Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 16:30
LE « PLAN D’URGENCE » SUR L’EMPLOI DE FRANCOIS HOLLANDE

 

Lorsque, lors de ses vœux aux Français, François Hollande avait annoncé un « plan d’urgence » contre le chômage beaucoup, à gauche comme à droite, avaient estimé que l’urgence aurait pu intervenir beaucoup plus tôt dans la stratégie du Gouvernement. Les Français eux-mêmes se sont montrés sceptiques puisqu’un récent sondage montre que selon eux ce plan ne changera pas le problème !.. François Hollande a cependant détaillé lundi18 janvier les modalités de son plan d'"urgence" contre le chômage, pour lequel la France va dépenser "plus de deux milliards d'euros", annonçant notamment une prime à l'embauche de 2.000 euros pour les PME.

 

Une prime de 2.000 euros pour les entreprises qui embauchent

Les entreprises de moins de 250 salariés percevront une prime immédiate de 2.000 euros par an pour toute embauche en CDI ou en CDD de plus de 6 mois de salariés rémunérés jusqu'à 1,3 Smic, a annoncé François Hollande lundi. "Effectif dès aujourd'hui", "ce dispositif est établi pour une durée de 2 ans", "le temps du basculement du CICE en baisse définitive de charges", a-t-il ajouté.

Est-ce que 2 000 Euros est une somme suffisante pour décider un patron de PME, un artisan ou un commerçant à recruter ? Difficile à croire lorsqu’on sait qu’un salarié payé aux environs du SMIC coûte près de 35 000 Euros par an (charges comprises) à l’entreprise qui l’emploie.

 

Un milliard d'euros pour le plan de formation de 500.000 chômeurs

L'Etat dégagera un milliard d'euros pour le plan de formation de 500.000 chômeurs, a affirmé lundi 18 janvier François Hollande. "L'Etat dégagera un milliard d'euros pour mobiliser tous les acteurs. Pôle Emploi déploiera de nouvelles formations, l'Afpa (Association pour la formation professionnelle des adultes) et d'autres organismes seront mobilisés pour cette mission et les partenaires sociaux apporteront leur propre contribution et définiront les formations liées branche par branche, région par région aux besoins des entreprises", a-t-il déclaré.

Là encore l’idée est bonne car il y a des milliers d’emplois non pourvus et des milliers de chômeurs en face qui ne demandent qu’à se former. Alors pourquoi n’a-t-on pas mis en place ce dispositif plus tôt puisque, apparemment, on sait trouver le financement ? Car mettre 500 000 personnes en formation cela va prendre beaucoup de temps car il va falloir : faire l’inventaire des formations nécessaire, trouver les organismes habilités à délivrer ces formations, orienter les chômeurs !...

 

De nouveaux assouplissements sur le temps de travail via les accords d'entreprise

La future réforme du Code du travail accordera aux entreprises de nouveaux assouplissements sur le temps de travail, notamment sur la majoration des heures supplémentaires, sans toucher à la durée légale de 35 heures, a annoncé lundi 18 janvier François Hollande. Les accords d'entreprises permettront "par exemple de fixer le taux de majoration ou le nombre d'heures supplémentaires, ou de moduler davantage le temps de travail au-delà même de l'année", a-t-il expliqué.

C’est une mesure qui, effectivement, peut « fluidifier » le marché du travail en laissant les salariés et les organisations syndicales négocier sur place, lorsque la négociation est possible. Mais il ne faut pas compter trop sur une telle mesure pour résorber de façon importante le nombre de chômeurs..

 

Deux milliards d'euros sur la table

Le président François Hollande a chiffré à "plus de deux milliards d'euros" les mesures du plan d'urgence pour l'emploi, tout en promettant qu'elles seraient financées intégralement par des économies budgétaires. "Les mesures que je viens de présenter représentent un effort budgétaire significatif, de plus de deux milliards d'euros, à la fois ce qui relève de la formation et ce qui est lié aux mesures pour l'embauche dès aujourd'hui. Ces deux milliards d'euros seront financés sans prélèvement supplémentaire d'aucune sorte, autrement dit, seront financés par des économies", a déclaré le chef de l'Etat, lors de ses vœux aux acteurs de l'entreprise et de l'emploi.

 

Globalement un nouveau plan assez décevant et qui n’est pas de nature à donner confiance aux chefs d’entreprises et encore moins à redonner le moral aux chômeurs. Rien n’a été dit sur l’apprentissage alors que l’on sait qu’il y a là un gisement d’emploi considérable, rien sur le contrat de travail unique, rien non plus sur les simplifications du code du travail, rien enfin sur les seuils..  Bref, un nouveau plan qui s’ajoute aux autres et qui risque fort d’apporter le même résultat.

 

Jean-Pierre Echavidre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

commentaires

Xav 18/01/2016 17:44

Hello Jean Pierre ! Je profite de faire ma revue de presse pour vous présenter tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année !
Cordialement.

jp echavidre 18/01/2016 23:03

Bonjour
Et merci pour vos bons voeux. A mon tour je vous souhaite une très bonne année 2016.
Qu'elle vous apporte beaucoup de joies à vous et à vos proches
Bien cordialement

Jean Pierre Echavidre

Xav 18/01/2016 17:43

Hello Jean Pierre !
Je profite de faire m

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens