Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 19:30
LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

22 janvier 2016 - Dans son livre "La France pour la vie", Nicolas Sarkozy confesse erreurs et regrets :

Dans son livre-événement «La France pour la vie», l’ancien président Nicolas Sarkozy fait l’inventaire de ce qui n’a pas marché durant son quinquennat. Un exercice inédit et direct plutôt convaincant. 

Que d’erreurs ! Que de regrets ! Nicolas Sarkozy ne fait pas les choses à moitié dans son livre «La France pour la vie» (Plon)* à paraître lundi 25 janvier et que « Paris Match » a pu consulter. L’ancien président aura donc attendu trois ans et huit mois pour reconnaître ses erreurs, confesser des regrets et tirer les leçons de l’exercice du pouvoir. L’essentiel des 260 pages de son huitième livre est consacrés à ce droit d’inventaire, longtemps repoussé et finalement réalisé à la veille de la primaire de la droite et du centre.

Avant une probable nouvelle candidature, Nicolas Sarkozy tente de solder le passé. Son passé. Et passe donc aux aveux. Un exercice inédit de la part d’un ex-président qui espère se représenter en 2017. Un exercice de haute voltige de la part d’un homme qui n’avait jusqu’à présent donné dans le registre du regret ou de la repentance. 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

22 janvier 2016 - Le lac Poopo (Bolivie) est en train de disparaitre :

Le lac Poopo, considéré comme le deuxième plus grand lac de Bolivie derrière le lac Titicaca, est en train de vivre ses derniers instants. Malgré les avertissements du gouvernement, qui l’a jugé comme une «zone de catastrophe», il ne reste plus que quelques litres d’eau sur ces terres boliviennes, autrefois aqueuses. En cause : la sécheresse liée au changement climatique et l’exploitation minière des hommes. «Dans les années 90, il y avait au moins 2000 kilomètres carrés d’eau. Après cette période, le niveau d’eau a commencé à baisser», a expliqué à Reuters Valerio Calle Rojas, un des pêcheurs de la communauté Untavi. Pour Milton Perez, un professeur à l’Université technique d’Oruro (ouest), c’est la faute au réchauffement climatique. «Pendant huit ans, la situation climatique de la zone était normale en ce qui concerne les précipitations et les températures». «Mais maintenant, à cause du réchauffement de la planète et des courants chauds du Pacifique, le phénomène El Nino se produit tous les trois ans. Donc la situation n’a fait qu’empirer d’année en année», a-t-il ajouté. La crise a atteint son paroxysme à la fin de l’année 2014, quand des millions d’animaux ont été retrouvés morts. En plus de poissons, quelque 500 oiseaux, dont des flamants roses et des canards ont été tués. Des centaines d’habitations environnantes, principalement composées de pêcheurs et de miniers, ont du être déplacées pour cause de manque de ressource.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

22 janvier 2016 - A Mogadiscio, 19 personnes ont été tuées sur la plage dans une attaque des rebelles shebab :

L’attaque menée jeudi contre un restaurant de bord de mer de la capitale somalienne Mogadiscio a provoqué la mort de 19 personnes, «dont des femmes et des enfants», a déclaré la police, qui a qualifié cet assaut mortel de «barbare et brutal». Après avoir fait exploser une voiture piégée, les hommes armés ont fait irruption dans un restaurant où des clients étaient attablés. L’attaque a été revendiquée par les rebelles shebab, affiliés à Al-Qaïda: «Les combattants moudjahidines ont ciblé la plage du Lido» dans une «opération majeure contre les ennemis d’Allah», ont-ils déclaré sur Radio-Andalus, l’antenne des islamistes.

Selon un policier interrogé par l’AFP, Mohamed Abdirahman, «ils voulaient tuer plus de civils, mais les forces de sécurité ont sauvé la plupart des gens».  Les shebab, chassés depuis mi-2011 de Mogadiscio, puis de leurs principaux bastions du centre et du sud de la Somalie, contrôlent toujours de larges zones rurales, d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides - parfois jusque dans la capitale somalienne - contre les symboles du fragile gouvernement somalien ou contre la force militaire de l'Union africaine en Somalie (Amisom) qui le soutient.

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

22 janvier 2016 - FMI : Christine Lagarde candidate à sa succession :

Christine Lagarde a officiellement annoncé vendredi sa candidature à un deuxième mandat à la tête du Fonds monétaire international (FMI), après avoir reçu plusieurs soutiens de poids.

"Oui, je suis candidate pour un deuxième mandat", a déclaré vendredi sur France 2 Christine Lagarde, au lendemain du lancement du processus de désignation par l'institution financière. "J'ai eu l'honneur de recevoir des soutiens dès l'ouverture de la procédure", a ajouté l'ancienne ministre de l'Economie, mentionnant tout particulièrement la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la Chine.

Concernant les Etats-Unis, le principal actionnaire du FMI, elle a rappelé qu'ils avaient l'habitude de communiquer leur position à la fin du processus. Elle a toutefois cité de récents soutiens exprimés au sein de l'administration du président Barack Obama. "Les propos du vice-président (Joe Biden) des Etats-Unis l'autre jour dans son intervention publique étaient extrêmement élogieux et presque embarrassants et le secrétaire d'Etat au Trésor (Jack Lew) a dit espérer continuer à travailler avec moi", a-t-elle affirmé, s'exprimant depuis Davos.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

22 janvier 2016 - Les Tunisiens perdent patience :

Un air de déjà vu. Cinq ans après la révolution, un mouvement de contestation, parti de Kasserine (centre), est en train de s’étendre à d'autres villes de Tunisie, touchant même plusieurs quartiers de la capitale, Tunis, dans la nuit de jeudi à vendredi. Au point que le Premier ministre a dû écourter sa tournée en Europe. Habib Essid, qui participait au Forum de Davos (Suisse) et devait ensuite se rendre en France pour y rencontrer notamment son homologue Manuel Valls, a en effet annoncé qu'il présiderait samedi un conseil des ministres exceptionnel et tiendrait une conférence de presse.

Un couvre-feu nocturne a été décrété vendredi dans toute la Tunisie, de 20 heures à 5 heures. Dans une interview accordée à France 24, l’ex-président de la République et le président du mouvement Tunisie Volonté, Moncef Marzouki, a appelé à la tenue d’élections anticipées et à un nouveau dialogue national. L’objet de l’ire de la société civile : l’incapacité des autorités à endiguer le taux de chômage –qui dépasse 15% et atteint même 32% chez les jeunes diplômés-  et les inégalités. M. Hessid a confirmé depuis Davos que ces questions économiques étaient les «priorités du gouvernement», «mais nous n'avons pas de baguette magique pour en finir en peu de temps», a-t-il plaidé. Le pays doit «trouver un nouveau modèle de développement (...) qui s'appuie sur la justice sociale», a-t-il ajouté. Mais les Tunisiens en ont assez d’attendre. 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

22 janvier 2016 - Grande émotion aux funérailles de René Agélil :

Les funérailles du manager et mari de Céline Dion, René Angélil, se sont déroulées, en la basilique Notre-Dame de Montréal, au Canada. Un grand moment d'émotion, conclu en chanson et terminé sous les applaudissements.

La cérémonie se termine. Céline Dion reprend son alliance sur le coussin qui a été déposé sur le cercueil. Une dernière chanson, sous les applaudissements, "Pour que tu m'aimes encore". On entend même les vivats des proches de René Angélil.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

22 janvier 2016 - Jawad Bendaoud refuse d’être le « bouquet missaire » :

Jawad Bendaoud, mis en examen pour avoir fourni un appartement aux terroristes qui ont commis les attentats de Paris. Dans une lettre rédigée à l’attention d’un des juges en charge de l’enquête sur les attentats du 13 novembre, Jawad Bendaoud clame une nouvelle fois son innocence.

Il refuse d’être le «bouquet missaire». Derrière cette faute d’orthographe, le plaidoyer de Jawad Bendaoud, l’homme qui a loué l’appartement de Saint-Denis où s’est déroulé l’assaut du 18 novembre, au cours duquel Abdelhamid Abaaoud et Chakib Akrouh, deux membres des commandos, sont morts. «L’Obs» révèle une partie des 18 pages d’écrits de Jawad Bendaoud, dans lesquelles le jeune homme s’exprime sur son passage médiatisé à la télé, le regrettant amèrement: «Je n’ai pas demandé à être filmé par ce foutu caméraman, il m’a entendu dire aux policiers que j’étais le loueur de l’appartement, il a allumé sa caméra si j’avais su ce qu’aurait causé cet interview je n’aurais jamais parlé». «Je suis passé d’une vie normale à une vie d’enfer en une fraction de seconde, poursuit-il. Mon nom de famille a été sali, je fais l’objet de parodies, de blagues.»

Quelques heures après le début de l’assaut, il avait parlé à quelques journalistes dont un de Paris Match, filmé par BFMTV: «Ouais c’est chez moi! […] J’ai prêté l’appartement à deux gars, ils venaient de Belgique», avait-il expliqué dans une interview surréaliste, qui s’était conclue par son interpellation en quasi-direct. «On m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service», avait-il poursuivi. Il avait été mis en contact avec les deux hommes retrouvés morts dans l’appartement par Hasna Aït Boulahcen, «qui ne portait pas de signe apparent lié à la religion». La jeune femme, cousine d’Abdelhamid Abaaoud, a elle aussi trouvé la mort ce 18 novembre, tuée dans la détonation de la ceinture d’explosifs de Chakib Akrouh.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

22 janvier 2016 - Macron enterre les 35 Heures à Davos :

Lundi, en détaillant son plan pour l'emploi, François Hollande avait bien pris soin de ne pas parler de la fin des 35 heures. Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, lui, n'a pas pris de gants vendredi à Davos.

Le projet de réforme du temps de travail, présenté lundi par le Président de la République François Hollande, signe «de facto» la fin des 35 heures, a estimé le ministre de l'Economie Emmanuel Macron vendredi à Davos. «Si vous pouvez négocier des accords majoritaires au niveau de l'entreprise pour n'avoir presque aucune surcompensation, cela veut dire que vous pouvez créer plus de flexibilité», a déclaré M. Macron à des journalistes de la presse étrangère et de plusieurs radios françaises, en marge du Forum économique mondial organisé dans cette ville suisse.

Cela marque-t-il la fin des 35 heures? «De facto, mais à travers des accords majoritaires, ce qui a toujours été la position que j'ai défendue», a répondu le ministre de l'Economie.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

22 janvier 2016 - Pour la CGT l’apprentissage n’est pas la panacée :

Mis en avant par François Hollande dans son plan de lutte contre le chômage présenté lundi, l'apprentissage n'est pourtant pas considéré comme la voie royale par la CGT. Catherine Perret, secrétaire nationale de la CGT en charge de la formation initiale et professionnelle, explique cette position.

« Nous ne sommes pas opposés à l’apprentissage, mais nous considérons qu’il s’agit d’une voie complémentaire au même titre que les autres. Les données présentées sur le chômage et les salaires concernent les apprentis diplômés, mais il faut aussi regarder le taux de rupture de l’apprentissage avant l’obtention du diplôme. Il est bien plus élevé que pour les «scolaires» et concerne en moyenne 20% des apprentis. Pour les niveaux de diplôme les moins élevés et certains secteurs comme l’hôtellerie et la restauration, il atteint 35%. La plupart du temps, cette rupture est due aux conditions de travail des apprentis et aux difficultés qu’ils rencontrent pour être mobiles et trouver des hébergements.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

23 janvier 2016 - La tempête "Snowzilla" paralyse Washington :

L'est des Etats-Unis était recouvert samedi d'un épais manteau de neige, tombé en quelques heures sous l'effet de la tempête Jonas - surnommée "Snowzilla"-, qui a privé d'électricité des dizaines de milliers d'habitants et contraint les autorités à mobiliser l'armée pour déneiger et réparer les dégâts. La tempête qui doit se poursuivre tout au long du week-end a déjà provoqué la mort d'au moins huit personnes, notamment dans des accidents, selon les médias américains. «Je veux être très claire avec tout le monde. Nous percevons cela comme une tempête majeure et potentiellement meurtrière», a déclaré vendredi la maire de Washington, Muriel Bowser.

La veille, le directeur du National Weather Service, Louis Uccellini, avait évoqué une «tempête potentiellement paralysante» pouvant «devenir extrêmement dangereuse».85 millions de personnes, soit un quart de la population américaine, pourraient être affectés par la tempête, surnommée "Snowzilla" par le quotidien «Washington Post», en référence au destructeur lézard géant du cinéma japonais, "Godzilla". Une quinzaine d'Etats devraient être touchés, depuis la façade Atlantique (entre New York et la Caroline du Sud) jusqu'à l'Arkansas, dans le Sud.

Les prévisionnistes s'attendent à des chutes de neige de plus 60 cm sur Washington et sa région samedi soir, accompagnées de verglas, vents forts (jusqu'à 90 km/h) et inondations sur les côtes.Les habitants de la capitale, où les écoles publiques étaient fermées vendredi, ont fait le plein de victuailles essentielles pour tenir tout le week-end, formant de longues files d'attente dans les supermarchés. La patronne de la police de Washington, Cathy Lanier, a appelé la population à rester chez elle. «Avec le vent qui forcit et la neige qui s'accumule, on va avoir de plus en plus de gens coincés »

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

24 janvier 2016 - François Hollande avec le Premier ministre indien, Narendra Modi :

 François Hollande est arrivé dimanche, peu avant 13h heure locale, à Chandigarh, en Inde, pour une visite d’Etat de trois jours. L’objectif pour le président de la République ? Tenter de finaliser le contrat de vente de 36 Rafale. Une commande historique faite en avril 2015. François Hollande visitera Chandigarh, ville du nord du pays conçue dans les années 50 par l’architecte franco-suisse Le Corbusier où il sera l’invité d’honneur de la parade militaire du "Republic Day" avant de s’entretenir avec le Premier ministre indien Narendra Modi.

Dès son arrivée, François Hollande a tempéré les espoirs d’une signature rapide du contrat Rafale à l’Inde. «Trouver un accord sur les aspects techniques prend évidemment du temps mains nous sommes sur la bonne voie». Avant d’ajouter : «Nous allons franchir une autre étape qui va dans le sens, nous l’espérons tous, de l’acquisition par l’Inde de 36 Rafale». Le président de la République se dit optimiste. Les négociations pour ce contrat de plusieurs milliards d’euros vont durer le temps du voyage de François Hollande.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

24 janvier 2016 - « J’accuse François Hollande de n’avoir aucune vision pour l’Europe » :

L'ancien Premier ministre François Fillon (Les Républicains) a accusé samedi François Hollande de «n'avoir aucune vision» concernant le continent européen, et a préconisé pour sa part que l'UE se recentre sur cinq «priorités essentielles».

Au cours d’une réunion publique à Epinal, dans les Vosges, François Fillon a décidé d’attaquer le président de la République sur le sujet européen. «J’accuse François Hollande de n'avoir aucune vision concernant notre continent. Je l'accuse d'avoir laissé Angela Merkel agir seule, et ce faisant, maladroitement, sur la question des réfugiés. Je l'accuse de laisser le Royaume-Uni cheminer dangereusement vers la sortie de l'Europe ».

Pour le député de Paris, il est temps de «repenser le fonctionnement de l'Union européenne en la recentrant sur des priorités essentielles. Selon lui, cinq sont prioritaires : «une monnaie puissante capable de nous affranchir de la tutelle exorbitante du dollar, une politique de l'énergie pour ne pas être totalement dépendants des Russes, une politique de frontières et d'immigrations communes, une défense collective pour endiguer les menaces (et) une grande stratégie pour l'innovation et le numérique qui ferait des Européens la première puissance technologique du monde».

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

24 janvier 2016 - Rohani fait taire les artistes et les dissidents iraniens :

Le chef d’Etat iranien, Hassan Rohani, sera à Paris du 25 au 27 janvier prochains. Une visite diplomatique et surtout économique puisque la France pourrait vendre à l’Iran 114 avions Airbus. Mais pour Mohammad Shams, compositeur et chef d’orchestre iranien, qui a dirigé l’orchestre philharmonique de la télévision iranienne dans les années 80, la venue de Rohani est le moyen de rappeler la censure et la répression que vivent chaque jour les artistes et les dissidents iraniens.

«Dire la vérité est une des plus hautes responsabilités d'un artiste. Ceci s'applique particulièrement aux artistes qui vivent dans des pays n'offrant pas les libertés familières aux habitants des démocraties occidentales. En tant qu'artiste iranien, je me dois de dire la vérité à propos de mon pays et de mon peuple. C'est peut-être la raison pour laquelle le régime iranien a longtemps craint les artistes et la menace potentielle qu'ils représentent pour le pouvoir clérical. L'Iran n'a pas changé aujourd'hui, et le président Hassan Rohani a fait perdurer le système de répression et de censure contre les artistes et les dissidents iraniens.

En tant que chef d'orchestre et compositeur iranien vivant en exil, j'ai eu le privilège de jouer dans certaines des salles les plus prestigieuses d'Europe, dont le Albert Hall de Londres et l'Olympia de Paris. J'ai également eu le privilège de travailler avec certains des musiciens les plus réputés du monde tels que Yehudi Menuhin. Je vis dans la culture de la démocratie moderne, je reconnais celle-ci et je bénéficie des libertés civiques établies en occident. Cependant, je n'ai pas oublié l'injustice omniprésente dans mon pays ni la censure à laquelle sont confrontés beaucoup de mes collègues artistes. Je n'ai pas non plus oublié les peines endurées par ces artistes et par de nombreux autres citoyens en défiant la censure, que ce soit dans leur propre travail ou dans leur consommation de médias progressistes et pro-démocratiques à travers des réseaux souterrains, des serveurs internet proxy, etc. Des gens de toutes obédiences ont pris de gros risques pour faire survivre la culture d'un Iran libre. Certains, comme les membres de l'organisation des Modjahedines du peuple d'Iran (OMPI / MEK) ont risqué leur vie afin de reconstruire un Iran au sein duquel cette culture pourrait sortir de la clandestinité et être à nouveau appréciée par une population libre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

24 janvier 2016 - Donald Trump continue la provoc :

Donald Trump a décidé lors d’une réunion dans l’Iowa d’enfoncer le clou avec une énième provocation.

Dernière ligne droite avant le début des primaires et nouvelle phrase choc pour Donald Trump, candidat républicain. Roi de la provoc’ depuis le début de sa campagne, le milliardaire new yorkais a décidé d’enfoncer le clou lors d’une réunion à Sioux Center dans l’Iowa, un Etat stratégique en vue des présidentielles. «Je pourrais me poser au milieu de la 5e Avenue (une des artères principales de New York, ndlr) et tirer sur quelqu’un, je ne perdrais pas d’électeurs». Provocateur jusqu’au bout, il a lancé cette phrase en imitant le geste de tirer, le tout vers ses auditeurs.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

24 janvier 2016 - En Tunisie, Kasserine désespérée :

Le Premier ministre Habib Essid a appelé à la patience, samedi, alors que la Tunisie vit ses pires émeutes depuis cinq ans.

Mercredi, à Kasserine, les manifestants qui protestent contre le chômage et les injustices sociales, lancent des projectiles sur la police qui réplique en tirant des gaz lacrymogènes. (Reuters)

L'apparition du président, Béji Caïd Essebsi, sur l'écran fait à peine diminuer le brouhaha dans le café Rabyiaa de Kasserine, ce vendredi soir. "On espère toujours qu'il va dire quelque chose d'intéressant pour nous, et puis non", se désespère Farout Mhamdi, qui a délaissé sa chicha le temps de l'allocution. Pourtant, selon le jeune chômeur de 25 ans, "il y a un vrai danger pour les politiques mais ils n'ont pas l'air d'en avoir conscience". Le danger, c'est celui de la colère qui s'accumule depuis cinq ans et qui a encore explosé cette semaine dans le pays, avec Kasserine, à 300 km au sud de Tunis, comme foyer principal.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

24 janvier 2016 - Snowzilla : la tempête de neige fait 19 victimes aux Etats-Unis :

La tempête de neige Jonas, qui frappe l'est des Etats-Unis depuis vendredi, a fait au moins 19 morts et a paralysé plusieurs grandes villes dont New York. Selon les prévisions, les chutes de neige devraient prendre fin tôt ce dimanche. Ici Pennsylvania Avenue à Washington pendant la tempête de neige Jonas, le 23 janvier.

La tempête Jonas, surnommée "Snowzilla" devait "toucher à sa fin tôt dimanche", selon le service de météo. Depuis vendredi, la neige ne cesse de s'abattre sur une quinzaine d'Etats de la côte est des Etats-Unis. Plus grave qu'anticipée, elle aurait déjà a fait au moins 19 victimes.

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

24 janvier 2016 - Les attentats de Paris réveillent la guerre police-gendarmerie :

Dans une lettre au vitriol, les syndicats de police dénoncent des "manœuvres de déstabilisation" qui seraient orchestrées par la gendarmerie contre le Raid et la BRI.

C'est le principal enseignement des attentats de novembre : réagir vite. Le ministre de l'Intérieur a fixé le délai d'intervention… à vingt minutes. Comment? "Je souhaite que les forces d'intervention rapide, celles du GIGN en ce qui concerne la gendarmerie, du Raid et de la BRI en ce qui concerne la police nationale, soient réparties de manière à ce que la totalité du territoire national soit couvert", a précisé mardi Bernard Cazeneuve. "C'est un objectif", relativise-t-on dans l'entourage du ministre. "Nous devons faire évoluer l'articulation des zones de compétences propres à la gendarmerie et à la police. Le sujet est sensible, j'en ai bien conscience…", a encore annoncé le ministre.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (778) : DU 22 AU 24 JANVIER 2016

24 janvier 2016 - Migrants : un ferry pris d'assaut dans le port de Calais :

Le port de Calais a été bloqué pendant plus de trois heures samedi après l'intrusion d'une cinquantaine de migrants sur un ferry, un événement exceptionnel consécutif à une manifestation locale de 2.000 personnes en faveur de leur cause.

C'est un phénomène nouveau, consécutif à la fermeture hermétique du tunnel sous la Manche, dont les abords ont été inondés pour éviter une prise d'assaut par des migrants essayant de passer au Royaume-Uni. Samedi à Calais, une cinquantaine de réfugiés ont envahi le ferry Spirit of Britain de la compagnie britannique P & O, de retour de Douvres et vide de tout passager. L'activité du port, le premier de France en nombre de voyageurs, a été suspendue. Cette intrusion illégale est intervenue à l'issue d'une manifestation pacifique de quelque 2.000 personnes en soutien aux migrants de la Jungle. "En fin de manifestation, vers 17 heures, un groupe de 500 personnes a forcé le barrage de CRS en direction du port et 150 personnes ont pu s'introduire dans l'enceinte. Sur ceux-ci, un groupe d'une cinquantaine a pu monter sur un ferry", indique la préfecture du Pas-de-Calais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans IMAGES CHOC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens