Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 18:30
LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

28 mars 2016 - Au Brésil, "nous sommes au bord d'une guerre civile" :

Dans le fief ouvrier de l’ancien président, les électeurs écœurés par la corruption côtoient les irréductibles du Parti des travailleurs qui croient encore en Luiz Inacio Lula da Silva pour revenir au pouvoir en 2018. Divisé par les scandales politiques, épuisé par la crise économique, le pays est au bord du chaos.

La ruelle, arborée et discrète, contraste avec un enchevêtrement de voies rapides sans fin, de zones commerciales envahies de panneaux publicitaires et de rangées d'immeubles gris. Au bout de la rue, le Parti des travailleurs (PT) de São Bernardo do Campo jouxte le musée des Travailleurs, dont le chantier de construction a été abandonné faute de financement. Tout un symbole. Autour d'un café, deux militants se prennent dans les bras. "C'est dur…" Sandra Regina Molinari, 40 ans, cuisinière sans emploi, métisse, est venue saluer ses camarades avant un entretien d'embauche.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

28 mars 2016 - Syrie : cinq députés de droite ont rencontré Assad dimanche à Damas :

Cinq députés Les Républicains se sont rendus en Syrie pour le week-end de Pâques "en solidarité avec les chrétiens d'Orient". Ils y ont rencontré le président syrien Bachar el-Assad.

En novembre déjà, le député Les Républicains Thierry Mariani s'était rendu avec quatre députés à Damas, où ils avaient notamment rencontré Bachar al-Assad. Il réitère cette-fois avec quatre députés de droite. Il s'agit de Valérie Boyer, Nicolas Dhuicq, Denis Jacquat et Michel Voisin. Deux d'entre-eux avaient déjà participé au voyage de novembre.

Thierry Mariani a informé de ce déplacement le Quai d'Orsay, qui s'y est dit "pas favorable", a-t-il rapporté, en proclamant sa "liberté". "Bon et utile voyage à mes amis parlementaires. Envoyez une carte postale à Fabius", ex-ministre des Affaires étrangères, a tweeté le sénateur UDI Yves Pozzo di Borgo. Les députés ne se sont également pas empêchés de tweeter tout leur voyage, en particulier la messe de Pâques à Damas.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

28 mars 2016 - Pourquoi a-t-on oublié le Yémen?

Alors que le Yémen est secoué depuis un an par un conflit, une chape de plomb pèse sur la pays.

Une guerre sans visage. Ou si peu. Si la Syrie occupe l'espace médiatique, le Yémen, en revanche, n'est guère exposé. Au moment où l'ONU annonçait vendredi qu'il y aurait un cessez-le-feu le 10 avril en guise de préalable à de nouvelles négociations de paix prévues huit jours plus tard au Koweït, une série d'attentats secouait la ville d'Aden. Ce qui devait être une simple opération militaire du point de vue saoudien s'est transformé en bourbier invisible.

Le groupe État islamique (EI) a revendiqué les trois opérations menées quasi simultanément et qui ont fait plus d'une vingtaine de morts. De quoi saper l'opération "Restaurer l'espoir", lancée par les Saoudiens à la tête d'une coalition arabe de neuf pays, il y a un an, et qui avait pour objectif de rétablir dans ses fonctions le président sunnite Abd Rabbo Mansour Hadi, renversé par l'insurrection des Houthistes chiites soutenus par l'Iran.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

28 mars 2016 - Rebsamen sur la loi Travail : "Je n'aurais pas accepté de porter ce projet de loi" :

Dans une interview aux Echos, l'ancien ministre François Rebsamen déclare qu'il "n'aurait pas accepté de porter" le projet de loi Travail dans sa première version. Quant à la nouvelle mouture, il parle de "rééquilibrage", mais aussi "d'évolutions encore nécessaires".

Il a quitté le ministère du Travail en septembre dernier, retournant à Dijon, et laissant sa place à Myriam El Khomri, qui porte aujourd'hui la loi Travail. Mais François Rebsamen a un œil averti sur ce qui se passe rue de Grenelle. Dans un entretien aux Echos, il évoque un "déficit de pédagogie et de communication dans la présentation du texte initial", qui a entraîné une vive polémique. "La balance était déséquilibrée, avec trop de souplesse pour les entreprises et pas assez de garanties pour les salariés", estime l'ancien ministre, qui ajoute : "Je n'aurais pas accepté de porter ce projet de loi en l'état".

Depuis, le gouvernement a revu sa copie. S'il reconnaît que les modifications apportées "ont permis de rééquilibrer le texte", François Rebsamen déclare que "des évolutions [lui] semblent encore nécessaires", notamment concernant les licenciements économiques et le compte personnel d'activité.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

28 mars 2016 - Au Vénézuela les Judas sont brulés pour Pâques :

A l’occasion des fêtes de Pâques, les Vénézuéliens ont brûlé des effigies de ceux qu’ils ont estimé être les Judas de l’année.

Avec de la paille, des vêtements et des visages imprimés, les Vénézuéliens ont brûlé leurs ennemis. Ou plutôt des représentations de ceux qu’ils ont estimé être les Judas de l’année: il s’agit d’une tradition de Pâques, qui a été célébrée dans plusieurs endroits de Caracas.

Selon les groupes, les Judas ont été très différents: certains ont brûlé des effigies du président de l’Assemblée Henry Ramos Allup, le président américain Barack Obama et Lorenzo Mendoza, le patron de la chaîne alimentaire vénézuélienne Empresas Polar. Ce dernier est accusé de «trahison à la patrie», d‘«associations de malfaiteurs» et d’«usurpation de fonctions» car il aurait représenté le pays dans la négociation de possibles accords avec le Fonds monétaire international.

D’autres ont brûlé des effigies du président Nicolas Maduro qui a prolongé, à la mi-mars, l’état d’urgence économique du pays pour deux mois. Il voulait ainsi «protéger les Vénézuéliens de la guerre économique», assurant qu’il existe «une crise structurelle du modèle rentier à cause de la chute brutale des prix du pétrole», mais aussi un supposé «boycott économique et financier national et international» à l’encontre du Venezuela. Le Venezuela a enregistré en 2015 une inflation de 180,9%, une des plus élevées au monde, et un recul du PIB de 5,7%, pour la deuxième année consécutive.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

28 mars 2016 - Washington : coups de feu au Capitole, un homme arrêté :

Les bâtiments du Congrès américain et de la Maison Blanche ont été bouclés lundi en raison de la présence d'un tireur au Capitole. Un homme aurait été arrêté.

L'alerte est maximale à Washington. Le Capitole, bâtiment qui abrite le Sénat et la Chambre des représentants, actuellement en congés pour Pâques, "a été bouclé suite à des informations sur des coups de feu tirés à (son) centre des visiteurs", selon un message d'alerte interne au Capitole. La Maison-Blanche a aussi été confinée, le personnel étant interdit d'entrer ou de sortir.

Selon plusieurs médias, le tireur aurait été interpellé. Une information confirmée par la police du Capitole. "Un suspect a été mis en garde à vue en lien avec un incident de coups de feu au centre des visiteurs du Capitole", indique un communiqué.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

29 mars 2016 - L'Etat est-il impuissant face à la hausse des salaires des patrons?

La rémunération quasi doublée en 2015 du patron de PSA Peugeot Citroën, Carlos Tavares, a déclenché une polémique mardi. S'il a condamné cette hausse, le ministre des Finances Michel Sapin a admis son incapacité à l'empêcher. Des leviers existent pourtant, même s'ils ont leurs limites.

2016 est une bonne année pour Carlos Tavares. Le président du directoire de PSA Peugeot Citroën a vu son salaire quasi-doublé, passant de 2,75 millions d'euros en 2014 à 5,24 millions d'euros pour 2015. Cette forte progression est principalement due à l'accroissement de la "part variable" du salaire basée sur l'évolution des résultats de PSA, qui a même réussi à boucler en avance son plan de reconstruction censé s'étaler jusqu'en 2017. La société a dégagé l'année dernière un bénéfice, pour la première fois depuis 2010, de 1,2 milliard d'euros.

Pour autant, la rémunération de Carlos Tavares est-elle justifiée? Mardi matin, sur France Inter, Michel Sapin a révélé que les représentants de l'Etat au conseil d'administration de PSA ont voté contre cette hausse de salaire. "Si nous étions dans une entreprise où l'Etat a 30%, ou 40%, ou 50%" de participation, "ça aurait bloqué", a ajouté le ministre des Finances, en regrettant que les autres actionnaires n'aient pas adopté une position similaire. Les syndicats ont embrayé en qualifiant la rémunération d'"illégitime", alors qu'à l'inverse, Pierre Gattaz du Medef a insisté sur "le redressement exceptionnel que Carlos Tavares a fait de PSA".

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

29 mars 2016 - Maltraitance animale :

Le Foll ordonne l'inspection de tous les abattoirs : Suite à une nouvelle vidéo montrant des maltraitances dans un abattoir de Mauléon (Pyrénées-Atlantiques), le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a ordonné mardi aux préfets de procéder, d'ici un mois, à des "inspections spécifiques sur la protection animale dans l'ensemble des abattoirs" du pays.

Après des images chocs dans deux abattoirs du Gard, c'est une nouvelle vidéo diffusée mardi par l'association L214, qui a poussé le ministre de l'Agriculture à réagir. On y voit des animaux visiblement mal étourdis ou brutalisés, des moutons saignés alors qu'ils présentent encore des signes de conscience, ainsi qu'un agneau écartelé encore vivant. Ces mauvais traitements ont été infligés à l'abattoir intercommunal du Pays de Soule, à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques).

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

29 mars 2016 - Des SMS de propagande djihadiste diffusés auprès des jeunes de Molenbeek :

Un député socialiste bruxellois a révélé lundi que des SMS de propagande avaient été envoyés dimanche à des jeunes de la commune de Molenbeek. "Pourquoi ne pas nous rejoindre combattre les Occidentaux?", disaient ces messages.

Une semaine après les attentats de Bruxelles, les jeunes de Molenbeek sont "victimes de propagande". C'est en ces termes que le député socialiste bruxellois Jamal Ikazban, dans l'opposition au conseil de cette commune de Bruxelles, a dénoncé des SMS de propagande djihadiste qui ont été diffusés auprès des jeunes de sa circonscription. L'élu a averti lundi la police fédérale et le ministre de l’Intérieur Jan Jambon afin que l'Etat enquête sur le sujet. Selon le quotidien britannique The Guardian, ces SMS auraient été envoyés dimanche soir d'un numéro associé à une carte SIM prépayée qui ne pouvait pas être tracée.

Sur Twitter, lundi, Jamal Ikazban a expliqué que les jeunes de sa commune bruxelloise étaient "victimes de SMS de propagande". "Il faut agir et mettre ces recruteurs hors d’état de nuire", a-t-il lancé après avoir publié une image, sur le réseau social, d'un des SMS. "Mes frères, pourquoi ne pas nous rejoindre combattre les Occidentaux? Faites les bons choix dans votre vie", y est-il écrit.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

29 mars 2016 - Un avion de la compagnie EgyptAir a été détourné mardi matin :  

Le vol domestique qui reliait Alexandrie au Caire a finalement atterri à Chypre. Un pirate aurait menacé de se faire exploser. Le pirate a été interpellé par les autorités chypriotes. L'homme s'est rendu en sortant sur la passerelle de l'avion avec les mains en l'air, a constaté un correspondant de l'AFP. Il s'est ensuite dirigé vers deux policiers sur le tarmac qui l'ont étendu au sol et l'ont fouillé avant de l'emmener dans un bâtiment de l'aéroport. Le ministre égyptien de l'Aviation civile Chérif Fathy a affirmé à la télévision d'Etat que "les passagers et les membres d'équipage sont sains et saufs".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

29 mars 2016 - Gaza : Une jeunesse à bout de souffle :

Tout plutôt que rester ! A n’importe quel prix, les jeunes n’ont qu’un rêve : quitter cette bande de terre devenue une prison à ciel ouvert. Certains y ont laissé leur vie, tués par les soldats israéliens ou exécutés à leur retour par le Hamas. Sans travail, sans perspectives, sans liberté, Mohammad, Mahjdi, Abed et Faïza racontent le désespoir de leurs 20 ans.

« Quand j’ai sauté la clôture, les portes de la vie se sont ouvertes. » Cet après-midi de février 2013, Mohammad, 18 ans, se tient au côté de son ami Mahjdi devant la barrière bardée de capteurs électroniques qui sépare Israël de la bande de Gaza. Un coup d’œil à droite, puis à gauche. Les deux jeunes hommes escaladent les 3 mètres de fils barbelés qui les séparent de l’autre monde puis se lancent dans une course effrénée vers l’inconnu. Quelques centaines de mètres plus loin, une horde de soldats israéliens met fin à leur vaine équipée. Mohammad est tabassé, menotté, les yeux bandés, avant d’être séparé de son ami et conduit dans la base de l’armée la plus proche. On lui colle un téléphone à l’oreille : « Bonjour Mohammad, ce sont les services secrets israéliens. Comment vas-tu ? » Il sera emprisonné neuf mois pour violation des frontières.

La veille, après la prière du vendredi, une énième dispute avec son père avait fini de le convaincre qu’il était temps de partir : « Je me suis dit qu’à Gaza il n’y avait plus d’avenir. La situation est terrible. Il valait mieux aller là-bas. » Là-bas, c’est Israël. Mohammad pense y trouver du travail. Comme son père, avant que le blocus israélien ne lui interdise de franchir la frontière et ne transforme la bande de Gaza en prison à ciel ouvert ; 360 kilomètres carrés d’où l’on ne peut pas s’échapper. Ni par la mer ni par les airs, et encore moins par la terre. En riposte à l’accession au pouvoir du Hamas dans la bande de Gaza en 2007, les autorités israéliennes imposent des restrictions drastiques au passage des vivres, des matériaux, des individus et à la fourniture d’électricité. Désormais, les Gazaouis ne sont plus autorisés à quitter le territoire, sauf pour les commerçants ou les urgences médicales. La vie quotidienne est rythmée par les coupures d’électricité, distribuée par zones, huit heures durant. Le reste du temps, le brouhaha des groupes électrogènes prend le relais dans les foyers les plus fortunés. Des quartiers entiers plongés dans le noir dès la tombée du jour et l’absence d’eau courante empoisonnent la vie des deux millions d’habitants.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (806) 28 & 29 MARS 2016

29 mars 2016 - Jean-Pierre Coffe, chroniqueur gastronomique et anti-malbouffe, est mort :

 Le chroniqueur gastronomique Jean-Pierre Coffe, célèbre pour ses coups de gueule contre la malbouffe, est mort à l'âge de 78 ans.

Il avait fêté ses 78 ans la semaine dernière. Le chroniqueur gastronomique Jean-Pierre Coffe, célèbre pour ses coups de gueule contre la malbouffe, est décédé. Selon plusieurs médias, il s'est éteint dans la nuit de lundi à mardi dans sa maison de Lanneray, en Eure-et-Loir dans des circonstances qui n'ont pas été divulguées.

Jean-Pierre Coffe, qui avait collaboré avec de très nombreux médias, était encore l'un des chroniqueurs de l'émission Les Grosses Têtes animée par Laurent Ruquier sur RTL. Selon la radio qui a annoncé son décès, il continuait à venir chaque semaine et y était encore allé ces tout derniers jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

i

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans IMAGES CHOC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens