Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 16:33
ABSENTEISME DANS LA FONCTION PUBLIQUE :  LA HAUTE-GARONNE EN 4eme POSITION

 

L’instauration d’un jour de carence, pour une brève période avait eu un effet bénéfique sur l’absentéisme dans la fonction publique. Certaines études, comme celle de Sofaxis, avaient indiqué que les arrêts d’une journée avaient diminué de 43 % sur un an dans la fonction publique territoriale et de 40 % dans les hôpitaux pour l’année 2012. Depuis sa suppression en 2013 par le gouvernement Ayrault, les taux repartent à la hausse.

Dans le classement réalisé par L’IFRAP, la Haute-Garonne occupe la 4e plus mauvaise place, ex-aquo avec la Haute-Corse avec 26,26 jours d’absence par an et par agent en 2014. À l’autre bout du classement, on trouve la Meuse avec 9,15 jours et le Cantal avec 10,38 jours. Le fossé est énorme et cache, en plus, de grosses disparités.

Les agents titulaires sont, au minimum, 2 fois plus absents que les agents non-titulaires. Pour la ville de Toulouse, le rapport est de quasiment 3 (35,9 jours pour les titulaires en moyenne contre 12,4 jours pour les non-titulaires). Certes, le rapport du nombre d’agents de chaque catégorie est également très différent.

Le coût du « manque à travailler », comme l’explique Sofaxis, est estimé à 1 800 € par agent et par an. Avec ses 119.410 fonctionnaires recensés en 2011 (chiffres INSEE), le coût global pour la Haute-Garonne pourrait se situer autour des 215 millions d’euros, toutes fonctions publiques confondues.

 

Source données : IFRAP

Infographie :  Sudtoulousain.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens