Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 18:30
LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

24 avril 2017 - Ce sera un deuxième tour Macron-Le Pen :

Emmanuel Macron est arrivé en tête avec  23,75% des voix devant Marine Le Pen à 21,53%. Les candidats des deux grands partis de gouvernement PS et Républicains sont éliminés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

24 avril 2017 - Droite et gauche, c'est fini?

La gauche contre la droite, la droite contre la gauche. Cet antagonisme, apparu au moment de la Révolution française, a longtemps formé la summa divisio de notre vie politique, selon la formule de l’illustre historien et académicien René Rémond. Toutefois, depuis des décennies les Français se retrouvent dans une situation paradoxale. D’un côté, dans les sondages, une majorité d’entre eux déclarent dépassée cette opposition. D’un autre côté, quand on leur demande de se positionner sur un axe allant de la gauche vers la droite, ils acceptent de se prêter à ce jeu, ce qui indique qu’ils restent quand même marqués par ce clivage.

Or, en général, une élection présidentielle tend à réactiver la confrontation entre la droite et la gauche. Ce fut par exemple le cas des deux dernières avec, en 2007, Nicolas Sarkozy contre Ségolène Royal, et en 2012, Sarkozy, président sortant, contre François Hollande. Cette année 2017 tranche nettement. Parmi les principaux candidats, trois entendent dépasser cette division. Emmanuel Macron explique qu’il est ni de droite, ni de gauche ou qu’il est et de droite et de gauche, d’où son recours à ces deux notions mais pour s’en différencier. Il entend rassembler les gens de bonne volonté, et, comme il l’a expliqué à des enfants dans une émission de télévision, réconcilier l’égalité (valeur de gauche), la liberté (valeur de droite) pour mieux faire vivre la fraternité. Marine Le Pen veut parler «au nom du peuple». Elle reprend certaines thématiques de gauche revues à sa manière (la défense des services publics, la protection sociale, la République, la laïcité), de la droite (ordre, autorité, nation) et d’extrême droite (sur l’immigration et l’Islam). Enfin, Jean-Luc Mélenchon occupe l’espace de la gauche de la gauche, utopique, alternative, anti-capitaliste, protestataire, révolutionnaire (il parle de révolution citoyenne); mais, en même temps, il n’emploie pas trop le mot de gauche car il s’efforce d’élargir son assise en invoquant «la force du peuple» : «Mon défi, a-t-il expliqué au "Journal du dimanche" du 2 avril, n’est pas de rassembler la gauche, étiquette bien confuse. Il est de fédérer le peuple».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

24 avril 2017 - Présidentielle : Moscou dément préférer Le Pen :

Le Kremlin, par l'intermédiaire de son porte-parole Dmitri Peskov, a affirmé qu'il ne soutenait pas l'un des deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l'élection présidentielle française.

L'image avait fait le tour du monde et le Front national avait bien pris soin de la relayer. Le 24 mars dernier, le président de la Russie Vladimir Poutine avait accueilli Marine Le Pen à Moscou. Le Kremlin a annoncé lundi "respecter" les résultats du premier tour de l'élection présidentielle française et réfuté toute préférence pour la candidate du Front nationale, qualifiée pour le second tour de la présidentielle. "Nous respectons le choix des Français. Nous sommes partisans de la mise en place de bonnes relations mutuellement bénéfiques" avec la France, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par l'agence publique Ria Novosti.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

24 avril 2017 - "Bamboula", "sale noir"… il se tatoue des insultes pour dénoncer le racisme :

 Un mannequin noir s’est présenté lundi matin sur la place de la République à Paris, le corps couvert de faux tatouages d’insultes racistes. Son but ? Dénoncer la «lepénisation des esprits».

"Racaille" sur le front, "enculé de noir" sur la joue droite, un mannequin noir, le corps recouvert d'insultes racistes, a déambulé lundi matin place de la République à Paris pour sensibiliser au racisme et dénoncer la "lepénisation des esprits". Pendant qu'un agent de nettoyage s'escrime à effacer les tags anti-Macron et anti-Le Pen sur la statue dédiée à la République, l'homme prend la pose devant le monument, torse nu, avant de distribuer des tracts aux passants : "le racisme laisse une trace indélébile".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

24 avril 2017 - Manifestation à Paris après les résultats : 29 gardes à vue, 9 blessés légers :

 Vingt-neuf personnes ont été placées en garde à vue à l'issue de manifestations "antifascistes" dans Paris dimanche soir au cours desquelles 143 personnes avaient été interpellées, a indiqué lundi à l'AFP la préfecture de police.

Six policiers et trois manifestants ont été légèrement blessés, lors de ces heurts. Plusieurs centaines de jeunes "antifascistes" s'étaient réunis dans la capitale "contre" Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le second tour de la présidentielle. Les manifestants s'étaient regroupés avant même les premières estimations de résultats, à l'appel de mouvements "antifascistes" et "anticapitalistes", qui entendaient organiser une "nuit des barricades". Les forces de l'ordre ont essuyé des jets de bouteilles et de pétards de la part des jeunes, souvent vêtus de noir et cagoulés. Plusieurs voitures ont été incendiées et des vitrines ont été brisées.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

24 avril 2017 - Fillon : "Je vais redevenir un militant de cœur parmi les autres" :

François Fillon, éliminé au premier tour de la présidentielle dimanche soir, a déclaré lundi devant le bureau politique des Républicains n'avoir «plus la légitimité pour mener» le «combat» des législatives.

Au lendemain de son échec au premier tour de l'élection présidentielle, François Fillon s'est exprimé devant sa famille politique. «J’ai conscience de votre désarroi, j’ai mal pour nos électeurs et nos militants. Je pense à eux, à leur colère et à leur tristesse. Ils n’ont rien à se reprocher, a déclaré l'ancien Premier ministre devant le bureau politique de LR. J’étais leur chef, j’ai été battu : je ne me dérobe pas. Ma victoire aux primaires avait enclenché une grande espérance. Elle a été brisée par un pilonnage intensif dont l’ampleur restera dans les annales des campagnes présidentielles. Mais je ne suis pas là pour refaire l’histoire.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

24 avril 2017 - Marine Le Pen, "en congé" du Front national :

Marine Le Pen, candidate FN qualifiée pour le second tour de l'élection présidentielle, a annoncé lundi soir qu'elle se mettait «en congé de la présidence du FN» afin de «rassembler autour de (son) projet».

Invitée à dire ce qu'elle allait changer pour tenter de réunir les voix nécessaires à une victoire face au favori Emmanuel Macron, Mme Le Pen a répondu sur France 2: «Je pense que nous approchons du moment décisif, j'ai toujours considéré que le président de la République est le président de tous les Français, à ce titre il doit rassembler tous les Français. C'est une conviction profonde, il faut maintenant passer des paroles aux actes.»  «Il m'est apparu indispensable de me mettre en congé de la présidence du FN. Ce soir, je ne suis plus la présidente du FN, je suis la candidate à la présidentielle, celle qui souhaite rassembler autour du projet d'espoir, de prospérité, de sécurité, l'ensemble des Français», a poursuivi Marine Le Pen.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

25 avril 2017 - La République honore la mémoire de Xavier Jugelé :

Ils étaient tous là mardi matin. François Hollande, Manuel Valls, Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre Raffarin, Ségolène Royal mais aussi les deux candidats à la présidentielle Emmanuel Macron et Marine Le Pen rendaient hommage à 11 heures à Xavier Jugelé, le policier tué jeudi dernier sur les Champs-Elysées lors d’une nouvelle attaque terroriste.

La cérémonie nationale se tenait dans la cour de la préfecture de police. Xavier Jugelé, 37 ans, a été tué jeudi de deux balles dans la tête par Karim Cheurfi, qui a blessé deux autres policiers, dont l'un grièvement, ainsi qu'une touriste Allemande, avant d'être abattu. Il était membre de la 32e compagnie de direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris. Il a été élevé à titre posthume au rang de capitaine et fait chevalier de la Légion d'honneur. Les deux gardiens de la paix blessés lors de l'attaque ont été nommés chevaliers de l'ordre national du Mérite. Lors de la cérémonie, le compagnon de Xavier Jugelé, avec lequel il était pacsé, devrait prendre la parole.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

25 avril 2017 - A Rungis Marine Le Pan se pose en candidate de la « régulation » :

Alors qu'on lui demandait si elle était venue voir «la France qui se lève tôt», expression attribuée à l'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy, la candidate d'extrême droite a répondu par l'affirmative: «La France qui se lève tôt, oui, la France qui se lève, qui travaille et qui voudrait travailler mais qui n'en a pas la possibilité parce qu'aujourd'hui, on vit un chômage de masse.» «On est là sur toute cette filière qui va de l'agriculture au commerçant, à l'artisan et qui est incontestablement en danger, qui n'arrive plus à vivre de son travail et qui est confrontée c'est vrai à une concurrence extrêmement rude, parfois extrêmement déloyale», a-t-elle dit.

A Rungis, «on a des produits français, de l'emploi français, de l'indépendance de la France, on a du savoir-faire, on a de la sécurité alimentaire, on a tout ce qu'il faut préserver dans les années à venir», a encore salué celle qui s'est mise lundi soir «en congé» de la présidence du FN.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

25 avril 2017 - Barack Obama de retour sur le devant de la scène :

Les vacances, c'est fini pour Barack Obama. Lundi, l'ancien président américain a donné son premier discours depuis qu'il a quitté le pouvoir, il y a trois mois. Barack Obama a pris la parole devant des étudiants de l'Université de Chicago, plus grande ville de l'Etat de l'Illinois dont il a été le sénateur de 2005 à 2008, pour évoquer l'engagement civique des jeunes générations.

 «Ce que je peux faire de plus important, c'est d'aider autant que possible la future génération de dirigeants à prendre le relai, qu'ils essaient à leur tour de changer le monde», a-t-il déclaré. C'est d'ailleurs l'objectif de l'Obama Foundation. «Mon but est que le travail fourni avec des lycées et ma fondation, pour fournir de plus en plus de façons de s'impliquer. Pour que nous puissions faciliter le travail de quelqu'un qui, comme moi il y a 35 ans, décide de s'investir.»

«Avec tout le respect que je dois à l'échec... C'est terrible», a-t-il déclaré en riant. «Mais c'est parfois nécessaire. Si vous essayez de faire changer les choses. Certains d'entre vous ont parlé de fonder votre propre société. Vous vivrez des échecs. Mais le plus important, et c'est un peu cliché, c'est de faire preuve de résilience. Et de réfléchir : qu'ai-je fait qui n'a pas réussi? Comment puis-je faire mieux?» Durant toute son intervention, Barack Obama s'est abstenu de critiquer son successeur, note le «New York Times». Même en abordant la question de l'immigration : «Je pense qu'en général, l'immigration est un bon exemple des sujets qui déchaînent les passions, nourrit la désinformation et que c'est difficile d'avoir une discussion saine à ce propos. Tous ceux qui ont un problème avec le système ne sont pas automatiquement des racistes.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

25 avril 2017 - Au Venezuela, 24 morts en un mois dans les manifestations :

L'opposition au président socialiste du Venezuela, Nicolas Maduro, appelle à une nouvelle manifestation mercredi en faveur d'élections générales anticipées, l'objectif central de près d'un mois de mobilisations au cours desquelles 24 personnes ont été tuées. Accusant les institutions contrôlées par le gouvernement d'être "complices du coup d'Etat", le député d'opposition Miguel Pizarro a appelé à marcher en direction de l'une d'elles, dans le centre de Caracas, sans préciser encore laquelle pour ne pas donner à l'exécutif "72 heures pour se préparer".

Lundi, trois hommes ont été tués dans l'ouest du pays et sept personnes blessées, selon le parquet et les autorités. Deux hommes sont morts dans la ville de Mérida et un autre dans la ville de Barinas, toutes deux dans l'ouest du pays. La nouvelle journée de mobilisation s'était pourtant déroulée dans le calme, des milliers d'opposants bloquant les routes du pays pour réclamer des élections générales anticipées. Seuls quelques heurts ont été observés quand la police a dispersé avec du gaz lacrymogène des manifestants qui lui jetaient des pierres sur une autoroute de la capitale. "Cela a été une manifestation pacifique en faveur d'élections générales. Fini la répression pour le peuple qui veut un changement", a lancé le député d'opposition Luis Florido.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

25 avril 2017 - Ivanka Trump huée à un débat avec Christine Lagarde et Angela Merkel :

 Première mission à l'étranger pour Ivanka Trump. La fille et adjointe au président américain Donald Trump se trouve ce mardi à Berlin en réponse à l'invitation de la chancelière allemande Angela Merkel, qui l'avait conviée en mars dernier, lors de sa visite à la Maison Blanche, à assister au sommet Women 20. Elle était invitée à prendre la parole au cours d'une discussion portant sur l'émancipation des femmes dans l’entrepreneuriat, un sujet dont elle s'est faite la porte-parole au sein de la Maison Blanche, elle qui a fondé sa propre marque d'accessoires et de prêt-à-porter -qui fait d'ailleurs l'objet d'un boycott. La trentenaire avait d'ailleurs organisé une rencontre avec des chefs d'entreprises allemandes et américaines avec Angela Merkel à Washington.

Ivanka Trump en a profité pour assurer que son père était un «soutien exceptionnel de l'aide aux familles et de leur offrir la possibilité de prospérer». Mais elle a été huée par le public, rapporte le «New York Times». La modératrice de la discussion, la journaliste Miriam Meckel, a donc relancé : «Certains comportements de votre père envers des femmes peuvent laisser à penser s'il est un tel défenseur de l'émancipation des femmes. Comment vous positionnez-vous par rapport à cela ? Les choses changent-elles ?» Ivanka Trump s'est contentée de répondre avoir «certainement entendu les critiques qui sont répétées dans les médias» mais a assuré que «les milliers de femmes qui on travaillé avec et pour mon père pendant des années» étaient «la preuve de sa croyance et de sa solide conviction envers le potentiel des femmes et leur capacité d'accomplir un travail aussi bien que des hommes».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

25 avril 2017 - Bras de fer au Congrès américain sur le mur de Donald Trump :

Le mur à la frontière mexicaine voulu par Donald Trump menace de provoquer une crise politique aux Etats-Unis, l'opposition démocrate au Congrès refusant absolument de voter le moindre dollar pour le chantier.

Le Congrès doit pourtant adopter impérativement un budget avant vendredi prochain, le 28 avril à minuit. C'est la date au-delà de laquelle l'Etat fédéral américain n'est plus financé. Aux Etats-Unis, les administrations ne peuvent légalement fonctionner si le Congrès, gardien des cordons de la bourse, ne leur a pas voté de crédits de fonctionnements.

L'an dernier, alors que Barack Obama étant encore président, les parlementaires avaient fixé ce rendez-vous intermédiaire au lieu de financer l'année budgétaire 2017 entière, jusqu'au 30 septembre, afin de pouvoir intégrer les priorités de Donald Trump en cours d'année. Parmi ces priorités, le mur anti-clandestins qu'il s'est engagé à construire à la frontière avec le Mexique. Le président républicain a demandé 1,4 milliard de dollars pour lancer le chantier mais l'opposition démocrate en fait un casus belli: ils feront obstruction, comme ils en ont le pouvoir, si des fonds étaient inclus dans la prochaine loi budgétaire. Au risque de provoquer un "shutdown", une paralysie des administrations, comme en octobre 2013, quand des centaines de milliers de fonctionnaires avaient dû rester chez eux pendant plus de deux semaines (sauf les services essentiels de sécurité, etc.).

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (991) : 24 & 25 AVRIL 2017

25 avril 2017 - Pour la Manif pour tous, "Macron, c'est non" :

"Macron, c'est non". La présidente de la Manif pour tous, Ludovine de la Rochère, n'appelle pas à encore à voter pour le Front national mais veut faire barrage à Emmanuel Macron, sans préciser si ses adhérents doivent utiliser un bulletin Le Pen, s'abstenir ou voter blanc. "Emmanuel Macron prépare une politique anti-famille. Pour les familles, pour les enfants, pour l'avenir, le 7 mai : Macron, c'est non", affirme-t-elle dans un communiqué. Au soir du premier tour de la présidentielle, Sens commun, émanation politique de La Manif pour tous qui avait soutenu François Fillon, avait refusé de choisir entre les deux candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle. En s'opposant au candidat Macron, La Manif pour tous, qui "s'est toujours refusée à donner de quelconques consignes de votes" et se dit "libre et indépendante de tous partis", va plus loin.

Pour le collectif qui a vu le jour dans le combat contre la loi Taubira légalisant le mariage pour tous en 2013, "le programme d'Emmanuel Macron est la continuité de la politique anti-famille menée depuis 5 ans par François Hollande, Manuel Valls et Christiane Taubira".La Manif pour tous dénonce notamment le recours à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de même sexe, "la régularisation des grossesses pour autrui (GPA) faites à l'étranger" ou encore le "matraquage fiscal des familles".

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter  (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Le MONDE en marche..
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens