Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 11:12
FRANCOIS HOLLANDE IRA « JUSQU’AU BOUT » DANS LE DEMANTELEMENT DU CAMP DE CALAIS …

 

En déplacement à Calais lundi 26 septembre au matin, François Hollande a promis que la "Jungle" serait très bientôt - mais sans donner de date - démantelée "complètement, définitivement". Il a également haussé légèrement le ton à l'égard du Royaume-Uni, qui doit "prendre sa part dans l'effort humanitaire".

 

"Le gouvernement ira jusqu'au bout, (...) nous sommes sur la voie d'une solution, elle est proche", a promis François Hollande. Le chef de l'Etat s'est rendu lundi 26 septembre à Calais, première étape d'une semaine très dense en déplacements. Il s'est engagé que le camp de migrants, où s'entassent entre 7.000 et 10.000 migrants, serait très bientôt démantelé "complètement, définitivement". Mais pas de calendrier précis n'a été donné.

 

Hollande veut prendre de la distance "par rapport à des instrumentalisations"

S'il s'agissait de la première visite sur place de son quinquennat, Le Président ne s'est pas rendu dans "la Jungle" mais s'est adressé aux forces de sécurité, dans la cour de la gendarmerie de Calais. Il a assuré de sa détermination à mener à terme cette opération qui, avait déclaré la semaine dernière le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, aura lieu "avant l'hiver". Cela se fera, a-t-il dit, en prenant, "autant qu'il est possible, une distance par rapport à des instrumentalisations ou des polémiques qui d'ailleurs tournent le dos aux principes des valeurs de la République".

L'opposition de droite est divisée sur ce démantèlement. Agitant le chiffon de "mini-Calais" ou de "mini-campements", sa fraction la plus droitière, emmenée par Nicolas Sarkozy et Laurent Wauquiez, refuse le plan gouvernemental prévoyant de répartir les migrants quittant la "Jungle" dans des centres d'accueil provisoires un peu partout en France, alors que d'autres, comme la maire de Calais Natacha Bouchart (Les Républicains) privilégient la rapidité du démantèlement proprement dit.

Samedi déjà, François Hollande avait affirmé sa volonté de "démanteler Calais entièrement" et assuré que la France ne serait "pas un pays de campements", en visitant à Tours l'un des 164 centres d'accueil et d'orientation (CAO) ouverts pour accueillir les migrants évacués de Calais et de Paris. L'Etat cherche à créer 9.000 nouvelles places en CAO d'ici la fin de l'année.

 

Aux Britanniques de "prendre leur part"

Le chef de l'Etat a également demandé aux Britanniques de "prendre leur part dans l'effort humanitaire que la France accomplit ici et continuera à accomplir demain" pour évacuer le campement de la "lande", une allusion notamment aux mineurs isolés ayant de la famille en Grande-Bretagne, mais bloqués à Calais. "Ce n'est pas parce que le Royaume-Uni a pris une décision souveraine qu'(il) est dégagé de ses obligations par rapport à la France", a-t-il ajouté, faisant référence à la sortie de l'UE du Royaume Uni et aux accords bilatéraux du Touquet signés en 2003 qui situent la frontière britannique en France.

François Hollande n'a en revanche pas évoqué la construction d'un mur pour tenter de couper aux migrants l'accès à la rocade menant au port, qui a démarré la semaine dernière sur fond de controverse entre ses promoteurs et ses détracteurs.

 

Source : LeJDD.fr  26-09-2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens