Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 07:00
NICOLAS SARKOZY ANNONCE DEUX REFERENDUM

 

C’est une passe difficile pour Nicolas Sarkozy. C’est ce qui explique sans doute qu’il soit repassé à l’offensive ce vendredi 7 octobre. Invité de France 2, Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il souhaitait organiser deux référendums en cas d'élection. L'un sur la suspension du regroupement familial et l'autre sur le devenir des fichés S "les plus dangereux". Deux thèmes sur lesquels il se démarque complètement de ses concurrents à la primaire.

Distancé dans les sondages par son rival Alain Juppé, l'ancien patron des Républicains a décidé de (re)jouer la carte du référendum. Une technique déjà employée en 2012, comme relevé sur Twitter par un journaliste du quotidien « Le Monde ». Dans une interview au « Figaro Magazine », Nicolas Sarkozy proposait déjà, à quelques mois de l'échéance présidentielle, de recourir à deux référendums en cas d'élection : l'un sur le droit des étrangers ; l'autre visant à restreindre la possibilité pour des chômeurs à refuser une formation ou une proposition d'emploi.

 

Le contexte démographique de l’Afrique

Pour justifier son référendum sur le regroupement familial, Nicolas Sarkozy s'est appuyé sur le contexte démographique du continent africain. "L'explosion démographique que connaît l'Afrique qui va doubler de population en 30 ans (...) fait que nous ne pourrons plus, de mon point de vue, accepter l'automaticité du regroupement familial pour les étrangers non communautaires", a-t-il argumenté. 

Des projections à long terme bien éloignées des chiffres concernant la réalité du regroupement familial en France, très loin de représenter le premier pan de l'immigration familiale. Sur près de 90.000 personnes concernées par année, ils sont 24.000 à utiliser cette procédure. Le gros des admissions au séjour des ressortissants des pays tiers à l'UE correspond à la catégorie "Famille de Français", à l'image des conjoints de Français. Des chiffres qui n'empêchent pas certains de ses soutiens à entretenir une forme de confusion sur le dossier, à l'instar d'Eric Woerth, épinglé fin août pour avoir affirmé à tort que le regroupement familial était "la première source d'immigration dans notre pays". 

 

La lutte anti-terroriste

Sur le volet de la lutte anti-terroriste, Nicolas Sarkozy a dit s'inscrire "en faux" face à l'affirmation quelques heures auparavant de François Hollande que l'arsenal pénal français était "complet" face au terrorisme.

"Je poserai la question: 'êtes vous d'accord pour que le ministre de la Sécurité puisse décider de la mise en internement administratif des fichés S les plus dangereux?'", a annoncé l'ancien chef de l'Etat. Il a ensuite précisé qu'il prévoyait une "intervention du juge a posteriori".

 

Une session extraordinaire du Parlement

L'entourage de Nicolas Sarkozy a précisé que l'Assemblée actuelle serait convoquée en session extraordinaire pour présenter ces référendums, qui viendront s'ajouter à celui sur le cumul des mandats et la réduction du nombre de parlementaires, déjà annoncé.

 

Après une séquence difficile (mauvais sondages, diffusion d'un documentaire sur l'affaire Bygmalion), Nicolas Sarkozy aurait confié il y a peu à l'un de ses anciens ministres demeuré fidèle: "Ça sent le roussi, il faut que je retrouve la martingale". Quitte à utiliser de ficelles déjà bien usées.

 

Source : LeJDD.fr 07-10-2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens