Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 08:00
RENAULT : « PAS DE LOGICIEL DE FRAUDE » ASSURE SEGOLENE ROYAL MAIS DES NORMES NON RESPECTEES !..

 

« Contrairement à Volkswagen, Renault n'utilise «aucun logiciel de fraude» pour revoir à la baisse l'émission de gaz polluants émis par les moteurs diesel a affirmé la ministre de l'Ecologie. Par contre, des tests ont démontré un «dépassement de normes» en matière d'émission de CO2 et d'oxyde d'azote. Le cafouillage des ministres, Macron et Royal, qui, a priori ne savent pas très bien de quoi ils parlent, plus l’imbécilité de la CGT ont fait perdre à Renault près de deux milliards d’Euros de capitalisation boursière en une seule journée. Joli coup !...

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a indiqué jeudi 14 janvier que les tests de pollution réalisés suite au scandale Volkswagen par une commission indépendante ont montré un «dépassement de normes» CO2 et oxyde d'azote chez Renault et deux marques étrangères. Mais a assuré la ministre, «aucun logiciel de fraude» n'a été utilisé par le constructeur français. Le titre de la marque au losange a terminé en baisse de 10,28% à la Bourse de Paris, après les rumeurs puis la confirmation de perquisitions sur plusieurs de ses sites.

A la suite du scandale Volkswagen qui concerne 11 millions de véhicules diesel, une commission technique indépendante, dite Commission Royale, avait été chargée  de tester 100 véhicules en circulation en France pour vérifier qu'elles n'étaient pas équipées d'un logiciel truqué. Cette instance composée de chercheurs, d'associations de défense des consommateurs et de l'environnement et d'organismes gouvernementaux a rendu ses premières conclusions ce jeudi 14 janvier. Des conclusions que la Ministre s’est empressée de publier. Pourquoi donc avoir prévu un test sur 100 voitures et annoncer des résultats partiels alors que près de trois quart des voitures n’ont pas encore été testées ? Par ailleurs quand Ségolène Royal parle de « dépassement de normes » est-elle bien sure de ce qu’elle dit ? Probablement non !.. Ou bien les constructeurs comme Renault ont des véhicules en « dépassement de normes » et alors ils sont répréhensibles puisque la norme en question s’impose à tout le monde. Ou, ce qui est plus probable, les mesures effectuées sur les voitures en question donnent de résultats d’émission qui sont supérieurs aux chiffres imposés par les normes  et ce sont les normes qu’il faut revoir. Tout le monde sait bien depuis des lustres que les tests de pollution et de consommation imposés aux constructeurs pour homologation ne sont pas représentatifs de la conduite sur route. Ségolène Royal semble découvrir l’affaire et, du coup, jette la suspicion sur tous les constructeurs automobiles.

 

Royal : «Je fais confiance à Renault»

«Je fais confiance à Renault qui est un grand industriel français», a assuré la ministre. Elle n'a pas voulu préciser quelles sont les autres marques qui ont montré un dépassement de normes. Il s'agit, a-t-elle précisé, de «conclusions encore provisoires, puisque la commission a testé depuis octobre, dans cette première phase, 22 voitures, de huit marques différentes: Renault, PSA, Volkswagen, Mercedes, Ford, Opel, Toyota et BMW. Quatre constructeurs supplémentaires seront testés: Nissan, Volvo, Suzuki et Fiat.

«Toutes les conclusions seront publiées à l'issue de l'ensemble des tests ainsi que les actions décidées par les constructeurs qui s'engagent à prendre des décisions industrielles concernant la réduction des dépassements de normes a la fois pour le CO2 et les oxydes d'azote», a encore dit la ministre. Renault a confirmé jeudi que les services de la répression des fraudes avaient procédé à des perquisitions sur plusieurs de ses sites, mais «les perquisitions n'ont rien à voir» avec les tests », a souligné Ségolène Royal, sans donner plus de précision. Le constructeur automobile  «a accepté de venir devant la commission la semaine prochaine», a salué Ségolène Royal.

 

Yannick Jadot (EELV) : une «escroquerie organisée»

Le député européen Europe Ecologie-Les Verts Yannick Jadot qui, lui aussi, parle beaucoup sans trop savoir, a dénoncé jeudi sur BFMTV une «une arnaque, une escroquerie organisée des constructeurs automobiles sur la pollution, sur la consommation automobile». «En moyenne, les constructeurs dépassent de 40%», les normes en termes de pollution au CO2 (en moyenne 130g par km) et de consommation (5,6 litres au 100), a-t-il détaillé, rappelant que «ce sont les consommateurs, les automobilistes qui payent, autour de 400 euros de trop par an».

On ne comprend pas trop le message mais, comme Ségolène Royal, Monsieur Jadot n’a toujours pas compris que les constructeurs européens appliquent des normes décidées par l’Europe (et donc probablement votées par M. Jadot). Si les normes en question ne sont pas représentatives de ce qui se passe en conduite normale alors il faut les modifier. Accuser les constructeurs d’escroquerie est une imbécilité de plus dont les écolos sont assez coutumiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens