ont également manifesté devant la Maison Blanche.

 «J'ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris», a lancé le président Trump, qui a mis en avant la défense des emplois américains et dénoncé un accord «très injuste» pour son pays. L'accord de Paris, conclu fin 2015 et dont son prédécesseur démocrate Barack Obama fut l'un des principaux architectes, vise à contenir la hausse de la température moyenne mondiale «bien en deçà» de 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

2 juin 2017 - Sahel : les jihadistes attaquent sur tous les fronts :

En deux jours, les groupes terroristes au Sahel ont attaqué un détachement militaire malien, un camp de l'ONU, une base française et une unité de l'armée nigérienne.

Le camp de la MINUSMA a été la cible de 4 tirs de mortier ce jeudi matin. A 8h40, l’emplacement français de l’opération Barkhane a essuyé un tir faisant 4 blessés dont 1 grave selon le colonel Patrik Steiger, porte parole de l’état-major des armées. Cette attaque survient à peine 10 jours après la visite du président Macron aux troupes françaises à Gao.

La veille, le GNIM (Groupe jihadiste de la coalition dirigée par Iyad Ag Ghaly) revendiquait la mort de 9 soldats maliens dans une embuscade aux alentours de Nampala, au centre du pays, près de la frontière mauritanienne. Le groupe terroriste affirmait avoir volé 4 véhicules et plusieurs armes lors de cette attaque. Dans un récent communiqué, le GNIM s’attribuait ces attaques et annonçait la mort de deux de ses combattants. Depuis mars dernier, Tombouctou est le théâtre de confrontations entre Bamako et le Congrès pour la justice dans l’Azawad, un groupe touareg s’estimant lèsé au moment de l’installation des autorités intérimaires. De fait, alors que les villes de Kidal, Gao et Menaka ont accueilli ces autorités intérimaires, Tombouctou n’a pas atteint ce stade de l’application des Accords d’Alger.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

2 juin 2017 - Accord de Paris : "Personne n’a envie de renégocier avec Donald Trump" :

A Berlin, Greenpeace projette un message contre Trump sur les murs de l'ambassade des États-Unis.

Jeudi, Donald Trump a réalisé une promesse de sa campagne en annonçant le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat. Si la décision a été fustigée par des millions de personnes, le directeur de Greenpeace France Jean-François Julliard estime qu’elle pourrait provoquer un électrochoc auprès des citoyens. 

Jean-François Julliard :  « Cela soulève plusieurs points que l’on avait critiqués lors de la COP21, à savoir qu’il manque de forces contraignantes, d’un cadre juridique contraignant et de sanctions, même minimes soient elles. Le seul moyen de conserver les pays dans l’accord, c’est la pression des pairs, soit celle des autres gouvernements à travers le monde. L’annonce de Donald Trump illustre bien à quel point l’accord est fragile. Il suffit qu’une nation décide de sortir de l’accord pour qu’elle puisse le faire.

Les Etats-Unis s’étaient fixé des objectifs qui allaient permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre sur le long terme. Et il sont encore le deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre dans le monde, avec 17% des émissions mondiales.. On a absolument besoin des efforts des Etats-Unis pour lutter sérieusement contre le dérèglement climatique. Aujourd’hui, cette décision ne change rien, mais elle va considérablement souiller notre avenir.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

2 juin 2017 - L'horreur dans un hôtel de Manille :

Au moins 36 personnes ont péri dans la nuit dans l'attaque d'un casino de Manille par un homme qui a incendié l'établissement avant de se suicider, affirment vendredi les autorités philippines qui ont écarté la piste terroriste. Une cinquantaine d'autres ont été blessées, notamment dans une bousculade qui s'est produite quand les clients pris de panique en entendant les coups de feu ont tenté de fuir du Resorts World Manila, un hôtel-casino près de l'aéroport international de Manille.

L'homme, décrit par les autorités comme un cambrioleur souffrant de troubles psychologiques, a commencé vers minuit (heure locale) à tirer dans l'établissement avec un fusil d'assaut M4, puis a déclenché un incendie en mettant le feu à une table de jeu, a indiqué le chef de la police philippine, Ronald dela Rosa. L'auteur des tirs a disparu dans le chaos, la fumée et la foule des clients affolés. La police a alors lancé une chasse à l'homme qui a duré jusqu'à l'aube dans le complexe qui compte aussi un centre commercial.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

2 juin 2017 - En Somalie, le cauchemar des femmes dans les camps de déplacés :

 Déplacées par la faim et la sécheresse, des Somaliennes vivent un cauchemar dans des camps : au moins 54 femmes ont été violées ou agressées sexuellement dans les 168 camps.

C'était une nuit du mois de mars. Le soldat était mince, mais fort. Son uniforme et ses bottes étaient neufs. Après s'être introduit dans le misérable abri de fortune de Hawo, il a pointé une arme sur la gorge de cette Somalienne et l'a violée. Deux fois. "Dans ma tête, je peux encore le voir", confie cette jeune femme vivant à Dusta, un camp installé dans la ville de Baidoa, dans le sud-ouest de la Somalie, où sont rassemblés des Somaliens déplacés par la faim et la sécheresse.

Hawo ne souhaite pas révéler son nom complet. Son nouveau-né pleurait pendant qu'elle subissait ce viol, terrifiée. Ses deux autres enfants, un peu plus âgés, dormaient eux à poings fermés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

3 juin 2017 - Finalement, Montebourg attendu au mont Beuvray :

Gravira, gravira pas? Arnaud Montebourg a finalement pris sa décision : l’ex-candidat malheureux à la primaire socialiste est bel et bien attendu ce lundi de Pentecôte sur les pentes du mont Beuvray (Nièvre) pour la traditionnelle ascension de ce haut lieu de «pèlerinage» politique.

Certes, l’invitation transmise il y a quelques jours aux militants socialistes ne comprend pas le nom de l’ancien ministre du Redressement productif. Mais, assure son entourage, «il sera bel et bien là mais sans, vraisemblablement, prendre la parole». Une montée discrète, sans tambours ni trompette suivie du traditionnel pique-nique. Il n’est donc pas question de «retour» médiatique tonitruant. Bien au contraire. «C’est un casse croûte entre copains avec saucisson au sommet. Point», insiste un de ses derniers fidèles. Une marche à minima donc. Laminé ces derniers mois, Arnaud Montebourg a même hésité avant de se laisser convaincre ces tous derniers jours, notamment par les militants PS de Saône-et-Loire. Ces treize dernières années, l’ascension du mont Beuvray pour la Pentecôte est devenue une tradition. Familiale d’abord, puisque la maison du grand père d’Arnaud Montebourg est située à quelques kilomètres. Politique ensuite, la montée permettant chaque année de recueillir les confidences, petites phrases et bons mots. «Son absence aurait donné le signal d’un abandon», justifie son entourage. Or, à une semaine du premier tour des élections législatives, ses derniers amis ont besoin d’un coup de main, même symbolique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

3 juin 2017 - Au Maroc, affrontements entre manifestants et policiers à Imzouren :

Des affrontements ont opposé vendredi après-midi manifestants et policiers dans une localité de la province d'Al-Hoceïma, dans le nord du Maroc, théâtre d'une vive contestation populaire depuis une semaine, a-t-on appris de sources concordantes. Ces violences ont éclaté en début d'après-midi à l'issue de la prière à Imzouren, une petite ville à une quinzaine de kilomètres au sud-est de la ville d'Al-Hoceïma, a indiqué à l'AFP un activiste local.

Plusieurs centaines de jeunes s'en prenaient à coups de pierres aux forces anti-émeutes, qui de leur côté ont fait usage d'un canon à eau, lançaient des pierres et chargeaient à intervalles réguliers, protégées derrière leur bouclier, pour disperser les émeutiers et démanteler les quelques barricades de fortune. Plusieurs supports en ligne de la presse marocaine ont diffusé images et vidéos des affrontements, dont on ne connaît pas le bilan.

Un mot d'ordre de boycott des prêches officiels dans les mosquées a été très suivi ce vendredi à Imzouren. La ville observe également depuis vendredi un mouvement de grève générale, avec la quasi-totalité des commerces fermés, selon le même activiste. Cette grève a été lancée depuis la ville voisine d'Al-Hoceïma à l'initiative du "hirak", le mouvement de contestation populaire qui agite depuis près de sept mois la province et revendique le développement de cette région du Rif qu'il estime "marginalisé".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

3 juin 2017 - Michael Bloomberg reçu à l'Elysée par Emmanuel Macron et Anne Hidalgo :

Si les Etats-Unis se retirent de l'accord de Paris, les villes mènent la fronde. L'ancien maire de New York Michael Bloomberg était reçu vendredi à l'Elysée par le président de la République Emmanuel Macron et la maire de Paris Anne Hidalgo. L'annonce de Donald Trump, qui a provoqué la colère de nombreuses personnalités internationales, était au coeur de cette rencontre -le milliardaire portait d'ailleurs une cravate verte, couleur que la Tour Eiffel avait prise pour réaffirmer l'engagement de la France envers l'accord de Paris.

«Nous ne permettrons pas à Washington d'être sur notre chemin, c'est le message que les citoyens, les entreprises et les Etats fédérés envoient ce soir», a déclaré Michael Bloomberg. «Les Etats-Unis rempliront les engagements pris dans le cadre de l'accord de Paris» et les «entreprises et les citoyens qui s'emploieront à rester dans le mécanisme» de cet accord «satisferont aux objectifs fixés», a-t-il ainsi assuré. Il a rappelé qu'aux Etats-Unis, «les niveaux d'émission (de gaz à effet de serre) sont déterminés dans une beaucoup plus grande mesure par les citoyens et les villes que par le gouvernement fédéral».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

3 juin 2017 - Face à Macron, Modi assure que l'Inde ira "au-delà" de l'accord de Paris :

Le président français Emmanuel Macron recevait, ce samedi, le Premier ministre indien Narendra Modi à l'Elysée. Il a assuré que l'Inde irait «au-delà» de l'accord de Paris.

L'Inde "est pour l'Accord de Paris, et travaillera dans ce domaine même au delà" de cet accord sur le climat, a déclaré samedi à Paris le Premier ministre indien Narendra Modi, à l'issue d'une rencontre avec Emmanuel Macron. Le président français a lui annoncé qu'il se rendrait en Inde "avant la fin de l'année" pour "le premier sommet de l'Alliance mondiale solaire", une alliance initiée par la France et l'Inde en 2015, lors de la COP21, et qu'il souhaite élargir à de "nombreux autres pays".

Narendra Modi a fait samedi une étape à Paris pour rencontrer le nouveau président français, au terme d'une tournée européenne qui l’a conduit en Allemagne, en Espagne et en Russie. Pour le chef de l'État français, l'appui du dirigeant indien renforce son appel mondial à défendre l'Accord de Paris, en dépit de la décision de Donald Trump, qui a annoncé jeudi le retrait des Etats-Unis. Avec Emmanuel Macron, qu'il a très chaleureusement enlacé à son arrivée sur le perron de l'Elysée, le Premier ministre indien a pendant deux heures parlé notamment de leur soutien commun à l'Accord de Paris. "Je redis combien notre engagement commun est fort, en particulier sur le sujet climatique", a dit M. Macron.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

4 juin 2017 - Ligue des Champions : mille blessés après un mouvement de panique à Turin :

 Un mouvement de panique au sein de la foule des milliers de supporters rassemblés samedi soir sur une place centrale à Turin pour la finale de la Ligue des champions, a fait quelque 1000 blessés, selon l'AFP et la police.

Environ dix minutes avant la fin du match, remporté 4-1 par le Real Madrid contre la Juventus de Turin, la foule a été prise de panique à la suite de l'explosion d'un pétard ou par les cris d'un supporter parlant d'une bombe, les versions encore confuses divergent, selon les récits recueillis par les médias italiens et par l'AFPTV. La foule, prise de panique, s'est alors mise à courir avant de se heurter à des barrières de sécurité ou aux bâtiments entourant la place San Carlo de Turin où des écrans géants avaient été installés. Ce mouvement a fait quelque 1000 blessés, dont deux graves, selon la police italienne, dont beaucoup tombés par terre et blessés par des débris de verre. Quelques minutes après ce mouvement de panique, la place était jonchée de débris, de chaussures, sacs et autres affaires abandonnés à la hâte par ces supporters, selon des images des télévisons.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1008) : DU 2 AU 4 JUIN 2017

4 juin 2017 - A Londres, récit d'une soirée qui a basculé dans l'horreur :

C'était un samedi soir comme les autres lorsque Londres basculé dans la terreur, à London Bridge, où une camionnette a fauché des piétons, et à Borough Market, où la police a fait état d'agressions au couteau. Stations de métro et rue fermées, fêtards enfermés dans les bars et restaurants ou clients évacués d'hôtels, voitures de police passant toutes sirènes hurlantes : ces deux sites touristiques et festifs du centre de la capitale britannique sont passés de la fête au cauchemar peu après 22 heures samedi.

C'est le moment où une camionnette blanche a, selon un scénario rappelant des attaques terroristes survenues ces derniers mois à travers l'Europe, foncé dans la foule sur le pont de London Bridge à environ 80 kilomètres/heure, faisant plusieurs blessés, sans qu'on ne connaisse encore la gravité de leur état. «J'ai vu une camionnette rouler en zigzag en tentant de faucher un maximum de personnes. Les gens essayaient d'échapper à la course du véhicule. J'ai ensuite essayé d'aider les blessés, des jeunes essentiellement», a raconté un témoin Alessandro, à la BBC.

Dimanche matin on dénombrait sept morts et plus de quarante blessés.

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter  (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Le MONDE en marche..
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens