Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 11:00
BAISSE DU CHOMAGE EN MARS : LA « GRANDE MAGOUILLE »  AURAIT-ELLE COMMENCE ?....

 

Avec une baisse de 60.000 demandeurs d’emploi sans aucune activité en mars c’est la plus forte baisse sur un mois depuis près de 10 ans !.. Le gouvernement se réjouit donc d’un reflux historique du chômage en France. Mais, quand on se souvient que François Hollande à mis sa candidature en 2017 dans la balance on peut se permettre d’être prudent et de regarder de près les chiffres annoncés en grande pompe. Les radiations de Pôle emploi peuvent expliquer une partie de cette embellie, mais pas que…

 

Combien y a-t-il eu de radiations en mars?

Pour y voir clair, il faut partir des catégories A, B et C, ces deux dernières comprenant des chômeurs avec une faible activité. Pour ces catégories, la baisse n’est que de 8.700 demandeurs d’emploi en mars, soit 0,2% sur un mois. Et parmi eux, tous n’ont pas trouvé un travail. Si l’on se penche sur les raisons des sorties de Pôle emploi, on découvre que 535.500 ont quitté les fichiers de l’agence française en mars. Dans le détail, 49.800 personnes, soit moins d’un dixième, ont été purement radiées des listes. Si cette proportion était rapportée aux 8.700 personnes sorties des catégories A, B et C, on obtiendrait environ 810 personnes hors des listes de Pôle emploi pour cette raison.

 

Les défauts d’actualisation pèsent-ils davantage?

Un autre motif de sortie compte bien plus : les cessations d’inscription pour défauts d’actualisation. Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi doivent ainsi rendre compte de leur situation chaque mois. Ils disposent en moyenne d’une quinzaine de jours pour le faire. S’il y a eu 49.800 radiations administratives en mars, 222.700 personnes sont en revanche en défaut d’actualisation, faussant quelque peu les chiffres. En faisant abstraction des radiations pures et des défauts d’actualisation, il n’y aurait pas eu 8.700 demandeurs d’emploi en moins en mars. Toujours en prenant en considérant les mêmes proportions, seulement 4.200 personnes auraient retrouvé un emploi, soit moitié moins.

 

Que deviennent les chômeurs qui n’actualisent pas leur situation?

Un défaut d’actualisation ne veut pas forcément dire que le chômeur a repris un emploi. Il s’agit plutôt d’une situation temporaire qui peut donner lieu à une réintégration dans les listes de Pôle emploi ou à une radiation au bout de deux courriers sans réponse de la part du chômeur. Autrement dit, ceux qui n’ont pas actualisé leur situation en mars seront peut-être les chômeurs d’avril.

 

Les radiations administratives sont-elles de plus en plus fréquentes?

On observe une stagnation depuis quelques années après une hausse au début des années 2000. L’augmentation des défauts d’actualisation est en revanche beaucoup plus marquante et plus constante.

 

A quand l’inversion de la courbe ?

Les chiffres du mois de mars, on le voit bien, ne méritent pas le cocorico de Myriam El Khomri hier. Il faudra encore attendre avril pour en avoir le cœur net mais nul doute que tous les observateurs sérieux et objectifs vont se pencher sur les vrais chiffres et faire l’analyse complète de rigueur dans cette affaire là !..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens