Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 18:30
MONTESQUIEU-VOLVESTRE : QUE LE MAIRE P. LEMASLE APPLIQUE (AU MOINS) L’ESPRIT DE LA LOI !..

 

Lorsque les législateurs ont décidé de transformer la loi électorale pour permettre l’entrée au Conseil Municipal d’élus de l’opposition dans les communes de plus de 1 000 habitants ils avaient plusieurs idées en tête :

-- Favoriser la pluralité des opinions dans des instances qui, bien souvent depuis des décennies, étaient aux mains d’un même groupe ou d’une même formation politique.

-- Permettre un débat au sein du conseil Municipal sur les grandes orientations de la commune, le budget, les priorités, l’urbanisme, etc…

-- Faire en sorte que la transparence soit améliorée : plus de débats internes c’est aussi plus de participation de la population aux affaires de la commune.

Une loi qui a été saluée par tous à gauche comme à droite et qui a été acceptée par une très grande majorité des maires de France parce qu’elle redonnait un peu de vigueur à la démocratie locale et que personne ne peut être contre ce principe.

Il est vrai que quelques réticences s’étaient manifestées tant à l’Assemblée Nationale qu’au Sénat. On a beaucoup discuté sur le seuil : 1 000 habitants, d’autres voulaient 500, certains auraient préféré 2000 ?... On a également ergoté sur le degré de proportionnelle a introduire dans le scrutin pour finalement ne retenir qu’un chiffre symbolique et un calcul compliqué. A Montesquieu-Volvestre par exemple avec presque 30 % des voix la liste de l’opposition n’obtient que 3 élus sur 23 !...

Mais qu’importe !.. L’esprit de la loi était plutôt satisfaisant pour tout le monde et surtout était de nature à changer bien des comportements et des habitudes dans bon nombre de petites communes dont la nôtre est un bel exemple.

Encore fallait-il que le Maire joue le jeu et se mette dans l’esprit de la loi car bien sur dans les textes officiels tout n’est que flou, non dit ou plutôt non écrit. Alors le Maire de mauvaise foi, c’est le cas du nôtre, peut très bien en se retranchant derrière les textes ou l’absence de textes nous expliquer, comme il l’a fait, que les droits des élus de l’opposition étaient à peu près du même niveau que ceux des membres du public au Conseil Municipal.

Après avoir reçu le soutien de 450 électeurs Montesquiviens les élus de l’opposition en sont donc réduits à ne pas être invités aux Commissions municipales, à ne disposer des informations nécessaires à la compréhension des affaires et aux votes du Conseil Municipal qu’au compte goutte et souvent la veille même de la réunion. Ils sont condamnés à obtenir des réponses souvent partielles, incomplètes, voire erronées aux questions qu’ils posent oralement lors des séances publiques du Conseil Municipal. Ils sont condamnés à ne recevoir aucune réponse aux questions adressées par écrit au Maire. Et enfin à être considérés comme des empêcheurs de travailler sérieusement ou des opposants systématiques qui ne cherchent que la polémique.

Car voyez vous nos élus de la majorité travaillent, ils ne veulent pas qu’on les dérange, ils ne veulent surtout pas que l’on aille un peu trop fouiner dans leurs petites affaires. Il n’est pas de bon ton de demander de faire des économies budgétaires même en période difficile. Il n’est pas très bien vu de poser des questions relatives à l’implantation de l’école à l’autre bout du village (et du rond-point de 700 000 Euros que cela nécessite). Il est jugé scandaleux que l'on s'interroge sur le fait que la Capla construise 5 000 m3 de silos sans que le Conseil Municipal en ait été informé...

Bref il n’est pas apprécié du tout par notre Maire et ses colistiers que nous ne les laissions pas travailler comme avant dans le secret le plus absolu, sans concertation avec les habitants.

Notre Maire et député a voté cette loi. Ce devrait donc être un devoir pour lui de l’appliquer dans son esprit. Mais voila, le sectarisme et l’intolérance de ces petits barons du Parti Socialiste l’emporte sur le bon sens et l’honnêteté.

 

Jean Pierre ECHAVIDRE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans conseil municipal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens