Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 11:52
FLORANGE , JOURNALISTES , PRESIDENT NORMAL,… MACRON TACLE HOLLANDE !...

 

Jeudi 6 avril au soir, sur le plateau de L'Emission politique, Emmanuel Macron a tenté de prendre ses distances avec François Hollande, refusant d'apparaître comme l'héritier de l'actuel chef de l'Etat.

 

A droite, on l'a affublé du surnom "Emmanuel Hollande" pour insister sur la continuité entre le candidat d'En Marche et le président sortant. Jeudi 6 avril au soir sur le plateau de « L'Emission politique » sur France 2, Emmanuel Macron a tenu à prendre ses distances avec François Hollande. "Nous avons eu des désaccords. Je les ai dits. […] Je n'ai pas été un tireur couché", a assuré Emmanuel Macron. S'il dit "assumer tout", l'ancien ministre de l'Economie a lancé quelques piques à l'adresse de celui qui pourrait devenir son prédécesseur à l'Elysée.

 

"Je vais faire quoi? Je vais aller sur un camion?"

Jeudi soir, l'invité surprise était le journaliste François Ruffin, rédacteur en chef de Fakir et réalisateur du documentaire Merci Patron!. Candidat aux législatives dans la Somme, ce natif d'Amiens - comme Emmanuel Macron - a critiqué l'attitude de ce dernier sur le dossier de l'usine Whirlpool, lui reprochant son silence. "Je considère qu'une campagne présidentielle, ce n'est pas pour faire des propos d'estrade et des promesses qu'on ne sait pas tenir", a répliqué le candidat d'En Marche, parlant de "démagogie complète". "Je vais faire quoi? Je vais aller sur un camion et je vais dire 'avec moi, ça ne fermera pas'? On sait que ce n'est pas vrai", a poursuivi Emmanuel Macron.

Une allusion, sans le citer, à François Hollande qui, en février 2012, avait fait des promesses - qu'il n'a pas tenues - aux salariés des hauts fourneaux de Florange

 

"Quand on préside, on n'est pas le copain des journalistes!"

Des confidences à des journalistes, François Hollande en a fait. Beaucoup. Plusieurs livres, basés sur ses propos, dont celui des journalistes du Monde intitulé « Un président ne devrait pas dire ça », ont été publiés. L'actuel Président entretient un lien certain avec des journalistes, avec qui il n'a jamais arrêté d'échanger, notamment par SMS, pendant son quinquennat. "Quand on préside, on n'est pas le copain des journalistes!", a lancé jeudi sur le plateau de L'Emission politique Emmanuel Macron, qui a dénoncé "une trop grande proximité avec les journalistes".

 

"Un Président, ça n'est pas quelqu'un qui est normal"

C'était la formule de François Hollande en 2012 : être un "président normal". Des propos que ne reprendra pas Emmanuel Macron, qui n'est pas d'accord sur le fond. "Un président de la République, ça n'est pas quelqu'un qui est normal dans ses fonctions, qu'on le veuille ou non. Et je crois d'ailleurs que ça n'est pas ce que nos concitoyens lui demandent", a déclaré le candidat d'En Marche jeudi soir. Lui préfère parler de "président engagé". Un chef de l'Etat qui ne s'occupe pas de tout, tout le temps, qui n'est pas en charge de l'anecdote, qui n'est pas devant les caméras chaque jour, et qui prend, en effet, une distance". "Le président il préside, il ne gouverne pas", a renchéri Emmanuel Macron. Et comme pour bien marquer sa différence, il ajoute : "Je ne suis pas lui. Je suis profondément différent. Je ne suis pas dans la continuité de Hollande."

 

Source :  leJDD.fr  07-04-2017

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter  (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens