Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 18:30
LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

6 avril 2016 - Hollande : "Il faut une Europe de la Défense" :

Avant un conseil des ministres franco-allemand à Metz jeudi, François Hollande a donné une interview au quotidien allemand Bild. Le chef de l'Etat y revient sur la crise des migrants, le terrorisme et la montée des extrêmes.

Interrogé sur les raisons de l'absence de fichage européen des "personnes dangereuses" alors que "les terroristes ne connaissent pas de frontières", François Hollande juge "insupportable" le retard pris par l'Europe pour le fichage des djihadistes, dans une interview au quotidien allemand Bild à paraître mercredi. "Le temps perdu est de plus en plus coûteux", prévient le chef de l'Etat, qui appelle à "aller vite", à la veille du 18e Conseil des ministres franco-allemand qui se réunira jeudi à Metz.

"C'est ainsi que nous serons plus efficaces et que nous pourrons convaincre les Européens qu'ils sont réellement protégés", fait-il valoir. Pour François Hollande, "c'est le problème majeur de l'Europe : elle prend souvent trop de temps pour décider". "Pour autant, à la fin, l'Europe arrive toujours à trouver une solution - que ce soit sur les crises bancaires, les dettes souveraines, l'afflux de réfugiés ou même l'action contre le terrorisme", tempère-t-il.

"Est-ce que nous cédons à la peur et nous nous replions sur nous-même ou est-ce que nous sommes capables dans l’épreuve d’être plus forts ensemble?", s'interroge François Hollande, qui affirme que "la lutte contre le terrorisme oblige à franchir des étapes" et que "l’Europe de la Défense est une priorité".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

6 avril 2016 - "Panama Papers" : le nouveau président de la FIFA Gianni Infantino mis en cause :

Le président de la Fifa Gianni Infantino est mis en cause par les "Panama Papers" pour avoir signé des contrats avec une société offshore pour céder des droits télévisés en dessous des prix du marché alors qu'il dirigeait le département juridique de l'UEFA, affirme le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung mardi soir.

Moins de deux mois après son élection, le président de la Fifa Gianni Infantino est mis en cause dans le scandale des "Panama Papers". Il est accusé d'avoir signé des contrats avec une société offshore pour céder des droits télévisés en dessous des prix du marché alors qu'il dirigeait le département juridique de l'UEFA, affirment le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, Le Monde et le Guardian mardi soir.

Le journal de Munich, qui a obtenu les "Panama Papers" avant d'entamer un vaste travail d'investigation avec une centaine de journalistes dont Le Monde et le Guardian, affirme que Gianni Infantino a signé en 2006 et 2007 des contrats portant notamment sur des droits télévisés sur trois saisons de Ligue de champions avec des hommes d'affaires aujourd'hui poursuivis par la justice américaine dans le scandale de corruption qui secoue la Fifa.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

6 avril 2016 - Chantiers navals : Il faut maintenir le savoir-faire :

Les grands chantiers navals enchaînent les commandes de bâtiments gigantesques. La mer nourricière reprend sa place et chaque géant des océans entraîne des milliers d’emplois et une technologie d’avant-garde. Un pont jeté vers l’espoir.

C’est l’histoire d’une renaissance. Au plus fort de la crise, après 2008, Saint-Nazaire était presque à l’arrêt. Faute de commandes, les quelque 2000 salariés enchaînaient les périodes de chômage partiel. En mars 2014, son principal actionnaire, le sud-coréen STX, voulait vendre.

Pour contrer les annulations de commandes, il a fallu se diversifier. Une usine spécialisée dans les énergies marines renouvelables a été construite pour fabriquer des sous-stations électriques acheminant l’énergie produite en mer par les champs d’éoliennes. Reste aussi le domaine militaire, malgré la mésaventure des deux Mistral dont la crise ukrainienne a fait annuler la vente à la Russie. Ces deux bâtiments de projection et de commandement ont finalement été rachetés l’an dernier par l’Egypte pour 950 millions d’euros. D’ici à 2020, le groupe prévoit d’investir 100 millions d’euros pour moderniser son outil de production, ce qui lui permettra de baisser de 10 % ce prix.

Mais c’est surtout le succès grandissant d’une forme de tourisme qui fait revivre les chantiers de Saint-Nazaire. Ils livreront le mois prochain le plus grand et le plus gros navire de croisière au monde, l’«Harmony of the Seas», pour l’armateur américain Royal Caribbean Cruise Line. Avec la demande de l’italo-suisse MSC Croisières, portant sur quatre paquebots de la classe MSC World, le carnet de commandes se remplit pour les dix prochaines années. «Avec MSC Croisières, nous avons grandi ensemble. C’est un partenariat de long terme et une relation de confiance», précise-t-on chez STX France. L’an dernier, le groupe sud-coréen a suspendu le processus de vente.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

6 avril 2016 - Les voltigeurs de l’impossible :

On les appelle les cordistes. Véritables acrobates, ces fous de l’altitude parcourent le monde pour entretenir les gratte-ciel, les cathédrales, la pyramide du Louvre, et même les jardins suspendus. Un métier extraordinaire.

Quand on lève le nez, dans les villes, on voit des ­cheminées, des oiseaux, des nuages en forme de ­soleil et des hommes en forme de pluie. Verticaux, ils descendent du ciel. Ces hommes araignées avec fil ou ces femmes, plus rares, tissent leur toile dans les grandes villes. Ils sont alpinistes sur building, réparateurs de cheminées, ­changeurs d’ampoules au septième ciel.

Ils sont dans le bâtiment, l’événementiel, le nettoyage ou l’industrie, grimpent sur les églises, les falaises, ­participent au désenrochement, à la pose de filets de sécurité, de signalétique, et on les appelle les cordistes alors qu’ils n’ont pas de cordée. Mais leurs cordes sont leur vie, plusieurs cordons ombilicaux qui les protègent et qu’ils équipent avec des amarrages et des ancrages ­irréprochables. Ces ouvriers du ciel ont la passion de l’air, celui qu’on trouve dehors, celui qu’on cherche dedans. Cordiste, comme artiste ?

Artisans en tout cas, ces hommes avec leurs rêves ne sont pas là par hasard. Ils sont venus avec leur technique de cordes. Au début de ce métier émergeant vieux d’une bonne quarantaine d’années en France –les cordistes existaient déjà en Europe de l’Est dans les années 1950–, la plupart d’entre eux étaient guides de haute montagne, alpinistes ou spéléologues. Une personne qui a du mal à s’intégrer dans une structure figée avec des tâches redondantes, qui aime la variété, le physique et la liberté dans le travail peut aujourd’hui choisir ce métier.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

6 avril 2016 - En guerre contre le gaspillage :

Un jeune conseiller municipal de Courbevoie, Arash Derambarsh, est parti en croisade contre le gaspillage alimentaire. 

Arash Derambarsh, conseiller municipal (Les Républicains) à Courbevoie, a écrit son « Manifeste contre le gaspillage alimentaire »* où il raconte le combat dont il s’est fait le héraut. A savoir, empêcher les grandes surfaces de jeter de la nourriture et de rendre leurs invendus impropres à la consommation. En novembre dernier, son livre a remporté le prix Edgar Faure du meilleur livre politique.

Son bouquin, bourré de conseils anti-gaspi – des astuces étonnantes, pratiques et facilement réalisables - accuse au passage les pouvoirs publics de se plier face aux lobbys de la grande distribution et les grandes associations d’empêcher les pratiques d’évoluer pour préserver leur pré carré. Arash Derambarsh est franchement pugnace et combattif. « C’est un jeune homme plein d'ambition qui peut agacer au premier abord tant sa constante énergie et son besoin de justice surprennent à notre époque » écrit dans la préface le cinéaste Mathieu Kassovitz.

A 20 ans, alors qu’il est étudiant en droit à Nanterre, Arash souffre de la faim, « j'ai même reçu un avis d'expulsion de mon studio. J'avais honte de le dire... » nous dit-il. Depuis décembre 2014, l’élu des Hauts-de-Seine et directeur de collection chez l’éditeur du Cherche-Midi mène avec une volonté incroyable, et une fermeté à la fois douce et efficace, une guerre contre le gâchis. Qu’il soit alimentaire, électrique ou énergétique. L’élu privilégie le terrain aux grands discours.  « Pendant des jours, avec des amis et bénévoles de Courbevoie, nous récupérons trois soirs par semaine les invendus d’un supermarché pour les distribuer aux personnes nécessiteuses, notamment les SDF ». Arash a également lancé une double pétition, française et européenne, soutenu par la Croix Rouge française et Action contre la faim, pour dire « stop au gâchis alimentaire ». Elle a recueilli plus de 210.000 signatures en France et plus de 765 000 en Europe.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

6 avril 2016 - Le triste record des exécutions dans le monde :

Le rapport d'Amnesty International sur le nombre des exécutions dans le monde est alarmant: 1634 condamnés à mort ont été exécutés, un record depuis que l'organisation établit le décompte.

Il s'agit du chiffre le plus élevé recensé par Amnesty International depuis 1989. 1634 condamnés à mort ont été exécutés dans le monde, une augmentation de 54% par rapport à 2014. Un chiffre déjà considérable, mais qui ne comprend pas les exécutions des condamnés à mort chinois, dont les statistiques tiennent du secret d'Etat. Comme l'explique Amnesty International, trois pays sont principalement responsables de ce triste record: l'Arabie Saoudite, l'Iran et le Pakistan. 89% des exécutions recensées en 2015 leur sont directement imputables. L'Iran a ainsi exécuté au moins 977 condamnés à mort dont des mineurs délinquants. Le Pakistan a exécuté au moins 320 personnes, un record pour ce pays, alors que l'Arabie Saoudite a pratiqué 158 mises à mort, parfois en public, une augmentation de 76% par rapport à l'année précédente. Vingt-cinq pays ont procédé à des exécutions en 2015, contre 22 en 2014.

Néanmoins, Amnesty International note des motifs d'espoir pour une abolition totale de la peine capitale. En 2015, quatre pays ont complètement aboli la peine de mort en droit : le Congo (République du Congo), Fidji, Madagascar et le Surinam, alors que la Mongolie le fera en 2016. Dans le monde, la majorité des pays l'ont pleinement abolie (102). Les chiffres des exécutions et des condamnations à mort sont aussi en baisse aux Etats-Unis - 28 exécutions, 52 condamnations, les chiffres les plus faibles depuis 1991 et 1977.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

i6 avril 2016 - Les Talibans veulent concurrencer Daech sur le terrain du Web :

Selon le Guardian, les talibans afghans ont mis en ligne une application Android pour renforcer leur présence sur le web face à l’Etat islamique.

La propagande n’a pas de support. Des talibans afghans ont créé une application pour smartphone Android afin de communiquer avec un plus large public et concurrencer l’Etat islamique sur le web. Baptisée «Alemarah», l’app donnait accès à des vidéos et des déclarations en patcho (langue afghane, ndlr), mais a été supprimée du Play Store par Google après avoir été repérée par le SITE, une ONG spécialisée dans la surveillance des islamistes sur Internet.

Par le biais des applications, les Talibans cherchent à étendre leur présence sur le champ de bataille numérique. «La nouvelle application est susceptible de faire partie de la rivalité des Talibans avec l’Etat islamique», explique au «Guardian», Tore Hamming, un chercheur spécialisé dans le militantisme islamique.

Daech est en effet connu pour son utilisation récurrente des plates-formes numériques. Récemment, des combattants du groupe ont lancé une station de radio à l’est de l’Afghanistan. «Le fait que l’application ait été lancée en patcho indique que c’est la population locale patchoune qui est principalement visée et cela peut être perçu comme une tentative pour obtenir plus de soutien dans l’est de l’Afghanistan, où l’Etat islamique – notamment à Nangarhar et Paktika – met la pression», poursuit le professionnel.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

6 avril 2016 - 550 000 Litres de carburant déversés dans la nature par erreur :

Suite à une fausse manipulation avec son engin de chantier, un travailleur a rompu un conduit de fioul, provoquant la libération de 550 000 litres de carburant dans la nature.

L’accident s’est déroulé mardi en milieu de matinée à Tragouët sur la commune de Sainte-Anne-sur-Brivet (Loire-Atlantique). Un engin de chantier qui travaillait sur le renforcement d’une ligne à haute tension a rompu un pipeline souterrain reliant la raffinerie Total de Donges, libérant 550 000 litres de carburant dans la nature. «Une importante fuite d'hydrocarbure a été rapidement détectée avec potentiellement 550 000 litres déversés sur ce secteur» au maximum, a ainsi indiqué la préfecture de Loire-Atlantique dans un communiqué, après une réévaluation de la pollution à ce chiffre par Total, qui avait dans un premier temps estimé la fuite à 380 000 litres.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

6 avril 2016 - Le mouvement « Nuit debout » se propage en France :

«Nuit debout», occupation de la place de la République à Paris pour lutter contre la loi travail, sort de Paris. Mardi soir, quelque 300 jeunes, et moins jeunes, se sont rassemblés place du Bouffay à Nantes, en cercle, dans le calme. Des «ateliers» ont discuté du travail, des médias, de l'environnement...

A Rennes, après une journée agitée, ce sont quelque 200 personnes qui se sont retrouvées, en rond sur l'immense esplanade Charles-de-Gaulle, assis sur le sol, avec couvertures, pique-nique, instruments de musique. Près d'un demi-millier de manifestants se sont aussi réunis place du Capitole à Toulouse (photo) tandis qu'à Lyon, une forte présence policière a empêché l'accès à la place Mazagran où avaient rendez-vous les manifestants. Ces derniers se sont rendus sous le pont de la Guillotière, où 300 personnes ont ensuite débattu en assemblée générale, avant d'y passer probablement la nuit à l'abri de la pluie.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

6 avril 2016 - Au Bangladesh, l’arsenic contenu dans l’eau tue des milliers de personnes :

D’après un rapport de l’ONG Human Rights Watch, l’arsenic présent dans l’eau potable au Bangladesh tuerait chaque année plus de 43 000 personnes. La faute au gouvernement qui ne prend pas de dispositions nécessaires pour résoudre ce fléau sanitaire.

Quand Khobor a vu apparaître des taches sur sa poitrine et ses pieds, il a directement pensé à ses parents, tous deux morts après avoir contracté les mêmes symptômes. Cet agriculteur bangladais, papa de deux petits garçons et d’une fille, est bien conscient de ce qui lui arrive : «l’eau peut nous tuer», prévient-il. Ce témoignage est la voix de millions de Bangladais, qui sont exposés quotidiennement à l’empoisonnement à l’arsenic.

Il a été recueilli par Human Rights Watch, une ONG qui se donne pour mission de défendre les droits de l’homme. Dans son rapport publié le 6 avril et intitulé «Népotisme et négligence : l’incapacité de répondre au problème de l’arsenic dans l’eau potable des ruralités pauvres du Bangladesh», elle donne la parole aux malades tout comme aux responsables de cette contamination massive, afin de faire état de la situation. Pour ce faire, l’organisation a sillonné le pays de juin à septembre 2015 pour interroger 134 personnes et analyser 125 000 points d’eau installés par le gouvernement entre 2006 et 2012. Principale conclusion : «Le Bangladesh ne prend pas de mesures de base évidentes pour soutirer l’arsenic de l’eau potable de millions de pauvres villageois», s’indigne Richard Pearshouse, auteur du rapport et chercheur.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

6 avril 2016 - Emmanuel Macron lance son parti :

"Ce ne sera pas un mouvement pour avoir un énième candidat à la présidentielle, ce n'est pas ma priorité aujourd'hui", a expliqué le ministre de l'Économie, évoquant néanmoins la nécessité de "construire la majorité".

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, chouchou des sondages, a lancé mercredi soir à Amiens "En Marche", son propre mouvement politique "ni à droite ni à gauche", au risque de semer la pagaille dans la majorité à treize mois de la présidentielle. "J'ai mis du temps, j'ai réfléchi, j'ai consulté, j'ai associé des gens et j'ai décidé qu'on allait créer un mouvement politique, un mouvement politique nouveau", a-t-il déclaré lors d'une rencontre citoyenne dans sa ville natale, fermée aux journalistes mais retransmise sur internet. Il a immédiatement précisé ne pas lancer cette initiative pour trouver "un énième candidat à la présidentielle", promettant que ce n'était pas sa "priorité aujourd'hui" même s'il n'a pas caché son intention de "construire une majorité" en trouvant un "consensus" sur des solutions qualifiées de "radicales".

Emmanuel Macron, dont la popularité et les prises de position agacent à gauche, n'a cependant pas affiché son soutien au président sortant, dont il a été le principal conseiller économique entre mai 2012 et août 2014, et à ce titre à l'origine des grandes réformes économiques du quinquennat. "Qui que ce soit en 2017, s'il n'y a pas une exposition claire de la vision pour le pays, s'il n'y a pas (...) un débat ouvert (...) et donc la capacité à créer le consensus sur les mesures à prendre, qui que ce soit, il ou elle n'y arrivera pas", a observé M. Macron. "La question, avant tout, c'est de construire cela, avant de savoir qui le portera, sinon ce sera un nouvel échec sur ces sujets", a-t-il même prévenu. Son nom est néanmoins régulièrement cité pour conduire la gauche en 2017, notamment si M. Hollande ne se représentait pas. Mais M. Macron n'a pas cité une seule fois le nom du président pendant l'heure et demie où il s'est exprimé, tout en répétant ce qui ressemble curieusement à un slogan: "l'ambition apaisée".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

7 avril 2016 - Congo : Le chef de l’opposition Mokoko craint pour sa vie :

Le chef de l'opposition est assigné à résidence. Privé de sa garde, il est entouré de policiers "qui ne sont pas là pour me protéger".

Depuis sa villa dans le centre de Brazzaville, le candidat à la présidence Jean-Marie Miche Mokoko nous décrit la situation inquiétante dans laquelle il se trouve. Alors que des affrontements entre militants de l'opposition et forces gouvernementales ont fait plusieurs morts au Congo. Le candidat Mokoko qui selon les chiffres de l'opposition serait arrivé en tête du scrutin du 20 mars dernier, est assigné à résidence depuis trois jours. "Mes proches n'ont pas le droit de venir me voir. L'accès à ma maison leur est interdit et moi-même je ne peux en sortir", nous a-t-il confié ce soir au téléphone. Nouvel élément: la sécurité qui lui est assigné et à laquelle il a droit en tant qu'officier supérieur vient de lui être retirée. "Les policiers qui entourent la maison ne sont pas là pour me garder, ils attendent des instructions pour faire je ne sais quoi", nous a-t-il confié.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

7 avril 2016 - La « Kim Jong-unisation » du système marocain :

Mercredi, un groupe d’avocats de prisonniers politiques sahraouis ainsi qu’un professeur de droit et un magistrat ont été interpellés à Rabat, puis expulsés du Maroc.

Une délégation de juristes en soutien aux prisonniers sahraouis de Gdeim Izik a été arrêtée mercredi à 18h à Rabat au Maroc, a la première révélé l’ACAT. Parmi eux figurent une avocate française, Me Ingrid Metton. L’information a été confirmée ce jeudi par le Cabinet ANCILE AVOCATS, qui indique dans un communiqué qu’outre Me Metton, Eric David (professeur de droit international belge), Jesus Maria Martin Morillo (magistrat espagnol), ainsi que Me Maria Nieves Cubas Armas, Me Juan Carlos Gomez Justo et Me Altamira Guelbenzu Gonzalo (tous trois avocats espagnols) ont été interpellés par la police marocaine à leur hôtel.

«Quatre heures après que nous avons appris leur arrestation, l’arrêté d’expulsion était pris», a raconté à Paris Match Joseph Breham, fondateur du cabinet et associé de Me Metton. «Il était d’abord question de les expulser par bateau, a-t-il poursuivi. Nous nous y sommes opposés. D’après nos informations, ils devaient prendre un avion vers 8h30 ce matin.» Interrogé sur la question lors de son point presse quotidien, le porte-parole du Quai d'Orsay a confirmé -sans prendre partie dans cette affaire- que «nos deux compatriotes» avaient «regagné la France ce matin».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (810) : 6 & 7 AVRIL 2016

7 avril 2016 - La dispora arménienne se mobilise pour le Haut-Karabagh :

La communauté arménienne d’Ile-de-France s’est réunie hier devant l’ambassade de l’Azerbaidjan à Paris pour protester contre les attaques azéries sur le territoire du Haut-Karabagh.

« Aliev assassin ! », « Karabagh libre !» : hier, ils étaient plusieurs centaines à faire entendre leur voix pour dénoncer les attaques azéries sur le territoire séparatiste du Haut-Karabagh. Une zone de 11 430 km2 que les deux pays se disputent depuis 25 ans. Historiquement arménienne et peuplée à 94% d’Arméniens, la région a été cédée par Staline aux Azéris en 1921. A la chute de l’URSS, le Haut-Karabagh - qui réclame son indépendance - est le théâtre de terribles affrontements. Environ 30 000 personnes perdent la vie. Point d’orgue de ce conflit : le pogrom de Soumgait perpétré par les forces azéries le 27 février 1988 qui cause la mort de 30 civils arméniens. Un accord de cessez-le-feu passé en 1994 met un terme à cette guerre du Caucase, permettant Aux arméniens de sortir vainqueurs et de garder le contrôle de la zone.

Depuis, les relations entre les deux pays sont gelées et les habitants arméniens du Haut-Karabagh ont peu à peu réappris à vivre. Une paix provisoire. Depuis plusieurs années, le gouvernement azéri - dont le seul budget consacré à la défense est plus important que le budget entier de l’Arménie – menace périodiquement de reprendre la zone par la force. A partir de l’été 2015, des tirs ponctuels sont signalés aux abords de la frontière. Une escalade de la violence menée par les Azéris qui ces derniers jours, a atteint son paroxysme. Des bataillons de soldats arméno-azéris ont échangé de nombreux tirs et bombardements, faisant au moins 64 morts (civils et militaires) dans les deux camps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans IMAGES CHOC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens