Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 07:00
ELECTIONS LEGISLATIVES : SOYONS DES ACTEURS DU CHANGEMENT !...

 

Je l’ai déjà dit ici à l'occasion des présidentielles : je continue à trouver scandaleux que près de la moitié des Français en âge de voter aient préféré s’abstenir lors du premier tour des élections législatives du 11 juin dernier. Le ciel bleu sur tout le pays, la longueur de la campagne électorale, l’absence de comptabilisation du vote blanc ou le manque de choix (14 candidats en moyenne !..) ne sont que des prétextes mis en avant par ceux qui, sans se priver de critiquer ou de se plaindre que tout va mal, tout le temps, refusent d’assumer leur responsabilités ..Alors ils attendent béatement le deuxième tour pour s’apercevoir que le candidat pour lequel ils auraient éventuellement pu voter est déjà éliminé !...

Mais, si cette attitude me se semble totalement irresponsable j’admets pouvoir, au moins partiellement, la comprendre.

Dans une période où les Français ont clairement, lors de l’élection présidentielle, manifesté le désir de se débarrasser des partis politiques « classiques », aux affaires depuis des décennies, les leaders de ces organisations n’ont rien fait, bien au contraire, pour éviter le désastre.

Au Parti Socialiste, qui subit la plus grande défaite de son histoire, on paye depuis des mois l’inaction et les promesses non tenues du Président François Hollande. Mais à ce désastre programmé certains on trouvé opportun d’en rajouter : une primaire improvisée et cafouilleuse qui met en avant un candidat qui ne représente pas grand-chose ; une campagne lors des élections présidentielles totalement déconnectée de la base et un échec retentissant, doublé de querelles d’égo et de désirs de revanche !

Chez les Républicains ce n’est guère mieux. Après avoir abandonné une partie de son électorat pour soutenir à bout de bras leur candidat François Fillon empêtré dans une affaire qu’il est le seul à considérer comme banale, le parti de droite se lance dans une campagne législative dans laquelle il se présente comme le seul véritable opposant à la politique d’Emmanuel Macron. Ses leaders critiquent à tout va l’augmentation de la CSG ou le projet de réforme du code du travail en feignant d’oublier que leur candidat avait lui-même annoncé une augmentation de la TVA de 20 à 23 % et une réforme profonde de la loi travail. Les électeurs ne comprennent plus grand-chose. Ou plutôt si : ils comprennent qu’on les mène encore une fois en bateau.

Au Front National, même désillusion. La fin de campagne ratée de Marine Le Pen et sa défaite aux élections présidentielle avait déjà refroidi certains. Le changement de pied brutal et incompréhensible sur l’Europe et sur l’Euro a achevé de démobiliser une partie de l’électorat qui avait cru aux messages de Marine Le Pen. Ceux là aussi on grossi les rangs des abstentionnistes. Le Front National qui se voyait déjà principal opposant à l’Assemblée Nationale ne parviendra même pas à composer un groupe !..

Ne parlons même pas des écologistes qui ont depuis longtemps disparu du paysage politique. Ni de Debout la France qui a fait illusion lors des Présidentielles et a ruiné son (petit) capital de sympathie avec son accord contre nature avec le Front national.

Reste la France Insoumise. Un parti neuf mené par un leader charismatique qui avait, lui aussi fait illusion pendant la campagne des présidentielles. Il s’était donné l’image d’un chef respectable, capable de diriger le pays avec un projet bien présenté même s’il était particulièrement irréaliste et démagogique. Mais les vieux démons ont repris le dessus et Jean-Luc Mélenchon qui voulait absolument gagner à Marseille pour remplacer le parti Socialiste est retombé dans l’invective et la vulgarité. Ses électeurs ne l’ont pas suivi dans cette voie.

Dans notre démocratie, comme dans toutes les grandes démocraties du monde, ce sont ceux qui votent qui choisissent. Les Français ont choisi une majorité claire et solide pour soutenir les réformes annoncées par le Président Emmanuel Macron. Et il ne faudra pas, demain, venir dire que cette assemblée législative n’est pas légitime ou qu’elle a été « mal élue ». Ces députés qui demain voteront les lois auront été désignés par les Français qui, le 11 et 18 juin, se seront mobilisés pour aller déposer dans l’urne leur bulletin de vote.

 

Jean-Pierre ECHAVIDRE

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter  (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

commentaires

FACON 13/06/2017 10:16

Bravo et bien écrit ... Pan sur le bec des éternels insatisfaits

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens