Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 18:30
LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

4 mai 2016 - Prime aux instituteurs : Valls se défend de faire du clientélisme électoral :

 Interpellé par l'opposition lors de la séance des questions au gouvernement, le Premier ministre, Manuel Valls, s'est défendu de faire des "cadeaux" aux électeurs en vue de 2017.

"Il ne s'agit pas de cadeaux! Quelle vision, quel mépris, et des agriculteurs, et du service public, et des enseignants et des fonctionnaires en général quand on parle de cadeaux électoralistes!", a tonné le Premier ministre, Manuel Valls, mercredi lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Interpellé par la députée LR Virginie Duby-Muller (Haute-Savoie) sur le coup de pouce aux instituteurs (un alignement de la prime entre les enseignants du primaire et du secondaire qui doit leur permettre de gagner 800 euros de plus à la rentrée 2016), le chef de l'exécutif s'est défendu de faire des "cadeaux" électoralistes à l'approche de la présidentielle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

4 mai 2016 - Plusieurs syndicats de police appellent à une mobilisation contre "la haine anti-flic" :

Plusieurs syndicats de police, dont Alliance, le syndicat majoritaire de la police nationale, appellent à une mobilisation le 18 mai prochain pour dénoncer "la haine anti-flic".

Le syndicat majoritaire des gardiens de la paix Alliance appelle mercredi les policiers à manifester le 18 mai, pour dire "stop à la haine anti-flic", après deux mois de manifestations marquées par de nombreux affrontements. Au vu du sentiment de "défiance relayé jour après jour contre des policiers fatigués, épuisés" et des "centaines" de policiers blessés dans les manifestations, Alliance veut mobiliser "pour que tout cela cesse", annonce le syndicat dans un communiqué de presse.

Alliance "s'indigne de cet acharnement irresponsable à vouloir faire croire que les policiers sont des brutes sauvages qui frappent aveuglément sur la jeunesse" et dénonce "cette démagogie idéologique qui prône la haine et la violence contre la police républicaine". Depuis deux mois, les forces de l'ordre sont fortement mobilisées pour encadrer les manifestations contre la réforme de la loi travail, émaillées de violences et rythmées par des slogans du type "Tout le monde déteste la police". Mercredi après-midi, un autre syndicat, l'Unsa police, a également appelé à "une journée d'action nationale" le même jour, le 18 mai.

Plus de 1.000 personnes ont été interpellées depuis deux mois et plus de 300 policiers et gendarmes ont été blessés, selon une source policière. La publication de deux affiches provocatrices de la CGT, le 19 avril puis le 3 mai, a suscité une vive polémique autour des violences policières et provoqué l'ire des syndicats de police et du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

4 mai 2016 - Une enquête préliminaire a été ouverte à l'encontre de l'imam de Brest :

Une enquête préliminaire a été ouverte à l'encontre de l'imam de Brest Rachid Abou Houdeyfa, peu après que le président François Hollande eut assuré que ce dernier faisait l'objet de poursuites judiciaires, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier, confirmant une information du Télégramme.

L'imam de la mosquée Sunna de Brest "est inquiété, il est poursuivi et il est dans une procédure judiciaire", avait affirmé le chef de l'État le 14 avril dans l'émission télévisée "Dialogues citoyens", assurant par ailleurs que sa mosquée avait été fermée. Une perquisition administrative a eu lieu dans cette mosquée de la périphérie de Brest en novembre 2015, quelques jours après les attentats de Paris et Saint-Denis, mais elle n'a donné lieu à aucune interpellation, et le lieu n'a jamais été fermé.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

4 mai 2016 - Une explosion a eu lieu mercredi matin à l’usine ArcelorMittal à Grande-Synthe (Nord) :

Une forte explosion s'est produite mercredi matin sur le site d'ArcelorMittal à Grande-Synthe (Nord), près de Dunkerque, en raison d'une poche de gaz qui s'est enflammée, sans faire de victime, a-t-on appris de sources concordantes. La détonation, survenue peu avant 10 heures, a été entendue à plusieurs kilomètres du site et un important panache de fumée noire s'est dégagé, selon une correspondante de l'AFP. "Il y a le feu dans une cheminée mais il n'y a pas de mort ni de blessé", a affirmé à l'AFP une source proche des secours. L'incident a eu lieu au niveau du haut-fourneau nº4 (HF4), qui venait récemment de redémarrer. "A notre connaissance pour le moment, il n'y a pas de blessé", a dit à l'AFP une porte-parole d'ArcelorMittal France. "Il y a eu quelques personnes choquées qui sont prises en charge". Le plan d'organisation des secours, lancé immédiatement après l'incident, a été levé peu avant 11h, selon la direction.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

4 mai 2016 - La police sous les projectiles :

Depuis janvier 2015, les forces de l'ordre sont sur tous les fronts : attentats, crise des migrants, manifestations. Lors de la quatrième journée d’action contre la loi El Khomri, elles ont dû affronter la violence de plusieurs centaines de casseurs. Les blessés se comptent de chaque côté : à Paris, un policier a reçu un pavé sur le crâne, et, à Rennes, un étudiant a été atteint à l’œil par un tir de Flash-Ball. Sept semaines après le début de la contestation, près de mille interpellations ont eu lieu en France. La ministre du Travail refuse de céder : « Renoncer à ce projet de loi, ce serait une retraite. »  Le 3 mai, l’examen du texte a commencé à l’Assemblée nationale.

"Protection ! Protection ! " hurle un CRS. Sur le pont parisien d’Austerlitz, un policier en civil est au sol, gravement touché au crâne par un pavé. La victime, membre de la brigade d’information de voie publique, est inconsciente, à découvert entre l’épais barrage ­policier et la horde de Black Blocs. Deux cents casseurs dissimulés sous des cagoules et des casques, armés de boucliers en bois et de barres de fer, enragés à l’idée d’en découdre… A moins de 50 mètres, les forces de l’ordre essuient un déluge de pierres, de bouteilles, de canettes, de bâtons. Deux CRS accourent pour secourir le blessé lorsqu’une bombe artisanale – une boîte d’allumettes pleine de pétards, de clous et de vis – explose à quelques mètres, brisant la visière de protection de l’un d’eux. Les CRS répliquent à coups de gaz lacrymogènes et de grenades de « désencerclement », qui projettent des billes de caoutchouc sur les manifestants. Juste le temps d’évacuer manu militari leur camarade… « Nous l’avons emmené dans le hall de l’hôtel Jules César, nous raconte un CRS. Son état a été déclaré “urgence totale” et il est toujours hospitalisé. » Aujourd’hui, il est hors de danger. Ce jeudi 28 avril, 24 policiers ont été blessés à Paris, presque autant en province. En France, dans les cortèges de manifestants, on chante « J’ai embrassé un flic », la dernière chanson de Renaud… un sarcasme qui passe mal. Le bilan des blessés, côté flics, s’alourdit. « Aujourd’hui, on assiste au retour des brigades rouges, constate un officier. On est bien loin de l’euphorie post “Charlie” où l’on nous acclamait ! »

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

4 mai 2016 - Dans le nord de l’Irak, à Nawaran, une unité de combattantes lutte contre Daech. :

Face aux horreurs, elles ont décidé de prendre les armes. A Nawaran, une ville située dans la région de Mossoul, une unité composée de femmes lutte sans relâche contre les jihadistes du groupe terroriste Etat islamique. Ce groupe de femmes peshmerga, les forces kurdes, a été un appui énorme pour faire reculer Daech dans la région. Elles sont une trentaine en tout, kurdes comme yézidies, venues d’Irak ou de Syrie.

«Ils ont enlevé huit de mes voisins, je les ai vu tuer les enfants», a raconté Asema Dahir, une des combattantes âgée de 21 ans. «Ils ont tué mon oncle et ont enlevé l’épouse de mon cousin, qui n’était mariée que depuis huit jours», a poursuivi la jeune femme. Cela fait deux ans qu’elle est membre de cette unité, depuis les combats qui ont fait rage dans la région de Sinjar. Cette année là, elle a tué deux jihadistes avant d’être touchée à la jambe.

Haseba Nauzad, la commandante du groupe, n’a que 24 ans. Elle vivait en Turquie avant le conflit, mais a quitté son mari et le pays pour rejoindre les siens: «Je les ai vu violer mes sœurs kurdes, et je ne pouvais pas accepter cette injustice, a-t-elle assuré. J’ai mis ma vie privée de côté et je suis venue défendre mes sœurs et mères kurdes contre cet ennemi.» Son mari voulait qu’ils fuient tous les deux vers l’Europe. Il est finalement parti sans elle, qui n’a plus de nouvelles depuis son arrivée en Allemagne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

4 mai 2016 - Donald Trump face à Hillary Clinton :

Avec l'abandon de John Kasich, Donald Trump a un chemin tout tracé vers l'investiture républicaine. Et l'élection face à Hillary Clinton.

Le milliardaire populiste Donald Trump a attaqué mercredi Hillary Clinton, sa probable adversaire de l'élection présidentielle américaine de novembre, tout en promettant d'unifier un parti déchiré par son extraordinaire O.P.A. Ses deux derniers rivaux des primaires, Ted Cruz et John Kasich, ont jeté l'éponge après le triomphe du milliardaire à la primaire de l'Indiana mardi. Le sénateur du Texas l'a annoncé dès sa défaite, mardi soir, tandis que John Kasich, gouverneur de l'Ohio, fera une déclaration à 21H00 GMT dans sa ville de Columbus. En l'absence d'adversaires, rien ne semble devoir empêcher le milliardaire de remporter les 1.237 délégués requis pour empocher l'investiture à la convention de Cleveland, en juillet.

"Hillary Clinton a fait preuve de mauvais jugement", a déclaré Donald Trump sur MSNBC mercredi. "C'est Bernie Sanders qui l'a dit. Regardez le scandale des e-mails, elle ne devrait même pas avoir le droit d'être candidate".

Le candidat prétend vouloir tourner la page des primaires et faire la paix avec un parti qui a pourtant tout fait pour le bloquer. "Nous allons unifier le parti, nous allons rassembler les gens", a-t-il assuré sur Fox News. Mais, conscient de l'opposition irréductible de certains conservateurs, il ajoute: "Je ne veux pas forcément tout le monde, pour être honnête". Donald Trump a cependant commencé à chercher un colistier pour être candidat au poste de vice-président, un choix qu'il devrait selon la tradition officialiser avant la convention.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

4 mai 2016 - La BCE a annoncé qu'elle allait cesser l'émission de billets de 500 euros :

La Banque centrale européenne (BCE) a signé mercredi l'acte de décès du billet de 500 euros, en annonçant qu'elle allait mettre un terme à son émission vers la fin 2018 face aux "craintes que cette coupure puisse faciliter les activités illicites".

Le conseil des gouverneurs de l'institution monétaire "a décidé d'arrêter de manière permanente la production de billets de 500 euros" et la distribution de cette coupure à partir des stocks restants "sera arrêtée aux alentours de fin 2018", a fait savoir la BCE dans un communiqué.

Les billets actuellement en circulation resteront "légaux et pourront par conséquent continuer à être utilisés comme moyens de paiement", a précisé l'institution. En outre, ils garderont de manière permanente leur valeur et pourront être échangés auprès des banques centrales de la zone euro sans limite de temps. Les "Ben Laden" - surnom donné aux billets de 500 euros, dont tout le monde parle mais que personne n'a jamais vus - représentent seulement 3% du nombre de billets en euros en circulation mais 28% de leur valeur cumulée, soit 300 milliards d'euros, selon les statistiques de la BCE. Au total, près de 600.000 coupures de ce type étaient en circulation en mars dernier.

De nombreux experts estiment que ces billets permettent de transporter discrètement d'énormes montants et de faciliter ainsi la circulation d'argent sale, la corruption et le financement d'activités illégales.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

5 mai 2016 - Turquie : Divorce entre le Président et son Premier Ministre :

Ahmet Davutoglu, le Premier ministre turc, a annoncé jeudi son départ prochain de la tête de l’AKP et du gouvernement sur fond de mésentente avec le président.

Une nouvelle consolidation du pouvoir de Recep Tayyip Erdogan? Ce jeudi, le Premier ministre Ahmet Davutoglu, dont les relations avec le président se sont refroidies depuis quelques mois, a annoncé qu’il quitterait prochainement la tête de l’AKP et par conséquent celle du gouvernement, ne se représentant pas au congrès extraordinaire du parti islamo-conservateur prévu le 22 mai prochain. Cette décision n’est «pas le fruit d’un choix [personnel], mais d’une nécessité», a déclaré Ahmet Davutoglu, ancien universitaire régulièrement dénoncé comme étant la «marionnette» du président par l'opposition.

Depuis cette semaine, la presse turque bruissait de rumeurs sur les mauvaises relations entre le président et son Premier ministre, le premier n’ayant pas apprécié de partager l’affiche avec le second dans les négociations avec l’Union européenne sur la question des réfugiés, et l'exemption de visa pour certains Turcs, une avancée majeure qu'Ahmet Davutoglu a notamment négociée avec la chancelière allemande Angela Merkel. Le chef de l’opposition Kemal Kiliçdaroglu n’a pas tardé à dénoncer «une révolution de palais», signe selon lui d’un renforcement encore plus profond de l’emprise de Recep Tayyip Erdogan sur le pouvoir. Ce dernier souhaite pouvoir instaurer un régime présidentiel en Turquie, et veut modifier la constitution en ce sens.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

5 mai 2016 - L'UNAF demande le rejet du divorce par consentement mutuel sans juge :

 L'Union nationale des associations familiales (UNAF) demande aux députés le rejet de l'amendement voté mercredi en commission autorisant le divorce par consentement mutuel sans juge, "qui ne tient aucun compte des réalités" au moment des séparations.

L'UNAF "demande aux députés de rejeter cette nouvelle tentative de déjudiciarisation", écrit jeudi dans un communiqué l'association, jugeant "inacceptable" cette réforme. Le garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas a mis pour sa part en avant mercredi la "simplification" et la "pacification des relations entre époux" lors du vote en commission des lois de l'Assemblée nationale de cet amendement dans le cadre de la réforme de la justice du XXIe siècle, avant passage en séance le 17 mai.

"Tout divorce, même envisagé de manière consensuelle, n'est jamais banal, tant pour les adultes que pour les enfants", souligne l'UNAF.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

5 mai 2016 - Les erreurs médicales troisième cause de décès aux Etats-Unis :

Les erreurs médicales sont la 3e cause de décès aux Etats-Unis après les maladies cardiovasculaires et le cancer, avec environ 250.000 morts par an, selon les calculs de deux experts publiés dans la revue British Medical Journal (BMJ).

Il n'existe aucune statistique officielle sur les décès dus aux erreurs médicales. Selon des estimations récentes, ils pourraient s'échelonner entre 210.000 et 400.000 parmi les patients hospitalisés aux Etats-Unis. En utilisant des études remontant jusqu'en 1999 et en extrapolant à l'ensemble des hospitalisations répertoriées en 2013, Martin Makary et Michael Daniel, de la Johns Hopkins University School of Medecine de Baltimore, sont parvenus à un taux moyen de 251.454 décès par an liés à des erreurs médicales, un chiffre qu'ils jugent "sous-estimé" car ne tenant compte que des décès survenus à l'hôpital.

"Il s'agit de la 3e cause de décès aux Etats-Unis", dit M. Makary qui dans une interview à l'AFP souligne que le problème n'est pas limité aux Etats-Unis mais qu'il existe partout dans le monde. "Les gens meurent d'erreurs de diagnostic, de surdoses de médicaments, de soins fragmentés, de problèmes de communications ou de complications évitables", ajoute-t-il. Il estime que la mauvaise qualité des soins en Afrique tue probablement "plus de gens que le sida ou le paludisme réunis".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

5 mai 2016 - Objectif Mars :

A Houston, la Nasa entraîne quatre femmes pour savoir comment vivre trois ans sur la planète rouge.

On dirait une piscine olympique, sauf que sous ses eaux, à 10 mètres de profondeur, gît une station spatiale. Ou du moins une réplique en miniature, car la vraie, celle qui tourne autour de la Terre, est aussi grande qu’un terrain de foot. Un tuyau d’oxygène flotte sur la surface, relié à une plongeuse casquée vêtue d’une curieuse tenue blanche : Anne McClain, astronaute à la Nasa, s’entraîne sous l’eau en combinaison spatiale pour, demain, être prête à partir dans l’espace. Sa tâche du jour consiste à changer des caméras défectueuses et à réparer des câbles électriques, entre deux énormes modules cylindriques rattachés à l’armature centrale. Elle est suivie par deux scaphandriers qui la filment sous tous les angles. Quelques mètres plus haut, les images sont projetées sur les écrans géants de la salle de contrôle, scrutés par une dizaine de scientifiques dans le plus grand silence. L’exercice est « difficile et éreintant », nous explique Terry Virts, un des collègues d’Anne, passé par l’Ecole de l’air de Salon-de-Provence, qui revient tout juste d’une mission dans l’espace. « Beaucoup d’astronautes doivent se faire opérer des épaules à cause des efforts fournis dans ces moments-là. » Au bout de six heures, Anne remonte à la surface, debout, aidée par un treuil. Un assistant lui retire délicatement son casque ; un autre, ses gants. Elle s’extrait de la combinaison de 200 kilos, frictionne ses mains engourdies, effectue quelques mouvements pour détendre les muscles de ses bras. On lui demande si elle est épuisée. « Oh ! Ce n’était rien d’extraordinaire, nous répond-elle avec le sourire. Juste une nouvelle séance d’entraînement… »

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

5 mai 2016 - lls vont sauver Palmyre !

Une start-up française cartographie les sites antiques syriens menacés par le conflit. Ordinateurs, drones, photos… À la clé? Permettre un plan de reconstruction, pierre après pierre.

Il y a quatre mois, ils n'étaient que trois. Lundi, un treizième collaborateur rejoindra la ruche exiguë d'Iconem dans le 6e arrondissement de Paris. Car il y a du pain sur la planche! La start-up qui met les drones et les technologies numériques au service de la sauvegarde du patrimoine s'est donné une mission ambitieuse : établir la plus vaste base de données 3D au monde consacrée au patrimoine archéologique syrien menacé par la guerre.

Ces jours-ci, alors que les spécialistes de l'Unesco arpentent Palmyre – libérée de l'État islamique en mars, la ville et sa citadelle sont inscrites au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1980 –, à Paris les ordis d'Iconem frisent la surchauffe. "On ne prétend quand même pas sauver Palmyre!", sourit l'architecte Yves Ubelmann, 35 ans, son cofondateur en 2012 avec le pilote d'hélicoptère Philippe Barthélémy. "On veut fournir une documentation objective, un état des lieux scientifique de ces sites pour aider les Syriens et l'Unesco à prendre des décisions dans le débat sur sa restauration, qui sera récupéré et politisé."

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

5 mai 2016 - Présidentielle : les deux tours auront lieu les 23 avril et 7 mai 2017 :

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a annoncé mercredi que l'élection présidentielle se tiendra les 23 avril et 7 mai 2017.

La prochaine élection présidentielle se tiendra les dimanches 23 avril et 7 mai 2017, tandis que les élections législatives auront lieu les dimanches 11 et 18 juin, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (822) : 4 & 5 MAI 2016

5 mai 2016 - Crise migratoire : Angela Merkel au chevet de l’Italie :

Les principaux responsables européens sont réunis à Rome pour s'entretenir sur la crise migratoire qui pèse sur l'Italie. La chancelière allemande, Angela Merkel, a appelé jeudi à "défendre les frontières externes de l'Union européenne".

Lors d'une rencontre jeudi avec ses homologues européens, la chancelière allemande, Angela Merkel, a lourdement insisté sur la nécessité de "défendre les frontières externes de l'Union européenne" afin d'éviter un "retour aux nationalismes". Quelques jours auparavant, Angela Merkel avait promis de lutter contre la montée du Front national en France. "De la Méditerranée au pôle Nord", cette défense des frontières de l'UE constitue un "défi pour le futur de l'Europe", a ajouté la chancelière lors d'une conférence de presse commune avec le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi.

La chancelière allemande a toutefois souligné que l'enjeu en question était "la libre circulation" en Europe telle que l'UE l'a connue avec les accords de Schengen. Sur le plan intérieur, Angela Merkel reste donc opposée à la fermeture des frontières et partisane d'un rapprochement avec des acteurs aux portes de Schengen, à l'image de la Turquie, pour réguler le flux des réfugiés.  En cela, Angela Merkel a insisté sur la nécessité de "partager le fardeau" du flux migratoire, répétant qu'"il n'est pas possible de fermer les frontières".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans IMAGES CHOC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens