Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 18:30
LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

17 mai 2017 - Législatives : des listes soutenues par Jean-Marie Le Pen face au FN :

Jean-Marie Le Pen, Carl Lang et Alain Escada, présidents respectifs des Comités Jeanne, du Parti de la France (PdF) et de Civitas (extrême droite catholique), escomptent présenter ensemble 150 à 200 candidats pour les législatives, ont-ils annoncé mardi à l'AFP.

L'alliance, qualifiée de «cartel», de «plateforme» ou de «partenariat», et qui sera concurrente du Front national, vise pour toutes ces petites formations de l'extrême droite à obtenir un financement public, possible dès que 50 candidats ont obtenu plus d'1% des suffrages exprimés au premier tour des législatives. Tous ces candidats auront sur leur affiche de campagne le soutien explicite de Jean-Marie Le Pen, cofondateur du FN et toujours président d'honneur par décision de justice, malgré son exclusion en août 2015.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

17 mai 2017 - Les Républicains face au piège Edouard Philippe :

Le coup est rude pour Les Républicains. Plus rude que ne le prévoyait François Baroin. La nomination d’Edouard Philippe, député et maire LR du Havre, fondateur de l’UMP avec Alain Juppé, a sonné les dirigeants de la droite républicaine. François Baroin a lui-même baissé d’un ton, lundi 15 mai, sur le plateau du 20 Heures de France 2. Il n’est plus question d’exclusion. Le chef de file de la campagne des Républicains évoque des « regrets » et dénonce une opération d’« ouverture classique » comme ont pu en faire, avant Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac ou Valéry Giscard d’Estaing.

Lundi matin, au siège du parti, François Baroin et les membres du comité de campagne avaient examiné la situation sans attendre la nomination du juppéiste Edouard Philippe à Matignon. A huis clos, ils ont entendu Gilles Boyer, candidat dans les Hauts-de-Seine et ami très proche d’Edouard Philippe, leur conseiller de « ne pas cogner comme des brutes sur Edouard », car sinon lui-même partirait. Autour de la table, l’embarras était palpable. Le soir, plus d’une trentaine de parlementaires et élus locaux dont quelques ténors (Nathalie Kosciusko-Morizet, Christian Estrosi, Thierry Solère, Benoist Apparu ou encore Jean-Louis Borloo) ont publié un appel pour que leur parti accepte la main tendue du nouveau chef du gouvernement.

Evidemment, beaucoup de dirigeants de droite, notamment les sarkozystes et les fillonistes, flairent déjà le piège tendu par Emmanuel Macron. Certains y voient surtout la main d’Alain Juppé, qui se vengerait du refus de Nicolas Sarkozy et de ses proches d’appuyer sa candidature pour remplacer celle de François Fillon percutée en pleine campagne présidentielle par le scandale du « Penelopegate ».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

17 mai 2017 - Les Iraniens vont-ils accorder un second mandat à Hassan Rohani ?

Les citoyens iraniens vont devoir choisir entre leur dirigeant actuel Hassan Rohani, et son principal adversaire, le religieux conservateur Ebrahim Raissi. Une élection qui se tient dans un climat de tension croissante avec les États-Unis, depuis l’élection de Donald Trump qui se trouvera en Arabie Saoudite, grand rival régional de l’Iran, le jour de la proclamation des résultats. Hassan Rohani, 68 ans, avait été élu dès le premier tour en 2013 avec 50,7% des voix.

Depuis les accords de Vienne sur le nucléaire en 2015, Rohani souhaite poursuivre l’ouverture du pays sur le monde, malgré l’hostilité américaine. Téhéran a alors obtenu une levée partielle des sanctions internationales qui entravaient le développement de l’économie. Malgré une reprise de ses exportations de pétrole, l’Iran n’a pas trouvé suffisamment d’investissements étrangers : seulement 1 à 2 milliards de dollars, alors que le gouvernement estime nécessaire une aide de 50 milliards d’euros pour relancer le pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

17 mai 2017 - En Grèce, une grève générale de 24 heures a démarré :

Une grève générale de 24 heures a commencé mercredi en Grèce, contre de nouvelles mesures de rigueur réclamées par les créanciers du pays, qui sont débattues au Parlement. La grève, à l'appel des syndicats du public et du privé, touche surtout les transports: les moyens de transport en commun à Athènes, métro, bus, tramway, sont perturbés pendant toute la journée de mercredi.

De nombreux vols, surtout intérieurs, ont été annulés tandis que les vols internationaux ont dû reprogrammer leurs horaires en raison d'un arrêt de travail des aiguilleurs du ciel. Les écoles sont fermées et les hôpitaux fonctionnent avec un personnel d'astreinte.

Des rassemblements ont commencé dans le centre d'Athènes en fin matinée à l'appel des syndicats du privé GSEE et du public Adedy. "Nous souhaitons envoyer un message au gouvernement, à l'Union européenne (UE) et au Fonds monétaire international (FMI), nous n'allons pas les laisser dépecer nos vies", a lancé aux médias Alekos Perrakis, un membre du syndicat proche des communistes, Pame.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

17 mai 2017 - L'EI ne tient plus que 10% de l'ouest de Mossoul :

L'EI ne contrôle plus que "10,5%" de l'ouest de la grande ville du nord de l'Irak, a indiqué lors d'une conférence de presse à Bagdad le général Yahya Rassoul, porte-parole du commandement des opérations conjointes des forces irakiennes. Les forces irakiennes appuyées par une coalition internationale antijihadistes conduite par Washington ont lancé mi-octobre une vaste offensive pour chasser les jihadistes de l'EI de leur fief irakien. Elles se sont emparées fin janvier de la partie orientale de la ville et ont lancé mi-février un assaut sur la partie ouest, densément peuplée et qui comprend notamment la vieille ville.

A Mossoul, le général Abdoulwahab al-Saadi, un commandant des forces spéciales irakiennes, a indiqué à l'AFP que les jihadistes n'avaient plus que "deux options": "Mourir et aller en enfer ou hisser le drapeau blanc". "Il n'y a pas de troisième option", a-t-il dit. Le porte-parole de la coalition internationale, le colonel John Dorrian, a estimé à Bagdad que "l'ennemi était complètement encerclé" et "sur le point d'être totalement défait à Mossoul".

Lors de la même conférence de presse, le général Rassoul a précisé que les jihadistes ne contrôlaient plus qu'une poignée de quartiers dans la vieille ville, où les rues étroites rendent difficiles l'avancée des forces irakiennes, contraintes d'évoluer à pied plutôt qu'à bord de véhicules comme elles l'ont fait ailleurs.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

17 mai 2017 - Persécution d'homosexuels en Tchétchénie: un plainte pour "génocide" déposée :

Trois associations LGBT françaises ont déposé plainte pour "génocide" mardi devant la Cour pénale internationale contre le président Ramzan Kadyrov pour des persécutions commises en Tchétchénie contre les homosexuels, a annoncé leur avocat à l'AFP. M. Kadyrov est "le logisticien" du "génocide", "l'organisateur de camps de tortures avec une volonté d'extermination des homosexuels", a déclaré Me Etienne Deshoulières, qui représente les associations Stop homophobie, Mousse et Comité Idaho France.

Selon Novaïa Gazeta, les autorités de Tchétchénie, où l'homosexualité est considérée comme un tabou, ont arrêté plus de cent homosexuels et incité leurs familles à les tuer pour "laver leur honneur". Toujours selon ce journal indépendant, au moins deux personnes ont été assassinées par leurs proches et une troisième est décédée des suites d'actes de tortures.  Des homosexuels tchétchènes ayant fui à Moscou ont affirmé à l'AFP avoir été battus et détenus "dans une prison non-officielle", et vivre aujourd'hui la peur au ventre d'être identifiés et traqués par leur famille. "Ces actes ne sont pas le fait de groupes isolés, mais sont l'oeuvre des autorités tchétchènes, sous la direction de leur président, Ramzan Kadyrov", peut-on lire dans la plainte consultée par l'AFP.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

17 mai 2017 - Donald Trump a-t-il demandé l'abandon d'une enquête du FBI? 

Les jours passent et les scandales s’enchaînent à la Maison Blanche. Mardi, le «New York Times» a révélé l’existence d’une note compromettante, écrite par James Comey, l’ancien directeur du FBI limogé par Donald Trump la semaine dernière. Selon Comey, le président américain l’aurait incité à abandonner l’enquête ouverte à l’encontre de Michael Flynn, alors à la tête du Conseil de sécurité nationale. «J’espère que vous pourrez laisser passer ça», aurait-il demandé à James Comey lors d’une rencontre dans le Bureau ovale, en février dernier. «Je suis d’accord sur le fait que c’est un type bien», aurait simplement répondu James Comey. Ce dernier, en concertation avec ses adjoints, aurait alors décidé de garder cet échange secret afin de ne pas perturber les enquêteurs travaillant sur cette affaire hautement sensible.

Le memo fait partie des documents dont Jason Chaffetz, républicain à la tête du Comité de surveillance de la Chambre des représentants, a demandé le versement au dossier afin de déterminer «si le président a tenté d’influencer ou d’entraver» le FBI et les enquêtes sur la collusion présumée entre les membres de l’équipe de Donald Trump et la Russie. Michael Flynn, lui, a été poussé à la démission après avoir menti au président et au vice-président sur ses liens avec la Russie. Il a été remplacé par le général H. R. McMaster.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

17 mai 2017 - David Pujadas ne présentera plus le JT de France 2 à la rentrée :

Après 15 années de présentation du journal télévisé, la fin d’une ère pour David Pujadas. Le quadragénaire a annoncé ce mercredi aux équipes de la rédaction du JT de 20 heures qu’il ne sera pas reconduit pour une nouvelle saison : «Cette décision n’est pas la mienne. Elle ne nous a pas été expliquée», leur a-t-il déclaré, cité par puremedias.com, qui révèle l’information. Selon cette même source, Anne-Sophie Lapix, qui présente actuellement «C à vous» sur France 5, est pressentie pour le remplacer.

La présidente du groupe France Télévisions Delphine Ernotte et le directeur de l’information Michel Field ont tous deux été priés de venir discuter avec la rédaction, selon «Le Monde». Une situation tendue, alors qu'une édition spéciale doit être tenue ce mercredi après-midi à l'annonce de la composition du gouvernement d'Edouard Philippe, nommé Premier ministre par Emmanuel Macron. Le JT de 20 heures sera également grandement consacré à cette annonce très attendue.

Pourtant, les audiences du JT présenté par David Pujadas sont bonnes et s’approchent de celles du programme de TF1, à moins de trois points d’écart. Les scores ont également été bons durant les deux soirées électorales pour les premier et second tours. France 2 devançait, pour ces deux soirées, le programme de TF1. Pour le second tour, la chaîne du service public avait attiré 24,5% du public, après avoir été devancée à 20 heures pour l’annonce des résultats.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

18 mai 2017 - Ségolène Royal va créer son entreprise :

Mercredi, elle a passé le relais à Nicolas Hulot, nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire. L’occasion pour Ségolène Royal de saluer son successeur  - les sujets environnementaux seront «entre de bonnes mains», a-t-elle estimé – et d’évoquer son avenir proche. Ségolène Royal a alors annoncé qu'elle allait créer une entreprise dans le domaine de la croissance verte et un groupe de réflexion sur les questions climatiques.

«Je vais créer une entreprise assez vite, dans le domaine de la croissance verte », a expliqué l’ex-ministre au micro de BFM TV. « Il y aura une annonce la semaine prochaine. Je vais mettre en application ce que je dis. Comme je ne peux pas continuer dans le public, c'est une opportunité», a-t-elle ajouté. Elle a indiqué par ailleurs avoir déposé les statuts d'une association, baptisée comme son dernier livre «Manifeste pour une justice climatique», afin de «continuer à réunir des scientifiques, des intellectuels, etc. sur tous ces sujets». «Ma volonté, c'est, d'une façon ou d'une autre, de servir le combat climatique, la justice climatique», a expliqué celle qui était également chargée des relations internationales sur le climat.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

18 mai 2017 - Législatives : après Francis Lalanne, Dieudonné candidat contre Manuel Valls :

Les concurrents politiques de Manuel Valls viennent décidément d'un bord inattendu. L'humoriste controversé Dieudonné se présentera face à l’ex-Premier ministre pour les législatives en Essonne. Selon un message publié mercredi sur les réseaux sociaux, il sera aux côtés du jeune breton qui avait giflé l'ancien Premier ministre à Lamballe en Bretagne, en janvier alors que Manuel Valls était en déplacement, en pleine campagne de la primaire du parti socialiste. Dans ce message posté sur Facebook mercredi, le compte officiel de l'artiste explique: «Dieudo se présente bien avec Nolan le Gifleur de Manu aux législatives face à Manuel Valls !!! Dieudo vous prépare une petite vidéo pour l'occasion». Pour avoir giflé le Premier ministre, Nolan Lapie a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 105 heures de travail d'intérêt général (TIG), il a fait appel.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

18 mai 2017 - Edouard Philippe défend un gouvernement "pour durer" :

Le nouveau gouvernement nommé mercredi est «évidemment bâti pour durer» au-delà des législatives, a affirmé le Premier ministre Edouard Philippe jeudi sur France Inter, en promettant de s'engager dans la campagne à Emmanuel Macron «la majorité dont il a besoin». Le chef du gouvernement a défendu un nouvel exécutif «à l'image de la recomposition politique que nous sommes en train de mener» avec le chef de l'Etat, avec des membres venus de la gauche, du centre, de la droite et de la société civile.

Interrogé sur le fait de savoir si la nouvelle équipe était bâtie pour faire campagne aux législatives (11 et 18 juin) ou «pour durer», le maire Les Républicains du Havre a assuré qu'il s'agissait «évidemment» de la deuxième option. «Il y a des élections législatives (...) essentielles, qui conditionnent tout ce qui va se passer par la suite. Mais le gouvernement est là pour gouverner, là pour préparer ce redressement, là pour incarner quelque chose, là pour lancer des projets», a-t-il affirmé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

18 mai 2017 - Au coeur du premier Conseil des ministres :

Emmanuel Macron a ouvert jeudi matin son premier Conseil des ministres. L'escrimeuse Laura Flessel, l'éditrice Françoise Nyssen ou encore Muriel Pénicaud, toutes issues de la société civile, ont fait une entrée remarquée dans le grand bain de la politique.

«Gouvernement nommé. Et maintenant au travail !», avait tweeté mercredi Edouard Philippe peu après l'annonce de la composition de son gouvernement. Les choses sérieuses ont commencé jeudi à 11 heures. Emmanuel Macron a ouvert son premier Conseil des ministres pour «rappeler les grandes priorités du quinquennat» et souligner «l'obligation de réussite de ce gouvernement», selon son entourage. Le nouveau président «va rappeler les circonstance exceptionnelles dans lesquelles l'élection présidentielle s'est déroulée, dans un contexte très particulier avec l'accession du Front national au second tour» qui «fait porter une responsabilité particulière» à l'exécutif, selon son entourage.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

18 mai 2017 - Le président soudanais accusé de génocide aux cotés de Trump au sommet de Ryad :

Le président soudanais Omar el-Béchir se rendra au même sommet que le président américain Donald Trump en Arabie saoudite. Mais, il est sous le coup d'un mandat d'arrêt international pour génocide.

"Je peux confirmer que le président Béchir (...) ira en Arabie Saoudite", a déclaré le ministre des Affaires étrangères soudanais Ibrahim Ghandour, lors d'une rencontre avec des journalistes à Genève. "Nous nous réjouissons de la normalisation de nos relations avec les Etats-Unis", a-t-il ajouté. Interrogé sur une éventuelle poignée de main entre les présidents Trump et Béchir, M. Ghandour a indiqué qu'il n'était pas possible de prédire les choses à l'avance et souligné qu'"une poignée de mains ne veut rien dire s'il n'y a pas de (bonnes) relations".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

18 mai 2017 - Robert Mueller, l’ex-chef du FBI qui enquêtera sur Trump et la Russie :

Une étape de plus. Mercredi, Robert Mueller, un ancien directeur du FBI, a été choisi pour être le procureur spécial en charge de l’enquête sur les liens entre le président américain Donald Trump et la Russie. Il aura donc une mission primordiale, dix jours après le limogeage de James Comey, qui avait demandé des moyens supplémentaires pour mener cette investigation. Avec la nomination d’un procureur spécial, le ministre de la Justice espère ainsi limiter ses propres liens avec l’enquête -le ministre Jeff Sessions s’était récusé en mars dernier. Une décision très importante, après que le «New York Times» a révélé que Donald Trump a demandé à James Comey d’abandonner les recherches entreprises à propos de Michael Flynn, son ancien directeur du Conseil de la sécurité nationale.

Ancien procureur de San Francisco, Robert Mueller pourra supporter la tension : il a pris ses fonctions au FBI une semaine avant les attentats du 11-Septembre, en 2001. Il avait été nommé par le président George W. Bush et avait conservé son poste sous son successeur Barack Obama. Il est resté 12 ans à la tête du FBI, faisant de lui le directeur au plus long mandat après J. Edgar Hoover, le fondateur de l’agence fédérale. Sa nomination a été saluée par les démocrates, qui réclamaient une telle décision depuis des semaines, comme les républicains, embarrassés par les multiples révélations sur le président. «Bob était un bon procureur fédéral, un grand directeur du FBI et on ne pourrait pas trouver de meilleure personne pour assumer cette fonction», a assuré la sénatrice démocrate Dianne Feinstein. Le républicain Jason Chaffetz, qui est à la tête du Comité de surveillance de la Chambre des représentants, a pour sa part déclaré que c’était un «superbe choix» : «Un CV impeccable. Il sera largement accepté.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

18 mai 2017 - Le nouveau gouvernement Philippe :

Les 22 ministres et secrétaires d'Etat du gouvernement d'Edouard Philippe ont pris la pose à l'Elysée pour une photo de famille avec Emmanuel Macron.

Dans les marches du Grand Escalier de l'Elysée, qu'Emmanuel Macron avait grimpées quatre à quatre le jour de son investiture, tout un gouvernement se tient face à l'objectif. En 2012, François Hollande et ses ministres avaient posé à l'extérieur, côté jardin, pour la photo de famille du premier gouvernement Ayrault. Ce jeudi, à l'occasion du premier conseil des ministres du quinquennat Macron, l'équipe d'Edouard Philippe a pris la pose dans le vestibule de l'Elysée (ci-dessous immortalisée par Philippe Wojazer de l'agence Reuters). Il est vrai que l'exécutif «Philippe I» ne compte que 22 membres, contre 34 pour «Ayrault I».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

18 mai 2017 - Arbitrage : Bernard Tapie définitivement condamné à rembourser les 404 millions :

La Cour de cassation a rendu une décision définitive : Bernard Tapie a été condamné à rembourser les 404 millions d'euros accordés en 2008 par un tribunal arbitral pour régler son litige avec le Crédit lyonnais sur la vente d'Adidas.

En juin 2016, la justice avait définitivement annulé cet arbitrage, estimant qu'il était "frauduleux" car les relations entre le camp Tapie et l'un des juges-arbitres avaient été dissimulées, ce qui avait biaisé la sentence. Cet arbitrage est aussi au centre d'une enquête pénale pour escroquerie en bande organisée dans laquelle le parquet a demandé que six protagonistes, dont l'ex-patron de l'Olympique de Marseille, soient renvoyés en correctionnelle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1001) : 17 & 18 MAI 2017

18 mai 2017 - Marine Le Pen : "Oui, je serai candidate dans la circonscription d'Hénin-Beaumont"

« Je n'imaginais pas ne pas être à la tête de mes troupes dans une bataille que je considère comme fondamentale», a confirmé Mme Le Pen, déjà candidate dans cette 11e circonscription du Pas-de-Calais en 2007 et 2012, lorsqu'elle avait échoué d'une centaine de voix au second tour.

Face à «cette collusion qui existe aujourd'hui entre les socialistes et les Républicains autour de ce gouvernement et du nouveau président de la République, il faut à l'évidence des députés sans complaisance (...). Des députés FN, eux, ne (seront) pas dans une négociation quelconque avec le gouvernement actuel», a assuré celle qui, en cas d'élection à l'Assemblée, devrait abandonner son mandat d'eurodéputée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter  (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Le MONDE en marche..
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens