Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 19:30
LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

27 janvier 2016 - Christiane Taubira a démissionné mercredi de son poste de ministre de la Justice : 

Elle est remplacée par Jean-Jacques Urvoas, un proche de Manuel Valls.

La Garde des Sceaux Christiane Taubira, opposée à la réforme constitutionnelle de la déchéance de nationalité, a remis sa démission à François Hollande, qui a nommé le député du Finistère Jean-Jacques Urvoas pour la remplacer, a-t-on appris mercredi matin auprès de l'Elysée. François Hollande et Christiane Taubira «ont convenu de la nécessité de mettre fin à ses fonctions au moment où le débat sur la révision constitutionnelle s'ouvre à l'Assemblée nationale, aujourd'hui (mercredi) en Commission des Lois», écrit l'Elysée dans un communiqué.

Mme Taubira «aura mené avec conviction, détermination et talent la réforme de la Justice et joué un rôle majeur dans l'adoption du mariage pour tous», a salué François Hollande. De son côté, Mme Taubira a réagi dès mercredi matin sur les réseaux sociaux. «Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l'éthique et au droit» L'ex-députée de Guyane s'est dite «fière» de son action Place Vendôme depuis 2012. Elle a notamment fait adopter au parlement la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. «La Justice a gagné en solidité et en vitalité. Comme celles et ceux qui s'y dévouent chaque jour, je la rêve invaincue». De son côté, à l'annonce de la nouvelle, Valérie Trierweiler a souhaité rendre hommage sur Twitter à celle qui a porté la réforme du Mariage pour tous. «Hommage à Christiane Taubira qui a porté l'une des plus grandes réformes de société avec le Mariage pour tous.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

27 janvier 2016 - Rome accueille le Président iranien Rohani :

Les statues de nus recouvertes au musée du Capitole de Rome pour la venue du président iranien Hassan Rohani.

En amont de la visite du président iranien Hassan Rohani, la mairie de Rome a décidé de couvrir de panneaux les statues représentant des nus. Une dissimulation qui met en lumière les difficultés des protocoles européens face à la délégation iranienne.

Au musée du Capitole de Rome, Hassan Rohani a pu admirer la Louve capitoline, des œuvres du Caravage, de Rubens… mais pas les Vénus. Les statues représentant des nus ont été couvertes par des panneaux blancs par la mairie de Rome à la demande de la délégation iranienne, qui n’avait pas pu inspecter au préalable le musée. Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi avait pourtant vanté les mérites de l’art en Italie et en Iran, qui avaient en commun d’être «deux superpuissances de la beauté et de la culture». En plus de la dissimulation des nus, le protocole italien a cédé sur le vin: l’alcool a été banni du déjeuner entre Hassan Rohani avec le président Sergio Matterella puis d’un dîner avec Matteo Renzi.

Deux concessions qui ont donné des angles d’attaque au parti de droite extrême la Ligue du Nord, qui a dénoncé «un énième acte de soumission à une culture qui ne nous appartient pas»: «Le gouvernement semble avoir honte de nos racines et de notre histoire. […] Faut-il mettre le hijab aussi aux œuvres d’art au nom de l’intégration?» Une indignation toute sélective, comme l’ont dénoncé les Radicaux: «En juin de l’année dernière (et non pas au siècle dernier), il y a seulement sept mois, toujours "par respect", les affiches de l’exposition de Tamara de Lempicka ont été couvertes pour la visite du pape dans notre ville laïque (si l’on peut dire) de Turin. Personne ne s’en était scandalisé.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

27 janvier 2016 - Le volcan Misti au Pérou s’est réveillé :

Le volcan Misti, situé à 17 kilomètres d’Arequipa (Pérou), est entré en activité mardi. Il menace près de 200 000 personnes qui vivent à proximité de cette ville située dans le sud du pays

Le volcan Misti, dans le sud du Pérou, considéré comme le plus dangereux du pays, s'est réveillé et rejette actuellement des gaz magmatiques, a indiqué mardi, l'Observatoire volcanologique du sud (OVS). «Les gaz que rejette le Misti sont magmatiques. Cela confirme que le volcan est en activité et non dormant comme beaucoup de gens pensaient», a ainsi expliqué l'ingénieure de l'OVS Luisa Macedo, lors d'un entretien téléphonique depuis la ville d'Arequipa (1300 kilomètres au sud de Lima). Le volcan, situé à 17 kilomètres d'Arequipa, représente un grand danger pour près de 200 000 personnes qui vivent à proximité si une éruption venait à se déclencher.

Selon le chercheur, il y a quatre semaines, une équipe de l'OVS en partenariat avec le groupe européen de volcanologie Trail by Fire ont obtenu des images du fond du cratère du Misti, ce qui a permis de vérifier l'existence de fumerolles, signes d'une possible éruption prochaine. «Ce sont des fumerolles de gaz qui montent jusqu'à 500 mètres de hauteur et contiennent de l'acide sulfurique, du carbone et du calcium», a-t-elle expliqué. Compte tenu de l'altitude du volcan (5822 mètres), ces gaz n'affectent pas la population locale et sont dissipés par le vent.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

27 janvier 2016 - Les taxis ne lâchent rein :

Plusieurs syndicats de taxis ont annoncé mercredi en fin d'après-midi qu'ils allaient reconduire leur mouvement de protestation entamé mardi à l'aube pour protester contre la concurrence des VTC. La CGT et FO ont annoncé à l'AFP la poursuite du mouvement tandis que le SDCTP et l'association Taxis de France, très présente porte Maillot, à Paris, précisaient que des délégués se rendaient à la préfecture pour faire une demande de renouvellement de l'autorisation de manifester accordée aux taxis. "On bloque tout !", a lancé Mohammed Benali du SDCTP, en référence aux rassemblements Porte Maillot, à Bercy et dans les deux aéroports."On va peut-être sacrifier une semaine, 15 jours, mais on ne lâche pas l'affaire", crie un délégué au mégaphone, porte Maillot, sous les applaudissements nourris de la foule.

Les chauffeurs qui occupent le rond-point de la porte clament ensuite "Macron démission !". L'ambiance reste cependant bon enfant, seulement troublée par les tirs de quelques pétards, constate le journaliste de l'AFP. "La mobilisation continue. Nous attendons un geste pour apaiser la rue", a indiqué à l'AFP Nordine Dahmane (FO). "Tout le monde est déterminé", "les gens du Sud (des Niçois, Marseillais, Toulonnais...) sont venus (à Paris, ndlr), c'est pas par plaisir", déclarait de son côté Karim Asnoun (CGT). Selon ces deux syndicats, les deux intersyndicales qui avaient appelé à manifester mardi dans toute la France se sont accordées mercredi sur "un refus de discuter avec le médiateur", à l'exception de quelques organisations professionnelles. Manuel Valls a proposé mardi une concertation avec les taxis, confiée au député socialiste Laurent Grandguillaume. Les taxis réclament une compensation à leur baisse d'activité et à la chute des prix des licences, dues selon eux à la concurrence de VTC qui cassent les prix et ne respectent pas la loi. Le secteur est encadré depuis octobre 2014 par la "Loi Thévenoud", mais plusieurs de ses volets ont été annulés par la justice.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

27 janvier 2016 - Le paresseux équatorien qui a conquis Internet :

Accroché au poteau entre deux routes, ce paresseux a conquis Internet. Les autorités équatoriennes ont publié les clichés de cet animal retrouvé fermement agrippé à un poteau, coincé entre les deux voies d'une autoroute située à Quevedo. Un policier qui patrouillait sur la route s'est arrêté, a pris des photos et a conduit l'animal chez un vétérinaire. Ce dernier a estimé que le paresseux était en parfaite santé et a autorisé sa remise en liberté dans son habitat naturel. Postées sur Internet, ces photos ont fait de ce paresseux une star des réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

27 janvier 2016 - « Salafistes » interdit aux moins de 18 ans :

La ministre de la Culture, Fleur Pellerin a annoncé mercredi que le documentaire "Salafistes" sur l'islam radical est interdit aux moins de 18 ans.

"Salafistes", documentaire controversé sur l'islam radical qui montre notamment des images de propagande sans commentaires, est interdit aux moins de 18 ans, a annoncé mercredi la ministre de la Culture, Fleur Pellerin. "Compte tenu du parti pris de diffuser sans commentaires des scènes et des discours d'une extrême violence, j'ai décidé de suivre l'avis de la commission (de classification des oeuvres cinématographiques)", a indiqué la ministre dans un communiqué. Le film, programmé ce mercredi dans quelques rares salles, dont deux à Paris, sera accompagné d'un avertissement.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

27 janvier 2016 - Reine Jeanne, la cité des salafistes :

Dans la nouvelle mosquée attenante à la Reine Jeanne qui draine des fidèles de plusieurs cités, l’imam commence par condamner les islamistes tueurs… avant de leur donner l’absolution.

La ville est plus connue pour son festival de théâtre que pour ses salafistes belliqueux. Pourtant, dans les quartiers de la Reine Jeanne, les imams et leurs apôtres tiennent une zone de près d’un demi-million d’habitants sous la terreur de leurs prêches intégristes. Beaucoup sont gagnés par leur prosélytisme violent, les autres se taisent. 

C’est un chaos d’immeubles gris et mornes à 5 kilomètres du centre d’Avignon. Un quartier du nom de la « Reine Jeanne » à cause de sa proximité avec la capitale du théâtre. Mais ici il n’y a rien de royal, juste de la misère, de la délinquance et… quantité d’islamistes radicaux. A la Reine Jeanne, on les appelle les « wahhabites ». Ce courant fondamentaliste né en Arabie saoudite forme une nébuleuse solidement organisée, « soldats de Dieu » ou « cavaliers d’Allah » disséminés dans le monde et chargés de recruter des djihadistes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

27 janvier 2016 - La ville de Berlin ne veut pas vendre l'ancienne villa de Joseph Goebbels :

 La ville de Berlin a renoncé à vendre l'ancienne villa du ministre de la Propagande du IIIe Reich, Joseph Goebbels, de peur qu'elle devienne un lieu de pèlerinage pour les nazis.

L'ancienne villa du ministre de la Propagande du IIIe Reich, Joseph Goebbels, est un fardeau pour son propriétaire, la ville-Etat de Berlin, qui a renoncé à la vendre de peur qu'elle ne tombe "entre de mauvaises mains". Le lourd passé du lieu embarrasse le Fonds immobilier de Berlin (BIM) qui gère l'ensemble des bâtiments appartenant à la ville et qui, faute de vente, souhaite garder le contrôle sur la demeure via une location longue durée ou un contrat de gérance. "Je crains vraiment que cela devienne un lieu de pèlerinage pour les nazis et je ne pense pas que nous devons prendre ce risque", souligne la directrice générale du BIM, Birgit Möhring.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

27 janvier 2016 - Le Liban s’inquiète d’un vautour espion :

Un vautour d’une réserve israélienne a été capturé après avoir passé la frontière avec le Liban. L’oiseau, qui a été suspecté d'espionnage, a été relâché.

L'Autorité israélienne de la nature a affirmé mardi qu'un vautour de l'une de ses réserves avait été capturé après avoir passé la frontière avec le Liban. La cause : ce dernier était accusé d’être un espion israélien. Elle a été alertée de cette capture par des allégations et des photos postées sur Facebook. Celles-ci montrent un vautour portant une bague d'identification israélienne et un émetteur de location, capturé par des habitants de Bint Jbeil, dans le sud du Liban, a déclaré sa porte-parole, Tali Tenenbaum.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

27 janvier 2016 - Et Taubira repartit à vélo… :

Christiane Taubira a quitté mercredi à vélo le ministère de la Justice, accompagnée d'une foule de caméras et des applaudissements du personnel.

Christiane Taubira, dont la démission avait été annoncée dans la matinée, a accueilli sur le perron du ministère de la Justice, et avec deux bises, son successeur Jean-Jacques Urvoas. A la sortie du traditionnel entretien de la passation des pouvoirs, elle a livré un petit discours remerciant ses collaborateurs et le personnel de la place Vendôme. Le nouveau ministre a également pris la parole.

Ensuite, après avoir étreint quelques personnes, et distribué des baisers de la main, l'ex-garde des Sceaux a, sous les applaudissements, enfilé une doudoune, coiffé un casque et enfourché un vélo jaune qui l'attendait. Christiane Taubira a ensuite quitté les lieux, à bicyclette, comme elle avait l'habitude de le faire pour se rendre par exemple au Conseil des ministres.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

28 janvier 2016 - Akihito, empereur du japon, un geste symbolique :

L'empereur du Japon Akihito s'est recueilli mercredi dans le plus grand cimetière militaire des Philippines, lors du premier événement très symbolique de sa visite historique de cinq jours dans l'archipel. Après avoir dans la matinée été formellement reçu par le président Benigno Aquino au palais présidentiel de Manille, Akihito, 82 ans, est allé s'incliner au Cimetière des héros, érigé en 1947 en mémoire des Philippins tombés au combat pendant la Seconde Guerre mondiale. Le couple impérial japonais a entamé mardi une visite historique dans l'archipel à l'occasion du soixantième anniversaire de la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays. Les Philippines, qui étaient auparavant sous domination américaine, ont subi entre 1942 et 1945 une occupation brutale de l'armée impériale japonaise et ont été le théâtre de certains des combats les plus sanglants de la guerre en Asie. Cette occupation a notamment été marquée par l'enrôlement de force dans les bordels militaires nippons de milliers de Philippines, appelées "femmes de réconfort", dont seules 70 sont encore en vie, selon l'association Lila Pilipina qui leur vient en aide. Sept d'entre elles se trouvaient mercredi matin parmi 200 personnes qui ont manifesté aux abords du palais de Malacanang à Manille, où l'empereur Akihito a passé en revue la garde d'honneur philippine. "Parlez à votre gouvernement des grands-mères philippines qui se battent pour leurs droits", a lancé au mégaphone une de ces anciennes esclaves, Narcisa Claveria, 85 ans, à l'attention de l'empereur.

Jusqu'à 200.000 femmes, pour la plupart des Coréennes mais aussi des Chinoises, des Philippines et des Indonésiennes, ont été enrôlées de force par l'armée japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Fin décembre, Tokyo a conclu un accord avec Séoul sur ce sujet, offrant ses "excuses sincères" et un milliard de yens (7,5 millions d'euros) pour venir en aide aux 46 Sud-Coréennes concernées encore en vie. Un tel accord n'est pas dans l'air du temps pour les Philippines qui, en dépit de pressions des intéressées, n'ont pas entamé de négociations avec Tokyo. Le porte-parole du ministère philippin des Affaires étrangères, Charles Jose, a d'ailleurs dit à l'AFP que ce sujet ne serait pas évoqué au cours de la visite d'Akihito, la première d'un empereur du Japon en exercice. Akihito, 82 ans, a fait des hommages aux victimes japonaises et non japonaises de la guerre un pilier de son règne de près de trois décennies, baptisé Heisei ou "accomplissement de la paix". Depuis la reprise des relations diplomatiques entre Tokyo et Manille en 1956, les deux capitales sont progressivement devenues des alliées.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

28 janvier 2016 - Troisième jour de mobilisation pour les taxis, en colère contre les VTC, ici à Paris :

Opérations escargots en région parisienne, à Marseille et à Toulouse, environ 250 taxis toujours en place porte Maillot: mobilisés depuis mardi contre les VTC, les taxis ne désarment pas mais ont reçu jeudi d'Emmanuel Macron une invitation pour la "mi-février".

Au total, 500 taxis continuaient le mouvement jeudi matin en région parisienne, selon une source policière. Un chiffre toutefois en baisse par rapport à la veille (un millier) et mardi (2.100). "On va monter en puissance avec des opérations un peu partout", a promis Nordine Dahmane de FO-Taxis. Cible de leur colère: les VTC et notamment les chauffeurs d'Uber, dont la justice a confirmé mercredi qu'ils étaient "incités" à pratiquer le maraudage (circuler à vide à la recherche de clients), ce que la loi leur interdit et que les taxis dénoncent. "La loi Thévenoud, ils ne l'ont pas appliquée. Nous, on se fait contrôler, on a des amendes, mais les VTC, eux, ne sont pas contrôlés alors qu'ils maraudent", fulmine Farid, taxi parisien depuis 4 ans, interrogé porte Maillot.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

28 janvier 2016 - Le philosophe Alain Finkielkraut est entré ce jeudi à l'Académie française :

 Le philosophe Alain Finkielkraut, 66 ans, a fait son entrée, jeudi, à l'Académie française, un moment fort pour ce descendant de juifs polonais dont le père est un rescapé du camp d'Auschwitz et qui a affirmé: "C'est à n'y pas croire." "C'est aux miens que je pense", a dit Alain Finkielkraut, 66 ans, en préambule de son discours d'intronisation prononcé debout au milieu des académiciens réunis au grand complet, en présence du Premier ministre Manuel Valls.

"À mes parents bien sûr, qui ne sont pas là pour connaître ce bonheur: l'entrée de leur fils à l'Académie française alors que le mérite leur en revient", a ajouté le philosophe, connu pour ses emportements et son ardeur à défendre l'identité française ou l'école républicaine.

Habitué des plateaux de télévision, l'essayiste à succès avait été élu en 2014 au premier tour par 16 voix sur 28, mais son nom avait été barré d'une croix, en signe de désaveu, sur huit bulletins. Comme le veut la tradition, l'auteur de "L'identité malheureuse" a fait l'éloge de son prédécesseur sous la Coupole, le dramaturge d'origine belge, Félicien Marceau.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

28 janvier 2016 - Visite officielle du président iranien Hassan Rohani en France, ici au siège du Medef avec Manuel Valls :

Le Premier ministre, Manuel Valls, a appelé jeudi à "bâtir des coopérations de long terme" avec l'Iran, lors d'une allocution au siège du Medef, en présence du président iranien Hassan Rohani. "Nous pouvons ouvrir un nouveau chapitre" dans les relations bilatérales suite à l'accord sur le nucléaire conclu en juillet dernier, s'est félicité le Premier ministre. "La France souhaite dorénavant renouer les liens (avec l'Iran) et construire de nouveau avec vous, avec votre pays, avec vos entrepreneurs (...) des partenariats ambitieux. La France est prête à mobiliser ses entreprises, ses ingénieurs et ses techniciens, ses ressources nombreuses pour contribuer à la modernisation de votre pays", a poursuivi Manuel Valls. "L'Iran peut compter sur la France", a-t-il lancé. Souhaitant "bâtir avec vous des coopérations de long terme", le Premier ministre a insisté toutefois sur le fait que les entreprises françaises voulaient être des "partenaires de l'Iran pas pour un jour, pas pour une seule fois, mais au contraire dans la durée et pour l'avenir".

Les infrastructures, la ville durable, la santé, les transports, l'agriculture et l'agro-alimentaire sont autant de domaines où la France peut apporter une contribution répondant aux "besoins urgents, aux plans prioritaires de modernisation" de l'Iran, a relevé le Premier ministre. "Ce sont aussi des secteurs d'excellence pour nos entreprises", a-t-il souligné. La France, un "partenaire volontaire, fiable", est prête à "intensifier les échanges universitaires" avec l'Iran et "est ouverte à l'accueil" d'étudiants iraniens, a également indiqué Manuel Valls. Le président Rohani, en visite officielle en France, a de son côté déclaré souhaiter "tourner la page" pour une "relation nouvelle" entre l'Iran et la France.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (780) : 27 & 28 JANVIER 2016

28 janvier 2016 - Laurent Gbagbo ouverture d’un procès historique :

Cinq ans après l’élection qui a porté au pouvoir Alassane Ouattara, les violences qui s’en étaient suivi et l’arrestation de Laurent Gbagbo sous les bombes de la force française Licorne, le procès de l’ancien président ivoirien s’est ouvert ce jeudi devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye.

Sans surprise, il a plaidé non coupable. Ce procès est hors norme : très attendu, il est le premier d'un ancien chef d'Etat devant cette institution créée en 2002 -le président kényan Uhuru Kenyatta a comparu en 2014 mais les poursuites ont été abandonnées en décembre. Il doit durer trois ou quatre ans. Des mois et des mois durant lesquels chaque «camp» tentera de faire éclater «sa» vérité.  L'accusation assure disposer de 138 témoins qui ne seront pas tous appelés en audience. Elle va présenter plus de 5.300 éléments de preuve et se concentrer sur quatre événements «représentatifs» pour M. Gbagbo et cinq pour M. Blé Goudé, rapporte l’AFP. Pas moins de 726 victimes ont été admises aux procédures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans IMAGES CHOC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens