Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 13:18
FILLON RECADRE (SEVEREMENT) LES FRONDEURS DE SON CAMP !..

 

François Fillon a recadré les parlementaires de son camp, mardi 14 février lors d'une réunion à l'Assemblée nationale. Les 17 élus LR qui remettaient en cause sa candidature, pour cause de "Penelope Gate", ont reculé devant la pression générale.

 

La fronde a été de courte durée. Lundi 13 février au soir, 17 parlementaires LR réclamaient la tenue d'un bureau politique de leur parti pour évoquer la possibilité d'un retrait de la candidature de François Fillon. Ils ont formulé cette demande à l'occasion de la réunion des députés et sénateurs LR, mardi 14 au matin à l'Assemblée nationale, en présence du candidat tout juste revenu de son voyage à La Réunion.

Sans surprise, François Fillon a battu en brèche les frondeurs, les mettant en minorité devant leurs collègues. L'ancien Premier ministre a d'abord affirmé qu'il n'entendait pas accéder à la demande des 17 élus. "Je suis harcelé par la presse nationale en plus du harcèlement judiciaire [...] Je ne veux pas en plus avoir du harcèlement parlementaire", a-t-il lancé, selon un participant contacté par le JDD. « J'ai besoin que vous m'aidiez », a-t-il encore insisté. « On est engagé dans cette course. Et on peut la gagner ! »

 

"Est-ce que vous m'aidez ou est-ce que vous me compliquez la tâche?"

Le candidat de la droite a déroulé le même argumentaire qu'il y a quinze jours, déjà devant les parlementaires de son camp. "Il n'y a pas de solution alternative majeure [à ma candidature]. Cela poserait le problème de l'effacement de notre famille politique", a-t-il ainsi lancé avant de relater son voyage à La Réunion, "trois jours de campagne qui ressemblent peu à ce qu'on voit dans la presse nationale".

Plusieurs élus ont pris la parole pour soutenir le candidat. Apostrophant l'un de ses détracteurs, François Fillon a lancé : "La question c'est : est-ce que vous m'aidez ou est-ce que vous me compliquez la tâche?" "Les frondeurs se font étriller car ils jouent contre leur camp", commente l'un des participants.

Sous la pression générale, Georges Fenech, leader des frondeurs, a retiré sa demande de réunion du bureau politique. Ce député, fidèle sarkozyste, a sans doute eu un rappel à l'ordre de son ancien champion. Ces derniers jours, Nicolas Sarkozy comme Alain Juppé ont en effet répété leur soutien à celui qui les a battus à la primaire. Mercredi 15 février prochain à midi, François Fillon doit d'ailleurs déjeuner avec l'ancien chef de l'Etat.

 

Source :  leJDD.fr 14-02-2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

commentaires

facon 16/02/2017 19:10

Finalement chez les Républicains c’est comme dans l’armée, même quand il a tort le chef a toujours raison, et chut, si vous n’êtes pas d’accord vous n’avez plus d’avenir politique !!! Le militant devient de plus en plus rare tout comme l’électeur, mais le Chef reste le chef. Il est vrai qu’il est toujours difficile de choisir :

ETRE LE CHEF DES CONS
OU DEVENIR LE CON DES CHEFS !!!

Bien cordialement à vous les « gloires » de la vie politique

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens