Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 07:00
HEUREUX RETRAITES : + 4 EUROS PAR MOIS EN 2016

 

Le montant moyen de la retraite de base pour une carrière complète au régime général (hors part versée par les régimes complémentaires) s'élève à 1041 euros par mois, contre 1037 en 2015.

 

Selon le pointage rendu public lundi par la Caisse nationale d'assurance-vieillesse, la France comptait fin 2016 plus de 14 millions de retraités du secteur privé touchant une pension, personnellement ou en réversion. Ce chiffre est presque 5 fois supérieur aux 2,8 millions de retraités de la fonction publique. Le nombre de nouveaux retraités dans le privé a baissé de 6,6 % en 2016, à 613.506, en raison du recul de l'âge légal de départ à 62 ans. Le nombre de départs en retraite anticipée pour carrière longue a également diminué de 2,3 %, à 167 659. Plus de 97 % de ces nouveaux retraités ont un âge compris entre 60 ans et l'âge légal. Les femmes retraitées restent plus nombreuses que les hommes (7,77 millions contre 6,25) et l'âge moyen du retraité du régime général a progressé de près d'un mois: 73,9 ans en 2016, contre 73,8 ans un an plus tôt.

 

Pouvoir d’achat en berne

Sujet sensible alors que les retraités ont manifesté fin mars contre la dégradation de leur pouvoir d'achat, la pension moyenne n'a quasiment pas augmenté. Le montant moyen de la retraite de base pour une carrière complète au régime général (hors part versée par les régimes complémentaires) s'élève à 1041 euros par mois, contre 1037 en 2015, soit une hausse de 4 euros. Plus de la moitié des retraités du privé (58,8 %) paient une CSG au taux fort de 6,6 %, tandis que 12,9 % paient un taux réduit à 3,8 %. S'ils sont nombreux à passer leurs vieux jours sur la Côte d'Azur (8 %), les retraités du privé sont aussi très nombreux à vivre en Île-de-France (13,3 %) ainsi que sur le croissant Nord-Ouest/Sud-Est de la France métropolitaine (Nord-Picardie, Pays de la Loire, Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes…).

Ces nouvelles données sur les retraites vont peser lourd dans l'élection présidentielle. Les seniors de plus de 60 ans représentent en effet plus d'un électeur sur quatre et constituent la tranche d'âge qui se déplace le plus aux urnes. Le calcul et l'évolution de leur pension restent donc un sujet majeur!

 

 

Source : LeFigaro.fr 12-04-2017

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter  (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

commentaires

facon 15/04/2017 18:21

Je rappellerai que la réforme Fillon des retraites prévoyait, en contrepartie des sacrifices imposés, une indexation de celles ci sur les prix. Or, depuis 2013 les retraites sont gelées. Nous vivons depuis cette date une période de glaciation des revenus des retraités. Rappelons que la dernière revalorisation remonte à avril 2013.

Même si l’inflation s’est nettement ralentie au cours de cette période, elle n’a pas été nulle mais proche de 4%, une fois de plus il y a eu tromperie sur la marchandise.

Par ailleurs ne sont pas pris en compte dans le calcul les variations fiscales alors que nous avons assisté à un matraquage en règle y compris pour les contribuables les plus modestes. La communauté de communes du Volvestre en constitue un bien triste exemple. En ce qui concerne l’impôt sur le revenu on pourrait y ajouter le gel du barème et la suppression de la demi part pour les veuves et les veufs.

Il faut être clair, le gel des pensions provoque bien une baisse du pouvoir d’achat pour les retraités. Les termes "gel" ou "désindexation" sont justes techniquement, mais ils atténuent le sens de la mesure qui consiste à baisser le revenu des retraités.

Politiquement, il est plus facile d’annoncer le gel des retraites, le message est moins douloureux. Cela revient pourtant bien à une baisse des retraites, car les prix augmentent.

Sur le fond, l’efficacité économique d’un blocage des pensions ne me convainc pas. Le gel des retraites n’est pas pertinent au moment où la croissance est en train de redémarrer lentement. Alors que l’économie française se place sur une trajectoire de reprise, on va freiner la croissance en abaissant les revenus de Français qui consommeront moins! C’est justement le retour de croissance qui peut rétablir l’équilibre des comptes publics.

Enfin, lorsqu’on veut bien prendre en compte le vieillissement de la population et le coût des hébergements, il est impossible pour un retraité moyen et, plus encore pour sa veuve de vivre avec une pension de réversion. Encore un vrai problème !

Si on évoque éternellement l’augmentation de l’âge de départ à la retraite pour assurer l’équilibre du système on ne parle pas de cette problématique.

Que les français arrivent enfin à prendre conscience qu’une dette de 2 200 milliards met la France dans une situation gravissime.

Mais le sujet est trop périlleux pour nos politiques qui font des promesses qu’ils savent ne pas pouvoir tenir.
Ce sujet n’a pas été évoqué durant la campagne, on a préféré enfumer les français en leur parlant de tenues vestimentaires, d’immigrés, de paresseux, de tricheurs … mais, bizarrement, aucun mot sur l’organisation d’un grand débat national sur la répartition de la richesse produite.

Souvenons nous, Sarko s’y était imprudemment engagé en 2001 mais la résistance et le conservatisme ont été les plus forts. En 2016 les entreprises du CAC 40 ont versé aux actionnaires 55 milliards contre 43 en moyenne ces dernières années. C’était donc ça le Pacte de solidarité ?

Dans cette course folle de la mondialisation où les gros mangent toujours les petits on arrive à ce résultat : avec un capital cumulé de 4 400 milliards de dollars au 27 décembre dernier, le patrimoine des milliardaires a augmenté de 5,7 % en 2016. Dopé par la grande forme de l’action Microsoft, l’entrepreneur-star Bill Gates a gagné près de 10 milliards de dollars en un an et possède désormais plus de 91 milliards de dollars. Chez nous, en France, avec un patrimoine estimé à 31,2 milliards d’euros, l’héritière de L’Oréal détrône Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH, qui, lui, ne détient qu’une fortune de 30,3 milliards d’euros. En moyenne, Liliane Bettencourt gagne donc 34,072 millions d’euros, soit 25 355 fois le Smic ! Et encore : il s’agit là aussi d’un minimum, puisqu’il faut y ajouter les revenus tirés des autres placements de la propriétaire de L’Oréal.

Les 1 % les plus fortunés posséderont bientôt la moitié de la richesse mondiale. Selon Oxfam, 80 personnes se partagent aujourd'hui la même richesse que 3,5 milliards d'individus.

Dès lors, oser parler de gel des retraites et des salaires ne peut paraître qu’indécent.

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens