Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 19:30
LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

20 février 2016 - Alpine rêve d’aller taquiner Porsche :

Sous certains angles, elle ressemble à une Jaguar F-Type. Sa proue évoque plutôt un Porsche Cayman. Dans l'ensemble, pourtant, le concept Alpine Vision ne peut être comparé à rien d'autre que l'Alpine A110 originale, légendaire sportive française née en 1962. Le profil typique de la Berlinette est repris par cette réinterprétation moderne et réussie. Aucune chance de confondre la future Alpine avec ses rivales désignées : Porsche Cayman et Alfa Romeo 4C.

Renault, qui a finalement décidé de relancer Alpine après plus de 20 ans, est avare en détails. Ni le tarif de la voiture, ni sa puissance n'ont été dévoilés. Mais l'Alpine Vision revendique un 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, des performances de véritable sportive. Sous le capot, on trouve un quatre-cylindres turbo installé en position centrale arrière. A bord, l'ambiance n'est pas rétro pour un sou : carbone omniprésent, bouton de démarrage façon Lamborghini Aventador, commande de boîte de vitesse automatique agencée comme sur une Ferrari 458... L'Alpine Vision vise très haut. Si haut qu'il semble que cela fait une éternité qu'un constructeur français n'a pas été aussi ambitieux pour un modèle sportif. A lire : Renault relance la légende Alpine. La véritable Alpine de série est attendue pour 2017. Il sera alors temps de vérifier si ses prétentions sportives sont justifiées et si elle peut réellement porter les couleurs de la France dans un secteur dominé par les Allemands et les Italiens.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

20 février 2016 - L'écrivain italien Umberto Eco s'est éteint dans la nuit de vendredi à samedi. L'auteur du "Nom de la Rose" avait 84 ans.

Grand intellectuel italien, l'écrivain Umberto Eco, décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 84 ans, était un universitaire, linguiste et philosophe, qui a connu la gloire mondiale avec un thriller médiéval et érudit, "Le Nom de la rose". Ce philosophe de formation, célébré sur le tard alors qu'il approchait de la cinquantaine, a réussi un coup de maître avec son premier roman publié en 1980: "Le Nom de la rose" s'est vendu à plusieurs millions d'exemplaires et a été traduit en 43 langues.

Consécration: il a été adapté au cinéma en 1986 par le Français Jean-Jacques Annaud avec Sean Connery dans le rôle du frère Guillaume de Baskerville, l'ex-inquisiteur chargé d'enquêter sur la mort suspecte d'un moine dans une abbaye du nord de l'Italie.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

20 février 2016 - David Cameron va devoir convaincre les britanniques :

Satisfait des propositions dans l’accord pour éviter la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, David Cameron devra convaincre les Britanniques de voter pour le maintien du pays.

Vendredi, le Premier ministre du Royaume-Uni a obtenu le «statut spécial» qu’il réclamait pour son pays, au terme de négociations à Bruxelles. Un statut qui lui donne les garanties qu’il demandait pour défendre le maintien dans l’Union européenne du Royaume, et ainsi éviter le Brexit, lors du référendum à venir. «Le Royaume-Uni sera plus fort, plus en sécurité et plus prospère dans une Union européenne réformée», a écrit David Cameron sur Twitter vendredi soir. «Je ferai campagne avec tout mon cœur et toute mon âme pour persuader le peuple britannique de rester dans l’Union européenne réformée». La date de ce référendum devrait être annoncée dans la journée suite au premier Conseil des ministres à être organisé un samedi depuis la guerre des Malouines.

Parmi son propre parti, David Cameron devra faire face à des oppositions. Son ministre de la Justice Michael Gove a déjà annoncé qu’il militerait pour une sortie de l’Union européenne. Le chef de l’Ukip, parti d’extrême droite europhobe et anti-immigration, n’a pas mâché ses mots pour critiquer David Cameron: «C’est un accord vraiment pathétique. Quittons l’UE, contrôlons nos frontières, dirigeons notre propre pays et arrêtons de donner 55 millions de livres tous les jours à Bruxelles», a déclaré Nigel Farage. «Je crois en la Grande-Bretagne. Nous sommes assez compétents pour être une nation indépendante et autonome en dehors de l’UE. C’est une chance en or.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

20 février 2016 - Abdelkader Merah se rapproche des assises :

Il a été interpellé en mars 2012, peu après les tueries de Toulouse et Montauban. Le parquet de Paris a réclamé vendredi le procès d'Abdelkader Merah le considérant complice des assassinats commis au nom d'Al Qaïda par son cadet Mohamed en 2012 à Montauban et Toulouse.

Si les juges devaient suivre ces réquisitions, il serait accompagné dans le box par un délinquant toulousain, Fettah Malki. Le troisième mis en examen, Mohamed Meskine, bénéficierait en revanche d'un non-lieu. Onze jours avant d'être tué par la police, Mohamed Merah avait abattu à Toulouse le 11 mars le militaire Imad Ibn-Ziaten, 30 ans, puis, le 15, deux parachutistes de Montauban, Abel Chennouf, 25 ans, et Mohamed Legouad, 23 ans. Le 19, il assassinait dans une école juive de Toulouse, Jonathan Sandler, 30 ans, ses fils, Arié et Gabriel, 5 et 3 ans, ainsi que Myriam Monsonego, 8 ans.

Ces crimes, en pleine campagne présidentielle, avaient plongé dans la stupeur un pays où la menace terroriste est depuis devenue le lot quotidien, jusqu'au traumatisme des attaques de janvier et de novembre 2015. Merah a frappé avant la vague des départs en Syrie de jeunes Français. Pour justifier ses crimes, il invoquait l'Afghanistan et les territoires palestiniens et non la lutte contre Bachar el Assad. Al Qaïda, dont il se réclamait, a depuis été supplanté dans l'imaginaire jihadiste par l'Etat islamique (EI). Mais Merah était un signe annonciateur, érigé en référence pour les jihadistes français, omniprésent dans les procédures judiciaires.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

20 février 2016 - Christine Lagarde part pour un nouveau mandat au FMI :

Le suspense n'était pas très important : seule candidate en lice, Christine Lagarde a été reconduite pour cinq ans à la tête du Fonds monétaire international.

L'ancienne ministre de l'Economie française âgée de 60 ans avait reçu le soutien appuyé des principaux Etats-membres du FMI, dont la France, les Etats-Unis ou l'Allemagne, et entamera son nouveau mandat en juillet. «Je suis ravie d'avoir l'opportunité de conduire le FMI en tant que directrice générale pour un second mandat de cinq ans», a-t-elle déclaré, citée dans un communiqué.

Le conseil d'administration du FMI, qui représente ses 188 Etats-membres, a décidé de cette nomination sur la base du consensus et en saluant le «leadership solide et avisé» de Christine Lagarde, indique le communiqué.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

21 février 2016 - A gauche la réforme El Khomri ne passe pas :

Selon une enquête Odoxa pour Paris Match et iTélé, une majorité de sympathisants de gauche s'oppose à trois des mesures phares de la réforme du code du travail portée par la ministre Myriam El Khomri.

«Si la loi El Khomri protège les salariés et fait reculer le chômage alors moi je suis Marilyn Monroe.» C'est par ce bon mot que le député socialiste Pascal Cherki, une des figures des frondeurs, a accueilli les mesures de la réforme du code du travail portée par Myriam El Khomri, la ministre du Travail. Cette réaction est partagée -en des termes moins fleuris- par de nombreux élus de gauche et syndicalistes. Même le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a fait savoir qu'il ne voterait pas le texte en l'état. Les débats qui agitent la majorité autour de cette réforme contestée traversent également les électeurs, à en croire notre enquête Odoxa pour Paris Match et iTélé. Trois des mesures phares de la loi sont rejetées par les sympathisants de gauche.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

21 février 2016 - Des vents de presque 300km/h ont balayé les îles Fidji :

Des îles paradisiaques plongées en enfer. Les Fidji se sont lancées dimanche dans de gigantesques opérations de nettoyage après le passage sur l'archipel du Pacifique du plus puissant cyclone de son histoire, qui a fait cinq morts et détruit des infrastructures. Le cyclone tropical Winston était accompagné de vents approchant les 300 km/h, selon le Centre d'alerte au typhon de la marine et de l'armée de l'air américaines. Winston est le seul cyclone de catégorie 5 à jamais toucher l'archipel mélanésien très dépendant du tourisme, où vivent 900 000 habitants. Iris Low-McKenzie, la directrice locale de l'ONG Save the Children, a expliqué qu'il était trop tôt pour évaluer les dégâts sur les îles les plus reculées de l'archipel, qui en compte environ 330. «Je suis spécialement inquiète quant au sort des communautés qui vivent dans des îles éloignées que nous n'avons pas encore pu joindre», a dit Mme Low-McKenzie. «Tant que les communications n'auront pas été rétablies, nous ne connaîtrons pas la situation».

Des milliers de logements auraient été détruits, selon des informations non confirmées. L'état de catastrophe naturelle a été décrété pour un mois. Un couvre-feu, instauré pour «assurer la sécurité de tous les Fidjiens», sera levé lundi. Toutes les écoles, dont beaucoup servent de refuges d'urgence, resteront fermées pendant une semaine. De nombreux habitants ont passé la nuit dans ces centres d'évacuation, où ils ont reçu vivres et eau.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

22 février 2016 - Samuel Willenberg, le dernier survivant de la révolte dans le camp d’extermination de Treblinka s’est éteint :

Samuel Willenberg, le dernier survivant de la révolte dans le camp nazi de Treblinka (Pologne), est décédé à l’âge de 93 ans. Il sera enterré ce lundi.

Il voulait que son «souvenir ne s’efface pas». Samuel Willenberg, le dernier survivant de la révolte dans le camp d’extermination de Treblinka, est décédé à l’âge de 93 ans. Le Polonais avait été déporté à 19 ans et envoyé dans le camp de Treblinka. Avec 200 autres déportés, le jeune homme avait réussi à s’échapper en organisant un des rares soulèvements qui a eu lieu dans les camps nazis, le 2 août 1943. Les déportés avaient mis le feu à une partie du camp avant de fuir sous la clôture électrique. Les soldats nazis ont tué la plupart des révoltés, mais certains avaient réussi à s’évader. Une fois libéré du camp de Treblinka, bien que blessé à la jambe, Samuel Willenberg avait rejoint la résistance polonaise. A la fin de la guerre, il avait rejoint l’armée polonaise puis avait rejoint Israël en 1950. Il y est devenu fonctionnaire au sein du ministère du Logement.

A la retraite, Samuel Willenberg avait partagé son histoire à Treblinka, que ce soit en donnant des conférences, en écrivant un livre («Révolte à Treblinka»), en dessinant ou en sculptant des œuvres liées à son passé. Une de ses statues se trouve à la résidence du président israélien à Jérusalem.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

22 février 2016 - Le match Trump/Clinton a commencé :

Donald qui rit, Hillary qui souffle, et Jeb qui pleure… Quelle soirée ! Hillary Clinton a ouvert le bal à 17h30 en annonçant sa victoire contre Bernie Sanders au Nevada, à 52,6% contre 47,3% (résultats non définitifs de fin de soirée). Elle était visiblement soulagée en apparaissant devant ses supporters réunis à Las Vegas. «Certains ont douté de nous, mais nous n’avons jamais douté de nous-mêmes!», a-t-elle lancé, d’une voix plus douce que d’habitude.

Après sa déroute dans le New Hampshire, ce succès était primordial pour rebondir et stopper la Berniemania qui semblait s’emparer des électeurs démocrates. Pendant longtemps, le clan Clinton voyait dans le Nevada un «Etat pare-feu» contre la poussée de Bernie, en raison du poids important des syndicats et des latinos acquis à leur cause, mais ces dernières semaines, les deux rivaux étaient au coude-à-coude dans les sondages, certains donnant même à Sanders légèrement en tête. Voilà donc cette menace écartée. Et dans les Etats du Sud, qui organisent dans les jours et semaines à venir leurs propres primaires, elle dispose d’une solide avance grâce à l’électorat noir, qui lui est également fidèle et semble résister à la popularité de son adversaire. Hillary peut désormais souffler : elle a toutes les chances d’emporter l’investiture démocrate.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

22 février 2016 - L’Afrique francophone en état d’élection :

Ici Joseph Kabila, président de la République Démocratique du Congo, envisagerait un troisième mandat.

L’année 2016 est à hauts risques pour le continent noir. Sur fond de radicalisation religieuse et d’intervention militaire française au Mali et en Centrafrique, six pays clés sont appelés aux urnes.

Ils seront plusieurs cette année à se présenter pour la première, la deuxième, voire la cinquième fois. Certains peinent à lâcher le pouvoir tandis que d’autres se plient à la règle du « pas plus de deux mandats successifs ». Cette limite figure dans la Constitution de la plupart des Etats africains. Un article difficile à appliquer pour le président du Burundi Pierre Nkurunziza qui, au prix de violences, est parvenu à imposer un troisième mandat, ou pour le président Compaoré au Burkina Faso, qui a échoué à prolonger le sien.

Niger La campagne bat son plein, et rien n’est joué. Aucune élection intermédiaire ni aucun sondage n’ont pu donner d’indications. Impossible, dès lors, de connaître la tendance de vote pour le premier tour qui se tient le 21 février. Au Niger, les réunions et les débats politiques s’enchaînent et passionnent les foules. Second tour le plus probable : une confrontation entre le président sortant, Mahamadou Issoufou, dont ce serait le second et, dit-il, dernier mandat, et l’ancien Premier ministre, Seyni Oumarou.

Bénin L'élection présidentielle aura lieu le 6 mars et non plus le 28 février comme annoncé. Pas de panique, ce report n’est pas une tentative du président Boni Yayi de prolonger son mandat, mais la conséquence d’un problème d’édition de cartes d’électeur. Contraint de passer la main après deux mandats successifs, Thomas Boni Yayi s’est choisi un dauphin : son Premier ministre. Mascotte de l’intelligentsia parisienne, l’homme d’affaires Lionel Zinsou ne jouirait pas de la même aura au Bénin, où il devra affronter d’autres personnalités du monde politique et du milieu économique comme Patrice Talon, Sébastien Ajavon ou Pascal Iréné Koupaki, dit PIK.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

22 février 2016 - Les 31 parrains de Bruno Le Maire :

Il lui fallait 20 parrains parlementaires pour se présenter à la primaire de la droite et du centre. A deux jours de sa déclaration de candidature, mardi soir à Vesoul (Haute-Saône), Bruno Le Maire en compte déjà 31 : 19 députés et 12 sénateurs qui lancent dans le JDD un appel en sa faveur.

L’appel des 31 députés et sénateurs en faveur de la candidature de Bruno Le Maire est la première étape d’une intense semaine pour l’ancien ministre de l’Agriculture. Après avoir officialisé sa candidature mardi à Vesoul (Haute-Saône), il sera l’invité mercredi soir du 20h de TF1, le jour de la sortie en librairie de son livre-manifeste (Ne vous résignez pas!, Albin-Michel), puis le lendemain de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV. En déplacement à Paris jeudi, il se rendra vendredi à Coulommiers (Seine-et-Marne) chez son ami le député LR Franck Riester pour une première séance de dédicace de son livre. Dès samedi, sa petite armée de militants passera aux choses sérieuses : ce sont un million de tracts qui seront distribués sur les marchés dans toute la France, en attendant le premier grand meeting, prévu le 5 mars aux Docks d’Aubervilliers.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

22 février 2016 - Sondages : Dégringolades pour Hollande et Valls :  

Le remaniement n’a pas été compris des Français, qui le font payer au Président (- 5 points), mais aussi à son Premier ministre (- 6 points) qui bat son record d’impopularité.

Double recul brutal de ceux qui se déclarent "satisfaits" de l’action du président (-5 points à 19% de satisfaits) et de celle du Premier ministre (-6 points à 33% de satisfaits) : le  baromètre mensuel lfop-JDD constitue ce mois-ci pour l’exécutif un puissant signal d’alarme. D’autant que l’enquête a été réalisée du 12 au 20 février : elle a donc démarré au lendemain du remaniement du  gouvernement.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

22 février 2016 - David Cameron : « Je n’aime pas Bruxelles. J’aime le Royaume-Uni » :

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a démarré dès samedi sa campagne en faveur du "oui" au référendum du 23 juin. Mais il sait que la victoire est loin d’être acquise.

C'est un David Cameron sobre et efficace qui s'est adressé samedi en milieu de journée à ces concitoyens, au terme d'un Conseil des ministres exceptionnel de plus de deux heures. Le chef du gouvernement s'est bien gardé de détailler le contenu de l'accord arraché la veille à Bruxelles. Pas question non plus pour le leader conservateur de fanfaronner. C'est de façon très simple et très pragmatique que David Cameron a posé les termes du débat que trancheront les ­Britanniques le 23 juin.

"Nous bénéficions du meilleur des deux mondes", a déclaré le leader conservateur pour résumer le statut spécial concédé au Royaume-Uni par les Vingt-Sept. S'exprimant devant le 10 Downing Street, David Cameron a plaidé en faveur du maintien dans l'Union européenne au nom de la sécurité et de la prospérité du pays. "Je ne dirai jamais que notre pays ne pourrait pas survivre en dehors de l'Union européenne. Ça n'est pas la question", a insisté Cameron.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (790) : DU 20 AU 22 FEVRIER 2016

22 février 2016 - Présidentielle : une majorité de Français prêts à voter pour un candidat non-issu d'un parti :

Selon un sondage Elabe pour Atlantico, les Français sont prêts, dans leur majorité, à voter pour un candidat qui ne serait pas issu ou soutenu par un parti lors de l'élection présidentielle de 2017.

Les Français s'éloignent chaque jour un peu plus des partis traditionnels. Selon un sondage Elabe pour Atlantico, 78% indiquent en effet qu'ils pourraient voter à la présidentielle de 2017 pour un candidat qui ne serait ni issu ni soutenu par un parti politique. Ils sont aussi 66% à affirmer qu'ils pourraient apporter leur soutien à un candidat en dissidence vis-à-vis de son parti d'origine.

Preuve que la défiance est grande, les personnes interrogées choisissent en majorité l'inquiétude (40%), la colère (34%) ou encore l'indifférence (22%) pour qualifier les partis politiques. Quant aux termes "enthousiasme" ou "confiance", ils ne sont plébiscités que par 1% et 3% des sondés. Une majorité de répondants (74%) se positionnent sur un item négatif, indique Atlantico.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

i

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans IMAGES CHOC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens