Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 11:52
PRIMAIRES DE LA DROITE ET DU CENTRE : LE SUSPENS EST TOTAL !...

 

Un sondage « Ipsos » publié vendredi 18 novembre au soir, à la toute fin de la campagne pour la primaire de la droite, donne pour la première fois François Fillon en tête du premier tour. A 30% d'intentions de vote, soit huit points de plus qu'une enquête réalisée cinq jours plus tôt. L'ex-Premier ministre devance désormais d'un petit point (dans la marge d'erreur) ses deux adversaires, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy (29%). Certes les sondages, au dire même des sondeurs, sont difficiles à réaliser mais la tendance est là : le résultat sera très serré et personne n’est en mesure de dire quel sera le troisième homme, éliminé pour le second tour !..

Rarement une si forte dynamique n'avait été enregistrée dans une campagne électorale. Dans un sondage « Ipsos » publié sur le site du « Monde » vendredi 18 novembre au soir*, moins d'une heure avant la fin de la campagne fixée à minuit, François Fillon se retrouve désormais en tête des intentions de vote pour le premier tour de la primaire de la droite, organisé dimanche 20 novembre. C'est la première fois que cette situation se produit, les autres enquêtes réalisées pour ce scrutin ayant placé Alain Juppé en pole position, ou à de rares exceptions à égalité avec Nicolas Sarkozy.

 

Les trois candidats quasiment à égalité

Dans ce sondage « Ipsos », les trois concurrents sont toutefois à quasi-égalité, dans la marge d'erreur. François Fillon est crédité de 30% des intentions de vote, devant le maire de Bordeaux et l'ex-Président, à 29% chacun. Par rapport à une enquête du même institut réalisée cinq jours plus tôt, et publiée jeudi, l'ancien Premier ministre enregistre une progression de huit points, tandis qu'Alain Juppé baisse de sept points. Nicolas Sarkozy est stable. En outre, il y a un mois seulement, l'institut « Ipsos » mesurait un écart de 29 points entre Juppé et Fillon (41%-12%) et de 18 points entre Sarkozy et Fillon!

 

Sarkozy en tête chez les seuls sympathisants LR

L'enquête est réalisée à partir des sondés se disant certains d'aller voter dimanche, soit 8% des électeurs français. Si ce niveau de mobilisation se confirmait dans les urnes, cela représenterait environ 3,5 millions d'électeurs pour ce premier tour de la primaire. Cet électorat potentiel est composé de 23% de sympathisants LR, 20% des sympathisants UDI, 10% du Mouvement démocrate, 5% du Front national et 3% de la gauche et 2% d'aucun parti.

Chez les seuls sympathisants des Républicains, Nicolas Sarkozy arrive en tête avec 41% (+1%) des intentions de vote, devant François Fillon (33%, +9%) et Alain Juppé (21%, -6%). Chez les sympathisants de l'UDI et du Mouvement démocrate, c'est le maire de Bordeaux qui avec 55% (-6%) arrive en tête du sondage devant François Fillon (27%, +8%) et Nicolas Sarkozy (2%, -3%).

Les quatre autres concurrents de cette primaire sont très loin derrière. Bruno Le Maire arrive en quatrième position avec 5% (-2 points), devant Nathalie Kosciusko-Morizet 3,5% (+0,5), Jean-Frédéric Poisson 2% (=) et Jean-François Copé 1,5% (+0,5).

 

* Sondage réalisé par internet le 18 novembre auprès d'un échantillon de 9.574 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 

Source : leJDD.fr  19-11-2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens